20 minutes Genève n°2021-09-06 lundi
20 minutes Genève n°2021-09-06 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-09-06 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : la Suisse ne s'est pas laissé faire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu LUNDI 6 SEPTEMBRE 2021/20MINUTES.CH Collision fatale à un motard Une jeep qui roulait vers Coire est entrée en collision frontale avec un motard samedi à Domat/Ems (GR). Selon la police, ce dernier, âgé de 59 ans, est décédé sur le coup. Le conducteur de la jeep, blessé, a été emmené en ambulance à Coire. La route a été fermée pendant plusieurs heures. Dur d’associer fiesta et vaccin LAUSANNE Environ 150 personnes se sont rendues au centre temporaire de vaccination et de tests du Flon de jeudi à samedi soir. Seules 120 y ont reçu une dose de vaccin, soit à peu près moins de 1% du nombre de noctambules dans ce quartier de divertissement du centre-ville, selon la RTS. La majorité d’entre elles étaient âgées de 18 à 49 ans. Le Canton effectuera une analyse complète ces prochains jours. Chauffards pincés au Simplon VALAIS Informée du passage d’une course privée à travers l’Europe, la police a pris les devants. Un contrôle ciblé sur le col du Simplon a permis de pincer mercredi deux conducteurs étrangers roulant à 150km/h, CAROUGE (GE) Sur le point d’être rasée, la Cité Léopard a été graffée le temps d’un week-end, sous les yeux des riverains. « On est venus après avoir vu un Transformer sur un mur, ce n’est pas comme un tag sauvage », explique un couple, voisin de la Cité Léopard. Samedi et dimanche, les murs gris ont pris de la couleur, grâce à plus de 100 graffeurs, venus de Suisse et de l’étranger, à l’occasion du festival Pump Up The Jam. À leur disposition : plus de 4000m2 de façades sur des bâtiments datant des années 1950. « Je ne crois pas qu’en Suisse, il y ait jamais eu autant de graffeurs à un même événement », indique Michael Vauthey, à l’origine de la manifestation. Celle-ci s’organise en général sur un tronçon limité à 80. Les chauffards, un Norvégien et un Suédois, ont reçu une interdiction de conduire et une amende de plusieurs milliers de francs. D’autres participants en voiture ou à moto ont été interpellés. Dix-sept infractions ont été relevées lors de contrôles. –POL. VS Cent graffeurs donnent de la couleur à une cité en fin de vie Les artistes ont pu s’exprimer sur 4000m2 de façades. Leurs œuvres disparaîtront cet automne. –LEO dans des lieux voués à la destruction, comme l’an passé au Bachet, avec l’accord des propriétaires. Car, loin du tag, qu’il « Tout le monde a été relogé » La destruction de la Cité Léopard, jugée insalubre, a donné lieu à une forte mobilisation l’été 2020. En effet, des locataires avaient reçu des notifications de résiliation de bail alors qu’ils n’avaient pas trouvé de solution de relogement. Face à l’urgence de la situation, une task force avait été créée et un médiateur avait été nommé. « Depuis, tout le monde a pu être relogé, indique Stéphanie Lammar, chargée du Logement. La dernière famille est partie au début de l’été. » Un complexe résidentiel de 247 logements sera construit à la place. La décharge Samedi soir à Chiasso (TI), un homme qui se trouvait sur le toit d’un train venant d’Italie a été gravement blessé par une décharge électrique. Surtaxe envisagée aux CFF TRANSPORTS Après la perte la plus élevée de l’histoire des CFF (617 millions de francs en 2020), un groupe de travail a été créé par Berne pour « présenter des variantes pour la stabilisation financière et durable de la société ». Le Conseil fédéral a décidé d’augmenter les crédits disponibles de 750 à 950 millions de francs. Toutes les pistes sont étudiées, comme la baisse des dépenses ou des mesures pour faire rentrer FRIBOURG La piste de VTT La Berra a été le théâtre de deux accidents samedi à La Roche. Vers 13h, un homme de 34 ans est tombé dans la descente du bike park au lieu-dit « La Joux ». Il a été gravement blessé. Peu après 14h, un autre cycliste, Retrouvez des images sur notre app. assimile à du vandalisme, le graffiti est un art qui nécessite du temps : « Ici, les graffeurs essaient de travailler dans la légalité et là, ils peuvent le faire en toute tranquillité, poursuit le jeune homme. Ce genre d’événements montre aux autorités qu’il faut mettre à disposition plus d’espaces légaux. » Un souhait qui semble avoir été entendu par la Ville. « On a un projet à la piscine de Carouge et sur de petits édicules, explique l’élue Stéphanie Lammar. L’expérience montre que, lorsqu’un graffiti est beau, ça évite que d’autres s’y ajoutent. » Les œuvres du week-end disparaîtront avec les immeubles cet automne. Un côté éphémère certes frustrant, explique la Genevoise Amikal, mais « cela permet de ne rendre de compte à personne et, à la fin, on a notre photo pour les réseaux sociaux ». –LÉONARD BOISSONNAS Deux vététistes secourus âgé de 49 ans, a chuté sur cette même piste au lieu-dit « La Gormanda ». Il a également été blessé. Les deux malheureux, qui ont dû être héliportés à l’hôpital, ont été les seules personnes impliquées dans ces accidents. plus d’argent. Ce week-end, la « Schweiz am Wochenende » s’interrogeait sur l’origine de cette manne. Si l’administration des finances l’accepte, les usagers devraient y contribuer sous la forme d’une surtaxe coronavirus temporaire de 2% sur les billets et les abonnements. La mesure ne semble convaincre ni le Département des transports, ni les élus proches de ces milieux et encore moins les CFF. –JBM
LUNDI 6 SEPTEMBRE 2021/20MINUTES.CH Appel à plus de solidarité envers les Afghans La manifestation a réuni 400 à 500 personnes. –LEO Retrouvez sur notre appdes images de cette marche. 20 secondes Randonneuse tuée VERBIER (VS) Samedi, une touriste britannique de 43 ans, en balade dans le secteur du col de la Chaux, a été blessée à la tête par une chute de pierres. Alertés par sa compagne de randonnée, les secours n’ont pu que constater le décès de la malheureuse. Piécettes en perdition MONNAIE Payer en liquide n’a plus la cote et la pandémie n’aura fait qu’accélérer ce changement d’habitude. Si, l’an dernier, 78 millions de pièces de monnaie ont été frappées en Suisse, ce chiffre est tombé cette année à 50 millions. Trafic d’héroïne repéré SAINT-GALL C’est notamment le flair d’un chien spécialisé qui a permis, lors du contrôle d’une voiture suspecte à la douane d’Oberriet, de mettre la main sur 6,3 kilos d’héroïne. La drogue a été saisie et le conducteur du véhicule, immatriculé en Serbie, a été interpellé. La résignation « Il y a une forte probabilité que le Conseil fédéral ne puisse pas éviter d’étendre l’obligation du certificat Covid » Cédric Wermuth Coprésident du Parti socialiste BERNE Des employés en home office avaient trouvé une combine pour moins travailler. Ils ont été démasqués. Des lignes téléphoniques du service clients de La Poste trop souvent et trop longtemps occupées ont permis de soulever le lièvre. Les responsables de ce département ont réalisé que les appels sortants étaient soudainement plus nombreux et plus longs qu’à l’ordinaire. Curieux, puisqu’en règle générale, ce sont plutôt les clients qui appellent. Une enquête a alors révélé que, parmi les 319 employés, circulait une astuce sur la façon d’allonger sa pause en home office sans se faire remarquer, rapporte la « SonntagsZeitung ». Les indélicats bloquaient leurs lignes téléphoniques en passant des appels vers des numéros externes, souvent leurs numéros privés. Le géant jaune a dénoncé 22 salariés, qui ont été rappelés au bureau. La Poste cherche à savoir s’ils ont agi par pure malice ou s’ils étaient débordés. En moyenne, ces collaborateurs reçoivent entre 30 et 80 appels par jour. Denise Birchler, porte-parole de La Poste, estime qu’il s’agit d’une faute grave s’il est question de gagner sur le temps de travail. La stratégie de l’entreprise pour démasquer les fraudeurs n’a pas été du goût de tous. La société avait informé tous les employés que certains d’entre eux avaient triché, sans donner plus de détail. Toute personne qui se sentait coupable était invitée à se dénoncer en échange d’une sanction moins sévère. La mesure, que La Poste a reconnue comme étant erronée, avait entraîné une grande Actu 3 Le service clients de La Poste était aux abonnés absents Gay Pride en mode politique ZURICH Ils étaient 20’000, samedi, à prendre part à une Gay Pride placée sous le signe de la mobilisation en faveur du Mariage pour tous. Certains drapeaux arc-en-ciel étaient frappés d’un « Ja ich will » (oui, je le veux) et de faux gâteaux de mariage ont fait partie de cette édition du défilé défendant la cause homosexuelle, bi, trans et queer. Selon la 2e vague du sondage Tamedia/« 20 minutes », diffusée la semaine passée, 66% des Suisses sont favorables au Mariage pour tous, qui sera soumis en votation le 26 septembre. La manifestation a réuni 20’000 participants, samedi à Zurich. –MARCO ZANGGER/20MIN GENÈVE « Personne ne veut quitter son pays : on s’enfuit pour nos vies. » Gesal a défilé samedi, avec des centaines de personnes, pour appeler la Suisse et la communauté internationale à se mobiliser pour le peuple afghan et l’accueil de réfugiés. Âgée de 33 ans, elle a quitté l’Afghanistan en 1995 et dit avoir l’impression de revivre l’horreur. Le comité d’organisation de cette marche va écrire au Conseil fédéral pour qu’il revoie notamment sa politique d’asile. Sanctions contre des médecins antivax BERNE Deux toubibs qui s’étaient publiquement prononcés contre le vaccin anti- Covid et l’avaient déconseillé à leurs patients ont été remis à l’ordre, révèle la « Sonntags­ Zeitung ». La Direction cantonale de la santé a confirmé l’information, sans dévoiler les sanctions infligées, qui peuvent aller de l’avertissement à l’amende salée ou l’interdiction de pratiquer, temporaire ou définitive. Deux autres praticiens qui ont vertement critiqué la vaccination cette semaine dans la presse sont aussi dans le viseur du Canton. Le journal, lui, rapporte les propos anti-tests, vaccin et port du masque d’un médecin bernois sur Facebook et rappelle qu’un praticien d’Ebikon (LU), opposé aux mesures sanitaires, avait fait l’objet d’un retrait de licence, de mars à mi-juin. –JBM Les petits malins appelaient des numéros externes. –AFP incertitude parmi le personnel. Malgré ce couac, l’entreprise n’entend pas abandonner le travail à domicile. –EWE/FRS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :