20 minutes Genève n°2021-05-10 lundi
20 minutes Genève n°2021-05-10 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-10 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : notre soif d'internet sature le réseau 4G.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Régions Regards et bagarre Décidés à barrer la route au CO2 CLIMAT Des actions du groupe leur coûtent 700fr. ATTALENS (FR) Le 25 janvier 2020, vers 1h30, trois jeunes adultes se trouvaient à proximité d’un bar attalensois. Ils avaient eu le malheur de regarder fixement une bande de jeunes, dont certains étaient mineurs. Le ton était monté et les deux groupes en étaient venus aux mains. « La bagarre s’est déroulée rapidement et de manière confuse », souligne le Ministère public dans son ordonnance 20 secondes Enchères étincelantes GENÈVE Des bijoux portés par la fille adoptive de Napoléon et le plus gros saphir du Cachemire rivaliseront d’éclat lors des traditionnelles enchères de mai à Genève. Les ventes se dérouleront les 11 et 12 mai. Jeune fille renversée JURA Après être sortie en courant d’un parc, une fillette n’a pas pris garde à la circulation et a été happée par une voiture, samedi après-midi à Réclère. Blessée aux jambes et à la tête, elle a été héliportée à l’hôpital par la Rega. Agriculteurs soutenus VALAIS Près de 70% des abricots et des cépages viticoles précoces n’ont pas survécu aux nuits de gel d’avril. Le gouvernement a annoncé soutenir les professionnels, notamment par un échelonnement des remboursements de crédits et des soutiens à l’investissement. PUB FONDATION POUR LA FORMATION DES ADULTES pénale. Des coups de poing, de bouteilles et de chopes de bière avaient été échangés. Âgés aujourd’hui de 22, 23 et 28 ans, les trois hommes ont été condamnés pour rixe. Ils écopent chacun d’une amende de 700fr., ainsi que de 70 jours-amende, avec sursis pendant deux ans. Les membres du clan rival avaient aussi été condamnés, mais plus lourdement (« 20 minutes » du 27 avril). –XFZ VAUD Une classe a tardé à être fermée. Décelés via des autotests à la maison, les cas ont échappé à la chaîne d’alerte cantonale. « Cinq enfants et leur maîtresse ont été testés positifs au Covid-19 dans une classe de 5H, mais elle restera ouverte », déploraient en début de semaine les parents d’un élève de l’école d’Eclépens. Vendredi, un autre ajoutait  : « De nouveaux cas sont apparus et le médecin cantonal a demandé la fermeture de la classe. Malheureusement, entre-temps, d’autres classes ainsi que l’UAPE (Unité Escrocs aux faux billets pincés dans un palace GENÈVE Deux escrocs présumés ont été arrêtés au Beau-Rivage, un palace du bout du lac, à la fin du mois de mars. Il s’agit d’un Français de 48 ans et d’une Roumaine de 36 ans. Ils sont soupçonnés de s’être livrés à diverses arnaques aux faux billets à Genève, Zurich et Monaco, FORMATION SUPÉRIEURE EN BÂTIMENT ETGÉNIE CIVIL Technicien-ne ESenconduite des travaux *Organisation etplanification de travauxConduite de personnesGestion de mandats de construction Extinction Rebellion ont eu lieu à travers la Suisse samedi à 15h. Les militants, munis de panneaux, se sont assis sur la chaussée notamment à Lausanne, Genève, Morat (FR) et Delémont pour dénoncer l’inaction politique face à la crise climatique. Les militants ont été identifiés et déclarés en contravention pour entrave à la circulation. Les forces de l’ordre ont précisé qu’il n’y avait eu aucun heurt. selon la « Tribune de Genève ». Ils se sont fait – ou ont tenté de se faire – remettre de l’or, une montre ou des bijoux qu’ils échangeaient avec de la monnaie contrefaite. Un des avocats de la défense plaide l’acquittement, l’autre réfute le soupçon d’escroquerie, qui suppose une astuce. Alternance entre théorie et pratique Rentrée en août 2021, geneve.20min.ch L’action a eu lieu dans une dizaine de villes suisses (ici à Genève). Les autotests positifs ne déclenchent pas d’alerte * Mieux vaut faire confirmer le résultat d’un autotest positif. –TADDEO CERLETTI d’accueil pour écoliers) présente dans le même bâtiment, ont également été touchées. » Concernant cette école, Julien Schekter, porte-parole du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture du canton de Vaud, indique  : « Dès que nous avons eu connaissance de plusieurs tests positifs dans la même classe, une évaluation a été réalisée et la mise en quarantaine décidée. » Si la sentence semble avoir tardé, c’est que seuls les tests réalisés dans un centre officiel ou une pharmacie sont pris en compte par les services cantonaux. « Le système d’alerte des cas positifs INDUSTRIE ET BÂTIMENT Alternance entre théorie etpratique Rentrée enaoût 2021 * Chèque annuel deformation deFr. 750.- cumulables selon conditions applicables. Renseignements et inscriptions  : ifage -Fondation pour la formation des adultes ifage Pont-Rouge -Rampe duPont-Rouge 4-1213 Petit-Lancy I +41 (0)22 807 3081 I industrie@ifage.ch I www.ifage.ch dans les écoles ne fonctionne pas avec les tests effectués à la maison. Lorsqu’un autotest est positif, il est vivement recommandé de le faire confirmer », souligne Julien Schekter. En outre, la situation générale des écoles peut être consultée sur le site du canton. Une foire aux questions, à l’intention des parents et des enseignants, y est aussi disponible. Et le porte-parole d’expliquer  : « Nous monitorons les cas positifs deux fois par jour. Si nous avons deux positifs en cinq jours dans une classe, une évaluation est faite et un test de classe peut être décidé. » –XAVIER FERNANDEZ Vaccination ouverte fin mai La vaccination devrait s’ouvrir à toutes les classes d’âges pour la population genevoise dans la seconde partie du mois de mai, selon Adrien Bron, directeur général de la Santé. Celle-ci débutera dès que tous les rendez-vous auront été attribués aux 45-54 ans inscrits. Pour ce faire, 40’000 doses du vaccin Moderna arriveront à Genève le 17 mai. –EXTINCTION REBELLION
LUNDI 10 MAI 2021/20MINUTES.CH Téléphonie mobile saturée par la quantité de données BERNE L’étude va échauffer le débat sur la 5G  : selon son auteur, le réseau n’est plus capable de faire face à la hausse des données. Lenteur de chargement, problèmes de connexion  : le réseau de téléphonie mobile en Suisse a atteint ses limites, constate la « SonntagsZeitung ». Le trafic de données affecté par une qualité de réception réduite est désormais deux fois et demi plus important qu’en 2017, détaille une étude de l’institut Sotomo. « L’effondrement du trafic de données mobiles ne peut être évité qu’avec une nouvelle génération de communications mobiles », affirme son auteur, Michael Hermann, qui confirme ce que redoutent les imillabli8 awi Des centaines de projets d’antennes 5G sont bloqués. –ISTOCK entreprises de télécommunications depuis longtemps. Le volume de données double actuellement tous les deux ans. De plus, l’infrastructure, qui Projetée sur les rails à l’arrivée d’un convoi Vendredi après-midi, une Suissesse de 40 ans attendait son train à la gare de Zurich quand un Érythréen de 27 ans l’a poussée sur les rails à l’arrivée du convoi. Grâce au freinage d’urgence effectué par le mécanicien, le train s’est arrêté à temps et la femme n’a eu que de légères blessures. Il semble que le suspect ne connaissait pas sa victime. Appréhendé, il est poursuivi pour tentative de meurtre. Les causes de cet impressionnant sinistre sont pour l’heure inconnues. –POL. SG Maison entièrement détruite par le feu SAINT-GALL Il était environ 21h, samedi, quand des passants ont vu une maison d’Eschenbach en feu et ont donné l’alerte. Ils ont ensuite aidé un couple de personnes âgées à évacuer leur logement en passant par la fenêtre. À l’arrivée des pompiers, cette maison ancienne comportant deux appartements était totalement embrasée. Les dégâts sont estimés à plusieurs centaines de milliers de francs, a indiqué la police cantonale. Une enquête a été ouverte. Fribourg mise sur la fibre optique Le Conseil d’État a soutenu vendredi une motion visant à créer les infrastructures nécessaires pour que tous les Fribourgeois puissent bénéficier d’un bon débit internet. À terme, toutes les communes du Canton devront être connectées à la fibre optique et ainsi disposer repose essentiellement sur les réseaux 4G, est désuète. « Si rien ne change après la pandémie, la situation s’aggravera dès 2022 », estime Michael Hermann. Ce qui risque d’arriver, car l’expansion de la 5G est actuellement pratiquement paralysée. Il existe plus de 5000 antennes de ce type dans toute la Suisse. Cependant, pour faire face à la demande, il en faut environ trois fois plus. PUB d’un débit d’au moins 100 mégabits/seconde. Pour financer ces infrastructures, les initiants estiment qu’il est possible d’utiliser la dernière tranche de 15 millions de francs, bloquée à la suite de l’arrêt d’un précédent projet. Les députés se décideront cette semaine. Or, 2500 projets de mâts sont actuellement bloqués par des oppositions. La semaine prochaine, la bataille politique sur la 5G franchira une nouvelle étape. La Commission des télécommunications du Conseil des États se penchera sur trois initiatives des cantons de Genève, de Neuchâtel et du Jura, qui réclament toutes un moratoire à l’échelle de la Suisse. –NDK/XFZ o Suisse 5 Fausse couche en justice VALAIS En 2014, une trentaine de migrants venus d’Italie qui tentaient de gagner la France avaient été interceptés, menés à Brigue, puis mis dans un train pour retourner en Italie. Parmi eux, une Syrienne, enceinte, s’était plainte de douleurs et de saignements. Une fois à Domodossola (It), elle avait accouché d’un enfant mort-né à l’hôpital. Quatre ans après, le chef du poste de gardes-frontière de Brigue avait été notamment condamné pour lésions corporelles par négligence à une peine avec sursis. Trois de ses subordonnés viennent eux aussi d’être condamnés par la justice militaire, qui estime que leur devoir était de demander une aide médicale pour cette femme, même contre la volonté de leur chef, a rapporté hier la « SonntagsZeitung ». –JBM ABAISSEMENT PARTIEL DU RHÔNE du 18 au 29 mai 2021* Chaque année, entre 300’000 et 400’000 m 3 de sédiments, apportés par l’Arve, se déposent dans la retenue du barrage de Verbois. Une évacuation de ces sédiments est nécessaire pour assurer la sécurité des riverains en cas de crue du Rhône et de l’Arve, en procédant àunabaissement partiel des retenues des barrages de Verbois et de Chancy-Pougny. Ces opérations se font en coordination avec la Compagnie Nationale du Rhône, exploitant des ouvrages hydrauliques du Rhône français. Environnement Afin de réduire l’impact sur la faune, SIG a mis en place depuis 2016 un nouveau protocole d’abaissement. Le niveau de la retenue de Verbois est contrôlé et régulé afin d’assurer une qualité d’eau qui préserve la faune aquatique. Des mesures de réduction et de suivi des impacts sur les poissons, les oiseaux et les castors sont également effectuées avant, pendant et après l’abaissement. Risque d’instabilité des berges Risque d’érosions des falaises Baignade interdite Pêche interdite Navigation interdite SIG décline toute responsabilité en cas d’accident. Plus d’informations sur www.sig-ge.ch/abaissement2021 Sécurité Conformément àl’arrêté de mise à ban du Conseil d’Etat du 17.03.2021, la navigation, la baignade et la pêche ou toute autre activité dans le lit du Rhône ou sur ses berges sont interdites pendant la période de ces opérations. *en fonction des conditions hydrologiques, le début des opérations peut être reporté dejour en jour, sur une période maximale de 7jours.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :