20 minutes Genève n°2021-05-11 mardi
20 minutes Genève n°2021-05-11 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-11 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Jérusalem replonge dans la violence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Un Cycle sans sections en 9e et 10e années en 2022 –ILLUSTRATION AUDREY ATUCHIN GENÈVE L’État a présenté son projet de réforme du Cycle d’orientation. Il mise sur la mixité et les niveaux. L’actuel Cycle d’orientation (CO), organisé en sections, n’est plus en odeur de sainteté. État, professeurs et parents constatent que son organisation nuit aux élèves les plus en difficulté, relégués dans des classes ghettos et tirés vers le bas par l’absence d’émulation. Le Département de l’instruction publique (DIP) a donc dégainé hier un projet de réforme pour la rentrée 2022 – que le Parlement devra valider. Il repose sur l’abandon des sections en 9e et 10e (les deux premières années) au profit de classes mixtes  : elles mélangeraient des élèves de toutes compétences, comme au primaire, mais, selon les matières, des enseignements à niveaux y seraient dispensés. En 9e, ce seraient les mathématiques et le français. En 10e, l’allemand et l’anglais s’y ajouteraient. Le CO ayant pour vocation de faire Tortue aspirante découverte FRIBOURG Des scientifiques des Universités de Fribourg et d’Antananarivo, à Madagascar, ont découvert un fossile très bien conservé d’une tortue unique en son genre. Son nom malgache, « Sahonachelys mailakavava », signifie « tortue grenouille à bouche rapide ». Elle ressemblerait à une grenouille et aurait un mode de prédation particulier, consistant à ouvrir sa bouche rapidement afin d’aspirer sa proie sous l’eau. La tortue avalait ses proies entières, sans les mâcher. Les élèves du Cycle d’orientation sont âgés de 12 à 15 ans. –M. SCHERRER le lien entre le primaire hétérogène et le secondaire II bâti en filières, les sections subsisteraient en 11e et dernière année, avec deux voies menant l’une aux maturités, l’autre aux CFC et à l’École de culture générale. La conseillère d’État Anne Emery-Torracinta espère, via la mixité et les niveaux, améliorer Les tirs 12 C’est le nombre de fois où des policiers ont fait usage de leur arme à feu en 2020, selon la Conférence des commandants des polices cantonales, provoquant trois décès. Le nombre d’engagements d’armes à impulsion électrique (Taser) a lui augmenté, passant de 73 à 96. Le paratonnerre sera installé sur un émetteur de 124m. –SWISSCOM THURGOVIE Le procès de trois hommes liés à la mort d’Isabella T., 20 ans, s’est ouvert hier, trois ans après les faits. Le cadavre avait été retrouvé roulé dans un tapis dans une forêt à Zezikon. « Chaque jour, je me demande pourquoi j’ai agi ainsi », a répondu le principal accusé au procureur qui lui demandait pourquoi il n’avait pas appelé les secours. C’est dans son appartement que la jeune fille était décédée. Ses complices Une voie rapide pour les plus doués L’une des nouveautés du projet de nouveau CO est l’attention accordée aux très bons élèves, ceux susceptibles de s’ennuyer en classe. Un parcours accéléré a été pensé pour eux. Ils pourront effectuer leur cursus en deux ans au lieu de trois. Ils acquerraient les connaissances de la 10e année, qu’ils sauteraient, en 9e et en 11e, avec des programmes aménagés mais dans des classes normales. L’État pense que cette possibilité concernera une vingtaine d’élèves par établissement. les compétences de tous, permettant par exemple à des élèves faibles en français de suivre des cours poussés en maths, dont ils sont privés à ce jour. Elle note aussi que « les recherches montrent que la mixité ne génère pas de nivellementparlebas,aucontraire ». Parents et enseignants apprécient le concept, mais restent prudents  : pour eux, la mixité avec des classes trop pleines est vouée à l’échec. –JÉRÔME FAAS actu.20min.ch Les piqûres font le déplacement COVID La campagne de vaccination s’accélère dans le canton de Vaud. À partir du 18 mai, des équipes de vaccination itinérantes vont faire halte dans une trentaine de communes. Ce dispositif, unique en Suisse, sera accessible à la population vaudoise avec ou sans rendez-vous, du mardi au vendredi de 10h à 20h et le samedi de 8h à 18h. L’éloignement par rapport à l’offre, la disponibilité en infrastructures ou encore l’âge de la population ont notamment été pris en compte. Ressources déjà épuisées À partir d’aujourd’hui, la Suisse vivra à crédit sur les ressources pour le reste de l’année, selon le WWF Suisse. Autrement dit, la population a épuisé ce que la planète peut régénérer en une année. L’ONG mentionne la trop grande consommation de ressources naturelles en matière d’énergie, de surfaces cultivées, forestières ou encore de pâturages. Laser antifoudre sur le Säntis SCIENCE Un paratonnerre virtuel va être installé au sommet du Säntis par un consortium scientifique européen. Il s’agit d’un laser haute puissance qui crée des canaux ionisés dans l’atmosphère et redirige la foudre loin des zones sensibles. Déjà testé en intérieur, il sera installé sur une antenne de Swisscom, une des structures les plus frappées par la foudre en Europe. Il sera acheminé en hélicoptère le 18 mai. Des remords face au juge ont aussi affiché des remords  : « Je m’en veux énormément. Aujourd’hui encore, je n’arrive pas à dormir », a déclaré l’un d’eux. Les causes du décès n’avaient pas pu être déterminées avec certitude. De fait, le trio est jugé pour atteinte à la paix des morts et non pour meurtre. Le premier prévenu risque 4 ans et 4 mois de prison. Les deux autres accusés risquent respectivement 340 et 250 jours-amende. –LPH/FRS
MARDI 11 MAI 2021/20MINUTES.CH Qui insulte qui ? La justice donne raison au policier Le Ministère public a donné raison à l’agent de police. –L. GUIRAUD/TDG FRIBOURG Un conducteur et un agent se sont accusés l’un l’autre d’injures après une histoire de parcmètre. En juillet dernier, stationné sur le parking de la gare, un Fribourgeois s’est rendu au kiosque d’en face pour faire de la monnaie. En revenant à sa voiture, un policier local était déjà sur le point de le sanctionner. Lorsque l’homme s’est expliqué, l’agent lui a répondu que son excuse n’était pas « un motif valable et que l’amende était dès lors justifiée », dit l’ordonnance pénale. À partir de Char brûlé pour un message politique VAUD Un véhicule agricole affichant deux bâches de la campagne « 2 x non aux initiatives phytos extrêmes », en votation le 13 juin, a été incendié à Villars-le-Grand, dans la Broye. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 9 au 10 mai et ont fait réagir, notamment l’association Prométerre à travers un communiqué. « Quand on en est réduit à de tels actes, c’est que l’extrémisme l’emporte sur tout le reste. Il s’agit d’une injure non seulement à la démocratie, mais aussi aux familles paysannes », déclarait hier le groupe de promotion des métiers de la terre. Selon lui, ce type d’acte sur du matériel de campagne n’est pas le premier. « Mais cette fois, une ligne rouge a été franchie », déplore Grégoire Nappey, chef de campagne. Prométerre a annoncé sa volonté de déposer une plainte pénale. La remorque est partie en fumée avec ses slogans. –PROMÉTERRE Vol plané d’une élève conductrice GENÈVE Dimanche soir, sur le chemin des Coudriers, au Petit-Saconnex, une voiture a fait une embardée pour le moins spectaculaire. Une élève conductrice, accompagnée de deux passagers, a perdu le contrôle de son véhicule dans un rond-point. L’auto a franchi une bande herbeuse, traversé une haie et passé par-dessus un muret de 2 mètres. L’embardée s’est terminée sur un parking privé où étaient garés cinq scooters. Selon la police, l’accident n’a pas fait de blessés. La voiture a terminé sa course sur 5 scooters stationnés. –DR là, les deux versions divergent. « Déçu par la réaction de l’agent », l’automobiliste affirme être resté courtois en remontant dans sa voiture. Le policier lui aurait alors balancé la prune par la fenêtre en lançant  : « Tiens, sale connard ! » Choqué, le trentenaire aurait alors annoncé au policer son intention de porter plainte, ce qu’il a fait le jour même. L’agent lui aurait ensuite rétorqué, sur un ton arrogant, qu’il se demandait « qui des deux allait être cru devant un juge ». Une semaine plus tard, la gendarmerie a interrogé le supérieur du policier, au courant Un élu veut des tests gratuits Mauro Poggia, conseiller d’État genevois chargé de la Santé, estime que si les vaccins sont pris en charge par la Confédération, tous les tests PCR doivent alors l’être aussi, même pour voyager. Une différence de traitement induirait selon lui une inégalité, voire une discrimination, envers les personnes qui n’ont pas pu être vaccinées ou qui n’ont pas souhaité l’être. de l’altercation. Fin juillet, l’agent a, à son tour, porté plainte pour injures contre le conducteur. Lors de son audition, ce dernier a expliqué le contraire. Il a affirmé être resté poli malgré les insultes provenant de l’autre partie. À la demande du procureur, le collègue du policier a été encore entendu en janvier, confirmant la version de son camarade. Le Ministère public leur a donné raison. Reconnu coupable d’injures, l’automobiliste a été condamné à 7 jours-amende avec sursis pendant deux ans et il écope d’une amende de 300 francs. –XAVIER FERNANDEZ Actu 3 20 secondes Un parapentiste se tue BERNE Un accident de parapente a eu lieu dimanche dans la région de Lauterbrunnen. En difficulté, l’homme, âgé de 25 ans et domicilié dans le canton de Berne, a été victime d’une chute. Malgré les tentatives de réanimation, le malheureux a succombé sur place. In vitro  : moins à la fois STATISTIQUE La part des naissances multiples après fécondation in vitro est en baisse en Suisse. En 2016, elle en représentait 16%. En 2019, elle est descendue à 6%. Cette année-là, 5993 couples y ont eu recours, donnant lieu à 2080 naissances. Pincé à 215km/h NEUCHÂTEL Un motard âgé de 63 ans a été contrôlé à 215km/h à la hauteur de Cressier, sur un tronçon limité à 120 km/h. L’homme, domicilié dans la région, a été entendu en présence d’un avocat et a reconnu les faits. Son permis lui a été retiré et sa moto séquestrée. Ils dévalisaient les automates BERNE Quatre braqueurs ont été reliés, à travers une enquête, à des vols commis en 2020 sur des distributeurs de snacks. Avec une clé fournie par un complice, ils auraient dérobé dans les automates un montant estimé entre 150’000 et 200’000 francs. À chaque fois, une partie de l’argent était envoyée en Roumanie. Ils devront répondre en particulier de vol et de blanchiment d’argent.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :