20 minutes Genève n°2021-05-19 mercredi
20 minutes Genève n°2021-05-19 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-19 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : enclaves espagnoles prises d'assaut.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Deux titres sous un toit GENÈVE « Le Temps » a confirmé hier le rachat de Heidi.news, média en ligne créé il y a tout juste deux ans. Les deux titres garderont chacun leur rédaction et leur identité propre. En revanche, ils partageront la même direction, la même rédaction en chef conjointe et, dès juillet, les mêmes locaux. Sauvetage de minuit FRANCE VOISINE Un hélico de la sécurité civile a volé au secours d’un randonneur égaré dans un secteur escarpé du Salève, aux portes de Genève, lundi soir vers minuit. L’homme d’une vingtaine d’années a été retrouvé sain et sauf. La taxe, pas le prix PRÉCISION Une confusion s’est glissée dans l’article d’hier « Détourner les Lausannois de leur voiture, voilà le défi ! » C’est la taxe perçue par la Ville sur le kWh qui passerait de 1,3ct à 1,9ct, et non le prix du kWh qui augmenterait de 1fr.30 à 1fr.90. Injections sur la bonne voie Le sérum contre le Covid-19 a déjà été injecté à 3,7 millions de personnes en Suisse. Un tiers ont reçu les deux doses, a indiqué hier Virginie Masserey, cheffe de la section de contrôle des infections à l’Office fédéral de la santé publique. « Le taux de reproduction est actuellement de 0,84 » et celui des décès est bas. C’est parti pour la vaccination mobile ! VAUD Vallorbe a accueilli hier la première équipe mobile de la Protection civile liée au dispositif itinérant de vaccination. « À 8h, ils étaient 45 à faire la queue avant même l’ouverture des portes. La population est très mélangée, constate Jean- Christophe Sauterel, chef de la communication de l’État-major cantonal de conduite. Mon premier sentiment est que nous VAUD Le procureur a requis hier une peine avec sursis pour un homme qui avait congelé puis enseveli le corps de son épouse. atteignons la population qui est visée par le concept de vaccination mobile. » L’équipe mobile, qui sillonnera une trentaine de localités du canton jusqu’au 30 juin, offrira, avec ou sans rendez-vous, 400 à 450 doses par jour, du mardi au samedi. À ce jour, près de 243’000 Vaudois ont été piqués. Le but  : vacciner la moitié de la population d’ici à l’été. –SME Avant que le procureur Laurent Contat ait hérité de ce dossier complexe, avec un décès dont les causes n’ont pas été élucidées, un autre procureur était sur la scène. Un certain « procureur Chevalier », sorti de l’imagination débordante de l’homme accusé d’avoir tué sa femme en juillet 2016, avant de congeler le corps et de le placer dans un tombeau spécial sous le logement. Mariés en 1987 et parents de deux enfants majeurs, la frêle schizophrène de 40kg et son colosse de 140kg au mental d’argile, un dépressif qui se dit « bête et bon », n’avaient pas le minimum vital. Mais, pour satisfaire les déraisonnables et luxueuses envies d’ailleurs de sa chérie avec laquelle il ne partageait ni le lit ni les repas, le prévenu a trouvé une parade chimérique  : une villa de rêve en Corse où l’acheminerait un hélicoptère affrété par le... « procureur Chevalier ». Le jour du drame, la valise de l’épouse était prête. Dos au mur, l’expompier avait dû admettre que c’était du vent. Ce qui a occasionné une violente dispute. Hier, après avoir envisagé la thèse du meurtre, le procureur a abandonné cette charge pour retenir l’homicide par négligence et l’omission de prêter secours. Il a notamment reproché au prévenu – qui soutient que son épouse s’est pendue – de n’avoir pas tenté de réanimation. Il a requis une peine de 14 mois avec un sursis de deux ans. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE actu.20min.ch De la misère économique et affective à la tragédie La femme est décédée dans la maison qu’elle voulait quitter. Les commerces doivent s’approvisionner sur le marché européen pour garnir leurs étals. –ISTOCK –S. ANEX Une trentaine de localités seront sillonnées. –MEDIAPROFIL Découvrez sur notre apple reportage à Vallorbe. Une couverture pour le corps congelé Fruits pas mûrs à cause de la pluie AGRICULTURE Les fraises sont encore vertes. Les brocolis et les asperges ne poussent pas. La situation actuelle des fruits et légumes de saison en Suisse est mise à mal par un mois de mai particulièrement pluvieux. La récolte a 21 jours de retard. Elle devrait donc commencer début juin, pour autant que la météo s’améliore. Toutefois, selon Fruit-Union Suisse, les quantités devraient être comparables à celles de 2020. Pendant les deux mois où le corps de sa femme était dans un congélateur, le mari parlait à sa « Doudoune » tous les jours en lui caressant la joue. Contre toute logique, il a posé une couverture sur le corps congelé pour que « Doudoune » n’ait pas froid. Il l’a ensuite déplacée dans une sépulture spéciale scellée au béton. Sur le tombeau, il a déposé un médaillon porte-bonheur, un yogourt et l’urne du frère de la défunte, afin qu’elle ne se sente « pas seule ». « Désirs de mort » D’après la défense de l’accusé, pour comprendre l’affaire, il faut « quitter les chemins balisés et emprunter les sentiers cabossés ». Ainsi, Me Mathias Burnand a soutenu que la défunte avait tenu des propos prémonitoires à son psy  : « Mieux vaut se suicider que subir l’humiliation et la pauvreté dans un pays riche. » Selon lui, quand elle a compris que sa vie se poursuivrait dans la maison délabrée d’Orbe, elle est descendue « du sommet de la montagne de l’espoir » pour renouer avec « ses désirs de mort ». Le travail -3,7% C’est la baisse du nombre d’heures travaillées en 2020 en Suisse par rapport à 2019. Au total, 7608 milliards d’heures ont été recensées par l’Office fédéral de la statistique. L’instauration du chômage partiel explique ce premier recul observé depuis que ces données sont recueillies.
MERCREDI 19 MAI 2021/20MINUTES.CH La collision Une femme de 20 ans a trouvé la mort hier sur la route de Berne, à hauteur de Moudon (VD). Pour une raison inconnue, son véhicule a dévié sur la voie inverse, où elle a percuté un autre automobiliste, grièvement blessé. Embouteillages en perspective GENÈVE Le trafic risque de se compliquer au centre-ville cet été. Un important chantier va démarrer à la fin du mois sur le pont du Mont-Blanc (photo) et aux alentours. L’étanchéité de l’ouvrage, qui date de 1970, doit être entièrement revue. Les autorités conseillent vivement de privilégier d’autres itinéraires ou d’autres modes de transport. Il sera possible de rouler sur le pont, mais des voies de circulation seront supprimées. Les travaux sont prévus jusqu’au 12 septembre. GENÈVE La Municipalité organisera La ville est à vous sans brocante, mais avec force piétonnisations. Avant le Covid, La ville est à vous était une manifestation populaire courue, patchwork de vide-greniers de quartier le week-end, qu’égayaient des buvettes et des concerts. Puis le virus est passé par là. Adieu troc, musique et boisson. Qu’à cela ne tienne  : la Municipalité mettra sur pied ces événements de mai à octobre, avec « un élément central  : la piétonnisation » de rues, trois semaines ou un mois selon les cas, a annoncé hier la conseillère administrative Christina Kitsos, cheffe de la Cohésion sociale. Six rues sont concernées (lire ci-dessous). Elles jouiront d’un aménagement léger (sièges, plantes) et les associations y organiseront, dans un premier temps, divers jeux et ateliers. Pour le reste, ce sera un « work in progress », explique Paul-Frantz Cousin, coordinateur des événements. « On part sur cette base, en espérant être de plus en plus ambitieux » au fil des allègements des mesures sanitaires. Christina Kitsos, elle, loue la piétonnisation en elle-même, car susceptible de « susciter la rencontre », donc de lutter contre « la perte de réseau » qui frappe, par exemple, les retraités et les chômeurs. La Ville songe-t-elle à utiliser l’expérience pour pérenniser ce bitume sans voitures ? « Il y aura Actu 3 Pas de vide-greniers, mais des rues vides de voitures Plusieurs semaines de piétonnisations La ville est à vous se déroulera dans six rues ou tronçons piétonnisés  : aux Délices (rue Daubin, 21 mai- 7 juin), aux Acacias (rue Gustave- Revilliod, 28 mai-14 juin), au Petit- Saconnex (place du Petit-Saconnex, 18 juin-19 juillet), à Sécheron (rue Thomas-Masaryk, 25 juin-12 juillet), Cette année, La ville est à vous débutera sans concert ni foule, mais rêve toujours de convivialité. –FACEBOOK à Saint-Jean (rue de la Nouvelle- Héloise, 20 août-20 septembre), aux Pâquis (rue de Berne, 10 septembre-4 octobre). La manifestation se tiendra sous une forme plus classique le week-end, à la Jonction, aux Genêts, à Baud-Bovy, aux Grottes, aux Eaux-Vives et à Geisendorf. Une école fuit ses voisins FRANCE Cris, dégradations, nuisances  : l’école de Montbouton, petite commune du Territoire de Belfort (F) située à 6km de la frontière suisse, a été forcée de déménager pour s’installer dans la salle polyvalente. En effet, il devenait urgent de fuir les locataires habitant audessus des salles de classe, qui sèment la zizanie depuis plus d’un an. « Tout y passe, la musique très forte pendant les classes, du vomi retrouvé le matin dans les couloirs de l’école, les chiens qui aboient. Il y a aussi les enseignants ou le personnel qui se font injurier très durement », a expliqué une élue locale au « Parisien ». Ce déménagement, effectué vendredi, doit permettre aux 56 élèves, âgés de 7 à 10 ans, et à leurs professeurs de terminer l’année scolaire sereinement, en attendant qu’une solution satisfaisante et pérenne soit trouvée. –AFP/RMI Profs et élèves ont déserté le bâtiment. –GOOGLE STREET VIEW MUNICH (ALL) InterNations, une plateforme consacrée à la vie des expatriés, relègue la Suisse en 30e position des destinations les plus attrayantes sur 59 pays étudiés. Ses principaux handicaps aux yeux des travailleurs internationaux  : les Lundi peu avant minuit, la police a été informée qu’une personne marchait sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A1 en direction de Lausanne, entre Coppet et Nyon (VD). Arrivés sur les lieux, les agents ont trouvé une une discussion à avoir au Conseil administratif, répond l’élue. À titre personnel, je juge que les rues piétonnes participent au mieux-vivre. Oui, j’espère que cela jouera un rôle par rapport aux aménagements futurs. » Le TCS, lui, n’est pas opposé à ces fermetures éphémères de rues de quartier. « C’est plutôt sympathique, estime même son président, François Membrez. Mais notre position changerait en cas de pérennisation. » –JÉRÔME FAAS La Suisse rebute les expatriés coûts d’installation et de logement exorbitants, malgré une qualité de vie enviable. En 2014, la Suisse se trouvait encore dans le top 5 du classement, aujourd’hui occupé par Taïwan, le Mexique, le Costa Rica, la Malaisie et le Portugal. Jeune piétonne tuée sur l’autoroute femme sans vie étendue au milieu des voies. Il s’agit d’une Suissesse de 27 ans, qui avait été happée par plusieurs véhicules. La chaussée lac a été fermée jusqu’à 9h hier matin et le trafic a été dévié. La police lance un appel à témoins.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :