20 minutes Genève n°2021-04-28 mercredi
20 minutes Genève n°2021-04-28 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-28 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : le tatouage qui s'efface après un an.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Premier syndic Vert FRIBOURG Bruno Marmier a accédé lundi à la syndicature de Villarssur-Glâne, 3e commune du canton (12’000 habitants). Ce traducteur indépendant âgé de 40 ans devient ainsi le premier syndic écologiste d’une grande commune fribourgeoise. Gros lot pour les restos CORONAVIRUS La Loterie Romande a annoncé une aide exceptionnelle de 3,5 millions de francs qu’elle versera à tous les cafés et restaurants partenaires proposant ses jeux. Un cadeau visant à soutenir le secteur de la restauration en ces temps difficiles de pandémie. Quatre jours sans mails VAUD Les Verts ont déposé hier au Parlement cantonal une proposition pour introduire quatre journées sans e-mails par année dans l’administration vaudoise. Une initiative motivée par l’impact environnemental de la surconsommation de courriers électroniques. 1 actu.20min.ch Trois enfants s’amusent en plein air, la police rapplique LAUSANNE Des bambins de 2 à 6 ans jouaient dans le jardin de leurs grandsparents quand des agents sont intervenus. Un voisin se plaignait du bruit. « Ma femme et moi avons cinq petits-enfants dont un bébé de 1 mois et demi que nous avons à peine vu. Le dimanche 18 avril, notre fille cadette est venue nous rendre visite avec son mari, leur nouveau-né et leurs enfants de 6, 3 et 2 ans. Vers 14h, deux policiers sont intervenus chez nous à la demande d’un voisin qui se plaignait du bruit. » Antonio Duarte, 67 ans, l’avoue  : il a encore en travers de la gorge ce qu’il considère comme « un acte très petit » d’un locataire de l’immeuble de trois étages Une femme de 91 ans a été attaquée à son domicile lundi à Teufenthal (AG). Elle a été jetée au sol par son assaillant, qui lui a ensuite dérobé plusieurs objets. Blessée au bras, la victime a Certains supportent plutôt mal les cris des enfants. –GETTY IMAGES dont il occupe le rez-de-chaussée depuis douze ans. Trois heures après la première intervention, deux autres agents ont rappliqué chez les Duarte. « Selon eux, Nonagénaire agressée chez elle été enfermée dans une chambre avant que le malfrat prenne la fuite. Après des recherches policières, le suspect, un ressortissant bulgare de 46 ans, a été arrêté à la douane. Trop haute pour l’entrée du tunnel BÂLE-CAMPAGNE Un camion qui transportait une pelle mécanique sur une remorque n’a pas fait demi-tour à l’entrée d’un tunnel de Muttenz, dans le canton de Bâle-Campagne. Le véhicule a tenté de traverser l’obstacle. Comme l’engin de chantier transporté était trop élevé, la pelleteuse est tombée sur la route, indique la police cantonale de Bâle-Campagne. Personne n’a été blessé. Le passage sous-voie a été fermé à la circulation. Il a fallu patienter trois heures pour que la police cantonale parvienne à ressortir la pelleteuse et pour que le trafic puisse être rétabli. L’accident n’a provoqué que des dégâts matériels, aucun blessé n’est à déplorer. –POL. BL Seuil de tolérance Est-ce à cause de la crise sanitaire et au fait que les citoyens passent plus de temps à la maison qu’auparavant ? Le constat est là  : de plus en plus de litiges liés au bruit entre voisins prennent une tournure conflictuelle. Dernièrement, une maman de jour a fait un recours au Tribunal fédéral afin de pouvoir continuer à garder des enfants chez elle. Elle n’a pas eu gain de cause, car dans ce cas, le règlement de sa PPE interdisait toute activité professionnelle susceptible d’engendrer des nuisances. quelqu’un qui faisait du télétravail a appelé la centrale pour se plaindre du bruit. Ils n’ont rien trouvé à redire et étaient surpris de s’être déplacés pour des enfants qui La hausse serait de plus de 2 francs selon la catégorie de l’hôtel. Tiraillements autour de la taxe de séjour jouaient dans le jardin », poursuit Antonio Duarte. Sa femme et lui ont signalé l’affaire à la régie. « Ce voisin a même déclaré qu’il y avait du bruit d’enfants tous les jours chez nous. Or, nos petits-enfants ne viennent ici que rarement », soutient la grand-mère. La mère des enfants crie à l’acharnement. « Cela faisait deux mois que mes enfants et moi n’étions pas allés chez mes parents », explique-t-elle. La police, elle, n’a pas souhaité se prononcer sur ce cas. « Je n’aime pas ces gens mais je dois admettre qu’ils ne sont pas bruyants. Je n’ai rien vu ni entendu de spécial », affirme un voisin. « Il y avait un peu de bruit mais c’était tout à fait acceptable et normal », ajoute une autre locataire. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE LAUSANNE « Pour un couple avec deux enfants qui viendrait passer un week-end dans un hôtel trois étoiles dans la région, ça leur reviendrait à 50fr. à payer en taxe de séjour. » Présidente de l’association professionnelle GastroLausanne et patronne de deux hôtels, Susan Sax a dit hier son opposition à une hausse de la taxe de séjour. Cette augmentation a été imaginée pour financer des événements sportifs et culturels susceptibles d’attirer les touristes, ainsi que le futur site de Beaulieu. Certains hôteliers n’y sont pas défavorables et estiment qu’il est bon de voir à moyen ou long terme. Par contre, une introduction au 1er janvier 2022 semble incongrue en cette période. Un argument que le syndic de Lausanne a entendu. Hier, il s’est dit prêt à repousser la date d’entrée en vigueur. –FNT – BEATRICE DEVENES
– LAURENT GUIRAUD/TDG MERCREDI 28 AVRIL 2021/20MINUTES.CH Les ventes ont atteint des records chez les détaillants en 2020. Fruits et légumes dans le vent CONSOMMATION L’année 2020 a été exceptionnelle dans le secteur des fruits et légumes. Les détaillants ont écoulé 469’000 tonnes de légumes et 432’000 tonnes de fruits, des valeurs inégalées depuis une VEVEY (VD) Le municipal Lionel Girardin a fait face à de sévères critiques dès l’ouverture de son procès. « Manque de transparence », « droits étendus du prévenu en termes de décisions économiques », « contrôle interne déficient »  : les critiques ont fusé contre la gestion de la fondation d’utilité publique Apollo, lorsqu’elle était présidée par le municipal Lionel Girardin. Celui-ci s’est montré nerveux dès l’ouverture de son procès hier matin, le nez plongé dans son ordinateur, montrant des gestes d’hésitation, une voix d’abord tremblante au moment de répondre à l’interrogatoire de la présidente du Tribunal correctionnel. décennie, selon des données recueillies par Nielsen Suisse. Le chiffre d’affaires réalisé dans la vente des fruits de table a bondi de 8,7% par rapport à 2019 et celui des légumes frais de 12,4%. La ruée 100’000 C’est le nombre de rendez-vous pris pour un vaccin contre le Covid-19 dans le canton de Vaud depuis l’annonce lundi de l’accès à la vaccination pour l’ensemble de la population vaudoise. C’est complet jusqu’à fin mai, mais on peut fixer une date pour juin via le site CoronaVax. La brigade financière ne ménage pas l’élu suspendu Il est accusé d’avoir abusé de sa fonction de président du Conseil de la fondation pour externaliser des tâches à sa propre entreprise privée, qui facturait des montants jugés Factures élevées Pour l’analyste de la brigade financière, les montants facturés par la société de Lionel Girardin « paraissent élevés ». Il a remarqué que les frais de RH, en moyenne par employé, ont quintuplé en cinq ans après l’externalisation auprès de sa société, « alors que les tâches ne se sont pas complexifiées ». « Le prévenu devait savoir qu’il y avait un risque de conflit d’intérêts », estime l’analyste. Le préjudice total pour la Fondation est évalué à 126’879 francs. FAUNE Plus la pandémie se poursuit, plus les masques jetés en pleine nature s’amoncellent. Ces déchets peuvent avoir des conséquences mortelles pour les animaux. Des associations comme Network For Animal Protection alertent les citoyens et les prient de jeter leurs masques à la poubelle. Les écureuils, les poissons et les oiseaux sont vulnérables. « Comme les masques sont en plastique non recyclable, ils peuvent être dangereux en cas d’ingestion », explique la protectrice des animaux Susy Utzinger. Les hérissons peuvent aussi mourir si un masque se prend dans leurs épines. La police zurichoise recommande aux promeneurs d’appeler le 117 s’ils trouvent un animal coincé ou étranglé. –AWA Les oiseaux risquent d’être entravés par les élastiques. trop élevés à la fondation (lire ci-dessous). De plus, il a confié des tâches de gestion RH à sa femme, via sa société, alors que le Conseil avait refusé d’engager celle-ci directement. L’élu s’est souvent montré nerveux lors de l’audience. –C. ALKABES Le municipal est donc passé sur le gril. Les interventions du procureur ont souvent provoqué le rire nerveux de Lionel Girardin. Il en est allé de même quand la présidente a posé la question la plus basique  : « Referiez-vous la même chose aujourd’hui ? » Réponse  : oui, « mais je m’assurerais que toutes les discussions et les décisions soient protocolées ». Au bout du compte, si l’on additionne le préjudice estimé pour la Fondation Apollo et l’enrichissement personnel du municipal, le montant reste encore inférieur à celui perçu par Lionel Girardin grâce à son salaire d’élu, pendant les trois ans entre sa suspension et aujourd’hui, et cela sans travailler. Le procès se poursuit aujourd’hui. –YANNICK WEBER Actu 3 Masques  : déchets mortels Médecin cantonal soleurois déçu par l’OFSP SOLEURE Le « Tages-Anzeiger » a révélé hier que les autorités sanitaires soleuroises avaient appris la nouvelle du premier cas de variant indien détecté en Suisse par voie de presse. Le médecin cantonal de Soleure, Lukas Fenner, s’est dit déçu que l’OFSP ne l’ait pas prévenu d’abord, d’autant que ce premier signalement a eu lieu sur son territoire. Ce premier cas aurait été décelé sur un habitant du canton rentré fin mars de ses vacances en Inde, rapporte Lukas Fenner. La désolation Après que la rivière Schlossbach a été polluée lundi soir à Kriens (LU), toutes les truites qui s’y trouvaient sont mortes. Cette pollution est due à un habitant qui a vidé les restes d’un seau de peinture dans un puits. Diplôme canadien bientôt caduc VAUD La « filière » canadienne qui fournit de nombreux soignants aux hôpitaux du canton risque d’en prendre un coup. En cause  : l’ordonnance sur la reconnaissance des professions de la santé, entrée en vigueur en février 2020, qui pourrait leur faire perdre leur statut. Leur formation, moins poussée, les assimilerait à des assistants de soins. Les personnes concernées ont reçu un soutien politique hier, mais il s’agit d’une disposition fédérale. – MARY CAPORAL PRIOR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :