20 minutes Genève n°2021-03-25 jeudi
20 minutes Genève n°2021-03-25 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-25 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : ces mygales font flipper l'Australie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Inattention fatale ZURICH Une employée du zoo avait été tuée par une tigresse en juillet 2020. Le Ministère public a rendu son verdict. Il estime que la gardienne, expérimentée, est responsable de l’accident. Elle aurait mal fermé une glissière de l’enclos. Réagir face à la violence GENÈVE La section cantonale du PS réclame davantage de moyens et de lieux d’hébergement pour les personnes qui subissent coups et pressions psychiques dans le cercle familial. Le parti a interpellé le Canton et la Confédération pour faire bouger les choses. Tripots démantelés LUCERNE La police cantonale a mené deux opérations samedi, qui ont permis des interpellations en lien avec des paris et des jeux d’argent illégaux. Sept personnes ont été arrêtées à Lucerne et Emmenbrücke. Trente-sept personnes ont été contrôlées. VAUD La défense et l’accusation soutiennent la même thèse : le policier a tiré pour protéger sa vie. Le policier qui a tué un Congolais à Bex, en 2016, peut espérer l’acquittement. En effet, procureur et défense étaient hier sur la même longueur d’ondes : la victime, gros consommateur d’absinthe et d’ecstasy, représentait un danger immédiat avec son couteau à pain. Le sergent de 53 ans n’a pas eu d’autre choix que de tirer pour protéger sa vie et celle de ses collègues. L’utilisation d’autres moyens, comme le spray au poivre ou un bâton télescopique, n’aurait pas suffi à stopper Hervé, en état de décompensation. La victime, âgée de actu.20min.ch Congolais tué : le procureur défend la légitime défense C’est dans ce bâtiment que les faits ont eu lieu. 27 ans, s’était automutilée dans son studio et avait écrit deux fois « dieu » sur le sol avec son sang. Le procureur croit à la thèse de la déflagration, tel un coup de feu, entendue par les seuls policiers. « La police ne tourne pas le dos pour fuir, a asséné l’avocate de la défense. Mais elle a La perte 100 millions C’est le montant que réclament des clients au Credit Suisse. Ils ont décidé d’attaquer la banque devant la justice, selon la « Tribune de Genève », car un gérant condamné au pénal avait englouti leur fortune. Le Festival de la Cité sera « Covid-compatible » VAUD La manifestation lausannoise n’abdique pas et se tiendra cette année du 6 au 11 juillet. Sa forme définitive n’est pas encore connue et dépendra des mesures sanitaires en vigueur cet été. Le Festival de la Cité investira une quinzaine de lieux de la capitale vaudoise. Sa surface et sa programmation seront aussi étendues. Seule certitude : le programme sera dévoilé le 3 juin. Il est impossible pour le moment de prévoir une jauge maximum de spectateurs. –P. MAEDER/24H –C. DERVEY/24H un temps de retard sur une attaque. Elle doit la percevoir, l’analyser, concevoir un plan, réagir. On ne peut pas reconstituer une telle situation d’urgence. Le policier n’a pas voulu tuer. » L’avocat des parents d’Hervé, dignes tout au long du procès, s’en est tenu à sa thèse VALAIS Un groupe de cinq personnes, dont un guide, a été surpris par une avalanche mardi matin peu avant 11h alors qu’il évoluait à pied, skis sur le sac, sur les hauts de Zinal. Un homme a été emporté par la coulée de type « plaque à vent ». La police cantonale, Air Zermatt, ainsi que des conducteurs de chiens d’avalanches ont été dépêchés sur place. Rapidement arrivés sur les lieux, les secouristes n’ont pu que constater le décès du malheureux. Il s’agit d’un Bernois de 42 ans. MOSCOU Ceux qui en ont les moyens et qui ne veulent pas attendre leur dose ont une solution. Une agence de voyage norvégienne propose un voyage vers la capitale russe pour y recevoir ses doses de Spoutnik V, le vaccin développé en Russie. Le tout pour un peu moins de 2000 euros (2200fr.) révèle « Travel Inside ». Dans le pays de Poutine, les non-Russes, dont les Suisses, Des faits « consternants » Plusieurs associations et collectifs, dont « À qui le tour ? », ont estimé hier dans un communiqué que le premier jour du procès (« 20 minutes » d’hier) avait montré « une justice et une police partiales ». Ils ont fustigé un rapport des faits « consternant » et dénoncé le fait qu’aucun expert n’avait été requis pour analyser le déroulé de l’intervention, alors que trois spécialistes ont été convoqués pour analyser les conditions des tirs. « Porter une arme en service et devoir en faire usage impliquent une grande responsabilité. Des comptes doivent être rendus », écrivent-ils. qu’il existait d’autres moyens et que l’accusé aurait pu fuir comme son chef l’avait fait : « L’ordre, c’est la maîtrise de la violence par de bons choix. » Puis, la parole est revenue au prévenu : « Cette affaire m’a totalement chamboulé », a-t-il dit. Le verdict sera rendu mercredi prochain. –CHRISTIAN HUMBERT Randonnée mortelle à Zinal Le drame s’est produit à plus de 3400 mètres d’altitude. –POL. VS Une offre pour être vacciné en Russie ont en effet le droit de se faire piquer. L’offre comprend deux allers-retours en quatre jours vers Moscou pour recevoir les deux doses. Pas sûr toutefois que les personnes vaccinées s’y retrouvent : le Spoutink V n’est reconnu ni par la Confédération ni par l’Union européenne, et la validité de cette vaccination ne sera sans doute pas prise en compte par un futur passeport vaccinal. –FRS
JEUDI 25 MARS 2021/20MINUTES.CH Les alentours de l’EPCL ont été brièvement bouclés. – J. ROMANO Écoles évacuées une énième fois LAUSANNE Hier, le Gymnase de Beaulieu a été la cible d’une alerte à la bombe. La police a ensuite été appelée pour la même raison à l’École professionnelle commerciale de Lausanne (EPCL)... pour la 5e fois cette année. « On dirait que cela devient la mode, hélas… » soupirait un agent. Il y a déjà eu onze alertes de ce type dans le canton en 2021. Leurs auteurs s’exposent à 3 ans de prison, à une amende et à la prise en charge des frais d’intervention. L’arrestation Un homme de 20 ans a été arrêté mardi à Estavayer-le-Lac (FR), après avoir commis deux cambriolages dans la même soirée. Cinq autres vols, commis entre février et mars, lui ont été attribués. Actu 3 L’OFSP éloigne le rêve de passer Pâques à Zanzibar TOURISME La Tanzanie a été ajoutée à la liste des zones à risque. Les plans de vacances de nombreux Suisses sont perturbés. Des îles paradisiaques où l’on peut se rendre sans visa, sans vaccin et sans test PCR ? C’est possible à Zanzibar, au large de la Tanzanie. Mais ce sera bientôt plus contraignant : hier, l’OFSP a rajouté le pays sur la liste de ceux en provenance desquels il faut se mettre en quarantaine. La Tanzanie, pourtant, n’a pas rapporté le moindre cas de Covid depuis… mai 2020, parce que son président, d’ailleurs décédé la semaine dernière, avait décrété alors que le virus avait disparu de son pays grâce à trois jours de prière nationale observés par les Tanzaniens. Ce n’est donc pas sur la base des données épidémiologiques tanzaniennes que s’est basé l’OFSP, puisqu’elles sont inexistantes. En fait, ce sont les voyageurs précoces qui sont en partie responsables de priver d’évasion ceux qui voulaient partir à Pâques. Ces dernières semaines, ils étaient déjà nombreux à visiter l’archipel. « Des personnes infectées sont entrées en Suisse après y avoir séjourné », déclare YannHulmann, porte-parole de l’OFSP. Un indice de circulation du virus suffisamment clair pour décider d’ajouter la Tanzanie à L’animal a trouvé un terrain de chasse près du lac de Neuchâtel. –KORA.CH Des voyageurs, rentrés infectés dernièrement de l’archipel, privent ceux qui voulaient partir en avril. –ISTOCK Des départs malgré les quarantaines Kuoni et Hotelplan font un constat : certains voyageurs, notamment ceux qui font du télétravail ou les retraités, ne baissent plus les bras face aux quarantaines et maintiennent leur voyage. « À Pâques, les destinations courantes concernées par la quarantaine sont Dubaï et les Maldives. Mais le Portugal, l’Espagne et les Canaries, par exemple, la liste, comme le prévoit l’ordonnance Covid sur le voyage international. La décision change les plans Un chacal à la Grande Cariçaie BIODIVERSITÉ Le 3 février, un piège photographique a immortalisé un chacal doré dans la réserve de la Grande Cariçaie, au bord du lac de Neuchâtel. L’information a été publiée mardi par la Fondation KORA et l’Association de la Grande Cariçaie, et relayée par « Arc- Info ». Originaire des Balkans, l’espèce étend son territoire. Sa première observation en Suisse remonte à 2011. Un individu avait été observé en début d’année dans le Jura vaudois, près du col du Marchairuz. n’y sont pas soumis », indique Kuoni. Cette année, les destinations accessibles qui ont la cote auprès des Suisses sont le Mexique, l’Égypte, la République dominicaine, le Costa Rica et… la Suisse. À noter que la Grèce et la Bosnie entrent sur la liste des quarantaines, mais que le Royaume-Uni, l’Irlande et les États- Unis en sortent dès aujourd’hui. de Suisses qui y avaient prévu une escapade pascale. C’est le cas de Christine*, Vaudoise qui pensait avoir enfin trouvé le Il fait doubler à lui seul les infractions SAINT-GALL Alors que les cantons ont publié les statistiques de la criminalité, un cas particulier a attiré l’attention du « Regionaljournal Ostschweiz ». Il s’agit de la commune de Gossau, qui a totalisé 1326 délits en 2020, soit près du double de l’année précédente. Or, cette explosion des infractions est imputable à un seul et même homme ! Le coupable est un postier, employé au centre logistique de traitement du cour- moyen d’assouvir son besoin de prendre le large. Pour elle, la date d’entrée en vigueur de l’obligation de quarantaine (le lundi de Pâques) n’est pas un hasard. « Je pense que l’OFSP essaie de nous empêcher d’y aller en vacances, dit-elle. Je suis en télétravail, donc techniquement, je pourrais faire une quarantaine au retour. Mais je n’en ai pas vraiment envie… En même temps, la perspective de passer mes vacances à Penthalaz est pour moi une grande angoisse. » –YANNICK WEBER * Prénom d’emprunt rier. Il est sous enquête depuis l’été 2020, et a avoué avoir dérobé environ 600 lettres et colis. Une large partie de ses larcins reste introuvable. Ces vols ont été inscrits comme 600 infractions pénales individuelles dans les statistiques. La raison de cette pratique est le fait que chaque vol a fait une victime différente, soit le destinataire. L’homme a été licencié sans préavis et une plainte a été déposée. –RMF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :