20 minutes Genève n°2021-11-30 mardi
20 minutes Genève n°2021-11-30 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-11-30 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : le monde de la mode pleure la disparition de Virgil Abloh.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ANNONCE 2 ÉDITORIAL UN SUPPLÉMENT THÉMATIQUE DE SMARTMEDIA Andrea Delannoy L’importance desrôles modèlesdans leschoix professionnels desjeunes Ya-t-il eu, dans votre enfance, une femme ou un homme modèle, qui vous ainspiré etaeuune influence sur votre parcours devie ? Pour leur développement, les jeunes s’inspirent de ce qu’ils voient. L’ère digitale permet àchacun.e de « voir » et suivre les actions des personnalités publiques, ce qui exerce souvent une envie d’émulation(pas toujours bénéfique) et même de dépassement de soi chez les jeunes. On parle de rôles modèles, notion issue de la culture anglo-saxonne,attribuée au sociologue Robert K.Merton, qui désigne « une personnalité dont le comportement, l'exemple ou le succès est (ou peut être) imité par des tiers, notamment par des personnes plus jeunes ». Un rôle modèle peut susciter l’enthousiasme et amener des individus ou des collectifs àsedépasser.Unrôle modèle doit aussi être accessible,voire tangible.Laqualité de rôle modèle implique l’exemplarité,mais également la responsabilité de transmettre unmessage d’accessibilité avec intégrité et cohérence et non pas un message utopique de perfection oud’infaillibilité.Certes, pour grandir,ilfaut regarder vers le « haut ». Il faut toutefois pouvoir voir ou toucher celle ou celui que l’on aspire àégaler. FOCUS.SWISS Le fait de rencontrer, soulèvent aussi le fait que cela amène les tzimmedia imprimé en dèsl’école primaire, despersonnesdumonde du travail peut inspirer lesjeunesetouvrir leur horizon, au-delà desstéréotypes et préjugésdegenre. L’activiste américaine pour les droits des enfants Marian Wright Edelman, avec sa phrase « You can’tbewhat you can’t see ! » (« Vous ne pouvez pas être/devenir ce que vous ne voyez pas ! ») met en évidence le pouvoir des rôles modèles, particulièrement pour ce qui est des aspirations Portes ouverteset séances d’information Samedi 11 décembre–9h>16h HES-SO Valais-Wallis,Haute Ecole d’Ingénierie Ruedel’Industrie 21 –Sion hevs.ch/open professionnelles des enfants. La capacité de se projeter joue un rôle primordial dans les choix de carrière des jeunes, mais il est difficile de s’identifier àunfutur dont vous ignorez l’existence ou que vous croyez inatteignable.Les stéréotypes de genre àpropos des métiers viennent empiéter sur la capacité d’identification et de projection des jeunes, et cela dès l’âge decinq ou six ans. Telest le constat de plusieurs études internationales, qui enfants àexclure des options de carrière qu’ils auraient autrement pu poursuivre avec succès. Le fait de rencontrer,dès l’école primaire, des personnes du monde du travail peut inspirer les jeunes et ouvrir leur horizon,au-delà des stéréotypes et préjugés de genre. Ces rencontres précoces permettent aux filles comme aux garçons de se projeter dans un avenir qu’ils auront choisi etsoulignent l’importance des rôles modèles tangibles pour l’avenir des jeunes et de notre pays. > Texte Andrea Delannoy, Présidente de MOD-ELLE CONTENU. 06 Carrière 06 16 08 Conscience écologique 10 Interview  : Provenzano 16 LGBT 18 Sport 23 Sexualité FOCUSNOTRE JEUNESSE. SENIOR CHEFFE DE PROJET JULIANE GRAFF COUNTRY MANAGER PASCAL BUCK ÉDITORIAT ANDREATARANTINI TEXTE LÉA STOCKY,ANDREA TARANTINI IMAGE DECOUVERTURE ÀLAVOLETTE LAYOUT ANJA CAVELTI IMPRESSION TAMEDIA AG FOCUS.SWISS te suisse SMARTMEDIAAGENCYSA GERBERGASSE 5,8001 ZURICH, SUISSE TÉL +41 44258 86 00 INFO@SMARTMEDIAAGENCY.CH REDAKTION@SMARTMEDIAAGENCY.CH Bonne lecture ! Juliane Graff Senior CheffedeProjet Venezdécouvrir le nouveau Campus Energypolis et lesformations Bachelor d’ingénieure en Systèmesindustriels Technologies du vivant Energieettechniquesenvironnementales Informatique et systèmes de communication Participezégalement àl’une des séances d’information, à10hou 14h, en français ou en allemand. Inscription:hevs.ch/welcome CertificatCOVIDetpièce d’identité obligatoires. o 08 18
Orienté vers l'avenir. Opportunités. 10. 11. 1.2 Banque. 8 Découvre maintenant l'apprentissage UBS. Informe-toi sur ce que nos apprentis disent de nous. UN SUPPLÉMENT THÉMATIQUE DE SMARTMEDIA #FOCUSNOTREJEUNESSE GROUPE AMAG BRANDREPORT 3 Le pouvoir desfemmesdans la branche automobile Saskia Kamber Le groupe Amag forme plus de 700 apprentis.es dans onze professions. Saskia Kamber, apprentie logisticienne CFC detroisième année, nous parle de son quotidien chez mobilog SA, une entreprise du groupe Amag. Saskia, pourquoi as-tu choisi cette formation d’apprentie logisticienne CFCoption stockage ? Leslieuxetdomaines d’activité sont variés. J’ai toujours voulu exercerune profession en lien avec l’automobile et comportantdela logistique.MobilogSAest donc l’employeur qu’ilmefallait.Certains membres de ma famille travaillent aussidans ce secteur et, petite,j’aimais bien les accompagner au travail. Qu’apprécies-tu le plus chezmobilog ? L’excellente collaboration entre apprentis.es et la serviabilité du personnel qui m’épaule dans mon travail. La taille demon entreprise de formation m’impressionne aussi. Que penses-tudeton quotidien et de tescollègues ? Je me réjouis tous les jours d’aller travailler et je suis reconnaissante que le groupe Amag m’ait offert cette possibilité.Autrement,j’apprécie l’ouverture d’esprit, la serviabilité etle caractère sympathique demes collègues. La branche automobileest considéréecomme un univers plutôtmasculin.Qu’en est-il de la place desfemmes au sein de mobilog ? On nous respecte en tant que femmes et on nous délègue de nombreuses activités. Pour les travaux pénibles ou pour porter certaines pièces, nous sommes soutenues. Je pense qu’il n’existe pas de métiers féminins ou masculins. L’important, c’est de bien faire son travail. J’apprécie aussi lefait que le CEO d’Amag,Helmut Ruhl, souhaite que la proportion defemmes dans l’entreprise continue d’augmenter. Quelleaété ta plus belle expérience ? (Rires) C’est chez mobilog SA que j’ai rencontré mon copain. Quels sont tesobjectifs pourl’avenir ? Je voudrais continuer d’évoluer professionnellement afin que toutes les portes me restent ouvertes. Moncredo  : aucune femme ne devrait avoir peur d’un « métier d’homme » –essaie,tuy arriveras ! Le pouvoir des femmeschezAmag –lelien vers les récits  : autoblog.amag.ch/fr/category/female-role-models 13 26. 25. 27 14 amag 15 16 7 6 2 ; 24 23. 20 19 3 21 22 4 Àproposdugroupe Amag Notrepassion et celle de nos plus de 6500 collaborateurs.rices  : permettreàchacun.edeprofiter d’une mobilité en toute sécurité. La formation d’apprentis.es est importante chezAmag. Àl’échelle du groupe,nous employons environ 11% d'apprentis.es -ce qui fait d’Amag l’une des plus grandes entreprises formatrices de Suisse. Plus d’infos sur future.amag.ch 18 UBS ANNONCE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :