20 minutes Genève n°2021-11-09 mardi
20 minutes Genève n°2021-11-09 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-11-09 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 10,7 Mo

  • Dans ce numéro : Tsunami humain venu de Biélorussie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu MARDI 9 NOVEMBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Deux chocs, 8 blessés VALAIS Le trafic entre Martigny et le Grand-Saint-Bernard a été perturbé par un accident, dimanche après-midi. Un conducteur circulant en direction de Sembrancher a dévié de sa trajectoire et heurté la voiture arrivant en sens inverse. Un troisième véhicule est venu les percuter. Bilan : huit blessés. Tombé de son tracteur ALTIKON (ZH) Un agriculteur de 74 ans a été retrouvé sans vie dimanche dans une forêt. Il semble qu’il soit tombé de son tracteur, dépourvu de cabine, samedi, alors qu'il transportait du bois. La police a ouvert une enquête. Évacué par l'échelle GENÈVE Un ouvrier a été évacué par la grande échelle des pompiers, hier en fin de matinée à la rue de Carouge. Il s’était blessé à un genou alors qu’il travaillait dans les combles et ne pouvait être redescendu autrement pour des raisons de logistique, selon la police. La crève -24% Au cours de l’hiver dernier, le nombre de consultations auprès d’un médecin pour une suspicion de grippe a baissé de plus de 24% par rapport à la moyenne des dix dernières années. Une chute qui s’explique pour beaucoup par les mesures anti-Covid. Venue au monde du petit-fils... d’un prêtre « Je n’ai tué personne, je ne cherchais que la convivialité » VAUD Amendé pour non-respect des règles sanitaires, le chef de l’UDC yverdonnoise s’est défendu hier au tribunal. Réputé pour des prises de position cinglantes, Ruben Ramchurn avait été dénoncé aux autorités pour ne pas avoir porté un masque sur des stands politiques ni respecté sa mise en quarantaine. L’élu UDC de 39 ans s’oppose à l’amende de 3000 francs infligée par le préfet du Nord vaudois, raison de sa comparution hier devant le Tribunal d’arrondissement, à Yverdon-les-Bains. Le tribun, habitué aux coups d’éclat, a répondu très calmement aux questions sur le dé- VALAIS La situation serait banale si elle ne concernait pas un homme d’Église. Un chanoine de l’Hospice du Grand- Saint-Bernard est récemment devenu… grand-père. L’information a été rendue publique par le prévôt du Grand-Saint- Bernard lui-même, en accord avec l’évêque de Sion, hier. Lorsqu’il était devenu père, l’homme avait « remis son mandat entre les mains de ses supérieurs ». Ceux-ci avaient estimé « qu’un ministère sacerdotal restait possible » pour ce prêtre. La manière d’assumer sa responsabilité paternelle avait alors été réglée par un accord entre les parents et la communauté religieuse. Aujourd’hui ce prêtre n’est plus en ministère actif et ne préside plus la messe en public. –FAZ Ruben Ramchurn, déterminé, à son arrivée au tribunal. –J. GENET roulement des faits reprochés, tout en les réfutant. Son avocat, le conseiller national UDC Jean-Luc Addor, n’a pas donné dans le spectacle non plus. Le prêtre de l’Hospice avait choisi d’assumer sa paternité. –Y. GENEVAY Quarantaine prise « pour un canular » Scandalisés, ils arrêtent de jouer VALAIS L’Association de footballa ouvert une enquête après la fin prématurée du match de 4e ligue entre Vollèges et Saint- Maurice 2, samedi. Un Agaunois allait faire une remise en jeu lorsqu’un spectateur a lâché : « Faut le calmer, ce N... » Joueur et équipe ont quitté le terrain. Bien que Saint-Maurice risque la défaite par forfait, « c’était la seule manière de réagir », a estimé l’entraîneur Johan Haas sur Rhône FM. La rencontre de 4e ligue s'est tenue samedi au Châble. –DR Le 27 février dernier, Ruben Ramchurn tenait un stand pour l’UDC Yverdon, alors que les services du médecin cantonal lui avaient notifié, par téléphone, de se mettre en quarantaine. « Je ne m’en souviens pas et cela aurait pu être un canular téléphonique », a répondu le conseiller communal. Pour le reproche de n’avoir pas porté un masque le 6 mars, lors d’un rassemblement, il dit pour sa défense qu’il n’était pas le seul dans ce cas. « Mais le seul dénoncé. » Sans partie adverse pour les contredire, les échanges sont restés sans faste dans la petite salle du tribunal. À peine l’avocat valaisan s’est-il permis quelques boutades. Il a rappelé le contexte, en pleine campagne pour les élections communales du printemps. « C’est dans la nature de la politique d’avoir des contacts. Est-ce criminel et inavouable ? » a t-il lancé à la présidente du Tribunal d’arrondissement de la Broye et du Nord vaudois. Et l’accusé d’ajouter : « Moi, je ne cherchais que la convivialité, je n’ai tué personne. » Me Addor a émis des doutes sur la compétence du tribunal, et aussi du préfet, pour juger cette affaire. La présidente assure qu’elle en tiendra compte avant de rendre son verdict, en fin de semaine. –JÉRÔME GENET Livreurs en grève à Nyon Après Yverdon-les-Bains et Neuchâtel, la grève des livreurs de Smood s’est étendue à Nyon, hier. Les employés du service de livraison de repas, qui demandent de meilleures conditions de travail, ont aussi mené une action de protestation devant un fast-food de la rue de la Gare. Il est possible que le mouvement s’étende à d’autres villes vaudoises.
–20MIN MARDI 9 NOVEMBRE 2021/20MINUTES.CH L’usurpation Les mots de passe « Daniel », « Andrea », « Soleil », « Sunshine » sont les plus populaires de Suisse et donc les plus faciles à voler, selon les données ayant atterri sur le dark web. Sursis pour un fou de vitesse LA CÔTE (VD) Treize excès de vitesse en un mois sur l’autoroute A1, en 2019, ont conduit un jeune Français devant les juges du Tribunal d’arrondissement. Malgré les 6 mois de réclusion ferme requis par la procureure, le jeune fou du volant a été condamné à une peine de 14 mois de prison avec un sursis de 4 ans, a relaté hier « La Côte ». Il devra également payer une amende de 1000 francs ainsi que les frais de justice, qui se montent à 4000 francs. En un mois, le jeune conducteur avait été pincé 13 fois. –24H BERNE Les conseillers fédéraux se sont tous fendus d’un message pour lancer la semaine de la vaccination. « On espère vraiment que c’est le sprint final. Ça fait maintenant vingt mois que la pandémie nous occupe, ça devient vraiment difficile. » Alain Berset a pris la parole hier pour lancer la Semaine nationale de la vaccination, où les autorités espèrent amener le plus de monde possible vers leur dose. « Si vous n’avez pas encore fait ce pas, réfléchissez », suggère le ministre de la Santé. Pas en reste, le président de la Confédération, Guy Parmelin, a, lui, évoqué sur Twitter les jeunes via la vaccination de ses neveux et nièces pour sensibiliser les Suisses. Tous les membres du Conseil fédéral ont joué le jeu : même l’UDC Ueli Maurer, qui s’était fait remarquer pour sa proximité avec des groupes critiques des iô ; âié tLi ; ij el('- 711` a— ai lir tir ri'7, 11t1 11,1i tr- ru. Hee Geen COVID-1 9 Actu 5 Union sacrée pour convaincre les indécis de la vaccination Trop de CO2 dans les trains TRANSPORTS Des activistes du compte Twitter #SBBAirQuality ont affirmé sur le réseau social que le niveau de CO2 était beaucoup trop élevé dans certaines rames des CFF. Dans un RegioExpress, les mesures indiquaient ainsi une concen- Une mauvaise qualité de l’air favorise la transmission des virus. Interrogez directement Alain Berset Persuadé que l’offensive vaccinale « en vaut la peine », le Conseil fédéral met le paquet pour tenter de convaincre un maximum de personnes indécises à se faire vacciner. Si vous avez des interrogations sur ce sujet, Alain Berset se Le président de la Confédération, Guy Parmelin, a rappelé les buts de l’opération devant la presse. mesures sanitaires, a cherché à influer sur ses propres rangs, qui rejettent pour l’instant le vaccin : « Si vous n’êtes pas encore vaccinés, c’est très certainement pour de bonnes raisons confrontera cette semaine aux lecteurs de « 20minutes ». Pour ce faire, vous pouvez poster vos questions via un formulaire sur notre app. Les réponses du ministre de la Santé seront publiées sur l’appjeudi dans la journée. tration frôlant les 4000 parties par million (ppm). Beaucoup plus que le seuil maximal de 1000 fixé par la task force de la Condédération, pour éviter un risque d’infection au Covid-19. Pour la première fois, les CFF reconnaissent que dans de rares cas (mesures entre 1700 et 1860ppm) et pour une courte durée, les valeurs dépassaient le niveau recommandé. La société de transport souligne néanmoins que l’air est totalement renouvelé plusieurs fois par heure et que rien n’indique un risque élevé de contagion dans les trains. –PAM/OFU personnelles, et je les respecte. Mais peut-être pouvez-vous reconsidérer votre décision. » Au rang des actions qui ponctueront la semaine, la tournée de concerts Back on Tour, qui passera par Lausanne ce soir et Sion demain, affiche déjà complet. Dans les cantons, diverses actions sont organisées pour aller au contact de la population. À noter que la Confédération n’a fixé aucun objectif chiffré, pour éviter de devoir avouer un possible échec, disent certains critiques. –YWE/CHT Le lynx avait été blessé par balle Hostiles au pass Le comité Vaccinés contre le certificat Covid a lancé hier sa campagne contre l’usage en Suisse du sésame de la Confédération, jugé « inefficace et discriminatoire ». Le comité a rappelé qu’il n’était pas opposé à la loi Covid en général, ni à la vaccination, qu’il soutient. Ses membres militent surtout pour l’interdiction de l’utilisation du pass en Suisse. Mais il n’a rien contre son utilisation pour partir à l’étranger. Même en cas de non dans les urnes, le certificat pourra toujours être utilisé pour voyager jusqu’à fin mars. Le Service valaisan de la chasse a déposé une plainte contre inconnu après la découverte d’un lynx mort sur l’autoroute A9, près de Miéville (commune de Vernayaz). Si l’autopsie de l’animal a confirmé qu’il avait été tué par un accident de la circulation, la présence d’une blessure avec des fragments de métal montre qu’il a aussi été victime d’un tir non autorisé. Même pas peur de l’amiante YVERDON-LES-BAINS (VD) Les bâtiments du quartier de Clendy-Dessous, occupés illégalement depuis trois semaines par une dizaine de jeunes, contiennent de l’amiante. Le municipal Christian Weiler s’est déplacé en personne samedi pour transmettre l’information. La nouvelle ne semble pas émouvoir les squatteurs, interrogés par « La Région »  : ils sont déterminés à poursuivre leur action. –M. SPICHER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :