20 minutes Genève n°2021-03-09 mardi
20 minutes Genève n°2021-03-09 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-09 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : maths et filles, une difficile équation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Stages non payés à l’ONU  : la Suisse a un rôle à jouer GEA'VE GENÈVE L’Initiative pour des stages équitables et six partis politiques suisses ont appelé Berne à soutenir une réforme qui vise à aider les stagiaires. La 5e Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui a débuté le 1er mars, est « l’occasion de faire changer les choses », estime Albert Barseghyan, membre de l’Initiative pour des stages équitables. Pour la première fois, la situation des stagiaires non rémunérés au sein de l’ONU sera examinée. Revendication principale des partisans d’un changement  : une rémunération de 2500 francs. D’autant plus que la précarité des stagiaires s’est aggravée avec la crise sanitaire. « La plupart avaient un job alimentaire de baby-sitter ou de Stagiaire SDF En 2015, David Hyde, jeune Néo-Zélandais, avait dormi sous une tente à Genève pour dénoncer l’absence de rémunération durant son stage et mettre en lumière la précarité des stagiaires onusiens. Relayée par les médias dans le monde, l’affaire avait provoqué une polémique. « Cette situation est plus que préoccupante. Elle est scandaleuse », s’indigne Mathilde Mottet, de la Jeunesse socialiste suisse, qui relève que rien n’a changé. serveur, mais avec le Covid, ils ont perdu leur seule source de revenus », confie Albert Barseghyan, qui constate que la pandémie n’a pas empêché l’ONU d’engager de nouvelles personnes  : « Ce sont désormais des stages virtuels qui n’offrent même plus l’avantage de se En 2015, un stagiaire avait dormi dehors pour dénoncer la situation. créer un réseau professionnel. » Entre 2018 et 2019, ils étaient plus de 4500 à avoir effectué un stage non rémunéré, dont 541 à Genève. L’association, appuyée par six Jeunesses de partis, a adressé vendredi une lettre à Ignazio Cassis, conseiller fédéral à la La manif s’est tenue place du 14-Juin, date symbolique de l’égalité homme-femme. –V. LAM Le reportage vidéo de l’action menée hier par le collectif féministe est à voir sur notre app. Unies contre le patriarcat LAUSANNE Dans tout le pays, nombreuses sont celles qui se sont réunies hier à l’occasion de la journée des droits des femmes. Slogans, mégaphones, chants et distribution de tracts  : l’idée était d’occuper l’espace public, malgré la pandémie. À Lausanne, environ 200 personnes ont écouté des discours sur l’inégalité salariale, les emplois précaires et les agressions sexuelles. Symboliquement, l’événement se tenait sur la –P. GILLIÉRON LOPRENO-TDG place du 14-Juin, récemment ainsi baptisée pour commémorer la date d’inscription du principe d’égalité dans la Constitution fédérale. La police municipale encadrait discrètement la foule. Plus tôt dans la journée, une quinzaine de femmes avaient été dénoncées pour avoir défilé seins nus au centre-ville en scandant des revendications féministes. Il n’y a eu aucun débordement, mais elles ont enfreint les normes Covid. –FRB tête du Département des affaires étrangères (DFAE). Leur demande  : que la Suisse soit proactive et se positionne en faveur d’une réforme du programme de stages. Le DFAE a indiqué que le pays s’engageait, avec d’autres États, en faveur de ces discussions. – LEÏLA HUSSEIN L’excès 3,28 C’est, en pour mille, l’alcoolémie qu’affichait un conducteur, samedi soir à Emmenbrücke (LU)  : l’homme avait attiré l’attention de la police en raison de sa conduite dangereuse. Ce Portugais de 51 ans a dû laisser son véhicule sur place et son permis a été suspendu. L’automobiliste a été dénoncé à la justice. CIRCULATION L’arrivée du printemps excite les fous de vitesse  : trois chauffards ont été pincés ces derniers jours sur les routes de Suisse. Le plus rapide a été flashé samedi à Täsch (VS) alors qu’il déboulait à 105km/h sur un tronçon limité à 50. Un autre conducteur a été pincé le même jour à Radelfingen (BE). Il roulait à 152km/h au lieu de 80. Enfin, le dernier a déclenché le radar à 142km/h sur une route de Tavannes (BE), elle aussi limitée à 80. 20 secondes actu.20min.ch Fiesta dans un pub SAINT-GALL La fermeture des bistrots ne les a pas découragés  : une cinquantaine de personnes ont été surprises samedi soir par la police en train de fêter un événement dans un pub de la ville. Plusieurs participants ont tenté de prendre la fuite lorsque la police, alertée par le bruit, est intervenue. Ville à la rescousse NYON (VD) L’Exécutif de la Ville entend verser un demi-million de francs à fonds perdus pour secourir les entreprises les plus touchées par la crise. Les autorités réagissent ainsi aux retards pris par les aides fédérales et cantonales. Le Conseil municipal doit encore donner son aval. Habitants privés d’eau MONTHEY (VS) Une conduite d’eau s’est rompue hier à la suite de travaux. L’alimentation du réseau de Choëx a dû être coupée. Plusieurs quartiers de la ville ont dû limiter au minimum leur consommation d’eau. La situation devait revenir à la normale dans la soirée. Un scaphandrier meurt en plongée NEUCHÂTEL Un homme de 55 ans a perdu la vie vendredi. Ce scaphandrier expérimenté a été victime d’un accident de plongée à environ 40m au large de la plage de Boudry. D’abord secouru par des plongeurs présents sur place, il n’a pas pu être réanimé. Malgré les recherches effectuées, son ordinateur de plongée, de la taille d’un natel, n’a pas été retrouvé. Il est activement recherché, a indiqué la police. Les radars n’ont pas chômé Les conducteurs ont fait de gros excès de vitesse. –M.SCHERRER
MARDI 9 MARS 2021/20MINUTES.CH FRIBOURG Deux sœurs ont chacune mis au monde une fille dans la même clinique, mardi passé. Elles ont aussi partagé la même chambre à la maternité. o o m Le terme était prévu ce weekend. Mais les choses sont allées beaucoup plus vite que prévu aussi bien pour Rachel (35 ans), responsable RH, que pour Pascale (37 ans), active dans le marketing. Le 4 mars, à quelques heures d’intervalle, les deux sœurs ont accouché dans une clinique fribourgeoise. C’est l’aînée, arrivée la veille d’Estévenens pour un contrôle, qui a ouvert le bal aux alentours de 2h30 du matin en découvrant les joies de la maternité avec Rose. Un peu plus tard, alors qu’elle dormait avec son bébé, elle s’est retrouvée avec une voisine de chambre venue de Vuadens  : sa cadette ! Vers 19h15, Rachel a accouché de Jana, son deuxième enfant. Dès l’entame de leur grossesse, les deux sœurs avaient vu un clin d’œil du destin. « Notre gynécologue nous a ap- Les cousines, Rose (à g.) et Jana, dans les bras de leurs mamans respectives, Pascale et Rachel. –DR pris que nos deux bébés avaient été conçus le même jour. C’est ainsi que nous avons décidé de faire une annonce commune à nos parents », se souvient Pascale. « Tout s’est fait naturellement et par hasard », murmure le compagnon de Rachel, qui veille à ne pas réveiller Jana. Les deux jeunes mamans se disent « sous la bonne étoile » de leur défunte grand-maman maternelle, Leni, dont elles étaient très proches et qui aurait fêté ses 100 ans en février Des mesures pour séduire les femmes BERNE La proportion de femmes au sein de l’armée suisse est actuellement de 0,9%. Ce n’est pas assez, pour la conseillère fédérale Viola Amherd. La cheffe du Département fédéral de la défense a donc chargé le commandement de l’armée de mettre en place une série de mesures pour augmenter cet effectif. Pour ce faire, un nouveau service destiné aux femmes devrait être créé. Il passé. « Deux sœurs qui accouchent le même jour dans le même hôpital. En trente ans d’expérience, je n’avais encore jamais vu ça », s’extasie une sage-femme de la clinique fribourgeoise. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE constituera le point de contact pour toutes les questions relatives à l’égalité. L’armée se doit également d’encourager la conciliation entre service militaire, formation, travail et famille. Les infrastructures devront aussi être adaptées aux besoins des soldates. –EGR Masques périmés La société Emix Trading va remplacer gratuitement tous les masques FFP2 et KN95 qu’elle avait fournis à l’armée et qui arrivent à expiration. Actu 3 Synchronisées au jour près ! Les pompiers ont dû tirer des tuyaux sur 2,5 kilomètres. –POL.AI Grange en feu sur l’alpage APPENZELL Un incendie s’est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi à Weissbad (AI). Une grange sur l’alpage de Dornesseln était en feu. Pas moins de 90 pompiers sont intervenus. Ils ont dû tirer 2,5 ki- lomètres de conduite pour acheminer l’eau qui a servi à préserver l’écurie voisine. Par chance, personne n’a été blessé, les lieux n’étant pas occupés durant toute l’année. Une enquête a été ouverte. La collision Un Suisse de 35 ans est décédé tôt dimanche matin à Yens (VD), a indiqué la police. Cet automobiliste s’est engagé sur la route principale et a été percuté par la voiture d’un Portugais de 32 ans. VALAIS Le résultat des élections cantonales de dimanche pourrait être entaché d’une fraude. La commune de Brigue a porté plainte auprès du Ministère public valaisan. L’infraction concernerait environ 25 bulletins sur quelque 5000 pour la députation et quasi le même Cadeau émouvant Pour les grands-parents, c’est l’apothéose. Maman de Rachel et Pascale, Hélène se souvient de ce jour de l’été passé où ses deux filles sont venues célébrer l’anniversaire de leur papa en compagnie de leurs conjoints, dans la maison familiale à La Tour-de-Peilz (VD). « Une avait un T-shirt où était inscrit « Bébé 1 », une autre « Bébé 2 » et Leni (2 ans et demi), la fille aînée de Rachel, avec la mention « Sister et cousine ». Pour les conjoints, c’était « Dad ». Ce cadeau de synchronicité nous émeut », a réagi Hélène. Triple naissance En octobre 2014, trois sœurs avaient accouché en l’espace de cinq jours et avaient partagé la même chambre aux HUG. « On écoutait de la musique et on ne se gênait pas d’allumer la lumière la nuit si besoin », avait confié le trio à « La Tribune de Genève ». Pour la petite histoire, la grand-maman maternelle des bébés est née le jour de la Fête des mères. Maman de cinq filles, elle s’occupait alors de cinq enfants en famille d’accueil. Bulletins suspects à Brigue nombre pour la suppléance. Le secrétaire communal a indiqué que le Canton avait estimé que les voix étaient valables et les résultats conformes à la loi. La ville, qui a déjà connu des problèmes de fraude électorale il y a quatre ans, a quand même décidé de dénoncer l’affaire. Les effectifs féminins dans l’armée doivent être augmentés. –U.JAUDAS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :