20 minutes Genève n°2021-04-28 mercredi
20 minutes Genève n°2021-04-28 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-28 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : le tatouage qui s'efface après un an.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Monde, 20 secondes Journalistes exécutés BURKINA FASO Deux Espagnols et un Irlandais portés disparus depuis lundi dans l’est du pays seraient morts, d’après les autorités locales. Le trio réalisait un documentaire sur le braconnage. On ignore qui étaient leurs assaillants, même si la piste jihadiste semble la plus probable. Tentative de dialogue GENÈVE Chypriotes grecs et Chypriotes turcs ont repris hier des discussions sur l’avenir de l’île, divisée depuis 1974, sous la supervision de l’ONU. Il y a quatre ans, des négociations menées à Crans- Montana (VS) avaient abouti à une impasse. Asphyxié par son déodorant La justice française a lancé une mise en garde après la mort d’un garçon de 15 ans dans le Doubs. Il s’est asphyxié en s’aspergeant du déodorant dans la bouche, une pratique qui « semble se développer parmi les ados ». Une enquête doit déterminer si la victime, qui avait son téléphone à la main, participait à un défi sur le Net. PAYS-BAS Les live, matches ou séjours conçus pour étudier la propagation du virus se multiplient, non sans susciter des doutes. monde.20min.ch Des « événements-tests » pris d’assaut par le public SOMALIE Des habitants quittaient hier certains quartiers de la capitale Mogadiscio. La tension y est vive après les affrontements armés de dimanche entre factions gouvernementales et pro-opposition de l’armée. Les violences politiques ont repris après l’expiration du Des supporters sans masque regarnissent les tribunes. –IMAGO Fuir avant l’arrivée des rebelles mandat du président Abdullahi Mohamed, en février, alors qu’aucune élection n’est en vue. Le pays fait déjà face à la rébellion islamiste des shebab, affiliés à Al-Qaida. Des combats dans Mogadiscio inquiètent la population. –REUTERS « Aucun signe de contagion » à Barcelone L’Inde confrontée à une hécatombe Depuis quelques jours, les crémations de victimes du Covid-19 se succèdent à un rythme effréné. –AFP NEW DELHI L’aide internationale commence à parvenir à l’Inde. Une cargaison britannique contenant notamment 100 ventilateurs et 95 concentrateurs d’oxygène est arrivée hier. Les États-Unis et l’UE se sont aussi engagés à envoyer du matériel. Le pays est submergé par une vague épidémique sans précédent depuis le début de la crise mondiale, avec près de 3000 morts par jour, surtout dans la capitale. Les crématoires de la ville sont débordés, au point que l’un d’entre eux a dû installer des bûchers funéraires sur un parking adjacent. Pendant ce temps, dans les hôpitaux assiégés par des patients en attente, le personnel et les malades manquent de tout  : lits, civières, oxygène ou encore respirateurs. –AFP/ARG Quelque 5000 spectateurs masqués et testés avaient pu assister à un concert de rock, le 27 mars à Barcelone. Hier, les autorités ont annoncé n’avoir décelé « aucun signe » de contagion. Seules six personnes ont contracté le coronavirus dans les 15 jours suivants. « Pour quatre d’entre elles, la transmission n’a pas eu lieu pendant le concert. » Les organisateurs attribuent ce succès à la ventilation de la salle et au port de masques FFP2. Assurer la transition vers un été post-Covid, l’Europe en rêve. L’Exécutif néerlandais, lui, tâte le terrain avec des pros de l’événementiel. Il les a mandatés pour mener des tests de rendez-vous « corona-free » sous le label Fieldlab. Depuis un mois, le public a pu – à condition de présenter un test négatif et de se prêter à un suivi – assister sans masque à un minifestival de rock, participer à une conférence et boire des coups dans cinq bars exceptionnellement autorisés à rouvrir. En mai, on pourra courir un marathon, danser dans un club et assister à l’Eurovision, qui se tiendra à Rotterdam (10’000 spectateurs). D’autres expériences permettent de retourner à des matches de foot ou d’aller bronzer en Grèce. Fieldlab et consorts sont subventionnés à hauteur de 1,1 milliard d’euros, selon DutchNews. La somme fait grincer des dents, car la presse locale a mis en lumière des irrégularités financières. Mais c’est surtout la multiplication des événements « corona-free » qui interroge. Le comité d’experts du gouvernement a émis des doutes sur la viabilité du suivi et s’est étonné que peu de ces « tests » aient vu leurs résultats publiés. La population aussi s’inquiète. À Breda, un open air prévu vendredi avec 10’000 spectateurs a été annulé après qu’une pétition lancée par le personnel de l’hôpital local avait recueilli 350’000 signatures. –ARG/AFP Gouverneur sur la défensive ÉTATS-UNIS Le Démocrate Gavin Newsom (photo) est sur un siège éjectable. Plus de 1,6 million d’électeurs de Californie ont obtenu la tenue d’un vote pour remplacer le gouverneur, critiqué pour sa gestion de la pandémie. Des candidats se sont déjà manifestés, dont Caitlyn Jenner, icône trans et membre du clan Kardashian. Mais les sondages prédisent le maintien de Newsom. –REUTERS
MERCREDI 28 AVRIL 2021/20MINUTES.CH Blue Origin contre la NASA La société spatiale de Jeff Bezos porte plainte contre la NASA au sujet du choix de SpaceX, la société d’Elon Musk (photo), pour construire l’engin qui déposera les prochains astronautes américains sur la Lune. Blue Origin accuse la NASA d’avoir changé les règles du jeu au dernier moment et d’avoir ainsi éliminé toute concurrence. Toyota s’offre une unité de Lyft JAPON/ÉTATS-UNIS Level 5, l’unité de Lyft spécialisée dans les voitures autonomes, va être rachetée pour 550 millions de dollars par Toyota. Ses 300 employés seront intégrés à Woven Planet Holdings, nouvelle filiale du constructeur japonais consacrée à l’innovation, dont l’objectif est de décloisonner la recherche-développement dans des secteurs liés. Le rachat se fera par le versement d’avance de 200 millions de dollars, le solde étant échelonné sur cinq ans. NEW YORK Une nouvelle encre soluble pourrait séduire ceux qui hésitent à arborer des dessins indélébiles sur la peau. C’est une petite révolution qui fait causer dans le monde du tatouage. La start-up newyorkaise Ephemeral a ouvert un premier salon où l’on peut se faire graver dans la peau le dessin de son choix avec la garantie qu’il s’estompera d’ici environ une année. Un sacrilège et une concurrence au tatouage traditionnel ? Pas du tout, rétorque son inventeur, Josh Sakhai, qui est aussi l’un des trois cofondateurs de la jeune société. « Nous rendons possible le tatouage pour toute une nouvelle clientèle qui n’aurait pas voulu d’un tatouage permanent. » L’envie d’un tatouage lui est venue lorsqu’il étudiait à l’université. Mais venant d’une famille iranienne peu adepte de cet art, « j’avais peur de m’engager », raconte-t-il. D’où l’idée d’une encre évanescente qui Sans spectateurs, les Reds ont perdu de gros revenus. –REUTERS offrirait un motif temporaire. Après avoir consulté des dermatologues et la liste des composants autorisés, et testé 50 formules dont plusieurs sur lui, il a mis au point une encre biodégradable qui disparaît au bout de 9 à 15 mois. L’injection, elle, s’effectue comme pour un tatouage traditionnel. Se faire graver le prénom de son amoureuse ou de son amoureux porte ainsi moins à conséquence. Cliente du salon Ephemeral, Abigail en profite pour tester un dessin. « Je peux Économie 9 Le pari d’une start-up  : un tatouage limité à un an Le bénéfice net 2 milliards C’est le montant en dollars engrangé par Novartis au premier trimestre (-5% sur un an). La pharma bâloise a réalisé un chiffre d’affaires de 12,4 milliards (+1%). La vente de médicaments génériques a chuté, la pandémie ayant réduit le nombre de refroidissements. Sous la main experte de la tatoueuse Marissa Boulay, Abigail se fait graver le bras à l’encre éphémère. –AFP Liverpool plombé par la pandémie GRANDE-BRETAGNE Le club de footballa annoncé hier une perte avant impôt de 46 millions de livres (58,5 millions de fr.) sur son exercice 2019-2020. La pandémie est la grande responsable de ce fiasco financier, selon les Reds. Ils ont estimé que, d’ici que les supporters puissent retourner dans les stades, elle aura causé pour environ 120 millions de livres de pertes. Liverpool n’a pas des revenus aussi diversifiés que les clubs de Manchester. FINANCE La débâcle du fonds d’investissement américain Archegos a eu des répercussions sur au moins deux banques suisses. Après Credit Suisse, qui a perdu 4,4 milliards de francs, UBS a annoncé hier une perte surprise de 774 millions de francs au premier trimestre. D’autres pertes, mais minimes, pourraient encore arriver, a prévenu l’établissement bancaire. Les deux premières banques du pays ne sont pas les seules à avoir fait les frais des investissements à risque d’Archegos. Le fonds avait utilisé différents intermédiaires pour acheter des actions en Bourse. Lorsque leur valeur a chuté, fin mars, il s’est trouvé dans l’impossibilité m’amuser un peu plus », explique-t-elle. « On n’essaie pas de changer quoi que ce soit à la culture du tatouage, affirme Marissa Boulay, qui grave les peaux depuis 11 ans. Nous ne faisons qu’accompagner des changements en cours. » –AFP/AIA Pertes d’UBS liées au fonds Archegos UBS a déjà perdu 774 millions à cause du fonds américain. d’éponger ses pertes. Or, comme ses ordres avaient été passés secrètement, les courtiers ignoraient l’exposition totale d’Archegos. –AFP/AIA –URS JAUDAS TAGES-ANZEIGER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :