20 minutes Genève n°2021-06-01 mardi
20 minutes Genève n°2021-06-01 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-06-01 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : des millions d'aide ne trouvent pas preneur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Sauvé de la noyade GENÈVE Un accident s’est produit dimanche en fin d’après-midi sur un quai de Cologny. Un trentenaire a été repêché dans la Rade et emmené à l’hôpital par hélicoptère. L’homme a été admis aux soins intensif dans un état grave. Injections « last minute » VAUD Le canton ouvre des plages supplémentaires de vaccination avant les grandes vacances. Durant les six prochaines semaines, chaque lundi à 8h, 7400 nouveaux rendez-vous seront mis à disposition pour la semaine en cours. L’inscription se fait uniquement par le site coronavax.ch. Mort en jouant au foot LA CHAUX-DE-FONDS (NE) Une enquête a été ouverte après le décès d’un jeune de 18 ans, dimanche, alors qu’il jouait au football sur un terrain en tartan. Il serait resté inanimé après une chute, selon des témoins. Un procureur cité par « ArcInfo » a indiqué qu’il s’agissait d’une « mort naturelle ». TRANSPARENCE « Payer pour la transparence ? Laissez-nous travailler ! » Le cri vient d’un collectif de journalistes qui a lancé un appel aux parlementaires pour sauver une modification de loi, menacée d’échec au Parlement. La proposition est simple  : rendre gratuites les demandes d’accès aux documents de l’administration. Si le National y est favorable, une commission du Conseil des États s’y actu.20min.ch On peut donner son sang même si l’on est vacciné SANTÉ Se faire prélever ses plaquettes et son plasma ne diminue pas la production d’anticorps. « Vous devriez éviter de donner votre sang ces dix prochains jours. » Interrogée au sortir de la piqûre d’une deuxième dose, une infirmière a fait naître une crainte, alors que la demande des hôpitaux en plaquettes et en plasma est présente. En cas de récente vaccination, contre le Covid-19 par exemple, un don de sang est-il à éviter ? Responsable de la campagne vaudoise de vaccination, le professeur Blaise Genton est rassurant  : « Donner son sang n’affaiblit pas la réponse immunitaire du vaccin ARN messager. Les cellules produisant les anticorps sont plutôt Bulletins de vote laissés en rade Des milliers d’enveloppes de vote ont été livrées le samedi de Pentecôte au Service des votations de Genève, a révélé la RTS. Ce jour-là n’étant pas veille de scrutin, le facteur a trouvé –PHOTOPQR-LE DAUPHINE-MAXPPP L’ARN messager n’est pas affaibli en cas de don du sang. –ISTOCK dans la moelle. Et le système immunitaire garde en mémoire la possibilité de les fabriquer en cas d’exposition à un pathogène et les produira au moment voulu. » La Croix-Rouge permet le don du sang deux jours après porte close et il a laissé ces 22 caisses dans la rue. Elles y sont restées jusqu’au mardi. La Chancellerie fédérale et la Commission électorale centrale ont été averties. La Poste, elle, s’est excusée. Toit perforé par un bloc de glace HAUTE-SAVOIE (F) Ils ont entendu « un vrombissement », puis une portion du toit de leur chalet a volé en éclats. Samedi à 10h30, un couple vivant à Bons-en- Chablais (20km de Genève) a vécu une expérience rarissime  : un bloc de glace venu du ciel s’est abattu sur son habitation, rapporte « Le Dauphiné libéré ». L’incident n’a pas fait de blessés, mais pose des questions. « Qu’est-ce qu’on s’est pris sur la tête ? On ne sait pas. » Le quotidien voit deux réponses possibles  : un bloc de glace qui se serait détaché d’un avion de ligne ou un phénomène rare nommé mégacryométéore. Les morceaux du bloc de glace d’origine inconnue qui a traversé le toit du chalet. les injections contre le coronavirus, sauf en cas d’effets secondaires comme la fièvre. Quant aux vaccins contre d’autres maladies, elle recommande d’attendre 48 heures pour la plupart (tétanos, rage, Moins de sport à cause du Covid SANTÉ Le Covid a eu un impact sur l’activité physique des Suisses. Selon un sondage mandaté par le Groupe Mutuel, 45% des Suisses ont moins bougé en 2020. Les adultes de 30 à 44 ans sont les plus touchés par le manque d’exercice. Certains invoquent la fermeture des installations sportives, mais aussi le manque de motivation et d’interaction pour l’expliquer. Cependant, les activités en plein air ont eu la cote chez les Romands et les jeunes. Effet indésirable Le vaccin anti-Covid peut faire momentanément enfler de manière anormale les parties du corps qui ont subi une injection d’acide hyaluronique. Cet effet secondaire a été observé aux États-Unis et relevé par le comité européen pour la sécurité des médicaments. Il a notamment fait grand bruit sur TikTok, où plusieurs femmes en ont témoigné après un traitement esthétique. En Suisse, aucun signalement n’a été fait, mais des instituts de beauté imposent des délais pour éviter cet effet indésirable. oreillons), 2 semaines pour l’hépatite B, 4 semaines pour la fièvre jaune et le choléra, et une année entière si l’on a été vacciné contre la rage, le tétanos et l’hépatite B après y avoir été exposé. –FNT/DGO/OFU Près de la moitié des Suisses ont fait moins de sport en 2020. « Secrets » de l’État  : gratuité demandée oppose. Elle estime que la possibilité de facturer l’accès aux documents aurait un effet régulateur. Actuellement, la plupart des demandes sont gratuites. Mais certaines, plus problématiques, ont généré des factures de 16’500fr. à une ONG ou de 4000fr. à un média. Les journalistes craignent qu’une généralisation de la pratique rende impossible les enquêtes sur l’administration. –YWE –ISTOCK
–FACEBOOK TPG NOCTAMBUS MARDI 1ER JUIN 2021/20MINUTES.CH Les abeilles 14,2% C’est le nombre de colonies d’abeilles qui n’ont pas survécu à l’hiver dernier. Soit une petite hausse de 1% de la mortalité par rapport à l’hiver précédent, après trois années de baisse. Il faudra attendre les prochains hivers pour savoir si la tendance s’installe, selon Apisuisse. Bus nocturnes de retour début juillet Le porno violent pourrait bientôt cesser d’être illégal BERNE L’actuelle révision de la loi sur les délits sexuels prévoit une redéfinition controversée dans le domaine duX. SUISSE ROMANDE À l’arrêt depuis le 6 novembre, l’ensemble du service nocturne – à savoir les lignes urbaines et les lignes Noctambus – reprendra dès le week-end du vendredi 2 au dimanche 4 juillet, ont indiqué les TPG hier. Comme en journée, les mesures de protection seront appliquées. « C’est une action coordonnée au niveau national », précisent les Transports publics de la région lausannoise (TL). Dans la région de Nyon, l’offre, renforcée début 2020, a été interrompue par deux fois au printemps et en automne par les mesures du Conseil fédéral. Elle reprendra enfin. Aux CFF, le retour des trains nocturnes est prévu « pour bientôt ». Les préparatifs sont en cours, indique Frédéric Revaz, porte-parole. –GMA/DRA/FNT Les transporteurs locaux adoptent une politique coordonnée. La pornographie dite « dure » est interdite en Suisse. Dans la définition actuelle, il s’agit de représentations impliquant des enfants, des animaux et des actes de violence. Or, cette dernière notion pourrait être abandonnée avec la révision de la loi sur les délits sexuels mise en consultation en février et qui sera débattue prochainement au Parlement. Conséquence inattendue de ce texte (qui concerne surtout les questions de viol et de consentement)  : la consommation d’images de violence dans les vidéos X ne serait plus automatiquement punissable. Dans la « SonntagsZeitung », l’avocate et élue Vert’libérale zurichoise Andrea Gisler s’en inquiète. « Je ne comprends pas cette dépénalisation. Dans le porno violent, les femmes sont réduites à l’état d’objets et humiliées. Cela va jusqu’au viol collectif et aux scènes de torture. Ces images ont un fort impact sur les jeunes hommes en particulier. » La juriste Nora Un quinquagénaire se tue à VTT VALAIS Dimanche, peu après 10h, un vététiste qui effectuait une descente sur la piste de cross à proximité du château de la Soie, à Savièse, a été victime d’une lourde chute. L’homme, âgé de 58 ans et domicilié dans Pour l’instant, les fans de scènes brutales risquent des poursuites. la région, a été pris en charge par les secours avant d’être transporté à l’hôpital de Sion. Il a succombé à ses blessures durant la soirée. Une instruction a été ouverte par le Ministère public. Scheidegger, quant à elle, n’y voit aucun inconvénient  : « Les actes montrés dans de tels films peuvent être consensuels chez les adultes. » Elle juge en outre problématique de toujours supposer que les actrices érotiques sont des victimes. En 2014, la Suisse avait déjà discrètement assoupli sa législation très stricte sur la pornographie. Les vidéos mettant en scène des jeux sexuels avec de l’urine, notamment, avait cessé d’être classifiées comme « pornographie dure ». La vente et la consommation de ce type de matériel étaient jusqu’alors punissables. –JBM/ARG Actu 3 Sauf pour la pose de phonoabsorbant en fin de chantier, quatre voies resteront ouvertes. Les pelleteuses entrent en action  : retrouvez sur notre appune vidéo du début des travaux. Début des travaux sur le pont du Mont-Blanc GENÈVE Des perturbations mais pas le chaos redouté. Les travaux d’étanchéité du pont du Mont-Blanc ont débuté hier pour se terminer le 12 septembre. Quatre voies sur six étaient ouvertes au trafic motorisé, ce qui a permis, –ISTOCK semble-t-il, outre les déviations, de limiter les bouchons autour de l’ouvrage. Toutefois, il faut s’attendre à un mois de juin très affecté au niveau de la fluidité, selon la police. Le coût total du chantier s’élève à près de 4,6 millions. Le triporteur Deux associations genevoises ont inauguré un véhicule électrique qui sera bientôt en location. Il a été conçu pour que les personnes handicapées et leurs accompagnants s’essaient au vélo. Acquittement des militants réclamé FRIBOURG « Leur démarche était altruiste et conduite par la nécessité », a résumé hier un des avocats des militants du climat qui avaient bloqué une des entrées d’un centre commercial, lors du Black Friday de 2019. Estimant les chefs d’accusation de contrainte et de trouble à l’ordre public infondés, la défense a demandé l’acquittement général de la trentaine de prévenus. Le verdict du procès est attendu le 18 juin. –M. ANCIAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :