20 minutes Genève n°2021-05-31 lundi
20 minutes Genève n°2021-05-31 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-31 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : il n'a pas de permis de travail et se voit recalé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Trois motards blessés FRIBOURG Trois motocyclistes âgés de 31 à 49 ans ont été blessés lors d’un accident sur la route du col du Jaun hier matin. Deux d’entre eux ont été transportés à l’hôpital, l’un par la Rega, l’autre en ambulance. Le troisième a reçu des soins sur place. La route a été fermée durant deux heures, a indiqué la police. Décédé après un choc GRISONS Un conducteur est mort samedi soir des suites de ses blessures après un choc frontal avec un autre véhicule à Rabius. Sa passagère a été blessée. Les occupants de l’autre véhicule, une femme et un enfant, ont été légèrement touchés, selon la police. Brochure contestée BERNE/SION Après celui qui concernait le terrorisme, le scrutin sur la loi Covid est visé par un recours, déposé en Valais. Le texte de la brochure explicative reproduit la loi votée en septembre par le Parlement mais ne mentionne pas les ajouts apportés, notamment l’introduction du certificat Covid, exposent les recourants. Flit11411111t t It.e"" actu.20min.ch Si l’on est vacciné ou guéri, plus besoin de quarantaine COVID-19 Les conditions s’assouplissent pour les voyageurs immunisés. Sauf s’ils rentrent d’un pays où sévissent les variants les plus virulents. Les personnes qui ont été vaccinées ou qui ont guéri d’une infection au coronavirus seront désormais exemptées de quarantaine en cas de contact avec une personne contaminée ou au retour de voyage. Dans ce dernier cas toutefois, il existe quelques exceptions. De fait, l’OFSP tient dorénavant une liste des pays de provenance divisée en deux parties. Au sein de la bien connue « Liste des États présentant un risque » se trouve maintenant une sous-section « États où circule un variant préoccupant ». Plus de 20% de la population suisse a reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19, selon l’OFSP. Avec 80’000 injections administrées quotidiennement, la Suisse se place devant ses voisins européens. D’entente avec l’OFSP et la Société suisse de gynécologie Six mois garantis Selon l’ordonnance qui entre en vigueur ce lundi, est considérée comme vaccinée une personne qui a reçu un vaccin autorisé par la Suisse ou par l’Agence européenne des médicaments (excluant donc les vaccins russe et chinois), et ce « dès la vaccination complète ». L’exemption de quarantaine dure, pour l’instant, six mois. Pour les personnes guéries, l’exemption est octroyée « à compter du 11e jour qui suit la confirmation de l’infection ». Car si l’on considère que les gens vaccinés ou guéris sont bien moins susceptibles d’être vecteurs du Covid, les données scientifiques manquent pour dire ce qu’il en est de certains des nouveaux variants. Ainsi, même les personnes immunisées devront se mettre en quarantaine au retour des pays où circulent, à des degrés importants, les variants brésilien, sud-africain et indien. Il s’agit logiquement du Brésil, de Accélération des injections et obstétrique, Vaud offre désormais le vaccin aux femmes enceintes dès le 4e mois. L’OFSP prévoit une campagne d’info pour les jeunes femmes qui ont peur que le vaccin altère la fertilité, selon la « SonntagsZeitung ». Aucune étude ne confirme cette crainte. Les restrictions perdurent pour le Royaume-Uni par exemple. Suivez en direct sur notre apptoute l’actu liée au Covid-19. Une partie du personnel médical rechigne à se faire vacciner. Pour l’encourager, une lettre signée par la Confédération, les cantons et l’Association suisse des infirmières et infirmiers a été évoquée, mais cette dernière a renoncé, révèle « Le Matin Dimanche ». –EWE/JBA Embardée suivie d’un incendie FRIBOURG Sous l’emprise de l’alcool, un automobiliste de 23 ans a perdu la maîtrise de son véhicule à l’entrée du village de Galmiz, dans la nuit de samedi à dimanche. La voiture a traversé un pré et a terminé sa course contre une grange. Le conducteur a réussi à s’extraire du véhicule avant que celui-ci s’embrase et enflamme le bâtiment. Les pompiers sont rapidement intervenus pour circonscrire le feu et éviter qu’il ne se propage à toute la ferme. Le locataire a été évacué préventivement. Le conducteur, blessé, a quant à lui été transporté à l’hôpital. Le jeune conducteur, qui était ivre, a été blessé. –POL. FR l’Afrique du Sud et de l’Inde, mais aussi du Canada, qui compte des foyers de variant brésilien, du Népal et, depuis cette semaine, du Royaume- Uni, tous deux concernés par le variant indien. En revanche, le variant anglais, désormais hégémonique en Suisse, n’est pas concerné. Les cantons sont toujours chargés de contrôler le respect des quarantaines, et ils peuvent toujours recevoir les listes des passagers des vols de la part des compagnies aériennes. Les personnes qui ont guéri du Covid doivent donc se munir d’une preuve d’infection en cas de contrôle. –YANNICK WEBER La cueillette Malgré le gel et le froid des dernières semaines, la récolte de cerises ne devrait pas être aussi mauvaise que le laissaient craindre les premières estimations. Les producteurs s’attentent à en cueillir 1682 tonnes. C’est quand même 17% de moins que l’an dernier. –ISTOCK
LUNDI 31 MAI 2021/20MINUTES.CH Le butin 14’089 C’est le nombre de cartouches de cigarettes qu’un employé srilankais d’un kiosque de Zurich a dérobées dans le dépôt du magasin en l’espace de trois mois, l’an dernier. La valeur de la marchandise volée se monte à près de 1,2 million de francs. Jugé la semaine dernière, il a écopé de 18 mois de prison ferme et sera expulsé de Suisse pour une durée de six ans. GENÈVE Le vagabond finlandais accusé d’avoir violé, torturé et tué une jeune médecin il y a trois ans a été condamné vendredi à 7 ans de prison ferme et à l’internement. Il a notamment été reconnu coupable d’assassinat, de séquestration, de viol et d’atteinte à la paix des morts. Le tribunal n’a par contre pas retenu la circonstance aggravante de la cruauté Écarté faute de permis de séjour, alors qu’il est Suisse GENÈVE Un candidat à un job a été recalé car il n’avait pas de document valable. Et pour cause  : il est Suisse ! Une erreur est évoquée. « Votre dossier n’a pas été retenu, car selon vos propres indications, il ne correspond pas à la qualification suivante  : permis de séjour (G, B, C). » Il y a dix jours, recevant cette réponse à une postulation, Jérémy est tombé des nues. Car il est Suisse et n’a donc pas besoin de permis frontalier ni de séjour pour travailler. Selon le trentenaire, cette réponse constitue un « aveu de discrimination vis-à-vis des Suisses ». Pour postuler auprès de cette société (dont le nom n’était pas précisé) sur le site Du sang mène la police à un corps PAYERNE (VD) Hier matin, peu après 6h, des gendarmes en patrouille ont remarqué des traces de sang sur le pont de Guillermaux. Un dispositif a rapidement été mis en place pour en déterminer l’origine. Les recherches ont permis de découvrir un corps immergé dans la Broye, à environ 1km du pont. Il s’agit d’un Suisse de 75 ans domicilié à Payerne. L’enquête devra déterminer les circonstances exactes des faits. Toutefois, l’intervention d’un tiers semble d’ores et déjà exclue, selon la police. Le SDF tueur écope de l’internement s’agissant des viols commis avant et après le décès de la victime. « La cruauté ressort de l’ensemble du tableau », a déclaré d’un ton grave Fabrice Roch, président du tribunal. En rendant son verdict, la Cour a qualifié les faits de « glaçants, relevant de l’indicible. Il a tué de façon odieuse. » Le réquisitoire du procureur général a ainsi été suivi. –MPO Jérémy postulait pour un emploi de voiturier. –ISTOCK Discriminations clairement illégales « Les pratiques discriminatoires, en raison notamment de ses origines – étrangères ou Suisses – sont proscrites par la loi », rappelle Dejan Nikolic, porte-parole du Département de l’emploi. Il indique que l’Office cantonal de l’emploi n’a pas été saisi de plaintes de ce type, ce qui est arrivé à l’Office cantonal de l’inspection du travail. Ce dernier « n’étant pas compétent, il a renvoyé les personnes vers le Tribunal des prud’hommes ou les syndicats ». jobup.ch, Jérémy avait dû remplir un questionnaire. Une des demandes portait sur les permis. « Aucune question ne concernait la nationalité », insiste-t-il, persuadé que l’entreprise pouvait ainsi proposer des contrats précaires. Interpellée, la plateforme jobup.ch dit avoir contacté l’entreprise en question  : « Elle nous confirme qu’il s’agit bien d’une mauvaise manipulation dans le système de gestion des candidatures et en aucun cas d’une intention de discrimination ». François Brianchon, directeur des ventes pour la Suisse romande, dit comprendre la frustration du recalé et regrette ce malentendu. Il explique que la plateforme met simplement l’outil à disposition. Les entreprises gèrent ensuite elles-mêmes le recrutement. Elles peuvent opérer un tri sur des critères précis, puis automatiser les réponses. Quant à Jérémy, peu convaincu de cette réponse, il attend d’avoir d’autres opportunités. –MARIA PINEIRO Actu 3 Il va falloir faire encore preuve de patience avant de nager à l’intérieur d’un parc aquatique. –FACEBOOK AQUAPARC Les vagues bloquent l’ouverture d’Aquaparc LE BOUVERET (VS) « Avec des piscines à vagues, il y a beaucoup de mouvement, plus d’efforts physiques et donc plus d’émissions d’aérosols. » Telle est l’explication donnée par YannHulmann, porte-parole de l’OFSP, à la non-réouverture aujourd’hui du parc aquatique valaisan, ainsi que de ceux de Bernaqua (BE) et d’Alpamare (SZ). Le Conseil d’État valaisan réfléchit à une solution pour exploiter Aquaparc, dans l’attente de la prochaine étape d’assouplissement. Affaire Mia  : un ex-politicien arrêté en Malaisie Un ancien membre du parti centriste français de François Bayrou – il en avait été exclu en 2010 – est soupçonné d’avoir participé à l’organisation de l’enlèvement de la petite Mia en avril. Connu dans les milieux complotistes, l’homme a été interpellé en Malaisie, où il résidait illégalement. En l’état, son arrestation ne semble pas liée au mandat d’arrêt international dont il faisait l’objet. Les Suisses ont donné de la voix CITOYENNETÉ Samedi, plusieurs manifestations ont pris place au centre des villes lémaniques. À Lausanne, ils étaient 2000 à signifier leur opposition à de nouvelles mesures policières de lutte contre le terrorisme (MPT). À Genève (photo), plusieurs centaines de personnes venues de toute la Suisse se sont réunies pour fustiger la loi Covid-19 et les mesures sanitaires. Les deux thématiques sont au menu des votations fédérales du 13 juin. Sur l’app, voir la manif contre la loi Covid-19.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :