20 minutes Genève n°2021-03-31 mercredi
20 minutes Genève n°2021-03-31 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-31 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : militants écolos délogés du Mormont.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Commission pour l’HRC VAUD Le Parlement vaudois a accepté la création d’une commission pour enquêter sur les difficultés financières de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC). L’idée avait été lancée par la droite. Les contours du mandat de cette commission d’enquête ont fait l’objet d’un long débat. Et deux fausses alertes ! MORGES (VD) Deux nouvelles alertes à la bombe ont eu lieu hier dans deux structures d’enseignement de la ville. La première a touché l’Organisme pour le perfectionnement scolaire, la transition et l’insertion professionnelle (OPTI) et la seconde le centre de formation Agrilogie de Marcelin. Musique au programme SUISSE ROMANDE Contrairement à Paléo, les festivals valaisan Palp et genevois Electron sont maintenus. Les deux rendez-vous ont revu leur format et fractionné leur programmation. Le premier s’étirera de mai à septembre en différents lieux et le second comptera quatre volets distincts dès le 22 avril. NYON Le 45e Parallèle n’aura pas lieu. Poursuivre son organisation ferait prendre un trop grand risque financier à Paléo. « À 100 jours de l’événement, vu la grande instabilité du contexte sanitaire, les multiples inconnues quant aux conditions de tenue possible ou non des manifestations estivales, la seule décision responsable et raisonnable est de renoncer à mettre en place le 45e Parallèle », a communiqué hier le Paléo Festival. Le 45e Parallèle, manifestation de taille réduite avec 5000 spectateurs journaliers au lieu de 50’000, avait été annoncé sur un mois, du 8 juillet au 8 août. Si Paléo jette l’éponge maintenant, c’est pour ne pas mettre son existence en jeu. « On est arrivés à un stade où l’on devait impérativement engager des frais si l’on voulait organiser l’événement. Il fallait confirmer les artistes, engager des entreprises, commander du matériel. Cela représentait des coûts élevés. Le risque de déficit était vraiment énorme », explique Daniel Rossellat. Le patron et cofondateur de Paléo rappelle que le festival a déjà perdu quelques centaines de La CGN a déjà différentes navettes en service sur le Léman. –J. VERNET Navettes à travers le lac GENÈVE Traverser le lac entre Corsier et Bellevue devrait être possible dès 2024 sur des navettes de la Compagnie générale de navigation. Un projet de liaison, démarré par la banque Lombard Odier & Cie et porté actu.20min.ch Paléo renonce à organiser son petit festival estival par une douzaine de communes, la CGN ainsi que des partenaires privés, est à bout touchant, a relaté la « Tribune de Genève ». Baptisée « Voie bleue », celle-ci sera destinée aux piétons et aux cyclistes. Le festival se réjouit de retrouver son public pour une édition qu’il espère « grandiose » en 2022. milliers de francs après l’annulation de l’édition de 2020. « 2021 sera évidemment aussi déficitaire. Avec ce 45e Parallèle, on voulait essayer de limiter la casse », livre-t-il. Son équipe travaillait à l’organisation du 45e Parallèle depuis septembre 2020. « On a avancé en sachant que l’on n’avait pas 100% de chances d’y arriver, mais des fois, même si on a une chance sur trois, cela vaut la peine d’y croire. Entre déception et compréhension L’annulation de Paléo n’a laissé personne indifférent. « C’est dommage, il n’y avait déjà pas grandchose à faire cet été », « On nous avait fait baver à l’idée qu’il puisse avoir lieu. Grosse déception » ou encore « Je suis déçu. On passe des On tenait un projet très enthousiasmant. Certaines de ces idées pourront être récupérées et développées pour la BELFAUX (FR) L’ancien boursier de la commune a été condamné hier à 7 ans et demi de prison. L’homme a été reconnu coupable d’abus de confiance qualifié et de faux dans les titres commis dans l’exercice de fonctions publiques. Il avait défrayé la chronique en dérobant près de 6 millions de francs en trafiquant les comptes dont il avait la charge. Le quinquagénaire devra rembourser l’intégralité de cette somme. Pour ce faire, tous les biens immobiliers qu’il avait acquis en Suisse, mais aussi en Espagne et au Brésil, seront mis moments vraiment rudes », nous ont livré de jeunes adultes croisés hier en gare de Lausanne. Pour d’autres personnes, plus âgées, bien que triste, cette annulation est « logique » et « sans surprise » eu égard à la situation sanitaire. suite », assure Daniel Rossellat, tout en donnant rendez-vous au public sur la plaine de l’Asse en juillet 2022. –JULIEN DELAFONTAINE Trésorier véreux en taule Il faudra foncer pour Sierre-Zinal La célèbre course de montagne fait toujours autant saliver. Restrictions obligent, les organisateurs ont dû restreindre les inscriptions. Celles-ci se feront en ligne, ce vendredi à midi. Dans le détail, 4200 dossards seront attribués en catégorie « Touristes », 1800 en « Coureurs » et 200 en « Juniors ». L’an passé, 2300 dossards s’étaient arrachés en seulement deux minutes ! en vente. Le Tribunal n’a toutefois pas retenu l’accusation d’escroquerie par métier, considérant que les trois syndics successifs, dont la signature était requise pour les retraits sur les comptes bancaires communaux, avaient gravement manqué de vigilance. –XFZ –MICHEL PERRET
MERCREDI 31 MARS 2021/20MINUTES.CH Le sérum peut être conservé dans un congélateur normal. –REU Fabienne Fischer dirigera l’Économie et l’Emploi Le Conseil d’État genevois n’a pas traîné. Trois jours après l’élection de Fabienne Fischer en remplacement de Pierre Maudet, il a arrêté son remaniement. La Verte héritera dès le 1er mai d’un nouveau Département VAUD La police a mis un terme hier à l’occupation illégale de la colline du Mormont. Malgré les tensions, il n’y a pas eu de graves débordements. Cernés avant l’aube hier par des centaines de policiers antiémeutes, les militants proclimat opposés à l’agrandissement de la carrière du Mormont savaient que leurs heures sur le site étaient comptées. Installés depuis octobre dernier sur ce terrain exploité par le cimentier Holcim, ils avaient d’ailleurs multiplié les appels au soutien ces derniers jours. Tous craignaient une escalade de la violence le jour J. Celle-ci n’a finalement pas eu lieu. L’évacuation a démarré avant 8h, avec un matériel important  : motos de cross, camions à eau et à lame, tronçonneuses. « Ils ont l’air d’être beaucoup, soufflait une militante de bon matin. On ne sait pas trop comment ça va se passer. » En face, les 150 activistes dénombrés par la police n’étaient pas en reste. Barrages humains pour freiner la progression des gendarmes, barricades inflammables, hôpitaux de l’économie et de l’emploi. Il regroupera le développement économique, l’inspection du travail et l’Office cantonal de l’emploi, dont se séparent Nathalie Fontanet et Mauro Poggia. Pour le reste, rien ne bouge. SUISSE L’envie de consommer s’améliore en Suisse, selon une étude de l’Institut GfK publiée lundi. La population fait plus de shopping que lors du premier confinement et met plus d’argent de côté. Deux tiers des Quelque 150 militants proclimat ont tenu tête aux forces de l’ordre venues évacuer la ZAD. –AFP de fortune mis sur pied et flashes info sur radio interne autogérée  : le terrain avait des airs de champ de bataille. « Tous ces policiers juste pour nous, c’est la classe », rigolait un activiste. Un par un, les barrages ont toutefois fini par céder. À la mi-journée, un bref face-à-face a fait grimper la température. Des jets de bouteilles et de fumigènes ont visé les policiers, qui ont répondu par des tirs de balles en caoutchouc. Un gendarme a été légèrement brûlé. Les promesses de non-violence ont été tenues dans les Actu 3 Les sondés veulent aussi passer plus de temps dans la nature. Le shopping revient fort deux camps  : le gros des militants a quitté les lieux dans l’après-midi, y compris ceux venus de France et d’Allemagne, sans la moindre blessure. À 21h30, seuls quatre résistants étaient encore perchés dans les arbres, une soixan- sondés achètent par ailleurs plus de produits locaux. En Suisse romande, un peu moins d’un tiers de la population est préoccupé par ses finances. Les personnes à faible revenu se montrent les plus pessimistes. L’utopie aura duré six mois Revivez l’évacuation en images sur notre app. Stockage moins glacial approuvé VACCIN Pour de courtes durées jusqu’à deux semaines, le vaccin anti-Covid-19 de Pfizer/BioNTech peut désormais être stocké à des températures comprises entre -15 et -25 degrés. La qualité de la préparation reste garantie, a conclu Swissmedic. L’organisme a donné hier son feu vert à cette nouvelle façon de conserver le sérum, ce qui va considérablement simplifier la logistique nécessaire à sa distribution. La facture 935 millions C’est ce que devrait coûter l’autoroute A9 pour la traversée du bois de Finges entre Sierre et Loèche (VS). Les 75% de ce tronçon de 8,5 kilomètres sont prévus en souterrain, ont précisé les autorités, hier à Berne. Revendications pas ignorées Directeur de la cimenterie d’Eclépens, François Girod dit avoir entendu les revendications des militants. Des investissements sont engagés pour réduire l’empreinte carbone de la cimenterie, a-t-il souligné, avant de rappeler que des discussions participatives avaient été menées avec la population et les autorités de la région ainsi que les ONG pour préparer le projet du Mormont. Il a encore tenu à rappeler qu’Holcim était le principal fournisseur local de ciment pour les chantiers du canton. taine de personnes avaient été interpellées et 12 placées en détention. Des employés communaux et ceux d’Holcim s’affairaient à débarrasser les restes de l’utopie – illicite – qui aura vécu six mois. –RMF/FRB Partis politiques divisés RÉACTIONS « Leur action n’a pas été vaine, indique Alberto Mocchi, président des Verts vaudois. Ils ont permis à tout le monde de se rendre compte que le site doit être mieux protégé et ils ont aussi mis sur le devant de la scène la problématique de la consommation excessive de ciment. » La cheffe du Département de la sécurité, Béatrice Métraux, bien que membre des Verts, s’est attiré les foudres de la gauche radicale. Celle-ci appelle la conseillère d’État à démissionner « afin d’exprimer son refus d’endosser une politique de répression contre des militants écologistes ». Côté UDC, le président de la section cantonale se dit « choqué » par les méthodes utilisées par les militants. Kevin Grangier parle d’intifada et déplore que les outils démocratiques existant pour se faire entendre n’aient pas été employés par les activistes. –RMF/FRB –URS JAUDAS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :