20 minutes Genève n°2021-05-31 lundi
20 minutes Genève n°2021-05-31 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-31 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : il n'a pas de permis de travail et se voit recalé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Rapides et gratuits  : quel constat tirer des autotests ? COVID Si la demande reste forte, l’utilisation réelle de ces tests à effectuer chez soi laisse à désirer. « Bien trop tard » Pour Didier Trono, membre de la task force scientifique de la Confédération, la stratégie n’est plus indispensable. « Les autotests arrivent bien trop tard et cette stratégie ne fait plus sens dans la phase actuelle de la pandémie », a-t-il déclaré à « Higgs », magazine scientifique suisse. Pour cet épidémiologiste à l’EPFL, un « test qui présente un risque plus élevé de faux positifs devrait être mis de côté si le nombre de cas avérés diminue dans la population ». Les Suisses ne s’étaient pas rués le 7 avril pour venir chercher leurs cinq kits mensuels de dépistage gratuits. Président de la société vaudoise de pharmacie, Christophe Berger se dit toutefois « surpris par la forte demande qui se maintient depuis début avril ». Selon PharmaSuisse, plus de 10 millions d’autotests auraient été remis au cours du premier mois. « À la pharmacie du Métro d’Ouchy, nous avons pu isoler une quarantaine de personnes, explique celui qui est aussi copropriétaire du site lausannois. Parmi les autotests déclarés positifs, dans 99% des cas le résultat se confirmait après un test PCR. C’est un succès, car on diminue les possibles clusters en cas de symptômes légers. » Il observe que « dans tout le canton, les gens se dépistent beaucoup pour élargir leur cercle de rencontres. On sent la volonté de retourner à une vie sociale sans prendre de risques inutiles. » Même constat pour Plus de 10 millions d’autotests ont été remis le premier mois. Christoph Marti, membre du comité de l’Ordre neuchâtelois des pharmaciens. Propriétaire d’une pharmacie à Boudry, il remarque que « certaines personnes viennent même chercher les quotas d’autotests de toute la famille ». Et les demandeurs se situent plutôt entre 18 Allègement des mesures sanitaires au Palais fédéral Dès ce lundi, sous la coupole à Berne, les parlementaires pourront retirer leur masque une fois assis à leur pupitre, entourés des parois en plexiglas. Ils devront en revanche le porter le reste du temps. La Délégation administrative du Parlement a par ailleurs décidé de rouvrir les portes du Palais fédéral au public. Les visites (par groupe de 50 personnes) seront autorisées dès la fin de la session d’été, dans trois semaines. Enfant attaquée par une buse VAUD Alors qu’une mère et sa fille faisaient samedi un jogging non loin de l’hôpital de Morges, l’enfant a été attaquée par ce qui ressemblait, selon la maman, à une buse. Blessée à la tête, elle a été hospitalisée en pédiatrie. Un tel incident n’est pas rare. Une douzaine d’attaques d’oiseaux sont recensées chaque année. Les rapaces, en particulier dans la période allant de mai à juillet, protègent leurs petits en effrayant les dangers potentiels dans un rayon de 500 mètres. Les coureurs sont pris pour cible plus souvent que les marcheurs et les cyclistes. En période de reproduction, les buses peuvent se montrer agressives. –ISTOCK –ISTOCK Peu utilisés « Je suis allé chercher mon quota parce que c’est gratuit, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de l’utiliser. Les personnes à risque que je rencontre sont déjà vaccinées », confie un habitant de la Riviera. Les demandeurs ne sont pas forcément des consommateurs. Âgée de 21 ans, cette habitante de l’Ouest lausannois ne se dépiste pas avant de voir ses amis  : « J’ai été récupérer mes cinq tests mi-avril, après que plusieurs de mes collègues avaient été testés positifs. Mon autotest était négatif, mais je n’ai jamais touché aux quatre autres. » et 50 ans. Au bout du Léman, « l’engouement était fort en avril, mais la tendance est à la baisse sur le mois de mai », déclare PharmaGenève. Mais dans les trois cantons, la demande explose à la veille de jours fériés et de week-ends prolongés. –LAUREN VON BEUST ÉCONOMIE Avec la levée progressive du télétravail, beaucoup d’employés se demandent s’ils doivent retourner au bureau. Interrogé dans la « Sonntags- Zeitung », Richard Baldwin, prof d’économie à Genève, le recommande. Selon lui, trop de travail à domicile risque de diminuer ses chances d’avancement. Il prévoit aussi que la concurrence sera exacerbée, suisse.20min.ch Le chauffard 188 km/h C’est la vitesse à laquelle a été flashé un motard de 53 ans à Neftenbach (ZH), sur un tronçon limité à 80km/h, samedi soir. Puis, un jeune de 22 ans a été contrôlé à 160 km/h. Ils sont tous deux poursuivis pour délit de chauffard. Protection des données touchée BERNE L’échec des négociations sur l’accord-cadre pourrait concerner aussi le domaine de la protection des données. L’Union européenne examine en effet si elle va reconnaître la nouvelle législation suisse en la matière comme équivalente à la sienne. En cas de refus, cela constituerait une nouvelle barrière commerciale, selon EconomieSuisse et des experts cités par la « SonntagsZeitung ». Le travail en présentiel, indispensable pour l’avancement. Le nouvel épisode de « Sophie est de sortie » sur notre app. Retourner au bureau et garder son emploi car les entreprises ont compris que certains types de tâches peuvent être effectuées à distance. De nombreux emplois risquent donc d’être délocalisés, ce qui inquiète les syndicats. Certains patrons ne comptent pas sur le retour des employés. La firme Philips, par exemple, a cédé la moitié de l’espace de son siège suisse à un centre de vaccination. –EWE –ISTOCK
LUNDI 31 MAI 2021/20MINUTES.CH 20 secondes le etei. -4.. Des noces discrètes LONDRES Downing Street a confirmé hier que le Premier ministre Boris Johnson avait épousé la veille sa fiancée Carrie Symonds. La presse avait évoqué une « cérémonie secrète » dans la cathédrale catholique de Westminster. Le politicien conservateur a six enfants, dont un avec sa nouvelle épouse. Fêtards pris pour cible MIAMI (USA) Deux personnes ont été tuées et au moins 20 blessées hier quand trois hommes ont « tiré sur la foule » devant une salle accueillant un concert de rap. Les tireurs sont parvenus à fuir. Paris hausse le ton MALI Emmanuel Macron a dit que la France retirerait ses troupes si le Mali allait « dans le sens » de l’islamisme radical. La pays, en proie à une insurrection jihadiste, vient de subir son 2e putsch en neuf mois. COLOMBIE La ville de Cali a vécu son week-end le plus violent depuis le début des troubles qui agitent tout le pays, il y a un mois. Obéissant à l’ordre du président Ivan Duque, l’armée a déployé samedi 1100 hommes dans la troisième ville du pays, épicentre de la contestation sociale. La veille, des affrontements entre manifestants, policiers et civils armés avaient fait au moins 13 morts, dont 8 par balles dans les rues de Cali. Un enquêteur du Parquet de Cali avait tiré sur la foule, tuant deux civils, avant d’être lynché. L’arrivée des militaires rassurait une partie de la population, excédée par les blocages de rues et les pillages. « Je me sens plus en sécurité qu’avec la police, parce qu’ici, elle a toujours été plus respectée », expliquait un commerçant. Ces violences interviennent un mois exactement après le soulèvement contre une réforme, vite abandonnée, qui prévoyait d’augmenter la TVA et d’étendre les impôts aux bas revenus. Près de 60 personnes ont trouvé la mort depuis le début de cette révolte d’une ampleur sans précédent dans les grandes villes. Le jeune président de droite, très impopulaire, semble incapable de désamorcer la crise, qui a surtout révélé, selon les analystes, la sourde colère d’une jeunesse appauvrie par la pandémie. Alors qu’un tiers Monde 7 Face à la colère sociale, le président envoie l’armée D’autres images sont à découvrir sur notre app. Thérapie de choc contre le vertige CHINE Si l’accrobranche ne vous procure plus assez de sensations fortes, essayez donc l’accrogratte-ciel qui a récemment ouvert à Canton ! Pour 97 fr., les touristes en manque d’adrénaline peuvent jouer les équilibristes sur une corde, à près de 300 m au-dessus du vide, entre autres défis vertigineux. –PHOTO AFP Les manifestations de vendredi ont dégénéré en affrontements meurtriers. Bilan  : au moins 13 morts. –AFP Stresa  : suspects libérés Trois hommes arrêtés en lien avec l’accident de téléphérique qui a fait 14 morts le 24 mai au-dessus de Stresa (It) ont été libérés hier. La juge a fait état d’une « absence totale d’éléments » contre deux d’entre eux. Le troisième, assigné à résidence, a admis avoir désactivé un système de freinage d’urgence qui aurait pu empêcher la tragédie, survenue après la rupture d’un câble. Des plages souillées sur 80 kilomètres SRI LANKA Les autorités ont annoncé hier qu’elles allaient attaquer en justice l’armateur du porte-conteneurs qui brûle depuis le 20 mai au large de la capitale, Colombo. Du fioul et une partie du chargement (dont des granulés de polyéthylène destinés à l’industrie de l’emballage) se sont déversés en mer et sur 80km de plages. Il s’agirait du pire épisode de marée noire qu’ait connu le Sri Lanka. Les autorités pensent que l’incendie a été provoqué par une fuite d’acide nitrique dont l’équipage, récupéré sain et sauf, avait connaissance depuis le 11 mai. Le feu serait sous contrôle, mais le navire de 176m de long risque encore de se briser. –AFP/ARG des jeunes âgés de 14 à 28 ans ne sont ni au travail ni aux études, « la Colombie est en train de devenir un pays de conflits urbains », estime l’universitaire Hernando Gomez Buendia. –AFP/ARG Mobilisation pour soutenir les langues régionales FRANCE Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans plusieurs villes pour défendre les langues régionales à l’école. Le 21 mai dernier, le Conseil constitutionnel avait retoqué, au nom de la primauté du français, une proposition de loi autorisant un enseignement immersif en alsacien, catalan, corse, créole, basque ou encore breton. C’est dans ces deux dernières communautés que l’affluence a été la plus forte, avec 6000 personnes à Bayonne et à Guingamp. Le bateau en feu a répandu des billes de plastique et du fioul. –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :