20 minutes Genève n°2021-03-10 mercredi
20 minutes Genève n°2021-03-10 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-10 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : une première et le maillot de leader pour Stefan Bissegger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Piégés en altitude BERNE Le nombre de personnes qui ont dû être secourues ou récupérées en altitude a battu des records en 2020. Ainsi, 3471 adeptes de sports de montagne se sont retrouvés en situation d’urgence, a rapporté hier le Club alpin suisse, et ce malgré le semi-confinement imposé en raison de la pandémie. Report de vaccination NEUCHÂTEL Le canton va fermer un de ses centres pendant une semaine par manque de doses à injecter, à cause d’un retard de Moderna. Les vaccins devraient être livrés seulement le 22 mars. Quelque 3200 rendez-vous ont dû être déplacés. D’autres cantons pourraient devoir faire de même. Sale année pour le sel COMMERCE 2020 a été l’annus horribilis pour le commerce extérieur de sel en Suisse. Les exportations se sont chiffrées à un onzième de leur niveau de 2010. Elles n’avaient plus atteint un niveau aussi bas depuis trente ans. Même tendance pour les importations, qui ont dégringolé de 69% en dix ans. LAUSANNE Cerveau d’un rapt retentissant en 1998, un prévenu revient devant la justice pour des actes commis avec des mineurs. LAUSANNE Fils adoptif d’un ancien ministre vaudois, l’homme de 47 ans doit sa « célébrité » au kidnapping en 1998 d’un jeune Lausannois de bonne famille. Sa peine purgée, la justice l’a rattrapé le 1er décembre 2019. Le quadra a été interpellé en flagrant délit avec une ado de 15 ans dans son lit dans le coquet chalet que lui louait son père à Vercorin (VS). Près d’un an avant son arrestation, le Service de protection de la jeunesse (SPJ) l’avait dénoncé. La perquisition menée à son domicile avait permis aux enquêteurs de mettre la main sur de la cocaïne et du cannabis. Laissé libre, les autorités l’avaient mis en garde filliabe,., : par rapport au très jeune âge des participants à ces soirées quasi quotidiennes où l’alcool coulait à flots et où la drogue aurait été à disposition. Les jeunes étaient souvent en rupture avec leur milieu familial. « L’image des fêtes et des jeux sexuels est un épiphénomène de ce qu’il se passait chez moi, a affirmé hier le prévenu devant le Tribunal correctionnel de Lausanne. C’était plutôt une ambiance bon enfant. Je ne leur ai jamais acheté d’alcool ou de drogue. Ils venaient avec leurs marchandises et leurs bouteilles. » Interrogé sur l’âge des fêtards, il soutient que toutes les actu.20min.ch Ses fiestas avec des ados le conduisent au tribunal Bain pour deux pompiers L’accusé vivait dans ce chalet de Vercorin qu’il louait à son père. –LM MONTHEY (VS) Lundi après-midi, des milliers de Montheysans se sont retrouvés sans la moindre goutte d’eau au robinet après la rupture d’une conduite. Pour stopper l’inondation, une seule solution  : fermer la vanne d’arrivée. Mais celle-ci se trouvait dans un local complètement inondé, lui aussi. Deux pompiers ont donc été appelés à la rescousse pour se jeter à l’eau. S’il n’est pas rare qu’ils soient amenés à plonger dans le Rhône, « l’intervention de plongeurs dans un local technique, c’est effectivement quelque chose d’inhabituel », estime le président de la commune, Stéphane Coppey. L’intervention rapide des hommes-grenouilles a permis de limiter les dégâts, mais 300’000 litres d’eau potable ont été perdus. L’alimentation des ménages a pu être rétablie par la suite, en passant par d’autres circuits d’approvisionnement. –XFZ Les pompiers ont joué les plongeurs afin de rétablir l’approvisionnement en eau. –VILLE DE MONTHEY Vidéo  : des images aériennes de l’inondation crée par l’accident sont à voir sur notre app. Brigue labellisé pour le freeski VALAIS Swiss-Ski a attribué à l’École de sport du Collège de Brigue le label de « Centre national de performance pour le freeski ». La structure a été récompensée pour la qualité de sa formation sportive et scolaire. Après Davos (GR) et Engelberg (OW), le Collège Spiritus Sanctus brigois devient le troisième centre national de performance dans le ski freestyle. Cette nouvelle distinction vient compléter la palette de labels déjà obtenus par le collège valaisan pour le ski alpin, le biathlon, le snowboard et le ski de fond. Riche maîtresse L’accusé ne s’en cache pas. Il a bien vécu et vit encore actuellement aux crochets de son ancienne maîtresse, âgée aujourd’hui de 72 ans. La Cour est revenue sur cette relation qui lui permettait de mener grand train. Il a nié avoir imité sa signature sur un contrat d’assurance ou de lui avoir extorqué de l’argent en allant par exemple se servir de cash à des bancomats  : « C’était toujours avec son accord. Elle me disait  : « Si tu couches avec moi, je te passe ma carte. » jeunes filles lui avaient affirmé être plus âgées. Le Vaudois ne nie pas avoir eu des relations sexuelles avec deux très jeunes femmes de 15 et 16 ans. « J’ai pris des risques inconsidérés, c’était complètement débile. J’ai été con », a admis l’accusé, qui s’estime moralement coupable dans cette affaire. –EVE/FRS L’objectif est de réunir les meilleurs espoirs de ski freestyle. Réseau de trafiquants démantelé Après plus d’un an d’enquête, la Police cantonale valaisanne a démantelé un important trafic de cannabis. Trois personnes ont été arrêtées et une dizaine d’autres interpellées et dénoncées au Ministère public. Au moins cinq kilos de haschich et de cannabis ont été saisis. Les investigations ont aussi permis d’établir que 100 kilos de produits cannabiques avaient été écoulés par ce biais dans le Valais central. –REUTERS
MERCREDI 10 MARS 2021/20MINUTES.CH Les organisateurs attendent près de 600 inventions en provenance d’une vingtaine de pays. –L. FORTUNATI/TDG Nouvelle version pour le Salon des inventions GENÈVE Du 10 au 14 mars, les esprits inventifs se défieront au Salon international des inventions sous une forme... réinventée. En raison de la situation sanitaire, la manifestation joue la carte virtuelle. Les participants vont soumettre leurs Brèche minimisée par l’armée ? SUISSE Le soldat qui a découvert une brèche dans le système d’apprentissage en ligne (« 20 minutes du 5 mars) estime que l’armée en a minimisé l’importance, dans son communiqué publié jeudi dernier. Il avait mis la main sur Non, les policiers ne font pas la fête en plein Covid ! MONTREUX 0,rpl (VD) Un cliché d’agents en galante compagnie fait le buzz sur le Net. Sauf qu’il date de 2019. 250’000 données de membres de l’armée, de l’administration et des Services de renseignement. Le porte-parole de la grande muette a relativisé l’affaire, soulignant que la plupart des données étaient accessibles librement sur internet. idées sous la forme d’une vidéo de trois minutes lors des « 2021 Inventions Geneva Evaluations Days ». Le Salon des inventions à Palexpo devrait revenir sous sa forme classique au printemps 2022 avec, comme invité, le Salon du climat. &el Gracias preffleopeam eazawi Equei8Lreia ferbemago_eil @cfikristo efetteekerefebattkek PENDANT CE TEMPS LA'.01LA'POLICEsStilSSE Le cliché, pris au Montreux Jazz, avait déjà fait jaser il y a deux ans. –DR La délibération 10 heures C’est le temps qu’a duré l’une des plus longues séances de l’histoire du Conseil national lundi à Berne. Les débats, qui avaient commencé à 14 h 30, se sont terminés à 0 h 40 ! Au menu  : la loi Covid et ses suppléments budgétaires, ainsi que la réouverture des restaurants. Ils ont été nombreux à tomber dans le panneau. En plein Covid, la photo de quatre policiers non masqués entourant des femmes en petite tenue a fait bondir les internautes romands, ce week-end. « C’est donc eux qui nous font respecter la loi ? » s’énerve l’un d’eux, qui a partagé via Snapchat le cliché barré de la mention « Pendant ce temps, la police suisse... » Le contexte de la pandémie explique sans doute l’apparition de la photo. Ou plutôt sa réapparition, car elle date en réalité... de 2019, bien avant le coronavirus. Police Riviera y reconnaît ses agents et ceux de la Gendarmerie, qui étaient en service un soir de juillet 2019. « Il s’agissait d’une sortie de scène en marge du Montreux Jazz », explique Dounya Schürmann-Kabouya, chargée de communication de l’Association Sécurité Riviera. Les policiers avaient alors posé avec la chanteuse franco-espagnole La Zowi (au milieu sur la photo) et ses danseuses, au terme d’un show que lematin.ch avait décrit comme « vulgaire ». La photo avait valu aux fonctionnaires un rappel à l’ordre de leur hiérarchie. « Notre organisation déplore les faits survenus. Uniformé ou pas, un policier doit toujours être exemplaire », ajoute la porte-parole. Des images de forces de l’ordre faisant fi des restrictions sanitaires en plein confinement ont plusieurs fois défrayé la chronique en France. En janvier, la vidéo d’un pot de départ dans un commissariat proche de Paris avait suscité un tollé  : les agents chantaient et dansaient la Macarena sans distance sociale ni masque à l’heure du couvre-feu. –LAUREN VON BEUST Actu 3 Des loyers de plus en plus durs à payer Deux locataires commerciaux sur trois peinent à payer. –ISTOCK SUISSE En réponse à une question d’un parlementaire neuchâtelois, le Conseil fédéral a fait le point sur la situation de ceux qui louent des locaux pour leur commerce ou leur restaurant. Le gouvernement a articulé des chiffres autour d’un rapport de monitoring datant du mois d’octobre. Si avant le « lockdown », 78% d’entre eux n’avaient aucun problème à payer, cette proportion a ensuite chuté à 32%. Et si 6% avaient de grosses difficultés avant la pandémie, ils sont 33% aujourd’hui. Enfin, 42% des locataires commerciaux ont estimé que leur situation était semblable à celle d’avant la crise. Lundi soir, le Conseil national a prolongé à 90 jours le délai de paiement pour les locataires et décidé que les contrats ne pourraient pas être résiliés durant la fermeture et jusqu’à six mois après. –CHT Pas de renvoi de l’accord-cadre BERNE/BRUXELLES La Confédération ne renverra pas l’accord institutionnel à l’Union européenne. Le Conseil national a rejeté hier par 134 voix contre 52 une motion de l’UDC l’exigeant. Le parti voulait que le Conseil fédéral ne puisse conclure ni avec l’UE, ni avec d’autres pays des accords bilatéraux ou multilatéraux contenant de telles dispositions. Soulignant que l’accord ne prévoit pas de reprise « automatique » du droit européen, le ministre Ignazio Cassis semble avoir convaincu les parlementaires. Burqa  : mise en œuvre délicate Certains cantons souhaitent que la Confédération définisse l’application de l’initiative « anti-burqa », selon la « Basler Zeitung ». Toutefois, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter campe sur sa position  : cette responsabilité incombe aux Cantons. Cela s’explique par le fait que, selon la Constitution, c’est à eux de réglementer l’utilisation de l’espace public.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :