20 minutes Genève n°2021-04-29 jeudi
20 minutes Genève n°2021-04-29 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-29 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : un faux fusil met le feu aux poudres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Triste seuil franchi CORONAVIRUS La Suisse a passé hier la barre des 10’000 morts depuis le début de la pandémie en mars 2020, selon les chiffres publiés par l’OFSP. Près de quatre décès sur cinq sont survenus durant la deuxième vague de l’automne. Gang face à la justice GENÈVE Le Parquet genevois a rendu son acte d’accusation concernant les huit auteurs de deux braquages, en 2014 à Plan-les-Ouates et en 2016 à Vernier. De l’or avait notamment été dérobé. Les suspects encourent des peines de 2 à 10 ans de prison. Aide destinée à l’Inde HUMANITAIRE La Suisse apporte son soutien à New Delhi, en situation sanitaire critique. Une enveloppe de 1 million de francs doit permettre d’acheminer, dans les prochains jours, des concentrateurs d’oxygène ainsi que des respirateurs vers la capitale. Ce matériel sera distribué avec le soutien de la Croix-Rouge indienne. MEYRIN (GE) Une cycliste a été amendée après être tombée. Seule en cause, elle crie à l’absurdité. C’est un peu la double peine pour Danièle*. En octobre, cette quinquagénaire a chuté à vélo  : « Ma roue avant a frôlé un trottoir et j’ai été projetée contre un pylône en acier pour me retrouver par terre », relatet-elle. Danièle souffrant de contusions et de ligaments déchirés, son mari a appelé une ambulance. Comme c’est prévu (encadré), les secouristes ont alors convoqué la police. Mais mauvaise surprise mi-avril  : la Meyrinoise a reçu une amende et des émoluments de 240fr. à payer pour perte de maîtrise. Une sanction « absurde », estime la cycliste, seule impliquée  : « C’est fou, on tombe simplement de son vélo, sans aucun dégât à autrui, et on est puni », s’insurge-t-elle. Du côté de Pro Vélo Genève, la problématique, connue, pose question, réagit sa coordinatrice, Christine Jeanneret. « Beaucoup de cyclistes se sont interrogés, rapporte-t-elle. Sanctionner une perte de maîtrise pour une chute qui n’implique personne d’autre que la victime, alors que celle-ci a déjà subi des conséquences, physiques ou matérielles, c’est assez curieux et injuste. » Mais la situation pourrait évoluer dans certains cas  : un cycliste bâlois, tombé après actu.20min.ch Elle chute seule à vélo, se blesse et est sanctionnée Une Vaudoise sacrée meilleur maréchal-ferrant SWISSSKILLS 2021 La médaille d’or du meilleur maréchal-ferrant lors des championnats suisses des apprentis est revenue cette année à Anouk Millasson. En formation dans l’entreprise de Cyril Magne, cette Vaudoise de 18 ans est montée le week-end passé sur la plus haute marche du podium face à des compétiteurs masculins. Une chute peut être douloureuse pour le corps et le porte-monnaie. Diverses épreuves s’étalaient sur deux jours, pour forger de différentes façons dans un temps donné des fers à cheval à partir d’une pièce rectiligne d’acier et d’aluminium, face au foyer incandescent de l’immense soufflerie du Centre de formation d’Aarberg (BE). Anouk Millasson avait déjà pris part à ces championnats en 2020. L’apprentie Anouk Millasson s’est imposée lors des épreuves dans la chaleur de la soufflerie. –DR Découvrez en vidéo sur notre appAnouk en pleine épreuve SwissSkills l’année dernière. Il reprend du poil de la bête GENÈVE Le renardeau retrouvé la tête coincée dans un grillage et sauvé par l’association SOS Chats le 10 avril dans un parc public se remet doucement. Pris en charge par le refuge du Bioparc, il grossit normalement et ne présente pas de séquelles. Sa mère l’ayant probablement abandonné, il sera relâché cet été dans une forêt privée où une mangeoire est approvisionnée, a relaté la « Tribune de Genève ». –GETTY IMAGES Police prévenue « Dès qu’il y a un accident de la circulation avec blessé impliquant un véhicule, qu’il soit motorisé ou non, les ambulanciers doivent appeler la police », explique Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole des forces de l’ordre genevoises. Les agents relèvent les infractions éventuelles, comme la perte de maîtrise du véhicule, et établissent alors un rapport sur lequel se base ensuite le service des contraventions. avoir heurté un rail de tram, a été récemment acquitté, ajoute Christine Jeanneret. La Cour d’appel de Bâle-Ville a estimé « qu’on peut tomber à cause d’un rail de tram même si on a un contrôle correct de la bicyclette ». –LÉONARD BOISSONNAS *Prénom d’emprunt Le bébé renard ne garde pas de séquelles de son accident. Le Genevois passera bien 20 ans au trou MAROC Le Genevois condamné pour complicité de terrorisme à Salé en 2019 n’est pas près de sortir de prison. Son pourvoi en cassation a été rejeté jeudi passé, rendant définitive sa peine de 20 ans. K. était accusé d’avoir entraîné les jihadistes ayant décapité deux touristes scandinaves dans le Haut-Atlas fin 2018, ce qu’il a toujours nié. Me Saskia Ditisheim, son avocate genevoise, estime qu’il a pâti d’un « procès inéquitable émaillé de violations grossières du droit de la défense ». Elle tance la Suisse qui, selon elle, s’est désintéressée du sort de son client. Et elle l’appelle à œuvrer pour qu’il puisse vite être rapatrié et purger sa peine dans son pays natal  : « C’est le minimum qu’on est en droit d’exiger pour un innocent. » –JEF –BIOPARC GENÈVE
JEUDI 29 AVRIL 2021/20MINUTES.CH L’enseignement du sport a été revalorisé par la justice. –GETTY Profs de sport mieux payés GENÈVE Les revendications salariales des professeurs de sport ont été entendues par la justice. La Chambre administrative leur a accordé deux classes salariales de plus, ce que l’État avait jusqu’à présent en partie refusé, selon la « Tribune de Genève ». Leur traitement se rapprochera donc de celui de leurs collègues. Jusqu’à présent, ils gagnaient environ 1000fr. de moins par mois. La décision, rétroactive, s’applique dès le 1er octobre 2019. Le rêve 53% C’est la proportion de Suisses qui rêvent d’acheter une maison, selon la dernière étude sur le logement de MoneyPark. Ce désir a été renforcé par la pandémie. La crise incite aussi à disposer d’une pièce de plus pour le télétravail. La maison individuelle à la campagne est le logement le plus convoité. BERNE Un plan de retour des grands événements a été dévoilé. Il prévoit un filet de sécurité financier pour les organisateurs. Le ciel s’éclaircit un peu pour les organisateurs de grandes manifestations. Le Conseil fédéral a annoncé hier un calendrier d’assouplissements indicatif  : des événements pilotes de 300 à 600 personnes dès juin, moyennant des plans de protection stricts limitant l’accès aux personnes vaccinées, guéries ou testées négatives au coronavirus, puis un retour progressif à la normale, avec des rassemblements de 3000 personnes en juillet, puis de 10’000 en septembre. « Cela n’est pas un programme d’ouvertures, mais un outil de planification pour ceux qui organisent des événements et qui ont besoin de temps pour le faire », a précisé le ministre de la Santé, Alain Berset. Les cantons pourront ainsi donner des autorisations, mais sans garantie quant à la tenue des manifestations, toujours soumises à l’évolution de la situation sanitaire. Toutefois, si une annulation était nécessaire, il y aurait compensation financière. Les organisateurs devront malgré tout assumer une partie des pertes, soit une franchise de 30’000fr., ainsi que 20% du reste du montant. Pour pouvoir prétendre à ce « parapluie de protection », la manifestation doit s’adresser à un public supracantonal et prévoir une affluence d’au moins 1000 personnes par jour. Le plan est mis en consultation auprès des cantons jusqu’au 10 mai. Seuls trois cantons ont des bases légales pour proposer cette assurance. Les autres devraient les obtenir d’ici deux mois. –PAULINE RUMPF/FEC/LVB Actu 3 Manifs de 3000 personnes en vue dès le mois de juillet Les petits festivals pourraient tirer leur épingle du jeu, grâce à un « parapluie de protection ». –TISA SENCUR « On nous donne enfin de la prévisibilité » Du côté des festivals, les réactions sont contrastées. « Il y a plus de questions que de réponses », estime Michael Drieberg, de Live Music Production. Le Montreux Jazz va adapter sa jauge, avec trois zones distinctes pour un total de 1200 personnes. « On nous donne enfin de la prévisibilité », souffle le directeur Mathieu Jaton. Ses confrères de Gampel (VS), eux, ont déjà repoussé leur festival à septembre afin de bénéficier de la jauge à 10’000 spectateurs. Piscine en plein air  : masque ou pas ? Des directives sont attendues sur les mesures sanitaires dans et autour des bassins. –PATRICK MARTIN/24 HEURES LOISIRS L’Office fédéral du sport a été récemment appelé à clarifier la situation des piscines extérieures  : sont-elles des installations sportives ou des établissements publics ? De cette distinction dépend l’obligation ou non de porter le masque hors des bassins. Dans les piscines romandes qui s’apprêtent à rouvrir, les consignes divergent. À Lancy (GE), celle de Marignac annonce que la protection est obligatoire. Montchoisi, à Lausanne, et la Fleur-de-Lys, à Prilly (VD), n’en parlent pas. À Pully (VD), les autorités espèrent que le Canton clarifiera la situation. « Il n’y a pas d’obligation de masque tant que les distances sociales de 1m50 sont respectées », avance pour sa part Christian Barascud, président de l’Association des piscines romandes et tessinoises. –SME Sportifs prudents Les stades pourraient à nouveau se remplir aux deux tiers, selon le plan fédéral. De quoi réjouir fans et joueurs. Cependant, l’embarras est grand pour plusieurs événements prévus fin août, comme Athletissima ou le Masters de golf de Crans- Montana  : à quelques jours près, ils devront se limiter à 3000 personnes au lieu de 10’000. Patron du meeting lausannois, Jacky Delapierre confie qu’il faudra sortir la calculette pour définir si l’organisation est viable, mais a priori, l’événement aura lieu de toute façon. Canal+ redonne le sourire au festival MONTREUX (VD) Lâché par France Télévisions fin 2020, le Montreux Comedy avait quelques craintes pour son avenir. Finalement, il reviendra en décembre, ont annoncé hier ses organisateurs. Un retour rendu possible par un nouveau diffuseur exclusif en France, le groupe Canal+. Alex Ramirès, Guillermo Guiz et Gérémy Crédeville ont déjà confirmé leur présence, parmi une quarantaine d’humoristes invités. La programmation complète sera connue à l’automne.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :