20 minutes Genève n°2021-06-23 mercredi
20 minutes Genève n°2021-06-23 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-06-23 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'incendiaire n'avoue qu'un seul feu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
Pages : 1  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
1
Genève MERCREDI 23 JUIN 2021 Suisse 7 Les plus de 12 ans peuvent aussi se faire vacciner Musique 17 Anitta ressuscite un vieux tube pour la bonne cause Sport Les Anglais valident leur ticket pour les huitièmes Sur notre appCinéma 15 Les bandes-annonces des sorties de la semaine Euro 2020 19 Suivez la rencontre Portugal-France dès 21 h ci to 14 °C/26 °C 19 Patrons rattrapés par leurs logiciels espions FRANCE Quatre cadres de deux sociétés actives dans la cybersécurité vont devoir s’expliquer devant la justice. Pour certains, les chefs d’accusation sont terribles : ils devront répondre de « complicité d’actes de torture et de disparitions forcées ». En cause, le matériel de pointe qu’ils ont vendu à des régimes autoritaires en Libye et en Égypte entre 2007 et 2014. Cette technologie aurait permis de traquer des opposants en contrôlant les messages qu’ils s’échangeaient. Plusieurs victimes auraient ensuite été emprisonnées et torturées. PAGE 9 L’incendiaire n’avoue qu’un seul feu Dans la nuit du 28 au 29 juillet 2017, un incendie attribué à l’accusé avait détruit un rural de Payerne, tuant 19 bovins. –CHANTAL DERVEY/24H FRIBOURG Il avait semé la terreur dans la Broye durant presque un mois. Du 9 juillet au 5 août 2017, un pyromane avait bouté le feu à des champs, des caves, mais aussi à des ruraux et des habitations. Les douze incendies n’avaient pas fait de victimes humaines, mais avaient coûté la vie à des dizaines d’animaux. L’incendiaire présumé a fait face à la justice hier. Et à ses victimes, encore traumatisées quatre ans après par ces nuits d’angoisse. Seuls ses ex-voisins auront eu droit à des excuses. L’accusé, 25 ans, a avoué avoir mis le feu à son immeuble, mais il a nié le reste. PAGE 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :