20 minutes Genève n°2022-01-07 vendredi
20 minutes Genève n°2022-01-07 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-07 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 18,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Ninja Warrior genevois de retour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu VENDREDI 7 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Cinq minutes d’évasion SCHAFFHOUSE Jeudi matin, un détenu s’est évadé de la prison de la ville mais a été rattrapé cinq minutes plus tard. Aux yeux de la police cantonale, cette évasion montre que la prison ne répond plus aux normes de sécurité et doit être rénovée d’urgence. Grosse sortie de route VALAIS Un accident s’est produit jeudi matin entre Saint-Maurice et Mex. Un automobiliste a perdu la maîtrise de son véhicule et s’est retrouvé 15 mètres en contrebas de la route. Le chauffeur a été transporté à l’hôpital, mais ses jours ne sont pas en danger. Boîte noire d’office SÉCURITÉ Dès cet été, toutes les nouvelles voitures seront équipées d’un enregistreur de données d’accident tel que celui qui se trouve dans chaque avion. L’Office fédéral des routes espère que ce système permettra d’y voir plus clair en cas d’accident. Seules les données relatives à l’événement seront lues par les autorités. GRISONS Quelque 35 skieurs ont eu une grosse frayeur en montant au Crap Sogn Gion, mercredi à Laax. Leur nacelle a heurté un monticule, projetant quelques occupants au sol. Selon des témoins à bord, le téléphérique allait très lentement et se trouvait très près du sol. Il a ensuite touché quelques arbres avant de basculer vers l’arrière et de percuter le sol. L’opérateur a alors fait redescendre la nacelle à la station. L’engin L’angoisse du test Covid positif pile avant la session d’examens UNIVERSITÉS Les étudiants ont peur du virus, mais aussi des quarantaines qui chamboulent tout. Réussir ses épreuves sans passer par la case quarantaine équivaut actuellement à traverser un terrain miné. Cette quatrième session d’examens sous le signe de la pandémie se déroulera pourtant largement en présentiel dans les universités romandes (lire ci-contre). Mais avec près de 30’000 cas par jour, dont beaucoup de jeunes, nombre d’étudiants appréhendent de se retrouver confinés le jour d’une épreuve. Si certaines institutions réfléchissent encore, d’autres, comme l’EPFL, ont déjà prévu des sessions de rattrapage anticipées, juste avant ou juste après le début du semestre de Un téléphérique heurte le sol aurait encore fait un trajet avec des passagers avant d’être mis hors service, assure un témoin. L’incident pourrait être lié à des charges qui étaient accrochées sous la nacelle avec des câbles d’acier. Elles étaient vraisemblablement trop lourdes, ont expliqué les responsables de l’installation. Seule une passagère se serait légèrement blessée à un doigt. La cabine sera à l’arrêt jusqu’à la fin de l’enquête. –CHT L’incident de mercredi a été signalé à un service d’enquête spécial de la Confédération. –NICOLAS ILLIANO Comme les cours, les exas nécessitent vaccin, test ou guérison. Voleurs en série condamnés ZURICH Le Tribunal de district a condamné deux hommes de 23 et 25 ans à 4 et 6 ans de prison. Il les a jugés coupables de 44 cambriolages commis en 2019. Ils agissaient en duo, en solo ou avec d’autres complices. Le montant des délits avoisine les 580’000 francs. Seul le plus jeune accusé était présent à l’audience. Son complice a produit un certificat médical attestant de son incapacité à y participer. Le carton 5074 C’est le nombre de Model 3 que Tesla a vendus en Suisse l’année dernière. Ce qui en fait le modèle le plus vendu dans le pays. Il devance de 100 unités la Skoda Octavia, a indiqué watson.ch sur la base des chiffres de l’Association des importateurs Auto-Suisse. L’Audi Q3 est sur la troisième marche du podium. –JEAN-PAUL GUINNARD. Pétition à l’UNIL Quelque 300 étudiants, inquiets de côtoyer des centaines d’autres personnes durant plusieurs heures malgré les masques et le certificat Covid (3G), demandent des épreuves en ligne. L’UNIL comme l’UNINE ou l’EPFL expliquent le choix du présentiel par l’égalité de traitement parmi des étudiants dans des situations très diverses. Cette demande avait d’ailleurs largement été soutenue par les associations d’étudiants durant les premières sessions de l’« ère Covid ». printemps. L’Union des étudiants de Suisse plaide en ce sens. En effet, devoir rattraper un examen six mois ou une année plus tard peut avoir de lourdes conséquences pour un cursus. « Nous craignons que certains ne taisent leur quarantaine pour éviter de chambouler leur année, ce que nous condamnons évidemment », évoque Émile Blant, président de la Fédération des étudiants neuchâtelois, en discussion avec le rectorat. Ce dernier précise que des examens en ligne ne sont pas exclus pour les cas de rigueur, par exemple en raison d’un engagement professionnel. À Lausanne, une session anticipée n’est pas prévue, mais elle n’est pas complètement exclue selon l’évolution de la situation. L’UNIL assure que des aménagements seront possibles pour les cas particuliers. –PAULINE RUMPF Les deux accusés avaient multiplié les cambriolages. –GETTY Attouchements sur une stagiaire FRIBOURG Un résident d’un foyer vaudois a été condamné à 90 jours-amende avec sursis et à une amende de 2000 francs pour actes d’ordre sexuel avec une enfant, rapporte « La Liberté ». L’homme avait agressé sexuellement une stagiaire de 15 ans, l’année passée lors d’une promenade dans la forêt de Ménières. L’agresseur avait touché la poitrine de la victime malgré le refus manifesté par la jeune fille.
VENDREDI 7 JANVIER 2022/20MINUTES.CH La boîte paie pour son excès Une société genevoise a dû payer une amende de 30’000fr. pour ne pas avoir retrouvé l’auteur d’un excès de vitesse avec une voiture de fonction, indique la « Tribune de Genève ». Le conducteur avait été flashé à 136 km/h au lieu de 60 à Vésenaz (GE) en septembre 2019. Il risquait un retrait de permis et une peine de prison. Victime d’un amant cupide RÉPUBLIQUE DOMINICAINE Une Suissesse de 65 ans installée à Puerto Plata est décédée mardi après plusieurs jours aux soins intensifs. La victime avait été amenée à l’hôpital par son conjoint, un Dominicain, avec une grave blessure à la tête, qu’elle aurait subie en tombant dans des escaliers. Mais l’homme est suspecté d’avoir payé un individu pour se débarrasser de la sexagénaire et hériter de sa maison. Les deux suspects seraient passés aux aveux, selon la presse locale. VOTATIONS Selon la première vague du sondage en ligne de Tamedia/20 minutes, une large majorité de 67% compte accepter l’initiative qui veut interdire toute publicité pour le tabac qui atteint les enfants et les jeunes. Le texte sera soumis au peuple le 13 février. Les votants devront aussi se prononcer sur l’initiative visant à interdire l’expérimentation Actu 3 Il dit avoir agi « comme dans un ghetto de Los Angeles » VAUD Assassinat ou meurtre ? C’est la question que la justice devra trancher dans l’affaire du dealer tué fin 2018, à Yverdon. Réuni depuis jeudi à Renens, le Tribunal criminel a eu le droit à une saisissante opposition de style entre les prévenus lors de l’examen de leur situation. Là où Luc* est apparu paumé et Bekim* effacé, José*, lui, a brillé par son éloquence, au moment de s’expliquer sur le drame qui avait coûté la vie à un jeune de 21 ans (lire ci-dessous). Le tireur présumé a servi à la Cour un discours construit, pesant chacun de ses mots. Une tirade menée sans fausse note. « Je me suis comporté comme quelqu’un d’un ghetto de Los Angeles alors que je viens de la vallée de Joux, d’une famille aisée », a-t-il dit, avant de faire part de sa tristesse face à la mort de la victime et d’insister sur le processus de changement en cours. « Fallait-il que vous tuiez quelqu’un pour changer ? » l’a tancé le président du tribunal. « Il fallait que je touche le fond. Avant cela, la plus grande peine d’emprisonnement avait été de 5 mois. Là, on parle d’une peine à deux chiffres, qui sera suivie d’une expulsion. La gravité des faits me fait prendre du recul. » Une intervention qui Abattu pour 500g de haschisch Le 17 novembre 2018, dans le parc des Quatre-Marronniers, à Yverdon, Mahmud*, un Suisse de 21 ans d’origine syrienne, avait été abattu par l’accusé principal,José, un Espagnol de 19 ans à l’époque des faits, mais déjà bien connu des services de police. Le mobile du Au lendemain du drame, les policiers tentaient de trouver des indices sur les lieux du crime. crime ? Un demi-kilo de haschisch dont la victime avait refusé de se dessaisir, malgré un pistolet braqué sur elle. Les jours suivant l’homicide, la police avait arrêté le tireur présumé et ses complices. Parmi eux figuraient deux mineurs, déférés séparément. Le bus quitte la route et fonce dans un arbre Cinq passagers, dont deux enfants, ont été légèrement blessés. –DR BIENNE (BE) Un spectaculaire accident de la circulation s’est produit jeudi matin à la route de Brügg. Pour une raison encore indéterminée, un bus de ligne est sorti de la chaussée et a percuté un arbre. Cinq passagers, dont deux enfants, ont été pris en charge par des ambulanciers et emmenés à l’hôpital. Les blessures constatées sont qualifiées de légères. Le chauffeur, lui, est indemne. La circulation a été perturbée pendant plusieurs heures. a fait exploser le procureur  : « Vous aviez dit, mot pour mot, la même chose au procureur de Porrentruy, en mars 2018 ! » « C’est à cause de moi qu’on est là et qu’une famille est endeuillée. Je dois accepter mon passé, même si cela fait trois Deux complices cabossés de la vie Aux côtés du meurtrier présumé comparaissent deux Suisses, Bekim, le chauffeur de la bande, et Luc, le magasinier. Luc, en proie à des angoisses et à des problèmes récurrents d’addiction au cannabis, comparaît libre, alors que ans que j’alterne entre dépression et troubles anxieux », a répondu José. De quoi faire bondir Me Munoz, avocat des parties civiles  : « Votre discours répété est choquant pour la famille ! » –MARC FRAGNIÈRE *Prénoms d’emprunt Bekim, incarcéré depuis les faits, est issu d’une famille où l’on garde ses problèmes pour soi. La perte d’un bébé de 6 mois aurait provoqué sa dégringolade  : « José dégageait de l’assurance. J’avais perdu ça et je le retrouvais en lui. » Une majorité contre la pub pour le tabac animale et humaine. Celle-ci ne convainc actuellement que 34% des 13’120 personnes qui ont répondu au sondage entre le 3 et le 4 janvier. Également soumises à votation, les modifications des lois fédérales sur les droits de timbre et sur un train de mesures en faveur des médias sont rejetées par respectivement 55 et 51% des sondés. –OFU/FRS –FLORIAN CELLA/24HEURES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :