20 minutes Genève n°2021-05-14 vendredi
20 minutes Genève n°2021-05-14 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-14 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : Gino, un Bernois costaud sur le Giro.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
DESPAROLESAUX AUX ACTESN°123 AGIR, rAG I R, wod C'EST C’ESTFAIRE DESSACSAVECDES SACS AVEC BOUTEILLES. Depuis 2010, nous fabriquons des sacs réutilisables durables à partir de bouteilles en PET broyées. Résultat  : moins de pollution et une 11111 réduction de plus de 1100 tonnes des gaz à effet de serre chaque année. DES-PAROLES-AUX-ACTES.CH Pour moi et pour toi. Se 19/21
TEXTE FABIAN KERN PHOTO ALAMY #GESTEVERT BONNE ACTION MeganWiedenkelle r 21 ans, de Wermatswil (ZH) MeganWiedenkeller 21 ans, de Wermatswil (ZH) En 2017, l’étudiante enchimie adécidé de donner un coup de main au WWF.Entrois ans, elle aorganisédix camps durant lesquels elle atransmis son amour de la nature auxenfants en tant qu’animatrice. « Durant ces camps, nous passons une semaine enextérieur. Les âges des participants comme les thèmes abordés peuvent êtretrèsdivers. Quand il s’agit d’un camp sous tente, nous vivons dans la forêt. Nous privilégions le contact avec les animaux, en plus de la randonnée, avec des activités comme le trekking en compagnie demulets. Durant les « camps magiques », on met l’accent sur lacréativité etl’imagination. Mais le but est toujours le même  : sensibiliser àlaprotection de l’environnement. Moi aussi, j’ai participé àdenombreux campsduWWF quand j’étais enfant. J’y ai passé tellement debons moments que j’ai euenvie d’organiser ces aventures àmon tour, pour les plus jeunes. Transmettre ce rapport bienveillant à la nature est très important pour moi. En plus, je me suis fait des amis parmi les autres animateurs. Ma participation aux camps du WWF m’a beaucoup appris en matière d’organisation. Mais ce quejepréfère, c’est de faire découvrir lanature àdes enfants, dans une super ambiance. Depuis 2006,Coopest le premierdétaillantsuisseà devenir un partenaire stratégiqueduWWF.Objectif commun:sensibiliseràlaconsommationdurable. CoopérationWeekend La société abesoin de ta motivation ! Des jeunes bénévoles s’engagent, comme Megan, animatrice decamps du WWF. IDÉE REÇUE Le poisson sauvage est plus écologique quecelui d’élevage. » Les océans souffrent énormément de la surpêche  : certaines espèces sont prélevées àunrythme plus soutenu que celui qu’il leur faut pour se reconstituer. C’est laraison pour laquelle les fermes piscicoles sont une alternative intéressante, sielles respectent les normes debien-être animal et de durabilité. L’aquaculture offre plusieurs avantages. Elle soulage lapression exercée sur les stocks sauvages menacés et réduit les distances detransport. Il est toutefois possible de consommer des poissons sauvages demanière plus responsable, en s’assurant qu’ils présentent la certification MSC. 3856 mio de francssuissesont été dépenséspourdes aliments bio en Suisse en 2020. 13 La crise de 2020 aeuunimpact important sur lecomportement des consommateurs suisses. Comme la pandémie aobligé les gens àcuisiner davantage chez eux, nombreux sont ceux qui ont mis plus de produits biologiques dans leur chariot. Cela aconduit àdes chiffres record pour le bio  : 55% de tous les consommateurs ont acheté de tels produits quotidiennement ou plusieurs fois par semaine. Les Suisses ont dépensé en moyenne 445 fr. pour ces articles –unrecord mondial. Voilà qui est tout bénef’pour l’environnement ! Plus d’infos sur les initiatives durables  : www.des-paroles-aux-actes.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :