20 minutes Genève n°2021-10-12 mardi
20 minutes Genève n°2021-10-12 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-10-12 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : déjà rare, l'essence est partie en fumée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu MARDI 12 OCTOBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Renouer avec le public VALAIS Avec 169’177 entrées, la fréquentation de cette 61e édition de la Foire du Valais, « complexe » du point de vue sanitaire, est évidemment en baisse par rapport à 2019 (-27,6%). Mais organisateurs et exposants sont très satisfaits, principalement d’avoir pu renouer le contact avec le public. Formations stables FORMATION Selon la task force « Perspectives Apprentissage », le nombre de contrats d’apprentissage est globalement stable. Fin septembre, 77’000 avaient été signés, soit un chiffre qui correspond aux années précédentes. Une situation qui réjouit le Secrétariat d’État à la formation. Le Léman souillé ÉVIAN (F) Quelque 500 litres d’hydrocarbure se sont déversés dans le lac hier, au large de l’office du tourisme de la ville. La pollution est due à une fuite dans une cuve d’essence située à environ 600m du rivage, a indiqué « Le Dauphiné libéré ». Un barrage antipollution a été mis en place. « Cette baston m’a fait perdre le plaisir de jouer au foot » GENÈVE Accusés de graves violences lors d’une partie amateur, plusieurs joueurs sont jugés depuis hier. « J’ai repris conscience dans le vestiaire. Je ne voyais plus d’un œil, j’avais mal partout. » Devant le Tribunal correctionnel, P.a rembobiné la fin de match qui lui a fait « perdre le plaisir de jouer au foot ». Le 10 juin 2018, la rencontre de 4e ligue FC Versoix 2 -FC Kosova 2 s’était achevée dans la violence. Depuis hier, trois joueurs et un spectateur albanophones comparaissent. L’un est prévenu de tentative de meurtre. Les autres footballeurs et le supporter doivent notamment répondre de rixe et de lésions corporelles simples. Victime d’une présumée injure raciste à laquelle il a répondu par un coup de tête, un Plusieurs joueurs du FC Versoix avaient fini le match à l’hôpital. –DR joueur versoisien s’était écroulé sous les coups, comme son coéquipier. Lui aussi a avoué « avoir peur, désormais, de retrouver le terrain ». Cet éducateur a raconté l’après-match : « Je sentais mes os cassés, j’avais du mal à respirer, j’ai cru mourir. » Auteur d’un « penalty ou une reprise de volée à la tête » d’un Intempéries : plus de 1,8 milliard de dégâts SUISSE Les violents orages qui ont frappé le pays cet été auront des répercussions financières records. Selon l’agence AWP, le montant total des dégâts devrait dépasser 1,8 milliard de francs. L’agence ATS cite par exemple La Mobilière, qui a comptabilisé plus de 70’000 signalements en rapport avec les inondations et la grêle. Lors d’un congrès à Genève hier, Alain Berset a évoqué le chiffre de 125 millions d’alertes lancées par MétéoSuisse durant cette période. Le village de Cressier (NE) avait été particulièrement touché par les inondations. –S. GLAUSER homme à terre, ce qui a démontré « l’intention de tuer » ou à tout le moins de s’en accommoder, selon l’accusation, l’homme accusé de tentative de meurtre a reconnu les coups ; mais « je ne peux pas les expliquer, a-t-il affirmé. J’ai paniqué ». Un coéquipier, accusé d’avoir sauté pieds en avant sur ses adversaires, a également évoqué une « perte de contrôle. J’admets que mon geste était très dangereux. Je demande pardon aux joueurs à qui j’ai fait du mal. » Le verdict sera rendu ultérieurement. –DAVID RAMSEYER Images de la bagarre à voir sur notre app. UBS : recalé à cause de sa voix Même s’il a répondu deux fois avec succès à toutes les questions de sécurité d’identification, un client d’UBS n’a pas pu avoir de réponses à ses questions. Pour justifier le refus catégorique de s’occuper de son cas, l’employé a déclaré « que sa voix était trop féminine ». Le client dénonce un traitement discriminatoire. Une liaison qui lui a coûté 235’000 francs YVERDON-LES-BAINS (VD) « Elle rivalise d’imagination pour piéger les hommes », a martelé hier le procureur, alors que le tribunal jugeait une arnaque, sur fond d’adultère. À peine le plaignant avait-il rompu que son ex lui annonçait être enceinte et monnayait son avortement. Le père de famille lui a versé au total 235’000fr., sans même savoir si tout ça était Volée au visage Le match Versoix 2-Kosova 2 a basculé à la 88e minute, ce jour-là. Un but, une insulte (« sale Nègre ! » a priori)... et un déchaînement de violence a gagné le terrain, impliquant aussi des supporters albanophones. Résultat : plancher orbital brisé pour un Versoisien après un shoot en pleine tête. Un autre a eu des côtes fracturées, notamment. Le Parquet s’est emparé de l’affaire le lendemain de la rixe. Il a déjà condamné plusieurs joueurs par ordonnance pénale. vrai. Un doute que la défense a balayé, test de grossesse et photo du ventre arrondi de la prévenue à l’appui. Mais pour le procureur, il y a eu escroquerie par métier et blanchiment d’argent de la part de la quadragénaire, déjà condamnée pour des faits similaires. Il a requis 30 mois de prison ferme et une peine pécuniaire. Le verdict sera rendu plus tard. –LVB
MARDI 12 OCTOBRE 2021/20MINUTES.CH Secourus par des ouvriers Un incendie s’est déclaré hier dans un immeuble du chemin des Plantaz, à Nyon (VD). Deux habitants, réfugiés sur des balcons, ont été secourus par des ouvriers travaillant sur un chantier proche. Les animaux de compagnie n’ont malheureusement pas eu cette chance. Six appartements ont été touchés, dont deux sont détruits. Deux travailleurs perdent la vie SUISSE ALÉMANIQUE Vendredi, un Serbe de 55 ans a été mortellement blessé sur le site industriel de Swiss Steel, à Emmenbrücke (LU). Il s’est retrouvé coincé entre deux wagons lors d’une manœuvre et est décédé sur place. Dimanche, c’est la vie d’un agriculteur qui a été emportée à Sternenberg (ZH). Alors qu’il conduisait son tracteur, ce dernier a glissé sur une pente, avant d’éjecter son conducteur et de l’écraser. Le malheureux a succombé malgré l’intervention de la Rega. COVID L’introduction, hier, des tests payants a déjà fait baisser la demande. La facture peut atteindre 60 fr. Le pass Covid est encore un peu plus difficile d’accès pour les non-vaccinés : depuis hier, les tests pour obtenir le Graal sont en effet devenus payants, à part pour les moins de 16 ans et ceux qui n’ont pas accès au vaccin pour raisons médicales. Dans les pharmacies, on constate déjà une baisse de fréquentation. « Pas mal de gens ne sont pas au courant, mais dès qu’on leur dit qu’il faudra payer, d’un coup ils n’ont plus besoin de test », raconte une répondante de Quai Santé, à Montreux (VD). « Aujourd’hui, on doit avoir 50% de fréquentation en moins, estime Fariba Shams, responsable de la Pharmacie de la Batelière, à Lausanne. On a reçu de nombreux téléphones d’annulation. Par contre, pas mal de gens ne paient pas car ils ont reçu leur première dose : on dirait donc que cette stratégie du Gouvernement a fait effet. » Certains grands centres de dépistage continuent toutefois de tester à la chaîne, sans diminution visible de la demande à ce jour. Plusieurs pharmacies indépendantes pratiquent des prix inférieurs aux 50fr. indicatifs donnés par la Confédération. Ce montant est généralement perçu sur place au moment du test. La plupart des officines indépendantes ou des laboratoires contactés affichent des tarifs allant de 37 à 40fr., mais les centres ayant du personnel spécifiquement dédié pratiquent souvent des prix plus élevés, qui vont au moins jusqu’à 60fr. –PAULINE RUMPF Actu 3 Courges et œufs à ne pas consommer LAUSANNE Découverte en début d’année au nord de la ville, la pollution des sols aux dioxines se précise. Son contour s’étend sur une grande partie du territoire communal, mais aussi sur le sud des communes du Montsur-Lausanne et d’Épalinges, a expliqué hier le Canton. Pully et Prilly sont également marginalement concernés. Selon les investigations en cours, il semblerait par ailleurs que les fumées de l’ancienne usine d’incinération du Vallon seraient bel et bien à l’origine de cette pollution. Le Canton a recommandé de ne pas consommer les produits d’origine animale tels que les œufs de poules élevées dans les secteurs concernés. Idem pour les courges, concombres et autres courgettes qui poussent dans les jardins familiaux et qui accumulent les dioxines. –CHT Les non-vaccinés rechignent à sortir leur porte-monnaie Le prix du test est de 40 à 60fr., à payer sur place. –C. NOGLER Rapides, mais pas assez fiables Accident mortel à e-bike Le vélo accidenté du sexagénaire après l’accident. –POL. FR Le Canton a limité l’usage des sols pour les propriétaires de 26 parcelles. –GETTY FRIBOURG Un grave accident de vélo électrique a eu lieu dimanche aux alentours de 19h50 sur la route de Chantemerle, à Granges-Paccot (FR). Un homme de 65 ans, qui circulait sur le trottoir en direction de son domicile, a perdu la maîtrise de son deux-roues et a chuté sur le bitume. Gravement blessé, il a été transporté en ambulance vers un hôpital de la région. Selon une annonce de la police, il est décédé des suites de ses blessures. Une enquête a été ouverte et un appel à témoins a été lancé. Plusieurs cantons sont remontés contre les tests rapides nasaux. Ils estiment en effet qu’ils ne sont pas suffisamment sûrs pour délivrer des certificats. Ils demandent donc que Berne agisse de toute urgence et les interdise pour l’obtention du passeport Covid, a révélé SRF hier. Avec le test rapide nasal, l’écouvillon ne pénètre que dans le nez. Il équivaut à l’autotest pratiqué à domicile, sauf que le prélèvement est effectué par un spécialiste. Éviter la fraude En cas de symptômes, de contact avec un cas confirmé ou de visite à un patient, le dépistage reste gratuit, mais ne donne qu’une attestation sans code QR. Ce qui débouche sur une inégalité entre deux personnes testées, l’une pour des symptômes, l’autre sans. Le but : empêcher qu’on contourne le paiement du test en prétextant des symptômes. « Tous ceux qui veulent se faire vacciner ont pu le faire gratuitement », rappelle Grégoire Gogniat, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique. La pépinière L’école 42 a ouvert ses portes hier à Lausanne. Le concept, déjà expérimenté dans plusieurs pays, permet à des élèves en numérique de se former entre eux, sans professeurs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :