20 minutes Genève n°2021-05-21 vendredi
20 minutes Genève n°2021-05-21 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-21 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : Kendal Jenner a lancé sa marque de tequila.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Consécration nationale CULTURE Sur proposition du Jury fédéral de musique, l’Office fédéral de la culture a annoncé jeudi qu’il décernait le Grand Prix suisse de musique 2021 à Stephan Eicher. Le Bernois, qui vient de fêter ses 40 ans de carrière, recevra la distinction le 17 septembre. Découverte macabre NEUCHÂTEL Un corps a été repêché mercredi soir au large des Jeunes- Rives, rapporte le site d’« ArcInfo ». Il avait été aperçu au fond de l’eau par une personne pratiquant le paddle. La police n’a pas précisé les circonstances du décès. Trio de malfaiteurs FRIBOURG La police a annoncé jeudi qu’elle avait arrêté en début d’année trois individus ayant commis une quinzaine de vols et de cambriolages dans le canton. Le trio, âgé de 25 à 30 ans, avait mis la main sur environ 55’000 francs en bijoux, appareils électroniques et argent liquide. ZURICH Un arbre offert par le dictateur sert de point de ralliement aux extrémistes de Winterthour. La Ville a exclu de l’abattre. Cela fait plus de 80 ans qu’il se dresse là, dans une relative indifférence. Ce grand chêne voisin d’un centre sportif a pourtant toute une histoire. Il avait été offert par l’Allemagne nazie à un gymnaste de Winterthour, médaillé aux Jeux olympiques de Berlin en 1936 (lire cicontre), comme l’indique une discrète plaque. Dernièrement, cependant, cet arbre s’est rappelé à la mémoire des habitants de Winterthour. Il serait devenu un lieu de rendez-vous pour des groupes extrémistes. Et cela ne concerne pas que les néonazis. Selon, le « Tages- Anzeiger », des jeunes islamistes affiliés à la mosquée An’Nur (aujourd’hui fermée) apprécieraient aussi ses frondaisons. « Ce qui est problématique, c’est que ce chêne a acquis un pouvoir symbolique », commente la Commission fédérale contre le racisme. L’idée d’abattre le « chêne d’Hitler » a été évoquée, avant d’être rapidement écartée. « Il faudrait de la répression. Non pas contre l’arbre, mais contre les islamistes », s’exclame Markus Reinhard, viceprésident de l’UDC de la ville. Du côté des autorités, on songe à faire du chêne un « symbole du courage » en apposant un actu.20min.ch Le « chêne d’Hitler », vieux cadeau plutôt encombrant Une plaque rappelle l’origine de l’arbre, baptisé Sonja. –M. SPICHER Les lanceurs d’alerte 484 annonces Le Contrôle fédéral des finances a noté en 2020 une hausse spectaculaires des annonces sur son système sécurisé destiné aux lanceurs d’alerte : 484, contre 187 en 2019. Elle s’explique par la crise sanitaire, en particulier les soupçons concernant des abus du chômage partiel. Pas assez chaud, manque de libido BÂLE La chaleur a tendance à stimuler les amours des flamants roses du Zoo de Bâle. Mais, avec les températures froides de ces derniers jours, seuls huit couples ont pour l’instant montré des signes de rapprochement. Pour ces oiseaux aquatiques, un climat doux ponctué d’averses remplit les conditions idéales pour couver. PHOTO ZOO BÂLE À l’hiver 2019-2020, cinq incendies avaient éclaté à Concise et à Yverdon (VD). Leur auteur était jeudi devant les juges, rapporte 24heures.ch. Ce quinquagénaire souffrant d’un léger Aux JO de 1936 Au faîte de sa gloire, Adolf Hitler en personne avait remis 130 chênes en récompense aux médaillés d’or des Jeux olympiques de Berlin, en 1936. À l’époque, la Ville de Winterthour avait été très honorée d’en recevoir un, à en croire la presse d’alors. Le gymnaste Georg Miez (mort en 1999) avait donné à l’arbre le nom de sa fille, Sonja. On ignore combien de « chênes d’Hitler » subsistent aujourd’hui à travers le monde. panneau commémoratif. Et de rappeler que Georg Miez, l’athlète qui avait été distingué à Berlin, avait refusé de saluer Adolf Hitler. Pour Stefan Fritschi, conseiller municipal, « cette histoire sombre doit être transformée en quelque chose de positif ». –NCI/ARG Antennes 5G : le feu repasse au vert VAUD Le Canton a annoncé jeudi qu’il autorisait de nouveau la construction d’antennes 5G, gelée depuis 2019. Selon lui, les conditions cadres sont réunies. Les projets pilotes sur des installations de dernière génération ont permis de mesurer le rayonnement de manière adéquate et d’obtenir des résultats exploitables. Toutes les modifications nécessitant une autorisation cantonale ou communale feront l’objet d’une procédure de permis de construire. Un guide sera édité pour aider les communes. Désormais, plus aucun canton romand ne gèle ces constructions. À fin avril, Genève avait déjà levé son moratoire, lui aussi en vigueur depuis 2019, pour se conformer à une décision de justice. –SME Pyromane devant la justice retard mental a admis ses actes, inspirés par le dépit que lui témoignaient les gens du village : « Je suis soulagé que personne n’ait été blessé ou tué. » Il encourt 4 ans de prison ferme.
–ISTOCK VENDREDI 21 MAI 2021/20MINUTES.CH Un pas de plus vers le cannabis GENÈVE Après le feu vert de la Confédération, le Canton mettra sur pied, en 2022, un projet pilote de régulation du cannabis. Cette expérience se réalisera via un modèle associatif, avec des membres enregistrés, informe la « Tribune de Genève » sur son site. Le service d’addictologie des HUG est aux manettes. Plusieurs centaines de participants sont envisagés pour le test, mais les mineurs ne pourront pas y accéder. Le cluster Un dépistage organisé mardi auprès des élèves du collège primaire de Fleurier (NE) et de leurs familles a permis de découvrir 11 cas de Covid-19. Depuis le 12 mai, ce sont 53 cas qui ont été détectés. LAUSANNE Le Gymnase de Beaulieu a envoyé par erreur un mail perçu comme politique. Mercredi, les élèves du Gymnase de Beaulieu ont reçu un mail de l’établissement, les invitant eux, comme les enseignants, à manifester aujourd’hui lors de la Grève du climat. « Un départ commun est prévu à 16h30, afin de rejoindre la manifestation prévue en ville de Lausanne », pouvait-on lire. En apprenant l’existence de ce courriel, Maxime Meier, président des Jeunes libérauxradicaux Vaud, s’est dit « très surpris du rôle joué par l’institution »  : « Au gymnase, on promeut la liberté des élèves de se forger leurs propres opinions, alors que ce mail promeut une manifestation organisée par un mouvement politique, réagit-il. De plus, on encourage les étudiants à interrompre leurs cours. Certes, il faut trouver des solutions pour un environnement plus sain, mais il faut laisser aux élèves le droit de manifester ou non. » À 11h59, une alarme climatique retentira en effet momentanément dans toute la Suisse. Montée à l’alpage retardée MÉTÉO La neige et les basses températures chamboulent les plans des éleveurs. L’herbe des pâturages n’a pas pu pousser suffisamment. Markus Durrer, paysan obwaldien interrogé jeudi par « Blick », indique que La Direction invoque « une erreur de relecture » avant l’envoi du mail, dont le but était de sensibiliser à la thématique de Actu 3 Élèves invités par mégarde à manifester pour le climat le retard sera d’environ deux semaines. Cette prévision est même selon lui optimiste : « Pour faire fondre la couche de neige, il nous faudrait une vague de chaleur durant les quatre prochaines semaines. » S’il fait froid, les vaches ont moins faim et produisent moins de lait. Aujourd’hui, des manifestations de la Grève du climat sont attendues dans toute la Suisse. –Y. GENEVAY/LMD À Genève, on demande de la souplesse Le Conseil d’État genevois a décidé que les cours seraient maintenus pour les étudiants du secondaire. Aujourd’hui, les absences devront donc être excusées. Le collectif genevois Grève pour l’avenir a demandé jeudi à la présidente Anne l’environnement. « Même si le courrier n’était pas signé par le gymnase, mais par un groupe d’enseignants clairement identifié, il n’aurait pas dû contenir de rendez-vous pour aller à la manifestation, ni l’affiche d’accompagnement, reconnaît Frédéric Détraz, directeur. Ce mail, qui pourrait être pris pour une position de l’établissement, n’aurait pas dû être relayé. Nous reverrons nos processus. » Il rappelle que « la loi interdit la propagande politique et que l’enseignement doit être neutre, tant politiquement que religieusement ». –LAUREN VON BEUST Il ajoute l’exhibitionnisme à son long casier judiciaire Une enquête entache le MOB VAUD Le Service suisse d’enquête de sécurité a investigué sur le déraillement d’un train de la compagnie ferroviaire Montreux–Oberland bernois (MOB) à Rossinière (VD), le 11 septembre dernier. Selon « 24 heures », le rapport révèle qu’un essieu fissuré est à l’origine de l’accident et que les procédures de contrôle n’ont pas été réalisées correctement. Tous les tests avaient été effectués, selon la compagnie. Émery-Torracinta de revoir sa position. Il rappelle que les années précédentes, le Conseil d’État s’était montré favorable envers les élèves voulant participer à la Grève du climat, invitant les enseignants à ne pas prévoir d’examens ce jour-là. Le Tribunal de police de Neuchâtel a condamné mercredi un quadragénaire à 310 jours de prison ferme. L’individu avait été dénoncé après s’être masturbé devant une jeune femme, dans un train en décembre. Le casier judiciaire de cet Algérien contenait déjà 20 condamnations pour vols, consommation de stupéfiants ou pornographie. Le prévenu, interdit de territoire depuis 2019, ne s’est pas présenté à l’audience. Le briseur de vitres n’a pas fait recours VALAIS La condamnation d’un homme de 28 ans est désormais exécutoire. En octobre 2020, sous l’effet de psychotropes, il s’était défoulé sur des pare-brise et des vitrines à Fully. En quelques minutes, douze véhicules et commerces avaient été endommagés. Le Ministère public du Bas-Valais l’avait finalement condamné en février 2021 à 60 joursamende à 45 francs avec sursis durant 2 ans et à 1000 francs d’amende. Il n’a pas fait recours. L’ordonnance pénale vient ainsi d’entrer en force. Cette affaire fait écho à une autre : en février dernier, le Ministère public avait condamné un Valaisan de 37 ans pour avoir abîmé 54 véhicules entre 2016 et 2018 dans plusieurs communes valaisannes. – FAZ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :