20 minutes Genève n°2021-12-03 vendredi
20 minutes Genève n°2021-12-03 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-12-03 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : Odermatt continue sur sa lancée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse VENDREDI 3 DÉCEMBRE 2021/20MINUTES.CH La mortalité augmente vite dans un hôpital en surrégime COVID-19 Des décès évitables se produisent dès 70% d’occupation des soins intensifs, relève une étude. Cela paraît logique : des services débordés entraînent une moindre efficacité des soins. Une étude scientifique relayée par le « Tages-Anzeiger » montre cependant que le seuil critique à partir duquel la mortalité des patients augmente se situe plus bas qu’on ne le pensait. L’analyse réalisée par l’équipe de l’ex-président de la task force Covid Matthias Egger l’évalue à un taux d’occupation de 70% des lits en soins intensifs. Si l’on se réfère uniquement aux lits dits « certifiés » (ceux compris dans la capacité normale des services), le taux critique PUB DIVERS Journée des personnes handicapées 3.12 Pour une société plurielle insieme.ch/fr/donner CONSULTATIONS, VOYANCE allo voyance Juste la vérité 0901 147 147 Fr. 2.-/min. votre avenir en toute sérénité La disponibilité du personnel, une des clés du problème. –M. ANCIAN Renoncer àprendre l’avion ne suffitpas pour préserver le climat. Il faut qu’onsoit desmillions àleprendre plus rarement ! Nul besoin d’être parfait pour protéger le climat. Trouvez l’inspiration : wwf.ch/ecoconseils est d’environ 85%. En étudiant les données d’environ 23’000 patients, les scientifiques réunis autour du professeur d’épidémiologie ont calculé que, lors de la 2e vague, quelque 130 décès auraient pu être évités si le taux d’occupation était resté en dessous du seuil critique. Pour cette période, cela correspond à environ 5% des morts dues au Covid en milieu hospitalier. Le facteur d’incertitude est toutefois élevé : la fourchette des décès évitables oscille entre 30 et 240. Pour les scientifiques, la raison de cette mortalité accrue est la « pression opérationnelle »  : plus le taux d’occupation est élevé, plus la pénurie de personnel se répercute sur la qualité des soins. Les résultats peuvent-ils être extrapolés à la vague actuelle, alors que la moyenne nationale d’occupation des unités de soins intensifs était ce jeudi de 82,1% ? En tout cas, il est probable que des patients qui auraient survécu avec des taux d’occupation plus faibles meurent actuellement. –JBM 20 secondes Blessé par un arbre GRISONS Un apprenti bûcheron de 18 ans a subi plusieurs fractures à une jambe pendant le découpage d’un tronc, mercredi à Tscherlach. Comme l’arbre résistait, son maître a utilisé un treuil. Un morceau de bois a alors éclaté sous l’effet de la tension. Urgences déléguées BERNE Le Conseil national ne tiendra pas de débat urgent durant sa session d’hiver. Il a transformé deux interpellations sur l’approvisionnement électrique et une sur les soins intensifs en questions. Le gouvernement devra y répondre avant la fin de la session. Il faut plus de trains BERNE Les deux Chambres ont accepté une motion d’Aline Trede (Verts/BE) en faveur de liaisons ferroviaires avec les grandes villes d’Europe et agglomérations frontalières. Sa demande était soutenue par la ministre des Transports, Simonetta Sommaruga. Snack croustillant servi avec des mites BERNE Tout en acceptant de prolonger de 4 ans le moratoire sur les organismes génétiquement modifiés, le Conseil des États a ouvert la porte jeudi aux OGM de nouvelle génération. Après un vif débat tranché par la voix de son président, il a accepté de faire une exception pour les OGM issus de l’édition génomique et modifiés sans introduction d’un ADN étranger. Il a aussi admis un postulat demandant au Conseil fédéral d’étudier les possibilités d’exempter du moratoire les procédés de sélection par édition génomique. Pour la majorité, cette ouverture « modérée et prudente » tient compte de l’évolution de la recherche mondiale, aspect important dans une « nation de chercheurs ». Le dossier repart au National. –CHT L’estomac d’une Bernoise s’est noué en découvrant le contenu d’un sachet de snacks bios acheté chez Aldi. « Il y avait des fils qui sortaient des dés croustillants. On aurait dit une toile d’araignée. C’était dégoûtant », raconte-t-elle. En le détaillant, elle y a découvert des mites alimentaires. Un « cas isolé regrettable », s’est excusé le discounter. Qui, après vérifications, n’a pas découvert d’autre sachet douteux. Porte entrouverte aux OGM de nouvelle génération Les végétaux issus de l’édition génomique pourraient être admis en Suisse. –GETTY
Plus chauds. Plusjuteux. Plussavoureux. Nosburgers lesplus appréciés. Maintenant encore meilleurs. McDonald’s 2021



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :