20 minutes Genève n°2022-01-07 vendredi
20 minutes Genève n°2022-01-07 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-07 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 18,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Ninja Warrior genevois de retour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Monde VENDREDI 7 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Triste anniversaire WASHINGTON Dans un discours au ton grave, jeudi, un an après l’invasion du Capitole, le président Joe Biden a accusé Donald Trump d’avoir « répandu un tissu de mensonges » ayant mené à l’assaut. L’intéressé a dénoncé un « théâtre politique » destiné à faire oublier les échecs de son successeur. Carnavals compromis BRÉSIL Après Rio et Salvador de Bahia, São Paulo a annoncé à son tour, jeudi, l’annulation de son carnaval de rue. Le nombre de cas de Covid-19 est reparti à la hausse ces derniers jours au Brésil, avec l’arrivée du variant Omicron. Refoulés à la porte de l’hôpital CHINE Les règles draconiennes contre le Covid imposées dans la métropole de Xi’an sont sur la sellette après qu’une femme a fait une fausse couche à la porte d’un hôpital. On lui avait refusé l’entrée parce que la validité de son test de dépistage avait expiré depuis quelques heures. Fait inhabituel  : les autorités ont présenté des excuses. Il ne s’agirait pas d’un cas isolé. Un homme aurait succombé à une crise cardiaque après avoir été refoulé de plusieurs hôpitaux. Le Kazakhstan menace de s’enfoncer dans la violence ASIE CENTRALE La situation reste floue à Almaty, submergée par des manifestations contre le régime. La fête organisée par un groupe d’influenceurs canadiens dans un vol à destination du Mexique suscite l’indignation dans le pays, qui a rétabli un semi-confinement en raison de la pandémie. Des vidéos les montrent en Gammino était un ponte de la Stidda, rivale de Cosa Nostra. –DR La mairie de la capitale économique, comme d’autres édifices officiels, a été mise à sac. –REUTERS Enjeu stratégique pour le Kremlin Le Kazakhstan, 19 millions d’habitants, est la principale économie d’Asie centrale. Son immense territoire regorge de ressources naturelles  : pétrole, gaz, mais aussi uranium, manganèse ou chrome, une richesse dont la population ne profite guère. Le pays est aussi une Magasins pillés, bâtiments administratifs incendiés, voitures calcinées. Les images d’Almaty, première ville du pays, diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux donnaient une impression de chaos grandissant au Kazakhstan. Le mouvement de colère, qui a démarré dimanche en province en raison d’une hausse des prix du gaz, s’est transformé en émeutes dans la capitale économique. Des « dizaines » de manifestants auraient été tués, selon la police, qui aurait ellemême subi des pertes  : 18 morts et 700 blessés, d’après un bilan communiqué jeudi. Alors que des coups de feu retentissaient dans les rues d’Almaty, il était impossible d’avoir une vision complète de la situation, journalistes et témoins ne pouvant plus être joints par internet ou par téléphone. Face au chaos, la Russie voisine a annoncé l’envoi d’une force de « maintien de la paix » à la demande du président Kassym-Jomart Tokaïev. Après avoir tenté l’apaisement en limogeant son gouvernement puis en plafonnant le prix des ESPAGNE « Comment vous avez fait ? » s’est écrié Gioacchino Gammino lors de son arrestation, le mois passé, après vingt ans de clandestinité, raconte « La Repubblica ». C’est sur les plans Google Street View d’un bourg proche de Madrid qu’un individu lui ressemblant, discutant devant un magasin de fruits et légumes, a été repéré. Or, ce commerce avait été un place forte du minage de bitcoin. Les liens économiques, politiques et sociaux avec la Russie sont étroits, ne serait-ce que parce qu’environ un habitant sur cinq est d’ethnie russe. Le Kazakhstan abrite notamment le fameux cosmodrome de Baïkonour. Influenceurs au pilori après une fiesta aérienne train de boire, chanter et danser sans masque dans l’avion affrété pour eux. Le Premier ministre Trudeau a qualifié de « démoralisante » l’attitude de ces « Ostrogoths ». La compagnie a annulé leur vol de retour. resto italien, dont la page Facebook est encore en ligne. Les enquêteurs y ont trouvé, outre un menu à l’effigie du film « Le Parrain », la photo du patron, « Manu », avec la même cicatrice au menton que Gammino. Condamné pour la mort d’un passant, tué par erreur en 1989, le Sicilien s’était évadé de sa prison romaine en 2002, profitant du tournage d’un film. –ARG carburants, ce dernier a haussé le ton. Il a qualifié les manifestants de « forces extrémistes entraînées à l’étranger », justifiant le déploiement d’une opération « antiterroriste ». La colère de la rue est surtout dirigée contre l’autoritaire ex-président Noursoultan Nazarbaïev, 81 ans. Ce proche de Vladimir Poutine a régné sur le pays de 1989 à 2019 et conserve une grande influence. Mercredi, Tokaïev a toutefois annoncé que son ancien mentor avait quitté la tête du Conseil de sécurité, institution considérée comme le véritable siège du pouvoir au Kazakhstan. –ARG/AFP Google trahit un boss Chiens policiers mis au chômage de la mafia en cavale ALLEMAGNE Les forces de l’ordre de plusieurs régions ont été forcées de retirer du service des dizaines de chiens, notamment utilisés lors d’arrestations. Ils sont équipés de colliers étrangleurs devenus illégaux le 1er janvier, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi contre la maltraitance. Les policiers déplorent une mesure prise sans concertation, qui les prive d’un soutien précieux. –GETTY IMAGES
VENDREDI 7 JANVIER 2022/20MINUTES.CH Le résultat Le chiffre d’affaires de Coop s’est élevé à 31,8 milliards de francs en 2021, soit une augmentation de 1,6 milliard sur un an (+5,4%). Les ventes en ligne ont flirté avec les 3 milliards, a indiqué jeudi le distributeur. Sursis pour le ticket de métro PARIS Les usagers du métro pourront profiter des carnets de dix tickets six mois de plus que prévu, a révélé hier « Le Parisien ». Ces carnets en carton devaient être complètement remplacés par la carte à puce Navigo dès mars prochain, mais la pénurie mondiale de composants électroniques a ralenti l’arrivage des nouveaux sésames. La mise à disposition des carnets a donc été prolongée jusqu’en septembre afin d’éviter une éventuelle rupture de stock. TOURISME Relancées au printemps dernier, les croisières commencent à faire les frais du variant Omicron. L’exigence du vaccin pour les passagers comme pour le personnel et les tests effectués régulièrement à bord n’ont pas suffi. CU MI MI UR III alrI 11 " tal tal ni- I MI MI el _01\SUISSE L’isolement forcé des cas contacts est remis en cause par le monde économique, et au-delà. Mercredi, 118’000 personnes étaient en quarantaine ou à l’isolement en raison d’une infection au Covid-19 ou parce qu’elles étaient des cas contacts. Trop, pour le secteur de l’économie, confronté à une pénurie de personnel. De là à militer pour des quarantaines raccourcies, voire leur suppression, il y a un pas d’autant plus vite franchi que le virologue allemand Christian Drosten prône cette abolition. Pour cet expert très influent outre- Sarine, la mise à l’écart ne fait plus sens en raison du nombre très élevé de personnes infectées par le variant Omicron. Ces propositions trouvent de l’écho. L’Union suisse des arts et métiers se dit favorable à « tout raccourcissement, voire à la suppression des mesures », a confié sa responsable de la communication, Corinne Aeberhard, au « Tages- Anzeiger ». Elle précise toutefois que c’est aux experts d’évaluer si de telles mesures sont envisageables. De son côté, Economie- Suisse demande au moins une réduction de la quarantaine à 5 jours pour les personnes qui ne présentent pas de symptômes. Même chose à l’Union des transports publics ou chez HotellerieSuisse. Cette dernière relève que l’absence de collaborateurs entraîne des coûts Économie 7 Abréger la quarantaine, voire l’abolir  : les patrons sont pour Omicron fait des vagues dans les croisières Les sept jours, au moins, de mise à l’écart coûtent très cher. –GETTY Plusieurs bateaux ont dû débarquer des passagers nécessitant une quarantaine ou abréger leur voyage. Des compagnies ont annulé des destinations. C’est un nouveau coup dur pour le secteur, qui a déjà passé une année à l’arrêt. Plusieurs grands bateaux ont dû raccourcir leur voyage en raison de cas positifs ou de cas contacts. –GETTY ZURICH C’est une défaite pour la multinationale Uber, dont le service de transport soulève partout dans le monde la même question  : ses chauffeurs sontils des indépendants ou des salariés ? Salariés, a tranché le Tribunal des assurances sociales du canton de Zurich, canton où la multinationale américaine a son siège en Suisse. Dans un jugement rendu récemment, il justifie sa position par l’existence d’un « rapport de subordination marqué », a relaté la « Neue Zürcher Zeitung ». Selon lui, les chauffeurs dépendent d’Uber Déjà plus courte Le 31 décembre, l’Office fédéral de la santé publique a autorisé les cantons à réduire le temps de quarantaine de 10 à 7 jours pour les cas contacts qui ne présentent pas de symptômes. Les personnes guéries ou vaccinées depuis moins de 4 mois (y compris la troisième dose) sont exemptées de mise à l’écart. Les cas contacts peuvent aussi être autorisés à travailler dans les entreprises qui testent leur personnel. Ces nouvelles recommandations ont été adoptées par presque tous les cantons. supplémentaires massifs, des pertes de chiffre d’affaires, voire des fermetures d’entreprises. Quant à l’Union patronale, elle ajoute à la réduction du temps de quarantaine des exemptions dans certaines branches et professions, comme dans le secteur de la santé. –CHRISTINE TALOS Pour la justice, Uber est bien un employeur et ne peuvent pas prendre de décisions par eux-mêmes, ou peu. De plus, ils n’agissent ni en leur propre nom ni pour leur propre compte. Uber va faire recours. –CHT Les transactions illégales 14 milliards C’est le record atteint l’an dernier par les transactions en cryptomonnaies liées à des activités illégales. Le montant a presque doublé en un an, selon le cabinet Chainalysis. Dans le même temps, les transactions en cryptomonnaies ont flambé de 567%.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :