20 minutes Genève n°2021-05-17 lundi
20 minutes Genève n°2021-05-17 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-17 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : déflagrations aux échos planétaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Un an autour du monde NEUCHÂTEL Après huit ans au Conseil d’État neuchâtelois, le socialiste Jean-Nathanaël Karakash s’apprête à partir un an autour du monde avec sa femme et ses deux filles, selon « ArcInfo ». Peu de choses ont été planifiées, mais la première étape sera un projet de volontariat en Tanzanie. Peine réduite en appel VAUD Un sexagénaire condamné en première instance à 15 ans de prison a vu sa peine réduite d’un an et demi, selon la RTS. Le Tribunal cantonal a estimé que ce magnétiseur n’a pas commis de viol. Il reste coupable d’abus sexuels, d’extorsion et de chantage. Dixhuit clientes l’avaient dénoncé. La chute Un Zurichois de 31 ans a été victime d’un accident samedi sur le Grenzgletscher, près de Zermatt (VS). Un pont de glace a cédé à son passage, l’emportant dans une crevasse. Il est décédé dans l’hélicoptère des secours. VAUD Une firme a refilé une solution inopérante au Canton, qui a porté plainte. Son patron vient d’écoper de jours-amende. « L’effet était inverse à la désinfection »  : c’est ainsi qu’une procureure a qualifié la solution hydroalcoolique anti-Covid qu’une firme vaudoise avait vendue au Service cantonal de l’environnement. Entre mars et juillet 2020, cette société spécialisée dans les cosmétiques avait « produit et mis sur le marché deux lots de ce produit », lit-on dans la condamnation. Le Département de l’environnement évoque une livraison de 200kg de ce gel qui, selon son chargé de communication, avait une « efficacité limitée ». De fait, ce désinfectant pour les mains n’en était pas. Les concentrations d’éthanol, de propylène glycol et de glycérine « ne correspondaient pas aux exigences de la législation et ne respectaient pas les conditions ». Car le Département de l’environnement avait actu.20min.ch Patron condamné pour du gel hydroalcoolique frelaté Sans effet, le produit aurait induit un faux sentiment de sécurité. Quand les arbres font de la musique GENÈVE Écouter la musique des arbres. C’est ce qu’ont expérimenté samedi une quinzaine de curieux au parc Beaulieu, lors de la première activité proposée dans le cadre de l’événement « Arbres de Genève », qui mêle arts et sciences jusqu’au 27 juin dans plusieurs lieux. Le pépiniériste français Jean Thoby a mis au point un système de captation qui transforme en notes les vibrations émises par un végétal. On peut notamment savoir si un arbre est en bonne santé, car « il y a une interaction directe entre l’environnement et l’activité électrique de la plante », a-t-il expliqué. Des sons aigus émis longtemps signaleront un problème, par exemple. Le cèdre du Liban observé samedi se porte « très bien », selon le chercheur. –LEO –ISTOCK Masques douteux « Le Matin Dimanche » révèle que lors de la première vague, le CHUV a reçu des masques FFP2 défectueux de la part d’Emix. Ce fournisseur zougois a été épinglé pour avoir vendu à la pharmacie de l’armée un lot de 700’000 pièces fabriquées en Égypte. On y trouvait notamment des traces de moisissures. Le centre vaudois, lui, a renvoyé la plupart des masques dès qu’il a constaté que les emballages ne portaient pas les indications légales. L’armée a troublé leur tranquillité FRIBOURG Des exercices militaires ont eu lieu dans le massif de La Berra, zone de tranquillité pour la faune sauvage, en particulier le tétras-lyre, une espèce protégée. Un ornithologue a confié à « La Liberté » avoir aperçu un Super Puma de l’armée se poser dans cette aire des Préalpes fribourgeoises. Un porte-parole de l’armée a soutenu que cette zone n’était pas répertoriée sur ses cartes, sans quoi « l’exercice n’aurait pas eu lieu à cet endroit ». L’hélicoptère aurait fait fuir une dizaine de tétras-lyres. –ISTOCK heureusement procédé à un contrôle de qualité et d’efficacité, lequel avait indiqué la défaillance. Le Canton avait porté plainte en octobre. Le produit, récupéré par la firme fautive – à ses frais –, ne représentait pas un danger, assure le patron incriminé, lequel a écopé de 60 joursamende à 60 francs et doit payer 200 francs de frais. « L’erreur est due au stress, se défend-il. Nous n’avons pas voulu aller plus loin. Nous utilisons cette formule depuis des décennies. » Le dossier montre cependant une diminution de l’efficacité de la solution livrée au Canton faute d’un dosage précis de la formule popularisée par le Dr Didier Pittet. –CHRISTIAN HUMBERT - t\11.'t 0. ; 'Jean Thoby a placé des sondes au sol et sur l’arbre. –LEO Retrouvez ses explications en vidéo sur notre app. Données trop peu protégées Le site d’inscription pour un test Covid du groupe m3 à Genève pourrait livrer des données personnelles, selon « Le Matin Dimanche ». Le problème réside dans les numéros AVS des assurés. Le groupe a réagi et annonce que des modifications sont en cours. La société estime le risque « extrêmement minime » ; le problème aurait été anticipé avec un mécanisme de protection.
LUNDI 17 MAI 2021/20MINUTES.CH Les causes de l’incendie font l’objet d’une enquête. –POL. VS COVID-19 À partir de 10 ans, les enfants devraient pouvoir décider s’ils souhaitent se faire vacciner contre le Covid-19, même contre l’avis de leurs tuteurs légaux. Cette position est celle de l’OFSP, qui l’a fait savoir dans une newsletter. Comme critère décisif, la Confédération retient que la personne doit être capable de discernement, ce qui n’a pas de Brasier tout près des voies CFF VALAIS Un hangar agricole a pris feu hier à l’aube sur le territoire de la commune d’Ardon, en bordure des voies CFF. La structure et les machines qui s’y trouvaient ont été détruites. Certains véhicules ont toutefois pu être préservés par les pompiers. Aucun blessé n’est à déplorer. Il a fallu près de trois heures pour maîtriser le sinistre, ainsi que la mobilisation d’une soixantaine d’intervenants. Vaccination possible sans l’aval parental lien avec le fait d’être majeur. Il faut « être en mesure d’évaluer les implications de l’intervention sur son corps », précise l’OFSP. Si ce critère est rempli, il n’y aurait pas besoin du consentement des détenteurs de la garde parentale. Ces réflexions sont pour le moment théoriques, la vaccination n’étant ouverte qu’aux plus de 18 ans, voire 16 ans. –RMF/DK SUISSE Plusieurs rassemblements d’opposants aux mesures anti-Covid ont eu lieu samedi. Ils étaient plus de 800 manifestants à Urnäsch (AR), mais seulement une quarantaine à Yverdon-les- Bains (VD), autour d’un stand autorisé pour Actu 3 self-service À Berne, les organisateurs attendaient 50’000 personnes. Il n’y en a eu que quelques centaines. –M. SPICHER Flop des manifs contre les mesures anti-Covid Berne favorable à moins de tentation aux caisses CONSOMMATION Une élue veut voir disparaître ces friandises qui narguent les plus jeunes dans les supermarchés. Le Conseil fédéral approuve. Avant de pouvoir payer ses achats, il est parfois difficile de refuser une sucrerie à son enfant, tant les bonbons, chocolats et autres douceurs peuvent être tentants. Des étals qui portent même un surnom en allemand, les « Quengelzone » ou « zones de pleurnicheries ». Sur ce sujet, la conseillère nationale Laurence FehlmannRielle (PS/GE) a déposé une interpellation demandant au Conseil fédéral de s’inspirer de la ville de Berkeley en Californie, qui a banni les produits sucrés des caisses des grands magasins. Des produits plus sains occupent désormais ces Bonbons et chewing-gums attirent l’œil des plus petits. –CH. TALOS zones aux abords des caisses. Elle souligne que 42% des Suisses sont en surpoids ou obèses. Ce qui justifierait de protéger les enfants dès leur plus jeune âge, en essayant de les habituer à consommer des produits équilibrés le plus vite possible. Dans sa réponse publiée cette semaine, le gouvernement s’est dit favorable à l’idée d’émettre une recommandation dans ce sens, destinée aux grands distributeurs. Une manière de compléter leur stratégie actuelle, qui vise à « promouvoir une alimentation équilibrée et variée ainsi que d’améliorer la composition des produits en collaboration avec l’industrie ». –CHT/THO Vos réactions sur notre app « Ça fera des vacances aux parents et aux caissières... Enfin... Si l’idée ne leur vient pas de mettre des jouets à la place... » @Carole « Il n’y a qu’à pas acheter. Encore faut-il que les parents prennent le temps d’expliquer. Ça c’est un autre fléau » @Cricri1 « Si cette mesure a montré une baisse significative de la consommation de sucreries, elle est plus que nécessaire » @Politique realiste « Je vais demander au garage Ferrari d’arrêter d’exposer leurs magnifiques bolides. Je pleure et je crie quand je passe devant avec ma Twingo, et ça agace mes gamins » @Jeanmemarre « défendre les libertés pour tous », soutenir les restaurateurs et parler du passeport vaccinal. Dans la capitale, la police a éloigné les protestataires au fur et à mesure de leur arrivée sur la place Fédérale. Aucun heurt n’a été signalé. L’appel à l’aide 3 milliards C’est, en francs suisses, le montant réclamé par le secteur du tourisme pour soutenir, ces dix prochaines années, les activités affaiblies par la crise sanitaire. La moitié irait à l’entretien des chemins de fer de montagne. Lueur d’espoir pour les Bains VALAIS Fermés depuis la mise en faillite de la société qui en est propriétaire, en octobre 2019, les Bains de Val-d’Illiez pourraient bientôt retrouver une nouvelle vie. « Nous sommes au stade des discussions de détail avec un investisseur suisse », dévoile le président de la commune, Ismaël Perrin, qui précise toutefois que « la commune n’a pas prévu d’exploiter le complexe », même si elle entretient le site et pourrait y investir.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :