20 minutes Genève n°2021-12-13 lundi
20 minutes Genève n°2021-12-13 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-12-13 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : Max Verstappen, sacré sur un finish d'anthologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–Y. GENEVAY/LMS 2 Actu LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH Dans certains lieux, les mendiants seront interdits. Mendicité de nouveau punie GENÈVE Le Grand Conseil a accepté vendredi un texte de loi qui interdit la mendicité dans certains lieux. Ce sera le cas dans des endroits comme les zones commerciales ou touristiques, les parcs ou les transports publics. Le texte a été accepté par 54 oui, 42 non et une abstention. L’association Mesemrom, qui a fait tomber la première interdiction à Strasbourg, a déjà annoncé vouloir de nouveau saisir la CEDH. La frayeur 3584 C’est, en francs, le prix qu’une Biennoise a vu s’afficher en reprenant son auto dans un parking, raconte blick.ch. Elle avait, en fait, introduit un vieux ticket, gardé d’une précédente visite où les barrières étaient en panne. Notre reportage est à voir sur notre app. Pédiatres pas chauds pour vacciner les moins de 12 ans COVID Swissmedic a autorisé la vaccination des plus jeunes. Mais les spécialistes jugent que l’on n’en sait pas assez sur ses effets. La décision est tombée vendredi  : Swissmedic autorise le vaccin anti-Covid-19 de Pfizer- BioNTech pour les 5­11 ans. Si de nombreux points doivent encore être éclaircis (lire cicontre), il reste que les pédiatres eux-mêmes sont encore peu pressés de piquer. La semaine passée, leur organisation faîtière a appelé Swissmedic et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) « à se donner le temps nécessaire pour pouvoir achever le processus d’évaluation avec le soin habituel ». La CFV devrait L’injection ne se fera qu’avec l’accord des parents. –GETTY SUISSE ROMANDE La flambée des cas et les hospitalisations qui en découlent forcent les cantons à prendre des mesures drastiques. Vaud a déclenché samedi le niveau 3 d’alerte, rapporte « 24 heures ». Cette décision oblige les hôpitaux qui ne le feraient pas encore à reporter certaines opérations. But  : augmenter le nombre de lits en soins intensifs. Des demandes peuvent également être faites aux écoles de santé afin d’épauler le personnel. L’Hôpital fribourgeois, lui, a appelé l’armée et les retraités à la rescousse. Neuchâtel, enfin, d’ailleurs émettre des recommandations extrêmement prudentes, selon la « NZZ am Sonntag »  : si tous les enfants peuvent se faire vacciner – à condition que leurs parents le souhaitent –, l’injection n’est « particulièrement » recommandée qu’aux enfants ayant des antécédents médicaux et à ceux vivant avec des personnes immunosupprimées. Président de la CFV, Christoph Berger a estimé que les données actuellement disponibles restaient encore trop limitées pour une recommandation explicite du vaccin pour les moins de 12 ans. Il a encore indiqué qu’il y avait certes beaucoup d’infections chez les enfants actuellement, mais Cantons en alerte rouge De gros retards pour la rougeole s’est mis en « alerte rouge ». Une vingtaine d’opérations non urgentes par semaine seront reportées. Le Conseil d’État a en outre décidé d’appliquer sans attendre la règle des 2G dans les restaurants et de limiter les manifestations privées à dix personnes. –XFR/FAZ Pères Noël au petit trot LA CHAUX-DE-FONDS (NE) Ils l’attendaient de pied ferme  : samedi, les fans de course à pied ont pu s’élancer dans les rues de la métropole horlogère pour la Trotteuse-Tissot. Il faut dire que celle de l’an dernier avait été annulée pour cause de pandémie. C’est donc avec un pass Covid que petits et grands, dont de très nombreux Pères Noël, se sont mesurés sur des parcours de 400m à 14,3 km. –PHOTO MEDIAPROFIL La pandémie a entraîné l’un des plus grands « trous » des vaccinations de routine chez les enfants, selon « The Lancet »  : en 2020, 8,5 millions d’entre eux dans le monde n’auraient ainsi pas reçu le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche et 9 millions n’ont pas été vaccinés contre la rougeole, rapporte la « NZZ am Sonntag ». L’OFSP a lancé un appel aux parents et au corps médical pour qu’ils ne reportent pas les vaccinations programmées. que cela n’avait pratiquement aucune influence sur le nombre d’hospitalisations. Chez les plus jeunes des patients, il n’y a presque pas d’évolution grave de la maladie et le syndrome de Covid long est beaucoup moins prononcé. –EWE/FRS Lire également en page 6 Pas à l’école « La décision de vacciner ou non est du ressort des parents », note Silvia Steiner, présidente de la Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique. La conseillère d’État zurichoise assure que la vaccination ne se fera en tout cas pas dans les écoles. Ulrich Heininger, infectiologue à l’Hôpital de l’enfance de Bâle, propose pour sa part de confier les centres de vaccination aux pédiatres à certaines heures. Car « ils savent exactement comment s’y prendre avec les enfants ». Berset aussi L’adresse, le mail et le numéro de téléphone d’Alain Berset ont été publiés sur le darknet. Le ministre de la Santé avait acheté de la cryptomonnaie auprès d’une entreprise française, qui a été hackée l’été passé.
LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes De retour sur les flots NIGERIA Le « San Padre Pio », un navire battant pavillon suisse retenu depuis près de quatre ans par le Nigeria, a pu quitter ce pays mercredi 8 décembre, a annoncé samedi le Département fédéral des affaires étrangères. Le navire avance désormais vers le Togo. Déboutées par le TF GENÈVE Le Tribunal fédéral a refusé le recours des deux lanceuses d’alerte du service des votations genevois, rapportait samedi la RTS. Les deux femmes avaient été licenciées après avoir communiqué des informations à la presse au sujet de dysfonctionnements. Les anciennes employées comptent saisir la CEDH. Omicron fait peur GENÈVE Une quarantaine préventive a été imposée dans une classe de 8e de Meyrin. Les autorités craignent la présence d’un cas du variant Omicron. Élèves et adultes, tout comme les parents et la fratrie des écoliers, devront effectuer un test PCR afin de détecter au plus tôt la présence éventuelle du variant, a indiqué hier le Canton. CFF Pour leur galère de novembre, seuls 5300 usagers ont été dédommagés. Ils ont reçu moins de 12 fr. en moyenne. Le 9 novembre dernier, la ligne CFF Lausanne-Genève avait été totalement paralysée par l’apparition de deux cavités en bord de voie, à la hauteur de Tolochenaz (VD). Ce soir-là, les nerfs des voyageurs avaient été mis à rude épreuve, ainsi que les jours suivants, entre retards et suppressions de trains. Les demandes d’indemnisation pouvaient être adressées aux CFF dans les 30 jours. La compagnie en a reçu 5300. « Les coûts d’indemnisation et frais pour les nuits d’hôtel, les courses en taxi, etc., s’élèvent actuellement à 63’000 francs », précise le porte-parole Jean- Philippe Schmidt. Selon une récente modification de la loi, en cas de retard d’au moins une heure, 25% du prix du billet est remboursé et 50% à partir de deux heures. Pour les détenteurs d’un abonnement de parcours ou d’un abonnement général (AG), le remboursement correspond à la valeur journalière du sésame, à partir d’une heure de retard. Les pompiers ont évacué un EMS d’Ennetbürgen. –POL. NW La Fédération romande des consommateurs (FRC) salue le dédommagement rapide des usagers, mais elle note qu’il y a relativement peu de réclamations sur une ligne empruntée chaque jour par 60’000 personnes. La faute à un système Actu 3 Le trou de Tolochenaz n’aura pas coûté cher en indemnités La ligne Genève-Lausanne avait été coupée plusieurs jours et perturbée jusqu’au 25 novembre. –V. LAM Quatre requêtes sur cinq justifiées De janvier à juin, les usagers ont soumis 8600 demandes d’indemnisation aux entreprises de transports publics, rapportait en septembre l’alliance SwissPass. La moitié de celles-ci concernaient les perturbations et les interruptions de l’exploitation dues aux chutes de Incendies meurtriers NIDWALD/ZURICH Un feu a fait un mort et deux blessés samedi soir dans un home d’Ennetbürgen (NW). Les pompiers ont réussi à l’éteindre et à évacuer sept personnes du 2e étage. Parmi elles, une résidente de 76 ans souffrant de graves brûlures. Elle a été emmenée par la Rega à l’hôpital, mais est décédée pendant la nuit des suites de ses blessures. Les causes de l’incendie ne sont pas encore connues. À Zurich, une femme de 87 ans a perdu la vie dans un incendie à Wädenswil également samedi soir. Des passants ont alerté les secours après avoir vu de la fumée s’échapper d’une fenêtre. Les secours n’ont pu que constater le décès de la retraitée, seule occupante de la maison. Les premiers éléments de l’enquête indiquent que la victime est décédée à cause du feu. –JBA neige de janvier. Près de quatre demandes sur cinq étaient justifiées, soit 6800. La plupart des voyageurs détenaient un abonnement général (46%) ou un titre de transport unitaire (42%). Au total, la branche des transports publics a versé près de 74’000 francs. ZURICH Des manifestantes se sont réunies samedi après-midi dans le centre de Zurich pour dénoncer les violences faites aux femmes et les féminicides. Selon « 20 Minuten », plusieurs centaines de personnes ont d’indemnisation qui privilégie les titulaires de billets. « Les détenteurs d’un AG à 3860fr., par exemple, se voient seulement indemnisés d’un trajet, alors que leur possibilité de déplacement s’est largement détériorée durant plusieurs semaines », indique Jean Busché, responsable politique et économique à la FRC. Et de plaider pour un « dédommagement de parcours » en cas de retards ou d’annulations répétés sur une ligne. –LAUREN VON BEUST/ARG Plusieurs centaines de personnes sont descendues dans la rue. Manif contre les féminicides pris part au rassemblement d’ampleurnationale.Le « Tages- Anzeiger » parle de plus de mille manifestantes. Selon le site stopfemizid.ch, 25 femmes ont déjà été tuées par leur ex ou leur conjoint en 2021. –S. GLAUSER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :