20 minutes Genève n°2021-07-28 mercredi
20 minutes Genève n°2021-07-28 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-07-28 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : razzia suisse sur l'épreuve de VTT aux JO.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–N. PHILIPP/TAMEDIA AG 2 Actu, 20 secondes Procédure abandonnée BERNE Le Ministère public de la Confédération a classé la procédure ouverte en 2011 sur des soupçons de blanchiment de fonds détournés du Trésor russe. Il n’a trouvé personne à inculper en Suisse dans le cadre de cette affaire dite « Magnitski », du nom d’un avocat mort en prison dans des circonstances troubles. Journaliste à rejuger GENÈVE Le cas d’une reporter de la RTS condamnée pour infraction à la loi sur les armes sera rejugé. Un double appel a été déposé. L’affaire avait été déclenchée par une enquête sur les pistolets imprimables en 3D diffusé en avril. En mauvaise posture SAINT-GALL Un convoi exceptionnel est sorti de la route lundi sur l’A13. Une grue a mis six heures pour ramener le poids lourd et son chargement (un engin de chantier de 90t) sur la chaussée. Les dégâts sont considérables. GENÈVE Des associations dénoncent le no man’s land dans lequel se retrouvent les moins de 25 ans une fois à l’aide d’urgence. « Après une année de préapprentissage, j’ai dû faire recours pour mon permis, témoigne Mebrahtu, Érythréen de 22 ans, dans une vidéo d’associations actives dans le droit d’asile. Je suis le premier à suivre un apprentissage avec un papier blanc. » Le papier blanc, c’est le document que reçoivent les personnes déboutées de l’asile, sans pouvoir être expulsées. Il permet d’accéder à l’aide d’urgence. Par contre, contrairement aux requérants, les déboutés ne peuvent travailler. Cette situation peut se prolonger durant des années. À Genève, une soixantaine de 15-25 ans ont été recensés par la Coordination asile. Leurs perspectives professionnelles ou scolaires sont mises entre parenthèses, après 2 à 5 ans de procédure. Entre-temps, les mineurs sont scolarisés. C’est lorsqu’ils veulent suivre une voie duale ou travailler qu’arrivent les soucis. Faute de permis, c’est impossible. Ceux qui sont déjà engagés dans ces voies doivent tout stopper, sauf dérogation rarissime, comme celle accordée à Mebrahtu. « C’est doublement absurde, analyse Lucine Miserez, du service réfugiés du CSP. Du temps et de l’argent ont été investis pour ces jeunes motivés et prêts actu.20min.ch La situation ubuesque des jeunes déboutés de l’asile Les jeunes déboutés ont le droit d’étudier, pas de travailler. –ISTOCK Concerts tests obsolètes BERNE Afin de se préparer aux festivals de juillet et d’y éviter tout risque de propagation du Covid-19, le canton de Berne avait organisé en juin divers événements tests. Ces projets pilotes s’inscrivaient dans le cadre d’un plan élaboré par le Conseil fédéral pour tirer des enseignements relatifs à la gestion des restrictions sanitaires. Des concerts qui n’ont pas eu une grande utilité : les données recueillies n’avaient même pas eu le temps d’être analysées que le Conseil fédéral changeait déjà les mesures sanitaires, le 26 juin, relate « Der Bund ». Ces rassemblements ont pourtant été coûteux. Près de 500 personnes ont participé aux événements et quatre fois plus d’employés que la normale ont dû être engagés. Les premières conclusions semblaient néanmoins tendre vers un bilan satisfaisant : seul un cas positif a été suspecté. –GMO Avec les mesures sanitaires actuelles, les résultats de ces essais ne peuvent plus être analysés. Un plan d’action a été lancé par l’État Lucine Miserez indique que les associations essaient d’ouvrir le dialogue avec les autorités afin de trouver des solutions. « Mais nous avons le sentiment que ce n’est pas une priorité. » Ce qu’elles réfutent. Les Départements de l’instruction publique, de la cohésion Un Bâlois de 34 ans a écopé lundi de jours-amende avec sursis pour des faits remontant à 2017-2018. Il tentait de contacter des ados sur des forums en ligne et avait envoyé des photos de son sociale et de la population participent à la Délégation à la migration. Sur sa proposition, le Conseil d’État a décidé d’un plan d’action fin 2019 concernant « l’hébergement et l’encadrement socioéducatif, la formation, l’insertion professionnelle et la santé psychique ». à travailler. De plus, l’aide d’urgence coûte, sans compter l’impact sur la santé psychique. » Pour Véronique Kämpfen, porte-parole des syndicats patronaux (FER), cette « situation ubuesque » constitue un « gâchis », tant pour ces « personnes motivées et appréciées de leurs employeurs » que pour des « secteurs de l’économie qui peinent à recruter des résidents ». –MARIA PINEIRO Les opérations de secours ont fait fermer l’A12 durant 3 heures. –POL. FR Un roupillon et c’est l’accident FRIBOURG Circulant lundi sur l’autoroute A12 entre Châtel- Saint-Denis et Vaulruz, un automobiliste de 23 ans s’est assoupi au volant et a embouti les deux voitures qui le précédaient. L’une est partie en embardée et sa conductrice de 28 ans, blessée, a dû être hospitalisée. Le pilote de l’autre, 50 ans, n’a rien eu. L’automobiliste fautif a poursuivi sa route, mais s’est ensuite annoncé à la police. Son permis a été saisi. Pédophile piégé par un policier sexe à une internaute qui lui avait dit avoir 13 ans. Il s’agissait en réalité d’un policier. Le prévenu a assuré ne pas être « intéressé par les enfants, mais seulement par les jeux de rôle ».
MERCREDI 28 JUILLET 2021/20MINUTES.CH L’incitation « On pourrait imaginer donner 60 francs pour les plus jeunes. Ce serait de l’argent bien investi » Pr Bernard Hirschel Pour le président de la Commission genevoise d’éthique, cité par la « Tribune de Genève », il serait concevable de payer les candidats à la vaccination. Le cap 4 millions La Suisse a atteint hier les 4 millions de personnes vaccinées. Cela représente 47% de la population nationale, légèrement moins qu’en Allemagne ou en Italie (49%). Le rythme des injections a fortement ralenti ces dernières semaines. SUISSE L’Office fédéral des routes (OFROU) va bientôt tester un dispositif qui permettra non seulement de réduire les GENÈVE Après une année d’arrêt forcé, la barque qui vogue sur le Léman depuis 1904 a repris du service la semaine dernière. « Allez, on monte le trinquet. Go, go, go ! » lance à son équipage Patrick Zbinden, patron de la Neptune, une barque vieille de 117 ans. Lundi, après plusieurs mois d’inactivité en raison du Covid et six mois de rénovation, lui et une dizaine de bénévoles ont repris le large, au départ du quai Gustave- Ador. « C’est notre premier entraînement depuis que le pont a été refait. Il faut un peu dérouiller la machine et reprendre les bonnes habitudes », confie YannMinder, second capitaine du voilier. Et pour cause, la Neptune et ses 27 mètres de long datent d’un autre âge. « Tout se fait à l’ancienne, uniquement à la force des bras. Même les termes utilisés sont d’époque », explique Yves, bacouni (ndlr : ancien nom des bateliers du Léman). Comme lui, ils sont une cinquantaine à naviguer bénévolement. Employée dans le social, Séverine a intégré l’équipage il y a sept ans. Lundi, elle ne cachait pas sa joie de retrouver la barque. « Elle est toute belle, toute neuve. C’est un vrai plaisir. » Financés par des dons, les travaux réalisés entre décembre et juin auront coûté 1,2 million de francs. Un investissement nécessaire, selon Patrick Zbinden. « Le pont n’était plus Actu 3 Fraîchement rénovée, la Neptune s’est jetée à l’eau Un jeune retraité sauvé par l’équipage bouchons, mais aussi d’accroître la sécurité des ouvriers durant les travaux. Il développe actuellement un proto- Quelques anciens voiliers semblables à la Neptune naviguent encore sur les eaux du Léman. –LHU Alors que l’équipage reprenait ses marques lundi à plusieurs centaines de mètres du Jet d’eau, un appel au secours s’est fait entendre. Rapidement, les marins ont identifié la provenance du cri : près d’un voilier non loin de là. « L’homme à son bord, un jeune retraité, était tombé de son navire et n’arrivait pas à remonter », relatent les quatre bacounis qui sont allés à sa rencontre avec le naviot toujours accroché à la Neptune. Plus de peur que de mal : le navigateur a pu reprendre les commandes de son bateau et il est rentré à bon port. Sous le trafic, le chantier Un pont mobile fera passer les autos au-dessus des travaux. –OFROU type de pont amovible qui pourrait être testé l’an prochain sur l’A1 près de Soleure. Plutôt que de fermer des voies de circulation ou de concentrer les travaux la nuit, l’idée consiste à faire passer le trafic par-dessus les ouvriers. Le dispositif, qui peut atteindre 236m de long, se compose de morceaux qui formeront le pont. La vitesse sera limitée à 60km/h sur 1500m. La différence de cette installation par rapport au flyover, déjà utilisé lors de travaux autoroutiers, comme en 2013 sur l’A9 au-dessus de Lutry (VD), est qu’elle est montée sur roulettes et peut être déplacée au fur et à mesure de l’avancement des travaux, tout en demeurant plus élevée. –YWE Plusieurs membres du service de pédiatrie des HUG ont déclaré être à bout à la « Tribune de Genève ». Ils dénoncent le sous-effectif qui frappe les soins intensifs des enfants. Certains soins non indispensables ne peuvent plus être assurés par manque de personnel. ZURICH Obligée, comme toutes les écoles secondaires, de connaître le nom des personnes responsables de ses élèves, l’École Feld a introduit un genre neutre. Aux cases Madame et Monsieur s’est ajoutée étanche. On avait des problèmes d’infiltrations. Là, on est bon pour 40 ans. » Autrefois destiné au transport de pierres à travers le pays, depuis son rachat par l’État en 1976, le voilier accueille le public pour des balades sur le lac. Chaque année, 4000 personnes en profitent. Demain, la Neptune va recevoir ses premiers clients de la saison. – LEÏLA HUSSEIN Reportage sur la Neptune à voir sur l’app. Souffrance des pédiatres aux HUG Les témoignages recueillis font état de nombreux arrêts maladie et d’un taux d’absence proche des 20%. Genre neutre introduit à l’école une caseX. Pour la directrice, Nina Bucher, cela semble d’autant plus logique que le sujet LGBT est abordé en cours. Une initiative de plus en plus fréquente, a salué le Transgender Network Switzerland.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :