20 minutes Genève n°2021-03-22 lundi
20 minutes Genève n°2021-03-22 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-22 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : bafouées, les Turques crient leur rage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Très loin du compte BERNE Seuls 492 millions de francs ont été versés à fonds perdus aux entreprises dans le cadre des cas de rigueur, a indiqué le « Sonntags- Blick », bien loin des 10 milliards prévus par le Parlement. Les cantons de Genève et de Zurich ont versé le plus (environ 75 millions chacun), devant le Valais (70 millions) et Vaud (51 millions). Cas positifs à l’armée BERNE Dix-sept recrues ont été testées positives au Covid-19 dans la caserne de Spiez et 28 autres ont été placées en quarantaine. Toutes sont asymptomatiques. De plus, aucune recrue n’a pu profiter de la sortie du week-end, après trois semaines de service d’affilée. Étudiants casaniers GENÈVE S’ils en ont souvent marre des cours à distance, 95,1% des étudiants veulent des examens en ligne, selon un sondage auprès de ceux qui passent le bachelor en relations internationales cités par la « Tribune de Genève ». Parmi les raisons  : l’angoisse d’épreuves en présentiel, le risque lié au Covid ou de nouveaux frais pour retrouver un logement à Genève. GENÈVE La couverture vaccinale des EMS est en très bonne voie, mais les restrictions continuent à peser sur les résidents. « Tous les résidents des EMS l’ayant désiré ont reçu leur première dose de vaccin. Pour la seconde, dans 90% des établissements, ce sera OK d’ici deux semaines », a annoncé jeudi la pharmacienne cantonale Nathalie Vernaz-Hegi. Il faudra encore attendre quinze jours pour que l’antidote déploie tous ses effets. Les aînés en institution seront-ils alors libérés du carcan de mesures sanitaires visant à les protéger ? « Dès que 80% des résidents auront été vaccinés, quelques assouplissements seront possibles », juge Laurent Paoliello, porte-parole du Département de la santé. « Un grand nombre d’EMS répondront à ce critère », évalue Nathalie Vernaz-Hegi. actu.20min.ch La vaccination va plus vite que la libération des aînés Le port du masque pourrait durer toute l’année. –ISTOCK Mais le processus n’est envisagé qu’à petits pas. « Il est clair que les EMS ne pourront pas être totalement ouverts, tempère Nicolas Walder, président de la faîtière de la branche (Fegems). On ne sait pas à quel point les vaccins évitent la transmission. En EMS, il y a du personnel avec des familles qui peuvent être contaminées. Et quid de la protection dans six mois ? Il faut rester vigilant. » Policiers dans les vignes VAUD Police Lavaux a mis en place un délégué aux affaires viticoles et au tourisme. Sa mission consistera à identifier les problématiques liées aux nombreux promeneurs dans les vignes de la région. Avec la fermeture des établissements publics et de plusieurs activités à cause du coronavirus, leur nombre s’est considérablement accru ces derniers mois. Ce qui entraîne des nuisances qui ont fini par affecter le travail de certains vignerons. « En ces temps difficiles, je comprends les envies de promenade. Que des gens s’asseyent sur mon mur pour contempler l’horizon, je les reçois avec plaisir. Mais pas pour jouer au frisbee dans mes vignes ou y laisser des déchets », explique par exemple le vigneron Blaise Duboux. –APN But de l’opération  : permettre une meilleure cohabitation entre promeneurs et vignerons. –POL. LAVAUX Les conditions requises pour assouplir À Genève, les résultats vaccinaux sont excellents (20 infections sur 50’000 patients ayant reçu la 1re dose, une infection sur 27’000 personnes ayant reçu la seconde), mais pas question de laisser les aînés vaccinés vivre normalement. « L’objectif est de baisser la tension Directeur de l’EMS du Jura, Serban Badic juge qu’a minima, le triptyque masque-distance-désinfection des mains devra être respecté toute l’année. « Si on allégeait trop vite et que survenaient d’autres restrictions, le retour en arrière serait très douloureux pour nos résidents. Nous préférons attendre et être sûrs. » Cette retenue s’applique à tous les vaccinés. « Nous les invitons au respect des gestes barrières, plaide Laurent Paoliello, car on ignore si le vaccin stoppe la contagion. » –JÉRÔME FAAS hospitalière en vue de la 3e vague, défend Laurent Paoliello. Il faut tenir les gestes barrières pour limiter la circulation du virus. Nous aurons un blanc-seing quand 40%-50% de la population sera immunisée ou vaccinée. Avec ce ratio, les hospitalisations baissent de 80% à 85%. » Un peu de lest Le 5 mars, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) préconisait des assouplissements si tous les résidents d’un EMS avaient eu l’opportunité de se faire vacciner. Dans ce cas, l’OFSP pourrait généraliser les repas en commun et reprendre les activités de groupe. Il suggère aussi d’autoriser les visites en chambre et les résidents à sortir de l’institution. Mais Berne insiste  : pas question pour les aînés de renoncer au masque. Le feu dans un bâtiment de Wichtrach a fait un mort et un blessé. –DR Incendie mortel dans un resto BERNE Un corps sans vie a été découvert hier matin après l’incendie d’une bâtisse abritant un restaurant dans le village de Wichtrach. Quatre personnes sont sorties par leurs propres moyens, et l’une d’elles a été L’explosion hospitalisée pour une intoxication à la fumée. Le cinquième individu ne répondait pas aux appels des pompiers, qui ont dû progresser prudemment en raison d’un risque d’effondrement. Il n’a pas pu être sauvé. 43% C’est la hausse du nombre d’appels pour dénoncer des nuisances sonores dans le canton de Vaud en avril 2020, en plein semi-confinement, par rapport à avril 2019, a indiqué hier « Le Matin Dimanche ».
LUNDI 22 MARS 2021/20MINUTES.CH Sauvetages sur les lacs romands VAUD Un homme de 50 ans a été repêché samedi au large de Grandson (VD), dans le lac de Neuchâtel. Le voilier du malheureux s’était retourné et les secours ont trouvé l’embarcation, mais pas son navigateur. Un hélicoptère a été déployé pour le localiser. Peu auparavant, une trentenaire avait été secourue sur le Léman, au large de Lausanne-Ouchy. Elle effectuait une sortie en paddle avec son chien lorsque la bise l’a poussée au large, la contraignant à appeler les secours. Accord-cadre  : avis mortuaire à venir BERNE Il y a une semaine, on parlait de discussions au point mort entre Berne et Bruxelles ; aujourd’hui, le « Sonntags- Blick » évoque carrément la mort de l’accord-cadre institutionnel (InstA)  : « Le fait que des projets échouent est une réalité de la vie. Cependant, la façon dont InstA menace maintenant de mourir – des mains du gouvernement fédéral lui-même – serait extraordinaire, voire STUPÉFUANTS STUPÉFIANTS Un policier estime que cette drogue de synthèse pourrait devenir rapidement un problème de santé publique aussi important que l’héroïne. Un hélico a permis de retrouver le navigateur tombé à l’eau. –REGA historique », écrit ainsi le journal. La direction d’Economie- Suisse aurait perdu tout espoir et s’inquiète pour l’accès sans entrave au marché pour les entreprises exportatrices suisses. Le journal rappelle que la question de la responsabilité en cas de licenciements de la part des exportateurs suisses à cause d’une participation restreinte au marché européen est loin d’être tranchée. –EWE Neige instable et avalanches ce week-end VALAIS Un jeune freerider a perdu la vie dans une avalanche samedi à Hérémence. Transporté à l’hôpital, il a succombé à ses blessures. Douze coulées se sont déclenchées ce jour-là et six interventions héliportées ont été nécessaires. Des appels à la prudence ont aussi été émis pour la journée d’hier. Trois randonneurs à ski, emportés à Ayent, ont été blessés, dont une femme très grièvement. Un drame a été évité de peu à Grindelwald (BE). Cinq personnes ont été ensevelies, mais elles ont réussi à se libérer avant l’arrivée des secours. Le lieu du drame à Hérémence. La neige est fragile, car mélangée avec du sable du Sahara. –POLICE VALAIS Actu 3 Davantage de dépressions, mais pas plus de suicides Une déferlante de crystal meth se répand en Suisse « Cette drogue est généralement sous-estimée »  : Ramon Mooser est inquiet. Depuis 2017, le chef de la brigade fribourgeoise des stupéfiants assiste à une consommation de méthamphétamine « intensive »  : « La crystal meth pourrait devenir un problème aussi important dans ce pays que l’héroïne l’était autrefois », craint-il. Ce stupéfiant, présent dans la série télévisée « Breaking Bad », est surtout connu comme une drogue détruisant des vies aux États-Unis. Mais Forte dépendance La meth engendre une dépendance psychologique très forte. Sa consommation libère cinq fois plus d’« hormones du bonheur » dans l’organisme que la cocaïne, qui appartient aussi à la famille des stimulants. On se sent ainsi euphorique, courageux et efficace. « Associé au sexe, le bonheur semble parfait, note la « NZZ am Sonntag ». En comparaison, la vie normale semble éternellement vide. » Si, au départ, 1 gramme se vendait 400fr., désormais il coûte de 150 à 250fr., voire 80fr. pour des quantités plus importantes. depuis quelques années, la substance commence à envahir l’Europe, rapporte la « NZZ am Sonntag ». En février, la police Le prix de ces cristaux est passé de 400 à 80fr. le gramme. –AFP a démantelé un trafic de meth se chiffrant en millions. Deux Suisses auraient importé plus de 13kg dans la région de Berne entre 2017 et 2019. La région de Berne – Soleure – Fribourg – Neuchâtel est un triste exemple de la façon dont la drogue se répand également hors des centres urbains, selon le journal dominical. Les cristaux blancs, ressemblant à de la fleur de sel, sont ainsi fumés chez soi et négociés de plus en plus par des réseaux organisés. Côté romand, dans la région de Neuchâtel, on compterait déjà 1500 personnes dépendantes de la meth, et environ 300 à Fribourg. Les dealers visent une nouvelle génération de consommateurs, âgés entre 20 et 35 ans et qui ne sont pas issus du milieu de la nuit. –EWE Toute personne pensant avoir des problèmes d’addiction peut contacter Addiction Suisse au No 0800 105 105 (gratuit), du lundi au vendredi de 9h à 12h. Afin de faire pression sur les décideurs, certains partis ont récemment avancé que la Suisse enregistrait une hausse des suicides. Selon « Blick », cette tendance a été exagérée. Aucun canton n’indique de hausse significative. Par contre, la santé mentale de la population helvétique se détériore. Les psychologues signalent des symptômes dépressifs de plus en plus répandus. Deux tiers des praticiens ont dû refuser des patients. Passant agressé au petit matin BIENNE (BE) Une altercation entre deux groupes de deux personnes s’est terminée dans le sang, hier matin aux alentours de 4h30. Le premier duo a été abordé par deux jeunes de 18 à 20 ans. Des insultes ont fusé entre deux des hommes, et la victime, âgée de 35 ans, a été grièvement blessée à coups de couteau. La personne qui l’accompagnait s’en est, elle, sortie indemne. Le trentenaire a été hospitalisé. La police a lancé un appel à témoins. La frayeur Un enfant de 2 ans est tombé dans l’Aar hier à la hauteur de Brugg (AG). Un témoin a pu alerter les secours. Il a été sauvé par la police régionale et conduit à l’hôpital en état d’hypothermie sévère. Une enquête est en cours.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :