20 minutes Genève n°2021-03-18 jeudi
20 minutes Genève n°2021-03-18 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-18 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : Beat Feuz aligne un quatrième titre à la suite.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Les organisateurs de la foire agricole espèrent être fixés avant l’été pour en définir les conditions. –MLU Faudra-t-il montrer patte blanche à l’Olma ? SAINT-GALL « Il vaut mieux une manifestation avec un passeport coronavirus que pas de manifestation du tout », a déclaré la directrice de la plus grande foire agricole de Suisse, Christine Bolt. Elle a laissé entendre que l’entrée à l’Olma pourrait être réservée au public vacciné, testé 20 secondes Gravier sur l’autoroute ZOUG Un véhicule transportant du gravier sur une remorque a été victime d’un accident mardi entre Walterswil et Baar. La remorque chargée de gravillon a basculé et a répandu son chargement sur l’autoroute A4, qui a dû être bouclée durant l’opération de nettoyage. Le conducteur n’a pas été blessé. Ouverture des soins POLITIQUE Les infirmières et les infirmiers pourront fournir et facturer des soins sans prescription médicale. Le National a accepté mercredi par 175 voix contre 2 le compromis dans le cadre du contre-projet indirect à l’initiative populaire « Pour des soins infirmiers forts ». Le Conseil des États doit encore se prononcer jeudi. Tunnel percé en Valais HAUT-VALAIS Le percement du tube sud du tunnel de Riedberg a été achevé. Une petite cérémonie a eu lieu hier en comité restreint en raison de la pandémie, explique le Conseil d’État dans un communiqué. L’ouvrage pourrait être mis en service en 2025-2026. COVID-19 Malgré la hausse des infections, les autorités romandes demandent des assouplissements dès lundi, notamment pour les restos. COVM-IP Sur les quatre critères épidémiologiques observés par le Conseil fédéral pour décider de rouvrir ou non, trois ne sont pas remplis. Or, pour les cantons, ces indicateurs épidémiologiques « ne suffisent pas pour décider d’assouplir ou de maintenir les mesures », comme le note le Conseil d’État jurassien dans sa réponse à la consultation lancée par le Conseil fédéral vendredi. Les cantons romands sont unanimes  : oui, les terrasses doivent rouvrir et oui, ce pas doit être fait le 22 mars. Certains veulent même aller plus loin. Vaud et Fribourg disent que les espaces inté- négatif ou remis du Covid. L’événement, qui a été annulé l’an passé, devrait avoir lieu du 7 au 17 octobre, ont en outre annoncé les organisateurs à la SRF. Ils pensent préciser avant l’été les conditions de ce rassemblement, qui avait attiré 363’000 visiteurs en 2019. MOUTIER (BE) À quelques jours du vote décisif sur l’appartenance de la ville du Jura bernois, certains n’en peuvent plus des polémiques qui agitent la campagne. Dernière en date, une vidéo de l’association pro-bernoise MoutierPlus a été retirée de Facebook après plusieurs plaintes. Elle utilisait l’image d’artistes tels que Stéphane Eicher ou Phanee de suisse.20min.ch Campagne agitée par les polémiques Il confond frein et accélérateur BÂLE-CAMPAGNE Mardi matin, un accident est survenu à Liestal (BL). Un conducteur de 86 ans a confondu le frein et l’accélérateur, déclenchant une réaction en chaîne. La voiture qui le précédait a été poussée contre la barrière d’un pont, puis contre des feux de signalisation. Elle a finalement percuté deux écolières de 14 et 16 ans. Quatre personnes, légèrement blessées, ont dû être transportées à l’hôpital. Pool. Le hic ? Aucun d’entre eux n’avait été consulté ni n’avait donné son accord. « Et ça m’embête, parce qu’en tant qu’artiste je ne prends pas parti en politique », a réagi Phanee de Pool. La déprédation d’une bâche pro-bernoise à coups de fusil et l’utilisation de la photo d’un militant décédé par les pro- Jurassiens avaient déjà provoqué des remous. –RMF Le fautif a fini sa course contre un élément de chantier. –POL. BÂLE Cantons unanimes pour la réouverture des terrasses Le Conseil fédéral doit prendre sa décision demain. –P.FRAUTSCHI-TDG rieurs des restos doivent aussi accueillir des clients en avril, par exemple en journée. Seul le Jura souhaiterait une restriction  : les ouvertures devraient ne concerner que les établissements servant à manger et avec des horaires restreints. Les bars le soir, ce serait trop risqué. « L’expérience montre que les règles sont difficilement respectées en fin de soirée dans les établissements qui ne proposent que des boissons », souligne-t-on à Delémont. Les cantons ne sont-ils pas inquiets de l’augmentation des cas ? N’est-il pas bizarre d’ouvrir alors que l’Italie se reconfine et que l’Allemagne et la France parlent de troisième vague ? Non, l’épidémie peut être contrôlée. « Nouspourrions facilement assurer un traçage de qualité avec un nombre supérieur de cas positifs aux 65 cas actuels par jour », dit par exemple le Conseil d’État valaisan. –YANNICK WEBER Davantage de public en extérieur Le Canton du Valais et celui de Fribourg voudraient que le Conseil fédéral autorise aussi l’ouverture des piscines. Pour les manifestations en extérieur, Fribourg estime que la limite de 150 personnes n’est pas pertinente et voudrait, De retour à l’uni ? Le Conseil fédéral veut réautoriser l’enseignement en présentiel dans les hautes écoles, mais limiter l’affluence à 15 personnes par salle. Les cantons romands sont sceptiques et veulent un retour plus large, moyennant des mesures sanitaires. « Un maximum de 15 personnes n’est pas une solution appropriée du point de vue pratique », disent Vaud et Fribourg. Le Valais est aussi favorable à l’autorisation de l’enseignement en public. après Pâques, des jauges plus importantes. Neuchâtel, Genève et Berne n’ont pas publié leur prise de position pour l’instant. En Suisse alémanique, Zurich a de son côté demandé la levée de l’obligation du télétravail.
JEUDI 18 MARS 2021/20MINUTES.CH Le refus Le National a refusé par 96 voix contre 84 (7 abstentions) un texte porté par près de 40 organisations de santé, demandant à la Confédération et aux Cantons d’interdire toute forme de publicité pour les produits du tabac atteignant les jeunes. Anticorps testés en pharmacie BERNE Les tests sérologiques permettant d’identifier les gens ayant été infectés par le coronavirus devraient être élargis aux pharmacies. Le National a accepté à l’unanimité une motion en ce sens d’Olivier Feller (PLR/VD). Cela permettra de mieux estimer la proportion de personnes déjà atteintes. Ces tests ne sont pas encore fiables, mais le deviendront à brève échéance. Le Conseil des États doit encore se prononcer. PUB F..1'.'en:ion:Siazzere ".Pcul "w'ementdiedei'ei0V811'. i HNTERNET INTERNET Une satire a été prise au pied de la lettre par des internautes. Migros a dû démentir. La mention « Attention, satire ! » à la fin du texte n’a pas suffi. Un site alémanique a écrit un faux article dans lequel un patron fictif de Migros indiquait que, dès cet été, l’accès aux magasins serait interdit aux personnes ayant été vaccinées et que le masque y serait proscrit  : les clients seraient appelés à accrocher leur masque sur des porte-masques à l’entrée des succursales. Bien que fantaisiste, cet article a été pris au premier degré par certains et l’info est devenue virale après avoir été relayée par un site francophone proche du mouvement conspi-. LA POSTE5 11\I. Î Ï S helVeklA ZURICH a.Basle 0 r RAIFFEISEN 50415SCOM Suisse 7 Migros fermée aux clients vaccinés ? Certains y ont cru Le géant orange a dû démentir pour rassurer les crédules. –REUTERS rationniste QAnon. C’est surtout en France que la sauce a pris ; en Suisse, bien moins. L’agence AFP a fini par publier Tu as entre 14 et 25 ans et tu résides en Suisse ? Un projet de Change la Suisse ! Avec l’aimable soutien de Avec le soutien financier de la Confédération, en vertu de la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse (LEEJ) un article de « fact checking », dans lequel le porte-parole de Migros Tristan Cerf a confirmé que tout partait d’un texte parodique, qui ne vient pas de l’interne de l’entreprise, et que le géant orange continuerait à appliquer les directives sanitaires de l’OFSP. Dans le texte original, le faux patron de Migros s’appelle Patrick Frischluft, que l’on peut traduire par « Air frais ». Il y déclare, en sus de sa prise de position antimasque et antivaccin, qu’il veut, par ses propositions, apporter… « de l’air frais à la société ». Sa conclusion prend une tournure ironique après le partage massif de la fausse information. Il y dit que Migros donnera la préférence à « ceux qui pensent encore par eux-mêmes, qui font confiance à leur système immunitaire et qui ne suivent pas aveuglément, excusez l’expression, toutes les merdes qu’on leur sert ». –YANNICK WEBER Participe d publie ton idée jusqu'au 21 mars 2021 sur wwi tengage.chIsuisse Participe et publie ton idée jusqu’au 21 mars 2021 sur www.engage.ch/suisse



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :