20 minutes Genève n°2021-11-04 jeudi
20 minutes Genève n°2021-11-04 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-11-04 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,1 Mo

  • Dans ce numéro : Lady Gaga joue l'épouse vénéneuse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–JULIETTA SACCARDI 2 Actu JEUDI 4 NOVEMBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Annuités rétablies GENÈVE Le projet de la Ville de Genève de geler les mécanismes salariaux en 2022 pour économiser 8,2 millions avait provoqué la grogne de 600 employés en septembre. Hier, l’Exécutif a annoncé revenir sur sa décision. Les prévisions fiscales seraient meilleures. Renaissance piscicole FRIBOURG Ouverte en 2016, fermée un an après pour des anomalies, la pisciculture d’Estavayerle-Lac devrait être remise en état. Le Grand Conseil y a alloué un crédit de 1,4 million, selon « La Liberté », citant l’agence ATS. Clients remboursés FINANCE La Banque Migros a annoncé hier le remboursement volontaire de 60 millions de francs, perçus indûment depuis 2014 auprès de 34’000 clients ayant investi dans certains fonds. La rétrocession se fera en janvier. GENÈVE Les engins à assistance électrique constituent désormais 43% du trafic cycliste. Tensions et défis sont nombreux. Aux heures de pointe, sur les pistes cyclables, les usagers rapides dépassent sans forcer les plus tranquilles, bientôt minoritaires. En 2021, 43% du trafic cycliste cantonal est composé de vélos à assistance électrique (VAE). En 2011, ils n’étaient que 7%, selon des chiffres publiés cette semaine. « Le VAE favorise le report vers la mobilité douce de nouvelles catégories d’utilisateurs et permet de parcourir aisément des distances plus importantes », Paléo Festival Nyon 19-24.07.2022 Io Mobilière MIGROS BCV Les bouches bariolées de Julietta Saccardi ont convaincu le jury. Paléo dévoile son affiche VAUD Après deux annulations, la 45e édition du Paléo se tiendra du 19 au 24 juillet 2022. La manifestation a dévoilé son affiche hier, signée Julietta Saccardi, étudiante à la HEAD de Genève. Une façon de patienter Les vélos électriques bientôt majoritaires sur les routes jusqu’au 23 novembre, lorsque le festival dévoilera son programme. Les abos seront mis en vente le lendemain et les billets journaliers à partir du 1er décembre. Stromae est déjà annoncé en exclusivité suisse. Les VAE roulent largement plus vite que d’autres cycles. apprécie le Département des infrastructures. Un avis partagé par Pro Velo ou Actif-trafiC. Le revers de la médaille, ce sont les accidents, passés de 27 Flashé treize fois en un mois Fin 2019, un Français de 21 ans s’est rendu coupable de 13 excès de vitesse sur l’autoroute A1 dans la région lémanique. Il évite de justesse le délit de chauffard, n’ayant jamais franchi la limite fatidique de 80km/h au-delà de la vitesse autorisée. Selon « La Côte », il a été jugé en son absence mardi par le Tribunal correctionnel. Le verdict sera rendu ultérieurement. WIL (SG) « L’incident me mine toujours », a déclaré hier un quinquagénaire au tribunal. Il avait cru bien faire, ce jour de fortes pluies, en août 2020, quand il avait retiré la grille couvrant une bouche d’évacuation afin de purger l’eau qui inondait une rue. Il avait laissé un bâton pour signaler la présence du trou de 80 centimètres de profondeur et était LUCERNE Être physionomiste quand on est policier, c’est un atout. Un agent en congé peut en témoigner. Dimanche, alors qu’il assistait au marathon de Lucerne, il a reconnu parmi les spectateurs un détenu évadé Un geste imprudent avait causé le drame parti. Mais, deux heures plus tard, un enfant de 4 ans qui se promenait avec ses parents avait été aspiré par l’eau. Le garçon était resté 20 minutes coincé dans la conduite. Il a subi de graves lésions cérébrales qui l’ont laissé handicapé. Malgré ses regrets, l’homme a été reconnu coupable de négligence et écope de 140 joursamende avec sursis. –LEO/JBM –M. SPICHER à 70 en cinq ans, alors que ceux des cycles restent stables à quelque 200. L’autre problème, c’est la vitesse : « Il y a un net décalage avec les VAE permettant d’aller à 45km/h ou plus, créant des conflits d’usage », note Thibault Schneeberger, cosecrétaire d’Actif-trafiC. Du côté des forces de l’ordre, selon Patrick Pulh, chef de la police routière, « la différence de vitesse crée de l’insécurité et est génératrice d’accidents ». État et associations sont désormais d’accord pour dire qu’il faut davantage d’espace pour mieux dépasser. Olivier Gurtner, président de Pro Velo Genève, renchérit : « Il faut créer des voies rapides et lentes. » Patrick Pulh souligne que, si plus de place est bénéfique, c’est à l’usager de s’adapter. « Les trottinettes électriques m’inquiètent plus que les e-bikes », conclut-il, nuançant les problèmes. –MARIA PINEIRO Fugitif parmi les spectateurs de la prison de Zoug. Le policier a alerté ses collègues qui ont pu arrêter le fugitif. Cet Algérien de 42 ans sous le coup d’une mesure d’expulsion a été ramené en prison, où il purgera le reste de sa peine, soit 91 jours. La réévaluation 23fr.27 C’est le montant du salaire horaire minimum fixé à Genève pour 2022. Cette année, il s’établissait à 23 fr.14. Cette hausse est due à l’indexation. Dans l’agriculture et la floriculture, le salaire dérogatoire minimum passe de 17 fr. et de 15fr.60 à 17 fr.10 dans les deux secteurs. L’enfant avait été aspiré dans la bouche d’évacuation. –BRK NEWS
JEUDI 4 NOVEMBRE 2021/20MINUTES.CH La justice a tranché en faveur des buses à Kloten. –IMAGO Des mesures contre le harcèlement à l’UNIL Les rapaces voleront en paix ZURICH L’autorisation, délivrée en janvier 2020, de tirer 30 buses par année a été retirée à l’aéroport de Kloten. Décrite comme une mesure préventive pour éviter les collisions avec les avions, elle a été invalidée par le Tribunal administratif après un appel de l’association de protection des oiseaux Bird- Life. Pour les juges, la sécurité des vols ne peut pas être accrue avec ces coups de feu préventifs, rapporte le « Tages-Anzeiger ». L’aéroport dispose de 30 jours s’il veut faire appel. LAUSANNE Une série de mesures ont été annoncées hier pour tenter d’endiguer le sexisme et le harcèlement sexuel à l’UNIL. Lors de cas récents, la direction a mesuré sa difficulté à faire appliquer ses objectifs de tolérance zéro, de prévention et de recueil des témoignages. Un audit a donc été entrepris et a débouché sur la création d’une cellule d’accueil, indépendante et autonome, où les victimes pourront s’exprimer sans crainte et bénéficier d’un accompagnement professionnel. Quant aux personnes qui viendraient à être sanctionnées ou recadrées par leur hiérarchie au terme d’une procédure, elles bénéficieront d’un suivi visant à leur donner les moyens d’adopter une attitude plus adéquate. –XFZ L’accusé : « Je suis à l’origine et la cause d’une tragédie » VALAIS Un homme a été condamné pour le meurtre de son amie. Ivre et drogué, il l’avait tuée à mains nues. « J’étais fou. Mes mots n’y changeront rien. Ma tristesse est absolue et restera, toujours. La mort a pris la femme de ma vie et c’est moi qui en suis l’auteur. Je suis à l’origine et la cause d’une tragédie. » L’accusé qui faisait face au Tribunal de Monthey, hier, a exprimé tous ses regrets après la terrible nuit du Nouvel-An 2019. Ce soir-là, ivre et drogué à la cocaïne, il avait passé à tabac sa compagne, la frappant à coups de poing sur tout le corps. La malheureuse, âgée de 40 ans, avait agonisé des heures, sans que le prévenu appelle les secours. Un geste égoïste Dans son réquisitoire, la procureure Angélique Duay a demandé une peine de 16 ans vu le manque de circonstances atténuantes : « On ne tue pas par amour mais par égoïsme. Il ne s’agit pas d’un crime passionnel, a-t-elle estimé. Le prévenu a délibérément roué de coups sa compagne. Il lui a brisé une trentaine d’os. Elle a tenté de se défendre. Il s’est acharné, puis l’a laissée mourir durant plusieurs heures. » Pour l’avocate des parties civiles, « la victime était très amoureuse, elle acceptait tout, trop. Elle était engluée dans le cercle de la violence conjugale verbale et physique. Elle vivait sous son emprise », a affirmé FRIBOURG Une forêt de la région de Morat a été le théâtre d’un exercice particulier hier. Son but ? Se préparer à une nouvelle épidémie, la peste porcine. Si la maladie n’est pas transmissible à l’homme, elle peut faire des ravages chez les sangliers. Et si ces derniers entrent en contact Le prévenu avait fait preuve d’une violence inouïe. –GETTY Me Laure Panchard. N’ayant pas la force psychologique pour le faire, la famille de la victime a été dispensée de comparaître devant le tribunal. Lors de l’audience, l’accusé, de nationalité française, a reconnu les faits dont il se souvient. Comme il s’y était engagé lors des débats du matin, il ne devrait pas faire recours. Son avocat, Me Léonard Bender, a plaidé une responsabilité moyenne pour son client, l’estimant sous l’emprise d’une ivresse pathologique. Son argumentaire n’a pas vraiment convaincu la Cour. Celle-ci a toutefois retenu le repentir et la bonne collaboration du quadragénaire. Finalement, l’homme a été condamné à 12 ans de prison ferme pour meurtre et à une expulsion du territoire suisse durant quinze ans. La peine est assortie d’un traitement ambulatoire, déjà entamé, afin de juguler un risque moyen de récidive. –FABRICE ZWAHLEN Actu 3 Les sangliers sont les premières victimes de cette peste venue des pays de l’Est. –F. MELILLO Découvrez les moyens engagés pour localiser et neutraliser les bêtes infectées sur l’app. Prêts à affronter la « peste des sangliers » avec des porcs domestiques, les conséquences économiques peuvent être dramatiques pour les éleveurs, qui sont alors contraints d’abattre tout le cheptel, a expliqué Grégoire Seitert, chef du Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires fribourgeois. Aide prolongée aux transports BERNE Comme en 2020, le Conseil fédéral a pris des mesures en faveur des transports publics, affectés par la pandémie. Les dépenses supplémentaires allouées cette année se monteront à 215 millions de francs (150 pour le transport régional de voyageurs, 50 pour le transport local et 15 pour le transport touristique). Ces montants en complètent d’autres, à hauteur de 25 millions, destinés à compenser les pertes de revenus. Le Parlement doit encore approuver. Le décrochage Dans le canton de Genève l’année dernière, les 18-25 ans étaient environ 800 à avoir quitté le dispositif de formation sans aucune certification, a révélé « Le Temps » hier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :