20 minutes Genève n°2022-01-04 mardi
20 minutes Genève n°2022-01-04 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-04 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : ne souhaitez pas la bonne année à Gims.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PLANT-BASED I CROISSANTS Rusrco COU 93f (efiBC ee n OMM or CUBES BACON STYLE 2 in, PLANV-BASE. ; 1 « e le 4 - MASALA (y - Simplement bien vivre I, 20% sur tout l’assortiment Y-LOVE PLANT-BASED, HAPPYTIZERS Tout sur le VEGANUARYV. En vente dans les plus grands magasins Migros. Les articles bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus decette offre. Offre valable du4.1 au 17.1.2022, jusqu’à épuisement dustock migros.ch/veganuary
Genève MARDI 4 JANVIER 2022 Sur notre appEn vidéo 12 Madonna passe ses vacances de neige à Gstaad En direct 15 Genève-Servette reçoit Ambri-Piotta ce soir 0 ro 10 °C/16 °C Actu 4 Permis et plaques bidon donnés par un trio ripou Économie 11 Contrôler l’âge sur le web est un marché juteux Sports 15 Manchester United peine à trouver le bon rythme Sapin de Noël écolo massacré en douce Ne lui souhaitez pas bonne année ! Musulman convaincu, le chanteur-rappeur Gims ne fête pas Nouvel-An et déteste aussi toute forme d’anniversaire. –IMAGO PEOPLE N’insistez pas, il ne vous répondra pas. Gims a fait savoir sur Instagram qu’il ne célébrait pas les fêtes de fin d’année. « Par pitié, pas de « bonne année ». Ne me le souhaitez pas. » Le rappeur invoque sa confession musulmane et invite ses coreligionnaires à renoncer à ces vœux. Mais le recteur de VALAIS « C’est un acte aussi stupide que dangereux », tranche Joachim Rausis. Le président d’Orsières a de quoi être furax : pour Noël, sa commune avait préféré illuminer un sapin dans son élément naturel plutôt que d’en prélever un pour décorer le centre du village. Mais, aux aurores du jour de l’an, deux inconnus ont tronçonné le majestueux conifère, qui a failli s’abattre sur la route du Grand-Saint-Bernard. Le chef de l’Exécutif orserin attend des auteurs qu’ils se dénoncent. « Nous sommes une petite commune, tout finit par se savoir », prévient-il. PAGE 5 la Grande Mosquée de Paris ne partage pas cet avis : « C’est un moment de joie et de bonheur », justifie-t-il dans « Le Parisien ». PAGE 12



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :