20 minutes Genève n°2021-12-09 jeudi
20 minutes Genève n°2021-12-09 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-12-09 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : Cassis élu dans la mauvaise humeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu JEUDI 9 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Drame en forêt BERNE Mardi, la police a été informée qu’un homme avait été victime d’un accident de bûcheronnage à Dürrenroth. Sur place, ils n’ont pu que constater le décès de ce Bernois de 59 ans domicilié dans le canton. Il a été touché par la chute d’une partie d’un sapin. Opérations à l’arrêt COVID-19 Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) reporteront dès lundi les opérations non urgentes pour faire place aux patients Covid. Pour la même raison, l’Hôpital du Jura a, de son côté, décidé d’ajourner huit interventions prévues cette semaine. Arnaqueurs pincés GENÈVE Deux Français d’une vingtaine d’années qui faisaient croire à leurs victimes qu’ils venaient leur livrer un colis mais repartaient avec leurs cartes bancaires et les codes ont été arrêtés lundi. Le principal prévenu aurait subtilisé ainsi près de 55’000 fr. Impressum Tirage gratuit contrôlé REMP 2020  : 131’249 exemplaires Lectorat (MACH Basic 2021-2)  : Total Audience CH 3087 millions/20 minutes 405’000 lecteurs 20 minuti 74’000 lecteurs 20 Minuten 1’008’000 lecteurs Edité par  : TX Group SA ÉDITEUR Pietro Supino DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Marcel Kohler RÉDACTEUR EN CHEF Philippe Favre RESPONSABLE COMMERCIAL Laurent Cosandey Indication des participations importantes selon article 322 CPS  : Actua Immobilier SA, Adagent AG, 20 Minuten Advertising AG, 20 minuti Ticino SA, Adextra AG, Berner Oberland Medien AG BOM, CAR FOR YOU AG, CIL Centre d’Impression Lausanne SA, DJ Digitale Medien GmbH, Doodle AG, Doodle Deutschland GmbH, Doodle USA Inc., dreifive AG, Konstanz, dreifive GmbH,Wien, dreifive (Switzerland) AG, DZB Druckzentrum Bern AG, DZZ Druckzentrum Zürich AG, Edita S.A., Goldbach Audience Austria GmbH, Goldbach Audience (Switzerland) AG, Goldbach Austria GmbH, Goldbach DooH (Germany) GmbH, Goldbach Germany GmbH, Goldbach Group AG, Goldbach Media Austria GmbH, Goldbach Media (Switzerland) AG, Goldbach NeXT AG, Goldbach Publishing AG, Goldbach SmartTV GmbH, Goldbach TV (Germany) GmbH, Goldbach Video GmbH, Helpling Switzerland AG, Homegate AG, ImmoStreet.ch S.A.,Jaduda GmbH,JobCloud AG, Jobsuchmaschine AG, Jointvision E-Services GmbH, LZ Linth Zeitung AG, Meekan Solutions Ltd., MetroXpress Denmark A/S, Neo Advertising AG, Olmero AG, Ricardo AG, ricardo France Sàrl, Schaer Holding AG, Schaer Thun AG, swiss radioworld AG, Tamedia Abo Services AG, Tamedia Basler Zeitung AG, Tamedia Espace AG, Tamedia Finanz und Wirtschaft AG, Tamedia Publications romandes SA, Tamedia Publikationen Deutschschweiz AG, Tamedia ZRZ AG, Trendsales ApS, TX Services d.o.o., Beograd-Vracar, Zattoo Deutschland GmbH, Zattoo Europa AG, Zattoo Inc., Zattoo International AG, Zürcher Oberland Medien AG Découvrez-en plus en vidéo sur notre app. Énervés par le retour du masque à l’école Troisième dose et restrictions  : la vaccination sous pression COVID-19 Depuis le début du mois, la hausse de la demande oblige les cantons à monter en puissance. GENÈVE Entre 150 et 200 personnes ont manifesté hier devant l’Hôtel de Ville pour protester contre l’obligation du port du masque en milieu scolaire. Elles répondaient à l’appel de l’Association collectif parents Suisse (ACPS), qui dénonce cette mesure, jugée délétère pour la santé physique et psychologique des enfants. Un courrier exigeant une rencontre et paraphé 6000 fois a été remis au Conseil d’État. Des arguments comme le fait d’ôter le plaisir d’être à l’école ou encore concernant une potentielle inutilité du masque sont brandis. Selon les autorités, cette mesure est désagréable, mais simple. Elle vise surtout à ne pas fermer les écoles, alors que les infections et les quarantaines explosent. –JEF À Genève, les plus de 50 ans se sont rués sur le booster. –P. MARTIN/24H Fin novembre, à Genève, on obtenait un rendez-vous de vaccination en moins de 24heures. Aujourd’hui, il faut patienter une dizaine de jours. « Pour sa troisième dose, sans rendez-vous, mon père a attendu trois heures devant un centre », témoigne une Genevoise. Au bout du lac, après des semaines de quasi arrêt, la campagne de vaccination est repartie sur les chapeaux de roues. Une situation qui dépasse largement la Versoix. Entre l’autorisation de la troisième dose, la résurgence de la pandémie et des conditions se durcissant ailleurs (lire ci-contre), la demande a explosé, alors que le dispositif, lui, tournait au ralenti. Comme à Genève, sur Vaud, la situation diffère d’un centre à l’autre. Les disponibilités s’échelonnent de maintenant à fin janvier. Dans le canton de Neuchâtel, il est possible « d’obtenir extrêmement rapidement un rendezvous dans le centre cantonal de vaccination à Polyexpo, à La Les parents se sont rassemblés devant l’Hôtel de Ville. –JEF Genève adapte ses mesures Au bout du lac, dès aujourd’hui, il faut se masquer dans l’espace public dès qu’il n’est pas possible de respecter une distance de 1m50, et cela même dans les véhicules privés. La règle des « 2G » (de l’allemand « geimpft oder genesen », Chaux-de-Fonds », assure la cellule de communication Orccan. Ailleurs, il faut patienter, parfois plusieurs semaines, selon un témoignage. À l’instar du Jura, qui augmentera le nombre de places hebdomadaires à 2500 dès la semaine prochaine grâce à l’armée, les cantons réorganisent leurs dispositifs. Vaud passera de 8000 à 12’000 piqûres quotidiennes dans quinze jours. À Genève et Neuchâtel, les capacités suivront la demande, assure-t-on. –MARIA PINEIRO/LVB Mille feux pour Noël NEUCHÂTEL Chaque année, Pierre-Alain Favre réchauffe l’atmosphère sibérienne de La Brévine en parant sa demeure d’illuminations. Une passion qu’il partageait avec sa femme, aujourd’hui décédée, et qu’il tient à perpétuer. Il lui faut pas moins d’un mois pour disposer les kilomètres de câbles de l’installation. Le résultat, féerique, ravit aussi les autres habitants du village. –PHOTO R. BAUDRAZ soit vaccinés soit guéris), qui permet de se passer du masque, pourra être appliquée pour les activités sportives et culturelles en intérieur comme les cinémas, les théâtres, les discos ou encore les restos et les bars en intérieur. Exigée en France À partir du 15 janvier, en France, le certificat sanitaire ne sera plus valable sans troisième dose sept mois après la vaccination complète. Pour les touristes qui n’auront pas réussi à se faire piquer trois fois dans ce délai, cela signifie pas de resto ni de ski.Ailleurs, il ne sera plus possible d’entrer au Kosovo sans vaccin dès le 3 janvier. À l’heure où la 5e vague ne reflue pas – encore 12’598 infections hier en Suisse, un record –, les conditions d’entrée dans certains pays sont susceptibles de changer à tout moment. Phénotypage sous condition Le recours au phénotypage sous condition pourra avoir lieu en Suisse. Les Chambres ont éliminé hier les dernières divergences. La technique, qui permet d’obtenir des informations sur la couleur des yeux, des cheveux et de la peau d’un suspect, sera toutefois réservée aux enquêtes sur des crimes ou des infractions graves.
JEUDI 9 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH La chauffarde 233 km/h C’est la vitesse à laquelle a été flashée une voiture en juin entre Attikon (ZH) et Frauenfeld (TG). Au terme d’une vaste enquête, la fautive – une femme de 28 ans – a été arrêtée en novembre et son permis lui a été retiré. Pas de coup de frein au sucre BERNE Les quantités de sucre dans les aliments ne devraient être ni restreintes, ni indiquées obligatoirement dans l’étiquetage. Le Conseil des États a rejeté deux initiatives des cantons de Genève et de Fribourg. Conscients du problème, les sénateurs disent avoir déjà pris des mesures, comme le Nutri- Score. Le National doit encore se prononcer. BERNE Avec 156 voix, le Tessinois a réalisé le quatrième plus mauvais score de ces 20 dernières années. En ces temps de « vulnérabilité, d’impatience et de polarisation », la cohésion nationale est « un défi permanent ». C’est ce qu’a rappelé Ignazio Cassis hier, après son élection à la présidence de la Confédération. Et le score du Tessinois, le premier à accéder à la fonction depuis Flavio Cotti en 1998, montre un brin de contestation au sein de l’Assemblée fédérale. Avec 36 bulletins blancs et 4 nuls, le PLR a obtenu 156 voix, moins que lors de son élection à la vice-présidence l’an passé (162). C’est aussi le quatrième moins bon score de ces vingt dernières années. Le socialiste fribourgeois Alain Berset n’a guère fait mieux pour son élection à la vice-présidence. Avec 158 suffrages, le patron de la Santé a aussi essuyé un mouvement d’humeur des parlementaires (20 bulletins blancs et 13 nuls). Déjà président en 2018, il le sera de nouveau en 2023, dernière année de la législature. À noter que les deux élus restent loin de la palme du plus mauvais score. Avec 106 voix, un résultat plus vu depuis 1919, elle était revenue à la socialiste genevoise Micheline Calmy- Rey lors de sa deuxième élection à la présidence, en 2011. Actu 5 Ignazio Cassis élu président malgré un brin de défiance Stratégie sur l’UE pour bientôt Dans un autre registre, Ignazio Cassis a promis une stratégie sur l’Union européenne (UE) pour le premier semestre de l’an prochain. Il l’a souligné dans le cadre du débat du Conseil des États sur la motion de l’indépendant schaffhousois Thomas Minder, qui demandait au Freddy Junior est enfin libre GENÈVE « Il va avoir une belle vie, a assuré Diana Chloridou hier, en récupérant Freddy Junior à la fourrière cantonale de Colley-Bossy. Son jeune pinscher y aura passé six mois en isolement. Importé illégalement de Moldavie, pays à risque de rage, le chiot est passé à un poil de l’euthanasie. « J’espère que la loi va changer », a confié sa maîtresse, qui avait reçu l’animal en cadeau et s’est battue pour sa survie. Le jeune pinscher a échappé d’un poil à l’euthanasie. –JFA Découvrez les émouvantes retrouvailles sur notre app. Alain Berset et Ignazio Cassis ont été élus respectivement à la vice-présidence et à la présidence. –S. GLAUSER gouvernement d’établir une coopération durable avec l’UE. « Je ne pense pas que nous soyons d’accord en Suisse sur le niveau d’ambition et sur la volonté d’en payer le prix. Cela montre aussi à quel point le sujet est difficile », a mis en garde le patron des Affaires étrangères. École  : une directrice à l’arrêt YVERDON (VD) Dans un exercice des plus délicats, le Tribunal d’arrondissement de la Broye et du Nord vaudois a reconnu un jeune homme de 19 ans coupable de viol et l’a condamné à 9 mois de prison avec sursis durant 4 ans. Une affaire peu commune, puisque l’accusé est l’un des huit enfants du père pédophile et cruel et de la mère violente qui avaient été jugés en 2018 dans la pire affaire de maltraitance du pays. Accusé par son personnel de dysfonctionner, l’Office médico-pédagogique genevois (OMP) est privé de sa directrice. Mardi, le Département de l’instruction publique a informé les collaborateurs que la responsable était à l’arrêt pour une durée indéterminée. Suspension ? Souci personnel ? L’État, qui a nommé un duo ad interim, n’a pas voulu le dire. L’OMP soutient les élèves atteints de troubles ou de handicaps. Côté engagements, Ignazio Cassis a rappelé l’importance de la pluralité et de la diversité du pays, des atouts d’une grande richesse et une source d’innovation à ses yeux. « Chaque crise est l’occasion de se mettre en question. D’aller vers l’autre et de trouver ensemble de nouvelles solutions pour l’avenir », a-t-il dit. Vivre dans une société plurielle est un « acte de volonté de la Suisse » qu’il défendra l’an prochain. –CHRISTINE TALOS Fils abusé coupable de viol Pour avoir voulu faire comme papa avec ses grandes sœurs, notamment, le jeune homme répondait de viol et de contrainte sexuelle. La Cour n’a retenu qu’un seul viol, celui d’une de ses camarades de foyer d’accueil, hémiplégique après un AVC, en août 2020. Bien qu’elle n’ait pas su dire non, la jeune fille de tout juste 16 ans lui avait dit qu’il lui faisait mal. Elle avait perdu sa virginité ce soir-là. –EVE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :