20 minutes Genève n°2021-03-26 vendredi
20 minutes Genève n°2021-03-26 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-26 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 16,9 Mo

  • Dans ce numéro : Seferovic et la Nati partent du bon pied.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Nous cherchons les créateursdecontenus de demain Participedès maintenant Si tu penses être la nouvelle star du web, ce message est pour toi ! Peu importe tapassion, tente tachance et viens nous fairedécouvrir testalents ! Dès le15mars, envoie à15ans@20minutes.ch  : -ton idée decontenus audiovisuels par écrit ou en vidéo -une petitedescription de toi -une photo -ton âge (18 ans révolus) -une photo de ta carted’identité 15 dossiersseront retenus et évalués par un jury professionnel qui sélectionnera 5finalistes qui bénéficieront d’un coaching professionnel, afin de réaliser une vidéo décapante ! Le matériel, caméra, trépied, micro, ring light te seront fournis par 20 minutes. I Suis l’évolution de ce projetsur 20 minutes et sesréseaux sociaux.Nous te racontons tout ! 20minutes.ch/15ans WEB STARS
VENDREDI 26 MARS 2021/20MINUTES.CH 11 ! -IL ! II -71, 77.1, r7. - -, TT À Ascona, le port du masque est obligatoire à l’extérieur. –20 MINUTES Plutôt bien vus, les étrangers ÉTUDE La troisième enquête de l’Office fédéral de la statistique sur le « vivre-ensemble » montre que les Suisses voient d’un assez bon œil les étrangers installés dans le pays. Plus des deux tiers les jugent nécessaires au bon fonctionnement de l’économie, 64% estiment leur intégration réussie et 58% considèrent le racisme comme un problème « important » à combattre. Toutefois, un tiers de la population « se sent dérangée par des personnes perçues comme différentes ». 20 secondes Apptransfrontalière CORONAVIRUS Les 60’000 pendulaires qui transitent au quotidien entre la Suisse et l’Allemagne peuvent se contenter d’une seule application. Un accord avec l’institut allemand Robert Koch a rendu possible l’interopérabilité de SwissCovid avec son homologue allemande Corona-Warn. Permis retiré illico BRIGUE (VS) Un conducteur de 37 ans a mal commencé le printemps, dimanche après-midi. Il s’est fait pincer à 165 km/h sur un tronçon limité à 80 km/h. Le chauffard s’est fait retirer le permis sur-le-champ, a indiqué jeudi la police cantonale. Mystérieuse fuite d’eau BERNE La commune d’Arni a lancé une enquête pour régler un problème récurent  : la fuite de 40% de son eau potable, soit 14 millions de litres. C’est nettement plus que la moyenne cantonale des pertes d’eau, qui s’élevait à 15% en 2019, a relaté la « Berner Zeitung ». VAUD Avec la crise, le web sert de lieu de parole aux alcooliques anonymes, leur permettant de se maintenir à flot. « Avant, j’avais la gueule tout le temps ouverte. Maintenant, j’ai appris à écouter. Vous êtes devenus mon médicament. » Le visage buriné par « 38 ans d’alcoolisme », Nathy* ne tarit pas d’éloges sur ces séances sur Zoom, devenues une planche de salut pour les alcooliques anonymes. En un an de crise sanitaire, les prises de parole se font de plus en plus en ligne. Lundi, nous avons assisté à une séance sur Zoom, officiellement pour les membres de Gland et environs. Mais parmi la vingtaine de participants, il y avait une femme connectée depuis la France et un homme des Bermudes. Au Tessin, Pâques rime avec masque VACANCES La fermeture des restaurants n’empêchera pas les Suisses d’aller passer les fêtes de Pâques au Tessin, a relaté l’« Aargauer Zeitung ». Selon l’Office du tourisme, le taux d’occupation des hôtels pendant le week-end prolongé oscillera entre 80% et 90% dans la région du lac Majeur et sera de 75% à Lugano. Cette perspective inquiète le directeur de « Ma vie, c’était boire, dormir et aller au job en mâchant une tonne de chewing-gum pour ne pas sentir l’alcool. Sans ces séances, je ne serais plus là », témoigne James*. Quand l’universitaire Lionel* parle, c’est pourévoquerson passétrouble. « La honte me bouffait et l’orgueil m’empêchait de demander de l’aide. » Désormais sobre, Maria* se félicite d’avoir quitté la santé tessinois, Raffaele De Rosa. Elle a aussi incité plusieurs communes touristiques à imposer le port du masque dans les espaces extérieurs fréquentés entre le 2 et le 11 avril, selon Tio.ch/20minuti.ch. Ces restrictions seront en vigueur dans les grandes villes – Ascona, Bellinzone, Locarno, Lugano –, mais aussi dans des communes plus petites. –AIA l’océan des liqueurs. Papy au fort accent british, Tim* a fait du chemin mais il y a encore du boulot. Fina* admet sa maladie et rêve de lendemains abstinents. L’hilarité est là quand Claire* révèle la dernière syllabe du nom de sa psy  : « vin ». Après une heure d’échanges bienveillants, le modérateur lève la séance. Non sans rappeler le mot d’ordre aux anciens et actuels disciples de Bacchus  : « Ce qui a été vu et entendu ici reste ici. » –ABDOULAYE PENDA NDIAYE *Prénoms d’emprunt Suisse 7 Ils évoquent leur addiction à l’alcool en réunion vidéo Huit chiots nés sous les drapeaux CARNET ROSE Voici une publication inhabituelle  : l’Armée a indiqué jeudi sur Instragram que son berger belge Anni avait donné le jour à huit petits, le 22 mars, dans le cadre du projet d’acquisition de chiens pour le service issus d’élevages helvétiques. Il s’agit des premières bêtes qui porteront le nom du chenil « de l’Armée suisse ». L’objectif est d’élever des portées entières de canidés adaptés aux missions militaires. L’oisiveté, mère de tous les vices En avril 2020, Addiction Suisse tirait la sonnette d’alarme sur la consommation d’alcool en lien avec la crise sanitaire. « Les répercussions vont varier en fonction du groupe de consommateurs, du type de consommation et de la Colis livrés, notes impayées Une somme folle  : un Alémanique a acquis des produits en ligne pour 420000 fr. sans jamais payer. Ce chômeur aux 170 faux noms a comparu mercredi devant la justice à Wil (SG) pour escroquerie par métier. Le procureur a requis 16 mois de prison ferme, soit le temps que le quadragénaire a déjà passé à l’ombre. durée pendant laquelle elles se feront sentir. À court terme, il devrait y avoir un recul de l’ivresse ponctuelle chez les jeunes et une hausse chez les personnes dont le quotidien est devenu moins structuré », observe Addiction Suisse. Pause Covid « Lors de la première vague, les premiers constats des professionnels de notre réseau étaient plutôt positifs. Pour certains, ce fut même l’occasion de faire une pause dans leur consommation d’alcool », analyse Marie Cornut, chargée de projet au Groupement romand d’études des addictions. « Mais depuis, face au manque de perspectives pour l’avenir et à l’aube d’une troisième vague, les constats se sont assombris », d’après elle. Chien de travail par excellence, le berger belge Anni doit désormais remplir un nouveau rôle, celui de maman. –ARMEE.CH



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :