20 minutes Genève n°2021-03-12 vendredi
20 minutes Genève n°2021-03-12 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-12 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : pilleurs d'armureries suisses coffrés à Lyon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les faits avaient eu lieu au quai des Bergues en 2017. –TPI Vigile blanchi une nouvelle fois GENÈVE L’agent de sécurité qui avait fait feu sur les braqueurs d’une bijouterie du centre-ville en 2017 vient à nouveau d’être acquitté par la justice genevoise dans son procès en appel, indique letemps.ch. Les juges ont rejeté la thèse du Ministère public, qui demandait la condamnation pour tentative de meurtre. Ils ont estimé que le vigile n’avait jamais envisagé de blesser mortellement les malfrats. Il recevra 60’000 francs à titre d’indemnité. LAUSANNE L’évacuation s’est faite très naturellement lorsque l’alarme a sonné, jeudi à 11 heures. Les élèves de l’École professionnelle commerciale de Lausanne (EPCL) ont rapidement quitté leur classe et se sont rassemblés dans le parc de la Vallée de la Jeunesse. C’était la troisième fois, après le 27 janvier et le 19 février, qu’ils étaient contraints d’évacuer le bâtiment à cause d’une VAUD Un indépendant de 51 ans a pris une voiture avec un leasing de 48 mois. Mais l’affaire a tourné court avec la banque. Certaines relations durent le temps d’un éclair. C’est le cas de l’affaire qui oppose A. à une banque alémanique. En août 2019, cet indépendant de 51 ans actif dans le bâtiment avait trouvé un accord avec un garage pour une voiture en leasing. Pour faire baisser la valeur de la Mercedes-Benz GLS 350, il avait été décidé que le véhicule resterait exposé au garage jusqu’en décembre. A. l’avait récupéré le 17. « N’ayant pas reçu de bulletin de versement, j’ai contacté la banque en janvier », explique-t-il. Ce n’est que le 18 février qu’A. reçoit les bulletins de versement avec les « congratula- actu.20min.ch Sa Mercedes de rêve se change en long cauchemar Banque muette Contactée jeudi à 8h pour avoir sa version des faits, la banque a dit qu’elle devait être déliée du secret bancaire par son client avant de pouvoir se prononcer sur cette affaire litigieuse. L’intéressé a aussitôt donné son accord par l’envoi d’un document signé. Mais à 17h02, la banque a finalement décidé de garder le silence  : « Nous ne faisons pas de commentaires sur d’éventuelles relations clients existantes ou non existantes. » tions » de la banque. Le lendemain, c’est le choc  : le même établissement lui adresse un « dernier rappel avant la résiliation du contrat ». L’avocate d’A. dénonce « une mise en demeure infondée ». Mais le 6 mars 2020, la banque annonce la résiliation du contrat. Troisième alerte à l’EPCL Le film de l’évacuation est sur notre app. fausse alerte à la bombe. Cette fois, « la rumeur parle d’un mot laissé dans les toilettes des filles », rapporte un étudiant. « C’est débile, ça nous fait rater des cours. On en a marre », se fâche une élève. Afin de ne pas prendre de risques, les jeunes ont finalement été libérés pour le reste de la journée. Des rattrapages seront organisés et une enquête de police est en cours. –RMF Les étudiants sont rodés aux fausses alertes à la bombe. Il y en avait déjà eu deux, en janvier et en février. –DR Le client a reçu la voiture en décembre et l’a perdue en mars. Trois jours après, elle mandate une entreprise pour récupérer le véhicule. Selon nos informations, A. était en surendettement à cause d’un crédit de consommation de 70’000 francs. « S’il y a erreur, elle n’émane pas de moi. J’ai perdu mon avance de Des F/A-18 (photo) des forces aériennes ont effectué des approches sur l’aéroport de Kloten (ZH), ces derniers jours. Ils prenaient part à des exercices inédits, guidés par des contrôleurs FRANCE Un médecin de 64 ans qui exerçait depuis 2019 dans une clinique de Haute-Savoie a été inculpé en décembre 2020 pour « assassinats » et placé sous contrôle judiciaire. Selon l’hebdomadaire « Le Faucigny », ce généraliste spécialisé dans les soins palliatifs serait La justice saisie Pour s’acquitter de la première redevance de leasing,A. a vendu au garage son ancienne voiture et a versé en sus 3500fr. cash. En février 2020, il a refusé de payer à la banque les mensualités pour les mois où il n’avait pas pris possession du véhicule. « Il ne me reste plus que ma camionnette d’entreprise. C’est avec ça que je me déplace avec ma famille aussi. » Une conciliation au tribunal en octobre a échoué.Aujourd’hui, A. réclame 23’000fr. à la banque. 20’000fr. pour obtenir cette Mercedes, je n’ai plus de voiture et on me réclame 11’000fr. pour les frais de rapatriement en Suisse alémanique. Même si entre la banque et moi, c’est le pot de fer contre le pot de terre, je ne me laisserai pas faire », proteste A. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Manœuvres inédites à Kloten militaires dans une zone exclusivement civile, a annoncé jeudi Skyguide. But de ces opérations  : pratiquer les procédures d’interception en cas d’atterrissage d’urgence à Zurich. Euthanasie  : médecin inculpé –ISTOCK soupçonné d’avoir euthanasié huit patients âgés de 85 à 90 ans. La clinique n’est en l’état pas mise en cause. Le docteur D. avait déjà été condamné en 2017 à 18 mois de prison avec sursis pour agression sexuelle. L’instruction judiciaire se poursuit.
VENDREDI 12 MARS 2021/20MINUTES.CH 20 secondes Réactions indésirables CORONAVIRUS Au 8 mars, Swissmedic a évalué 597 déclarations d’effets secondaires indésirables en lien avec les vaccins (sur 900’000 doses administrées). Seules 30% ont été considérées comme graves. Ces analyses ne modifient pas le rapport bénéfice-risque des vaccins, souligne Swissmedic. LYON 7) (F) Des dizaines de personnes ont été arrêtées dans la région lyonnaise. Elles sont soupçonnées d’avoir attaqué plusieurs armureries en Suisse. Vingt-quatre personnes ont été interpellées en début de semaine dans la région lyonnaise. Ce coup de filet a été opéré dans le cadre d’une vaste enquête portant sur plusieurs attaques d’armureries commises en Suisse et dans le Jura français à la fin de l’année 2020. Selon nos informations, huit des suspects interpellés devraient être présentés aujourd’hui à un juge d’instruction, au Tribunal judiciaire de Lyon. Selon une source proche de l’enquête, ils appartiennent à une équipe soupçonnée d’au Infractions en baisse NEUCHÂTEL La police cantonale a dressé le bilan annuel des infractions routières. En 2020, les conducteurs dénoncés pour ivresse au volant étaient environ un tiers moins nombreux que l’année précédente. Le nombre d’excès de vitesse a lui aussi nettement fléchi. Très violente collision FRIBOURG Un choc frontal a fait deux blessés, jeudi près de Montagny-la-Ville. Pour une raison inconnue, un conducteur de 25 ans s’est déporté sur la voie inverse et a percuté la voiture arrivant en face de lui. Le jeune homme, éjecté du véhicule, a été héliporté à l’hôpital. L’autre automobiliste, une jeune femme du même âge, a été prise en charge en ambulance. L’indemnité 40’000 fr. C’est la somme que réclame « Carlos » depuis jeudi devant un tribunal de Zurich pour « traitement dégradant ». Ce délinquant multirécidiviste de 25 ans défraie la chronique depuis 2013 en Suisse alémanique. Son « traitement de luxe » en prison avait alors créé une grosse polémique. Actu 3 Depuis mars 2020, plus de 2000 spectacles et festivals, dont celui de Cully, ont été annulés. –LOORENT Festivals  : le gros bouillon Armes et grosses berlines suisses sont dans le viseur moins quatre brigandages similaires commis le 7 septembre et les 3, 5 et 14 octobre 2020. Les deux premières attaques ont été perpétrées en Suisse. Leur localisation exacte reste pour Deux commerces d’armes ont été braqués sur sol helvétique. –ISTOCK l’heure inconnue. L’un de ces brigandages sur sol helvétique a avorté et a donné lieu à des coups de feu  : le groupe a été mis en échec par l’armurier, qui a tiré sur les assaillants. Il apparaît que les suspects sont des délinquants assez jeunes, mais déjà connus des services de police. « Dans les années 2000, les armes des voyous lyonnais provenaient le plus souvent de filières d’anciens pays de l’Est », explique un ancien enquêteur de la police judiciaire de Lyon. La Suisse devient-elle une nouvelle source d’approvisionnement ? « Les armes, comme les berlines puissantes, sont les deux moyens les plus convoités par les malfaiteurs, ils cherchent tous azimuts », prévient-il. L’enquête est menée en France par l’Office central de lutte contre le crime organisé, spécialisé dans la lutte contre le grand banditisme, et la Section de recherches de Lyon de la gendarmerie nationale. –RICHARD SCHITTLY SUISSE ROMANDE Avec plus de 2000 manifestations annulées depuis mars 2020, soit la perte de près de 1,6 million de spectateurs, le milieu romand du spectacle prend un véritable bouillon. Son chiffre d’affaires s’est écroulé de plus de 80%, ont indiqué jeudi plusieurs organisateurs de festivals et d’événements. Selon eux, la reprise est encore loin d’être durable. Ils demandent donc le maintien des mesures de soutien et une indemnisation complète de leurs pertes. Pendant ce temps, à Berne, le Conseil national a renoncé à demander une enveloppe supplémentaire de 350 millions pour garantir les grandes manifestions qui pourraient être annulées, reportées ou restreintes entre juin 2021 et avril 2022. La Confédération ne prendra en charge que la partie des coûts non couverte par d’autres mesures déjà en vigueur. –LGB Une structure pour dénoncer Après l’« affaire des soutien-gorges » qui a secoué le collège de Gambach (FR) début février, des enseignants ont demandé la mise en place d’une cellule d’écoute pour accueillir les dénonciations de comportements inappropriés. L’objectif est de mettre fin au « climat de suspicion » au sein du corps enseignant.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :