20 minutes Genève n°2021-06-04 vendredi
20 minutes Genève n°2021-06-04 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-06-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : éliminés par leur bête noire allemande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Perte de maîtrise fatale SCHAFFHOUSE Un motard de 56 ans a perdu le contrôle de son engin mercredi en fin de journée. Déporté sur l’autre voie, il a été percuté mortellement par une camionnette qui circulait en sens inverse. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de la collision. Rendez-vous avec Joe GENÈVE Le président de la Confédération, Guy Parmelin, et le conseiller fédéral Ignazio Cassis profiteront du sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine le 16 juin à Genève pour s’entretenir avec le président américain. L’information a été confirmée jeudi par la Maison-Blanche. Pincé en pleine nuit BERNE Un automobiliste de 48 ans a été contrôlé à 127 km/h (après déduction de la tolérance légale) au lieu des 50 km/h autorisés alors qu’il circulait à 2 h 40 dans la nuit de dimanche à lundi à Langnau. Arrêté quatre jours plus tard, l’homme a reconnu les faits. Son permis de conduire a été saisi. GENÈVE Interpellé par une victime de violence conjugale, le collectif de la Grève féministe exige que la justice fasse son travail. Six plaintes, une main courante, deux certificats médicaux attestant de coups et plusieurs audiences devant la justice. C’est l’enfer dont a témoigné Larissa* auprès de la Grève féministe après avoir quitté son mari et père de ses enfants en mai 2020. Une séparation motivée par des précédents, qui aurait déchaîné les foudres de son ex-conjoint. Jeudi, tous deux étaient convoqués à une audience à laquelle le mari ne s’est pas présenté. Et pour cause  : placé sous mandat d’arrêt depuis la mi-mai (une année après la première plainte), l’homme est depuis lors introuvable. Quelques militantes féministes sont venues soutenir la plaignante et dire leur colère que « la peur se trouve du côté de la victime ». « Larissa a épuisé toutes les démarches possibles, mais est toujours sous la menace de son ancien conjoint », a souligné une militante. Selon un témoignage, plusieurs décisions de justice civile ayant pour effet d’éviter les rencontres ont été prises. Malgré cela, affirme la Grève féministe, le mari a continué à voir, insulter et frapper son épouse. « Nous demandons à la police et à la justice de faire leur travail, exige le collectif, à savoir  : protéger cette femme. C’est à eux d’assurer sa sécurité, pas à elle. » Et de prévenir que s’il devait arriver quelque chose à Larissa, « nous les en tiendrions pour responsables ». –MARIA PINEIRO *Prénom d’emprunt actu.20min.ch Son ex la menace toujours malgré des plaintes en série Plusieurs plaintes ont été déposées en une année. –ISTOCK Festival au menu copieux LAUSANNE Le Festival de la Cité, qui aura lieu du 6 au 11 juillet, a dévoilé son programme. Sa 49e édition se déploiera dans seize lieux de la capitale vaudoise, dont le quartier historique de la Cité, mais aussi sur la rue Pierre-Viret, à la clairière de Tridel, au verger de l’Hermitage ou encore à Sauvabelin. Danse, théâtre, arts de rue, performance, spectacle pour enfants et musique sont au menu. Le tout gratuitement. L’événement, qui entre dans la catégorie des « grandes manifestations », sera soumis à des contraintes sanitaires strictes. « Elles ne cessent d’évoluer et elles peuvent encore changer d’ici au 6 juillet », souligne le festival. Selon l’ordonnance actuelle, seules les personnes entièrement vaccinées, guéries ou présentant un test PCR ou un test rapide gratuit négatif pourront y accéder. Les participants devront porter un masque. –FEC/COMM Le festival pourra accueillir 3000 personnes debout par jour. – GABRIELLE BESENVAL/FESTIVAL DE LA CITÉ Découvrez sur notre appla présentation de la manifestation avec sa directrice, Myriam Kridi. « L’anticipation est primordiale » « Je suis évidemment interpellée par ce témoignage très inquiétant, a réagi la conseillère d’État Nathalie Fontanet, chargée du Bureau de l’égalité. Sur la base des faits relatés, je regrette que les événements subis, qui sont Sortie de crise pour les HUG GENÈVE Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) abandonnent progressivement leur dispositif de crise afin de revenir graduellement à un mode de fonctionnement normal depuis le 1er juin. La décision suit l’assouplissement des mesures sanitaires et l’amélioration de la situation. L’institution a indiqué par voie de communiqué que 27 patients souffrant de Covid aigu étaient encore hospitalisés mercredi. Les travaux 50 millions C’est, en francs, le coût du projet de contournement routier de Soral (GE), selon la « Tribune de Genève ». Passant majoritairement sur sol français, il est qualifié de « pharaonique » par le maire du village. autant d’alertes à prendre très au sérieux, n’aient pas donné lieu à des mesures de protection pour cette femme. Nous savons que l’anticipation est primordiale dans de telles situations. Il est donc de notre devoir d’agir rapidement. » Dossiers délicats Une directive du procureur général détaille la procédure à suivre lors du traitement des cas de violences conjugales, des « dossiers délicats ». Les procureurs peuvent, selon la gravité des faits, ordonner immédiatement la mise en prévention ou des mesures d’éloignement, d’interdiction de contact ou de suivi psychothérapeutique. Par la suite, les parties doivent être entendues lors d’une audience de confrontation. Selon l’évolution de la situation, le cas sera traité par ordonnance pénale ou devant le tribunal. Le nombre de lits réservés au Covid va être réduit. –Y. GENEVAY/LMD L’ex-patron volait des chéquiers HAUTE-SAVOIE (F) L’ex-directeur de la poste de Douvaine a dérobé quatorze chéquiers à ses clients entre 2010 et 2013, pour payer ses dépenses courantes, a rapporté « Le Messager ». Au total, il a dilapidé 51’000 euros de la sorte. Il a aussi volé une Audi A4 à un garage et contracté un prêt en falsifiant ses fiches de salaire. Le prévenu a été condamné mardi à 3 ans de prison, dont 2 avec sursis.
. VENDREDI 4 JUIN 2021/20MINUTES.CH Exportations d’armes en débat BERNE Le Conseil des États a accepté par 30 voix contre 11 le contre-projet du Conseil fédéral à l’initiative populaire « Contre les exportations d’armes dans des pays en proie à la guerre civile », dite aussi initiative correctrice. Ce oui était attendu. Par contre, les sénateurs sont allés plus loin que le gouvernement  : ils ont décidé de supprimer la clause qui aurait permis au Conseil fédéral de s’écarter de la loi lorsque des circonstances exceptionnelles le justifieraient. ÉCOLES Les épreuves de fin d’année posent de nouveaux défis aux cantons. Certains ont sorti les grands moyens. Comment faire si un jeune est placé en quarantaine alors qu’il devrait se présenter à un examen ? La plupart des cantons font tout pour éviter des absences. Dans les cantons de Vaud et du Valais, c’est même l’Office du médecin cantonal qui peut donner des dérogations aux personnes asymptomatiques, pour autant qu’elles évitent les transports publics pour se rendre aux épreuves. « Les mesures mises en place dans les établissements sont en principe suffisantes pour éviter une contamination », indique le Département vaudois de la santé. Il ajoute que les cas étaient très limités lors des précédentes sessions d’examens. Acte de bravoure récompensé NEUCHÂTEL Une balade dominicale avait failli tourner au drame en avril 2020. Ce jour-là, Andres Bobadilla n’avait pas hésité à se jeter à l’eau alors qu’une voiture était en train de sombrer. « Je me suis dit  : il faut essayer de sortir cette personne car on voyait que ça commençait à couler », a confié le sauveteur, précisant que l’auto avait en effet coulé quelques secondes après. Il vient d’être récompensé pour sa bravoure par la Fondation Carnegie. 0 L’interview du sauveteur est sur notre app. Avertie depuis longtemps ZURICH Le Credit Suisse a annoncé début mars qu’il liquidait les fonds liés à la société Greensill, qui a fait faillite. Un pactole estimé à environ 10 milliards de dollars. Cette réaction semble tardive si l’on en croit les révélations du « Financial Times » de jeudi. Selon trois sources citées par le quotidien, la banque suisse avait été averti par Trafigura en juillet 2020 déjà des risques liés à cette société. Le géant lucernois du négoce Quarantaine mise en pause pour aller passer ses exas Certains Valaisans ont dû être placés dans une salle à part. –ISTOCK En Valais, les élèves recevant une dérogation ont été testés et placés dans une salle spécifique. Moins de dix cas ont dû se plier à cette procédure sur les 1200 candidats, qui ont déjà terminé leurs écrits, relève le Service de l’enseignement. Ceux qui n’auront pas pu échapper à la quarantaine auront droit en Valais à une session supplémentaire les deux premières semaines des vacances, voire en visioconférence. « La crise du Covid nous demande depuis plusieurs mois une grande flexibilité », résume Jean-Philippe Lonfat, chef du Service de l’enseignement. de matières premières avait alors été alerté par une facture suspecte de 30 millions de dollars provenant de l’empire financier de Sanjeev Gupta, l’un des principaux anciens clients de Greensill. Le Credit Suisse a prévenu que 1,2 milliard de dollars de dettes liées à ce magnat pourraient être difficiles à recouvrer. La branche opérationnelle de Greensilla déposé le bilan au Royaume- Uni en mars. –REG Peu d’inquiétudes Le nombre de cas est bas dans les écoles romandes, même si les festivités officieuses de fin d’année ne manqueront pas de causer quelques foyers. Les cantons demandent aux élèves exemptés de quarantaine de ne pas se mêler à leurs camarades à la sortie des épreuves.Toutefois, « nos étudiants ont fait preuve d’un sens des responsabilités remarquable et nous leur faisons confiance », assure Jean-Philippe Lonfat. La levée de quarantaine ne sera pas à l’ordre du jour à Neuchâtel, ni à Fribourg. Ce dernier a opté pour une stratégie de tests préventifs avant les révisions, et organisera une session supplémentaire en août pour les épreuves qui ne peuvent pas être déplacées au sein de la session. –PAULINE RUMPF Actu 3 Andres Bobadilla (médaillon) n’a pas hésité longtemps avant de plonger pour aider le conducteur. –DR/V. LAM Chute mortelle sur le campus Un homme de 26 ans est décédé après avoir fait une chute de 7 mètres mercredi soir sur le campus de l’École polytechnique fédérale de Zurich. Un agent de sécurité l’a trouvé grièvement blessé et lui a procuré les premiers soins. Le malheureux a ensuite été pris en charge par les secours, mais il n’a pas survécu. Conseiller d’État face à la justice BÂLE-CAMPAGNE Le Ministère public a requis 12 mois de prison avec sursis contre le conseiller d’État UDC Thomas Weber. Il a comparu mercredi devant le Tribunal pénal. Accusé de gestion déloyale des intérêts publics, il aurait dépensé trop d’argent pour les contrôles effectués pour lutter contre le travail au noir. Le service aurait touché la somme de 650’000 francs par année au lieu des 380’000 francs prévus.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :