20 minutes Genève n°2021-06-07 lundi
20 minutes Genève n°2021-06-07 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-06-07 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : géants des mers de retour à Venise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Listes noires au menu BERNE Le Conseil des États doit discuter aujourd’hui du recensement des mauvais payeurs en matière d’assurance maladie, rapporte le « SonntagsBlick ». Plusieurs cantons tiennent ce type de listes noires, certains depuis une dizaine d’années. Le Conseil fédéral et SantéSuisse, la faîtière des assureurs, recommandent de les abolir. Coureur retrouvé mort JURA Dimanche 30 mai, un quinquagénaire, parti courir dans la région de Vermes, n’était pas rentré. Sa dépouille a été retrouvée samedi en fin de journée dans une forêt, à quelques kilomètres de Vermes. La police jurassienne n’a pas donné de précisions sur les circonstances qui ont entraîné le décès. Sursis pour les policiers GENÈVE Excès de vitesse, feux grillés, sirènes enclenchées indûment  : après de nombreuses infractions, la folle course, entre la Jonction et Perly, que se livraient deux policiers s’était finie par un accident, en mai 2020. Vendredi, ils ont tous deux été condamnés à 18 mois de prison avec sursis. Pro-Erdogan visés en Suisse Les sympathisants du président turc Erdogan sont la cible d’attaques répétées. Mi-mai, un propriétaire de kebab a vu une de ses boutiques taguées à Dulliken (SO), relate le « SonntagsBlick ». Cinq autres actions auraient été menées ces six derniers mois. En avril, à Rümlang (ZH), la police avait même dû utiliser un robot démineur. Hangar détruit par les flammes GENÈVE « À notre arrivée, une colonne de fumée s’élevait dans le ciel », raconte Nicolas Millot, du Service d’incendie et de secours de Genève. Une quinzaine de pompiers professionnels, rejoints par des sapeurs volontaires d’Onex, sont intervenus samedi vers 7h à la route du Grand-Lancy pour un hangar en feu. Le sinistre a été rapidement maîtrisé, mais il ne reste rien du bâtiment. Le feu a fait rage samedi, tôt le matin. –INCENDIE SECOURS GENÈVE Panne géante après une fausse alerte incendie VAUD Depuis le 20 mai, l’hébergeur Oxito est hors service et la situation pourrait durer. Les clients professionnels s’inquiètent pour leur propre activité. Retrouvez sur l’appune vidéo de l’intervention. Contrairement à ce que promet Oxito, les clients ne rient pas. –DR « Le propriétaire des locaux hébergeant le datacenter a déclenché accidentellement le système anti-incendie. Cela a abîmé les disques et une grande partie a cédé », explique Oxito, hébergeur suisse de sites web, comptes de messageries et noms de domaine basé à Écublens. Environ 7000 sociétés et clients privés, selon Oxito, ne peuvent plus accéder à leur boîte e-mail depuis le 20 mai. « Mes clients ne peuvent pas non plus accéder à mon site internet. On a créé une adresse e-mail temporaire pour communiquer avec eux mais ce n’est pas très efficace. Et Oxito disait que le problème serait réglé en quelques jours… » s’insurge cet architecte, qui s’inquiète aussi pour l’image de marque de sa société. Sur sa page web, l’hébergeur fait un suivi quotidien de la situation. Entre retards de livraison des nouveaux disques, investigations approfondies et solutions envisagées, il a annoncé mardi que la panne pourrait encore durer deux semaines. « Les clients ignorent pourquoi je ne réponds pas aux e-mails et me téléphonent, énervés », raconte la responsable d’une autre entreprise, qui se sent prise en otage. « Aujourd’hui, nous n’avons pas d’alternative à proposer à nos clients, à part transmettre les codes afin qu’ils soient rattachés à un autre hébergeur », répond Oxito. Mais cela nécessite un processus d’identification détaillé, afin d’éviter tout détournement frauduleux de ces données. –LAUREN VON BEUST actu.20min.ch Dommages et intérêts ? Pas forcément Dans ce genre de situations, comment les sociétés lésées par cette panne peuvent-elles se retourner contre l’hébergeur ? « Cela dépend du contrat. Il y a bien souvent une exemption de responsabilité qui est prévue. Cela étant, en cas de BERNE Les mineurs sont mal protégés contre les contenus multimédias inadaptés, estime le Conseil fédéral dans un rapport. Il a donc élaboré une nouvelle loi qui sera discutée au Parlement la semaine prochaine, indique la « Sonntags- Zeitung ». Il s’agit de classer selon l’âge les films, les séries et les jeux vidéo uniformément dans toute la Suisse, et de fournir des infos par rapport aux scènes de sexe et de violence. Mais l’industrie ne l’entend pas de cette oreille. Pour Netflix, Prime Video, mais aussi faute grave, cette clause n’est pas opposable. La bataille porte donc souvent, au final, sur le caractère grave ou non de la défaillance contractuelle de l’hébergeur », précise Me Nicolas Capt, avocat spécialisé dans le droit du numérique. Hébergeur trop difficile à joindre Pas de numéro de téléphone, un formulaire de contact hors service et une adresse e-mail apparue après deux semaines de panne sur le site  : les clients d’Oxito enragent de ne pouvoir joindre leur hébergeur. « Il faudrait idéalement que l’entreprise puisse être contactée par téléphone ou par chat, et pas que par e-mail, canal qui souvent ne permet pas d’avoir une réponse immédiate », estime Me Nicolas Capt. L’avocat conseille par exemple de communiquer par les réseaux sociaux. Mieux limiter le contenu En 2020, le streaming a rapporté des millions aux diffuseurs. –GETTY Swisscom, Salt, Sunrise et UPC, la réglementation va trop loin. La loi stipule ainsi que ces derniers doivent prendre des mesures pour s’assurer que les mineurs n’aient pas accès à des contenus inappropriés. La branche estime que cette tâche revient aux parents, pas aux diffuseurs. –NDK
LUNDI 7 JUIN 2021/20MINUTES.CH « Le service, c’est vraiment pas le top en ce moment » GENÈVE/VAUD Depuis la réouverture, le personnel manque à l’appel dans les restaurants. La qualité de l’accueil en a pris un coup. Attente prolongée, commandes erronées, voire oubliées, employés stressés. De nombreux clients ont constaté une baisse de la qualité du service dans les restaurants genevois, depuis la reprise. « L’un des plats n’est jamais arrivé et personne ne s’arrêtait pour prendre nos commandes », nous a confié Mia*. Employé dans la restauration, Tom* confirme  : « Le service, c’est vraiment pas le top en ce moment. » Même bilan dans le canton de Vaud, où Alex* remarque qu’il « faut attendre ultralongtemps avant d’être servi ». Assises en terrasse, deux amies ont été interpellées par « l’air Le concert-test 600 personnes C’est le nombre de mélomanes vaccinés, testés négatifs ou guéris du Covid qui ont pu assister, vendredi soir au Victoria Hall, à un concert de l’Orchestre de chambre de Genève, a rapporté Léman Bleu. Caissière traitée de « sale négresse » ANNEMASSE (F) Dénonçant des « propos inacceptables », la chaîne Carrefour a annoncé samedi sur Twitter le dépôt L’agression verbale en vidéo est sur notre app. À cause du Covid, les serveurs ont changé de secteur d’activité. –GETTY d’une plainte après les insultes racistes proférées par une cliente à l’égard de l’une de ses caissières. L’altercation a eu lieu jeudi dans un supermarché du groupe à Annemasse, selon « Le Dauphiné libéré ». La caissière avait demandé à la jeune femme, qui venait vraisemblablement de commettre un vol à l’étalage, de payer ses articles. Elle a alors subi un flot d’insultes violentes, dont les dernières secondes ont été filmées et postées sur les réseaux sociaux. La caissière a déposé plainte le soir même. L’agresseuse a affirmé, également par le biais des réseaux sociaux, qu’elle n’était pas raciste. –LHU SAINT-GALL Samedi vers 14h, le pilote d’un Robin R3000, peut-être gêné par la pluie, n’a pas pu freiner suffisamment son avion durant l’atterrissage à l’aérodrome de Bad Ragaz. L’appareil a traversé la route en bout de piste, puis une Un stress en plus Un autre défi s’ajoute à la gestion du personnel, souligne le président de GastroVaud  : le respect des mesures de lutte contre le virus. « Le traçage, le port du masque, la limitation des personnes. Ce travail de vérification incombe aux serveurs. Ça génère un stress énorme. » Le responsable espère un retour à la normale rapidement, car « toutes ces contraintes plombent l’art de l’accueil qui est le nôtre ». Il note néanmoins que les clients sont heureux de retrouver les bistrots. débordé du serveur ». En plus de s’occuper d’une vingtaine de tables, l’homme devait aussi répondre au téléphone. Pour Gilles Meystre, président de GastroVaud, tout le problème vient de là  : « Les employés sont en sous-effectif. » Face à l’incertitude de la météo, des conditions de réouverture et de l’affluence des clients, « les patrons ont préféré être prudents et ont engagé de manière précautionneuse. Je les comprends. Le personnel représente 50% des charges. » À cela vient s’ajouter la pénurie de main-d’œuvre. Après une année lourdement affectée par les mesures anti-Covid-19, beaucoup de collaborateurs ont déserté les rangs, constate Gilles Meystre. Résultats  : les gérants peinent à recruter et se sont tournés vers « du personnel moins qualifié ». – LEÏLA HUSSEIN *Prénoms d’emprunt Actu 3 L’optimisme « C’est une étape importante. Plus vite nous nous vaccinerons, plus vite nous pourrons laisser cette crise derrière nous » Martin Ackermann, chef de la task force scientifique, iti par rapport aux chiffres quasi nuls des décès. Pass Covid  : un SMS sera envoyé GENÈVE Officiellement adopté vendredi par le Conseil fédéral, le certificat Covid sera délivré par les Cantons. À Genève, ceux qui sont éligibles à ce Pass seront avertis dès aujourd’hui par SMS. Mais il faudra une bonne dizaine de jours pour que tous puissent être contactés, préviennent les autorités. Les autres cantons romands n’ont pas encore indiqué le système qu’ils mettront en place. Petit avion stoppé par une haie de buissons prairie et a fini dans une haie de buissons. Le pilote, âgé de 65 ans, et sa passagère sont indemnes. Mardi, un autre accident impliquant un petit avion s’était produit à Bad Ragaz, mais au décollage cette fois, là aussi sans faire de blessé. L’appareil avait trop de vitesse à l’atterrissage et n’a pas réussi à s’arrêter au bout de la piste. –POL. SG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :