20 minutes Genève n°2021-09-20 lundi
20 minutes Genève n°2021-09-20 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-09-20 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : ils se feraient piquer avec un autre vaccin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021/20MINUTES.CH Éleveurs rassemblés pour crier au loup Près de 250 personnes ont vécu cette soirée au coin du feu. –DR L’accident Vendredi, un ouvrier de 46 ans a dévalé un talus en bordure de route au volant de sa goudronneuse à Lavey-Morcles (VD). Éjecté, il est mort sur place, avant l’arrivée des secours. Macron boude notre président FRANCE-SUISSE Prévue depuis six mois, la visite de Guy Parmelin chez son homologue français en novembre n’aura pas lieu. Selon des sources diplomatiques, la poursuite des négociations avec Paris pour l’achat d’avions Rafale alors que la Suisse avait déjà choisi le modèle américain F-35 aurait déplu à Emmanuel Macron, qui aurait alors annulé la venue du président suisse. L’Élysée a démenti cette information. MOLLENS (VD) Vendredi soir, un grand feu a été symboliquement allumé par des bergers et des éleveurs vaudois pour faire part de leur émoi face aux attaques de loup dont ils sont victimes depuis juillet. Douze bovins ont perdu la vie dans la région du Jura-Nord vaudois. Quelque 250 personnes sont venues à Mollens pour afficher leur solidarité autour du brasier et pour sensibiliser les décideurs politiques à cette situation et les appeler à agir. Le best of est à voir en vidéo sur notre app. Des élus veulent tirer l’affaire Berset au clair BERNE Le chantage dont a été victime le ministre de la Santé refait surface moins d’une année après les premières révélations. Une femme avec laquelle Alain Berset aurait eu une relation avait tenté de lui extorquer de l’argent. Selon la « Weltwoche », le conseiller fédéral socialiste aurait utilisé les services de ses assistants, payés par de l’argent public, pour Crashs en série dans le Léman LAUSANNE Des heures de boulot pour quelques secondes de spectacle : les participants au Redbull Flugtag ont eu droit à leur moment de gloire, hier. Les équipes ont conçu des engins plus farfelus les uns que les autres dont le but est de planer – avec grâce, s’il vous plaît – le plus loin possible avant de se crasher dans le Léman. Une épreuve qui n’a donc pas d’autre ambition que de se marrer, ce qu’on fait les spectateurs sans se forcer. L’engin le plus performant a parcouru 23 mètres. –MEDIAPROFIL régler le litige. Hier, la « NZZ am Sonntag » a révélé que le Fribourgeois aurait appelé sa limousine officielle en Allemagne après une rencontre avec son ex-maîtresse. Plusieurs parlementaires ont demandé à tirer l’affaire au clair. L’UDC zurichois Alfred Heer souhaite l’intervention de la Commission de gestion du Conseil national. –EWE Syndicats contre l’évaluation du personnel par les clients COMMERCE Coop demande l’avis de ses clients et les remercie avec des bons d’achat. Une méthode qui peut être préjudiciable. La technique permet de savoir quel employé le sondé critique. Le personnel de votre supermarché est-il aimable ? Coop le demande via son appmobile Supercard. Elle permet de noter son expérience d’achat par des étoiles et un smiley souriant ou déçu. En août, l’enseigne a aussi distribué un questionnaire permettant de gagner des bons d’achat d’une valeur de 1000 francs, a rapporté la « SonntagsZeitung ». Objectif, selon un porte-parole : « Comprendre encore mieux les souhaits des clients » pour accroître leur satisfaction. Des questions portaient aussi sur la qualité des produits ou l’aménagement du magasin. Comme le note le journal alémanique, d’autres grands –COOP Effets négatifs L’expérience des syndicats montre que de telles enquêtes mènent souvent à des conclusions individuelles sur les employés. « Les entreprises disent toujours que seules les performances de l’ensemble de l’équipe sont évaluées. En fait, il est facile de reconstituer par qui le client a été servi », explique Anne Rubin, d’Unia. Et si ce sont les directeurs de succursales qui sont rappelés à l’ordre, ils « mettent alors la pression sur le personnel », ajoute Marco Geu, du syndicat Syna. distributeurs font de même, y compris en offrant des bons d’achat. Les syndicats doutent de la validité de telles enquêtes. Car la perspective de gagner de l’argent incite les clients à répondre vite et sans réflexion pour participer au concours. D’autres donnent une mauvaise note uniquement parce qu’ils ont dû attendre aux caisses, insuffisamment dotées en personnel. De plus, la pratique est mal vécue par les employés, selon Anne Rubin, d’Unia : « Ils se sentent encore plus surveillés. » Ce que réfute Coop : « Les retours étant majoritairement positifs, les enquêtes ont un effet motivant », dit un porteparole. Et en cas de commentaires négatifs répétés ? « Ils peuvent être l’occasion de discussions constructives avec les employés », précise le porteparole. Cela peut aussi avoir des conséquences directes pour le personnel concerné. –EWE Suspicion d’homicide Samedi, peu avant 5 heures du matin, la police zurichoise a constaté la présence d’un homme sans vie au centre communautaire de Bachwiesen. Le médecin urgentiste n’a pu que confirmer la mort de l’homme, qui n’a pour l’instant pas été clairement identifié. Les enquêteurs supposent qu’il s’agit d’un meurtre. La police municipale de Zurich a annoncé avoir arrêté un suspect.
LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Découverte macabre SCHWYTZ Le corps sans vie d’un homme originaire du canton de Zurich, âgé de 42 ans, a été retrouvé samedi par des alpinistes dans la zone du Mythenmatt, dans les Grossen Mythen. La victime a probablement chuté dans le terrain escarpé. Les circonstances du drame ne sont pas connues. Choc en e-trottinette BERNE Deux adolescentes qui circulaient à trottinette électrique à Meinisberg dans la nuit de samedi sont entrées en collision avec une voiture. Les jeunes filles, âgées de 13 et 15 ans, ont été grièvement blessées et ont dû être héliportées à l’hôpital. La chute 20 degrés C’est la baisse de température qu’a connue hier Ulrichen (VS), dans la vallée de Conches. Dans cette région, la neige est tombée jusqu’à 1300m. Les cols de la Furka, du Grimsel et du Nufenen ont dû être fermés. Actu 3 Enfants et parents se sont mués en éboueurs d’un jour GENÈVE Des millions de bénévoles de par le monde ont ramassé des déchets au sol ce week-end. Reportage au bord de l’Arve. « J’ai un mégot ! » hurle un enfant, très fier de sa trouvaille, alors que le groupe ne s’est même pas élancé. Une septantaine de personnes ont participé, samedi au bord de l’Arve et à la Bâtie, à l’une des multiples actions du Clean-up Day. Organisé sur toute la planète, il invite chacun à ramasser les détritus laissés dans la nature. Milos est venu avec sa fille de 7 ans. « Je veux lui montrer que ramasser des ordures, c’est beaucoup de travail, et que, si l’on jetait moins de déchets, il y aurait forcément moins à faire. » Régulièrement, les nettoyeurs en herbe reçoivent les félicitations de passants. L’un d’eux peine à s’extasier. « C’est trop facile ! Ceux qui balancent leurs papiers comptent sur ces gens pour les récupérer. Les pollueurs devraient être davantage sanctionnés. » Penché sur une bordure de chemin, un petit garçon ne compte plus les mégots récoltés. « Les gens, y pensent pas à la nature, fait ch… ! » peste Aidan, 10 ans. Coorganisateur de l’opération, Cédric Ricou affiche une Vent de propreté venu de l’Est Ultramotivée, Gemma, 4 ans et benjamine de l’action, est à l’œuvre avec son père. –DRA Diaporama : le reportage en photos sur le Clean-up Day est à voir sur notre app. En 2008, 50’000 Estoniens équipés de gants et de sacs-poubelles ont entrepris de nettoyer leur patrie en un jour. Le Clean-up Day était né. Depuis, l’idée a essaimé, de l’Albanie à la Zambie. Cette année, la plateforme a recensé des opérations dans 180 pays, impliquant 50 millions de bénévoles. La Communauté d’intérêts pour un monde propre chapeaute de nombreuses actions en Suisse. Selon elle, il y en a eu plus de 600 ce week-end (dont une vingtaine à Lausanne) et 45’000 personnes y ont pris part, dans tous les cantons. satisfaction relative. « On a toujours plus de monde, la sensibilité à la protection de la nature se renforce. Mais quand je vois les déchets ramenés (environ 100kg), il y a plus d’ordures ménagères qu’avant. Sans parler des mégots : une plaie ! » Il La Ville en veut encore davantage Rassemblés contre la baisse des rentes BERNE Samedi, pas moins de 15’000 personnes se sont réunies sur la place Fédérale, dans la capitale, pour protester contre la réforme de l’AVS. Une large alliance formée de syndicats, de collectifs féministes et de partis politiques avait appelé à une grande manifestation nationale pour demander que les rentes soient augmentées et non réduites. Selon le communiqué de l’Union syndicale Des collectifs féministes étaient présents à Berne samedi. –UNIA suisse (USS), « tous les projets de démantèlement – AVS 21 en tête – se heurteront à une résistance farouche ». Par ailleurs, plusieurs travailleuses représentant diverses branches professionnelles s’étaient déplacées de toute la Suisse pour dénoncer les difficultés concrètes auxquelles elles seraient confrontées si l’âge de la retraite des femmes était relevé. « L’écart de rente pour les femmes est d’un tiers, et c’est là le vrai scandale », a dénoncé l’USS. –NDK faut aller plus loin, estime le quinquagénaire : « Le but n’est pas que nettoyer, mais aussi interpeller et imaginer des stratégies, comme installer plus de poubelles ou fournir des cendriers portatifs. » –DAVID RAMSEYER « Il n’y a jamais eu autant d’actions Clean-up Day dans la commune, s’est félicitée la conseillère administrative Marie Barbey-Chappuis, dont dépend la voirie. Les citoyens s’engagent de plus en plus, je les remercie ! » La Ville rêve d’opérations plusieurs fois par an. « Nous prêtons des pinces, des gants et des plans avec les secteurs où l’on peut nettoyer sans danger. » Selon la PDC, « c’est une manière de toucher les gens. C’est notre ville, chacun doit s’en occuper. » Une nouvelle loi CO2 dévoilée BERNE Après le non du peuple suisse le 13 juin dernier sur la modification de la loi CO2, la cheffe du Département fédéral de l’environnement, Simonetta Sommaruga, a présenté vendredi les contours de la nouvelle mouture de la loi sur le CO2. Pas de nouvelles taxes, mais des incitations et des subventions pour promouvoir la protection du climat. Les prix du mazout de chauffage et de l’essence pourraient ainsi augmenter. Ces propositions seront soumises au Parlement.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :