20 minutes Genève n°2021-12-27 lundi
20 minutes Genève n°2021-12-27 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-12-27 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : objectif, percer les secrets de l'univers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu LUNDI 27 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Nouvel-An très doux MÉTÉO Un front chaud en provenance d’Espagne pourrait atteindre la Suisse dès mercredi, selon MeteoNews. L’agence prévoit des températures très douces, de 13 à 14 degrés pour le Nouvel-An. Par endroits, le mercure pourrait même battre des records. Immeuble inhabitable HINDELBANK (BE) Un bâtiment locatif a été la proie d’un violent incendie d’origine indéterminée, dans la nuit de samedi à dimanche. Dix-sept personnes ont dû être évacuées et six d’entre elles conduites à l’hôpital. Deux chats ont péri dans les flammes. Braquage au marteau ANNECY (F) Un supermarché Lidl a été attaqué par un homme armé d’un marteau, mercredi. Il s’est enfui sans faire de blessés, avec 2500 euros. Il portait un masque anti-Covid Lacoste et des habits streetwear de luxe, selon la police, citée par « Le Dauphiné libéré ». Omicron prend le dessus Le Tessin a introduit des mesures inédites face à la propagation du variant, déjà dominant dans le canton et sur le point de le devenir à Genève et à Zurich. Ainsi, seules les personnes ayant reçu une troisième dose de vaccin peuvent désormais échapper à la quarantaine si elles sont cas contact, a rapporté la RTS samedi. Des croissants 15% plus chers CONSO De nombreuses matières premières sont devenues plus onéreuses cette année, y compris les céréales. Aussi l’Association suisse des patrons boulangers-confiseurs recommande à ses membres d’augmenter de 15% tout leur assortiment pour 2022, rapporte la « SonntagsZeitung ». Le croissant, par exemple, pourrait ainsi augmenter de 10 à 15ct. Les grands distributeurs Coop et Migros n’excluent pas non plus une hausse. Rien que le prix du blé a augmenté de 30%. –GETTY Les locataires rechignent à se défendre face aux bailleurs ENQUÊTE Un rapport de force déséquilibré retient les locataires de faire valoir leurs droits, selon l’Asloca. Une enquête commandée par l’Association suisse des locataires (Asloca) révèle que 70% d’entre eux ont eu un problème dans leur relation de bail. Le déséquilibre des forces entre les locataires et les bailleurs fait que les premiers renoncent souvent à se défendre, même lorsqu’ils en ont la possibilité légale. En outre, trois quarts des sondés disent avoir eu des difficultés à trouver un logement adéquat et abordable. L’Asloca rappelle que lorsque les taux hypothécaires Le bolide a percuté un arbre avant de finir dans un champ. –POL. AG MageZE833391111.311/SMOi1§19ieZiaZi8ZIM115. 3990,f,OZZirellt121Ifi11l, dziezoneerni » Se battre contre le bailleur semble souvent trop risqué. –GETTY de référence diminuent, les locataires peuvent demander une baisse de loyer. Or, lors de la baisse de mars 2020, 42% Indemne dans sa Ferrari détruite ARGOVIE Un homme de 54 ans a perdu la maîtrise de sa puissante Ferrari en accélérant sur la chaussée mouillée, samedi en fin d’après-midi près du village d’Auw. Son bolide a percuté un arbre, avant d’être catapulté dans un champ voisin. Par miracle, le conducteur n’a pas été blessé, rapporte la police cantonale, qui a ouvert une enquête. La voiture, en revanche, est bonne pour la casse. Adaptations automatiques souhaitées L’enquête de l’Asloca a fait ressortir que les locataires seraient favorables à des modifications du droit du bail qui exigeraient moins d’activisme de leur part. Parmi elles figurent notamment une répercussion automatique des baisses de loyer, la transparence du loyer précédent, un contrôle du rendement de la partie bailleresse (contrôle des prix des loyers) ou une meilleure protection contre les résiliations, notamment en cas de rénovation. des sondés ont avoué n’avoir rien exigé. Pour deux personnes sur cinq, la crainte était de voir une telle demande déclencher un conflit avec le bailleur, avec qui 82% des sondés jugent important d’entretenir de bonnes relations. Seules 6% des personnes interrogées ont contesté leur loyer. Pourtant, celles qui l’ont fait ont très souvent eu gain de cause, totalement ou partiellement. Cela s’est produit dans respectivement 49 et 28% des cas. Les locataires voudraient être mieux protégés par le droit du bail afin d’éviter de mettre en péril leurs relations avec leur bailleur, montre le sondage. Ce dernier a été réalisé par l’institut Sotomo entre août et octobre auprès de 18’000 locataires. –JEAN-BERNARD MANI Abri pour chats mis à sac : bénévoles furieux BÂLE L’incrédulité se mêlait à la colère pour Ines Zehnder. Cette militante des droits des bêtes, ses filles et d’autres amoureux des chats s’occupent depuis des années d’un petit terrain où les minets peuvent s’abriter et se nourrir, près de la gare de Saint-Jean. La veille de Noël, ces bénévoles ont retrouvé l’endroit saccagé. Pis : au milieu des abris démolis gisait un chat mort. En attendant de porter plainte contre inconnu, Ines Zehnder a posté un message sur Facebook promettant 200 francs de récompense pour démasquer les vandales. L’appel a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Peu de temps après, 1800 francs ont été ajoutés à ce montant, a rapporté TeleBasel. –JBM/ARG
LUNDI 27 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH Bousculé par le Covid, Noël en famille a dû se réinventer FÊTES Avec ce satané virus, les festivités ne se sont pas toutes passées comme prévu. Témoignages. Les réunions privées étant limitées à dix personnes si un convive n’est pas passé par la case piqûre, dans la famille de Cindy, à Chavornay (VD), on a décidé de séparer les vaccinés des non-vaccinés. « C’est pratique, parce que ma cousine habite le palier juste à côté. Après s’être tous salués, j’ai accueilli les non-immunisés, tandis que les autres sont entrés chez elle », raconte cette vingtenaire. Avec la possibilité de communiquer entre eux par les balcons. Pour avoir l’impression d’être tous à la même table, « on a décidé de partager le même repas en se souhaitant Deuxième Noël en quarantaine À Bavois (VD), Oriane, 15 ans, n’est pas vaccinée. Après une soirée du 24 chez son père, elle s’est retrouvée en quarantaine le jour de Noël, et cela pour la seconde fois consécutive : « Un invité avait des symptômes, mais son autotest est sorti négatif. Le lendemain, il a reçu un Le clip vidéo est à découvrir sur notre app. Show solidaire des pompiers GENÈVE Pour rendre hommage au personnel de la santé, de la sécurité et des secours qui ont travaillé à Noël, les pompiers ont sorti un petit clip vidéo de près d’une minute. Inspiré d’une tradition nord-américaine, il met en scène cinq camions dont les phares et les lumières d’alarme s’activent au rythme de la musique, a expliqué Nicolas Millot, officier de communication du Service d’incendie et de secours. Il a parfois fallu improviser pour faire la fête en groupe. –GETTY résultat positif après un test antigénique. » Privée de retrouvailles avec la famille de sa mère, Oriane regrette que l’histoire se répète : « Je me suis contentée d’un repas de Noël dans ma chambre. Même si je suis déçue, j’ai eu la chance de pouvoir fêter un peu. » CORONAVIRUS Les Fêtes ont fait doubler le nombre de personnes qui se font tester contre le coronavirus, et l’approche de Nouvel-An va aggraver la situation, a mis en garde Martine Ruggli, présidente de Pharma- Suisse, dans la « SonntagsZeitung ». Les files d’attente se sont déjà allongées dans les centres de dépistage comme dans les pharmacies qui proposent des tests sans rendezvous. Pour la Saint-Sylvestre, les personnes qui n’ont pas encore reçu la troisième dose de vaccin devront se soumettre à un test pour faire la fête dans les bars et les clubs. À la nécessité de décrocher ce sésame vont s’ajouter les nouvelles contaminations. « Nous nous attendons à une période difficile », a prévenu Martine Ruggli, qui recommande de faire le saut dans la nouvelle année en petit comité. –EWE/LVB/LHU bon appétit sur le palier, c’était cool ! » La famille s’est ensuite brièvement réunie pour déballer les cadeaux, « mais la distribution n’a duré que quinze minutes », assure Cindy. Pour Mélissa, à Genève, le réveillon ne s’est pas passé comme prévu. Alors qu’elle était prête à aller festoyer chez ses parents, sa mère, qui espérait à la base rassurer la tante non vaccinée, lui annonce avoir fait un autotest et que celui-ci est positif. « C’était le gros Pas de cadeaux « C’était un Noël bizarre, parce je n’ai pas pu faire de cadeaux. Normalement, j’aime la magie de Noël et décorer le sapin. Mais cette année je n’ai rien fait de tout ça.J’étais trop préoccupée par ma guérison », regrette Juliette, sortie d’isolement jeudi dernier. Et, sans le goût, le plaisir du repas n’était pas le même. « Mais je m’estime quand même chanceuse. J’étais en famille et on a bien rigolé », ajoute cette trentenaire genevoise. dilemme, relate cette trentenaire. Finalement, on a décidé de ne pas prendre de risque et de tout annuler. Ma tante est restée avec ses enfants et mon cousin a été chercher la nourriture chez mes parents. Il faut dire que ma mère avait préparé 3 kilos de gigot ! » De son côté, Mélissa a vite rebondi : « Je devais partir au Portugal le lendemain pour y retrouver mon copain, alors j’ai avancé mon vol au soir même ! » confiet-elle. –LAUREN VON BEUST/LHU Actu 3 Le séisme 4,1 C’est la magnitude du tremblement de terre qui a secoué le village de Damvant (JU), à environ 15 km à l’ouest de Porrentruy, pendant la nuit de Noël. Il s’est produit samedi à 0 h59 à une profondeur de 5,9 km, selon le Service sismologique suisse. Ressentie dans une grande partie du pays, la secousse ne semble pas avoir fait de dégâts. Champ-Dollon a un directeur GENÈVE Après plusieurs mois de tensions et de conflits, la prison de Champ-Dollon va retrouver un directeur. Chef du service des commissaires de police depuis 2017, Claude Bettex, 50 ans, a été nommé à titre intérimaire. Il prendra ses fonctions le 3 janvier, a indiqué jeudi le conseiller d’État Mauro Poggia. La prison a connu une année mouvementée. Son personnel s’est battu contre l’ancien directeur, qui a démissionné en septembre. Sa réforme, mise en place à la va-vite selon un audit, était en cause. Heures d’attente pour se faire tester Les files vont encore s’allonger devant les pharmacies comme dans les centres de test. –F. MELILLO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :