20 minutes Genève n°2021-03-03 mercredi
20 minutes Genève n°2021-03-03 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-03 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : soulagées de retrouver leurs enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–IMAGO 2 Actu, 20 secondes Terrain de foot saccagé VAUD Le terrain du FC Vaulion a servi ce week-end de défouloir à des amateurs de rodéo automobile. Il a été défiguré par les drifts d’une voiture, ont rapporté « La Région » et « 24 heures ». L’automne dernier, d’autres terrains avaient été saccagés dans les mêmes circonstances ailleurs dans le canton. Le projet prend forme BIENNE (BE) Remanié par rapport à l’idée de base, le projet Agglolac, sur l’ancien site d’Expo.02, est désormais ficelé. Il sera soumis ce mois-ci aux élus communaux, ont annoncé hier les autorités de Bienne et de Nidau. Le projet devrait ensuite passer par un vote populaire qui pourrait se tenir en juin. Six mois sans soucis COVID-19 Selon les derniers résultats du programme de recherche national Corona Immunitas, 90% des personnes qui ont été atteintes par le Covid-19 ont encore des anticorps six mois après avoir été infectées. Durant cette période, elles seraient donc immunisées contre le virus. GENÈVE Le nombre de demandeurs d’emploi a bondi en un an. Très touchés, les 15-24 ans affrontent moult écueils. Dépistage de masse en vue du freestyle VAUD Après la campagne de tests à large échelle menée dans les Alpes vaudoises en février, un nouveau dispositif de dépistage sera mis en place à Leysin. À l’occasion d’une coupe d’Europe de freestyle, les athlètes, leur encadrement, La crise du Covid a fait exploser le chômage genevois. En janvier 2021, le canton comptait 19’852 demandeurs d’emploi, chiffre en hausse de 35,8% par rapport aux 14’619 unités de janvier 2020. Les 15-24 ans, au nombre de 1224 (+37,8%), sont frappés de plein fouet. Du fait de leur âge et de leur situation, ils affrontent plusieurs handicaps spécifiques. Parmi ces jeunes, l’Office cantonal de l’emploi (OCE) en recense 287 qui sont directement passés de leur formation au chômage. Ce chiffre (sous-évalué car bon nombre de diplômés se font aider par leurs parents et ne sont pas répertoriés, juge l’OCE) a bondi la population résidente et les touristes de passage sont invités à se faire tester gratuitement. Le centre de tests Covid sera installé au Centre de sport de la piscine de Leysin et sera ouvert de 9h à 19h dès aujourd’hui et jusqu’au 12 mars. Les compétitions de ski et de snowboard accueilleront 250 sportifs et membres des équipes nationales. actu.20min.ch Le Covid plonge les jeunes dans le trou du chômage Le chômage genevois recensait 1224 15-24 ans fin janvier. –GETTY de 24% en un an. La précarité guette cette population, qui doit attendre 120 jours pour toucher des indemnités et ne peut en percevoir que durant 90 jours (en sus des trois mois accordés temporairement par Berne à tous les chômeurs). D’autres difficultés guettent les jeunes. Le peu de travail bien sûr  : le nombre de places Trois pistes pour préparer l’avenir Et les solutions ? Christian Lopez Quirland, directeur de l’OSEO Genève, organisme d’insertion professionnelle, appelle Berne à indemniser un an, au lieu de 90 jours, les jeunes qui sortent de formation. Il prône la création vacantes a chuté de 47% entre février et décembre 2020 à Genève,unebaissefollecomparée aux moins 15% en Suisse. Mais aussi le fait qu’« en période de crise, ce sont eux qui perdent le plus vite leur emploi », note Alexandre Meyer, analyste à l’OCE. La salle d’attente se remplit donc plus vite qu’elle ne se vide. Mais un espoir existe. « Dès que la reprise s’amorcera, les jeunes seront avantagés par rapport aux autres catégories, juge Alexandre Meyer. Ce phénomène s’est déjà produit ce printemps. » –JÉRÔME FAAS Les vapoteurs doivent s’attendre à des prix plus élevés. –GETTY E-cigarettes bientôt soumises à la taxe BERNE Mauvaise nouvelle pour les fumeurs de cigarette électronique. Ceux-ci n’échapperont pas à l’impôt. En effet, le Conseil fédéral devra présenter un projet pour créer les bases légales permettant l’imposition des e-cigarettes. Après le National en octobre dernier, le Conseil des États a adopté tacitement hier cette motion issue de ses propres d’« emplois de transition », où les jeunes seraient payés par l’État pour des tâches d’utilité publique, comme du soutien scolaire. Enfin, il juge que l’on doit planifier la réorientation de certains, formés dans des branches ravagées. L’ultime recours L’Hospice général a enregistré une forte hausse des demandes d’aide émanant de jeunes adultes (18- 25 ans) en 2020. Le nombre de dossiers a grimpé de 14% en un an, se fixant à 1732 fin décembre. « Cette augmentation est directement liée à la crise sanitaire, explique Bernard Manguin, porte-parole de l’institution. Bon nombre de jeunes adultes ont perdu leur premier emploi. Dans le même temps, certains parents, fragilisés financièrement, ne parviennent plus à assumer la charge de leur enfant majeur. » rangs. La Chambre des cantons avait en effet adopté en septembre cette motion qui demandait la création de cette base légale. Selon le texte, compte tenu du risque « éventuellement plus faible », le taux imposé devrait être inférieur à celui appliqué pour les cigarettes traditionnelles. Le Conseil fédéral avait déjà proposé d’accepter ce projet. –CHT
MERCREDI 3 MARS 2021/20MINUTES.CH Des voleurs de motos arrêtés Trois jeunes ont été interpellés mercredi dernier, près de Moudon (VD). Âgés de 18 ans, ils avaient été signalés à la police parce qu’ils circulaient sans casque et sans plaques sur des motos de cross. Après enquête, il s’est avéré que celles-ci avaient été volées. Le procureur du Ministère public a demandé leur mise en détention. SANT2 SANTÉ Les températures en hausse favorisent la circulation des allergènes. Les protections anti-Covid aident les plus sensibles. La trouvaille Des démineurs ont été appelés la semaine passée après la découverte de munitions dans un garage, à Amsoldingen (BE). Parmi les engins se trouvait un obus non explosé. Les experts ont transporté les munitions jusqu’à la place d’armes de Thoune, où elles ont été détruites. Impôt frontalier revu à la hausse BERNE L’accord avec la France sur l’imposition des travailleurs frontaliers va être renégocié, a annoncé lundi le ministre des Finances. Ueli Maurer répondait à une motion de Jacques Nicolet (UDC/VD). Celui-ci demandait une hausse de 4,5% du taux de rétrocession, inchangé depuis 1983, une clarification des modalités de paiement, ainsi que les sanctions encourues en cas de retards, relativement fréquents, dans la rétrocession de ces impôts perçus auprès des frontaliers. Actu 3 La grande manifestation de Palexpo a dû être annulée en 2020 et 2021 en raison du Covid-19. –SÉBASTIEN ANEX Le Salon de l’auto sauvé ? GENÈVE Menacé de faillite ou de délocalisation, le Salon international de l’automobile de Genève entrevoit le bout du tunnel. Après deux années d’absence en raison de la crise sanitaire, la plus grande manifestation suisse est en passe de signer un accord avec un acteur privé, révèle la RTS. Ce nouveau partenaire, dont l’identité reste inconnue à ce stade, serait étranger. Une communication devrait être faite à la fin du mois de Masques utiles aussi pour les allergiques au pollen Le nez coule, les yeux piquent, le palais démange… Pas de doute, le pollen est de retour. Ces derniers jours, les personnes qui y sont allergiques souffrent de la hausse des températures, celle-ci accélérant la floraison des plantes allergènes. Laure Tercier, experte auprès d’aha ! Centre d’allergie Suisse, confirme qu’« au nord et au sud des Alpes, la charge pollinique est forte en plaine, et localement même très forte. Le vent aggrave la situation en conduisant le pollen jusqu’à nos yeux. Une personne allergique devrait toujours porter des lunettes de soleil à l’extérieur. » Même lorsque le temps est gris, car le pollen vole aussi. Les allergiques – 20% de la population suisse – ont cette année l’avantage du masque chirurgical, qui limite les contacts avec l’allergène. « Les pollens ne peuvent pas passer au travers. Même les petits grains sont beaucoup plus gros que les couches textiles du masque », explique Laure Tercier. Lunettes et protection bucco-nasale, tel est l’équipement adéquat pour braver l’extérieur. Seule la pluie peut réduire la circulation du pollen. La spécialiste déclare que « la pollution de l’air et l’évolution de notre mode de vie hygiénique sont les causes de la fréquence de l’allergie. Notre En Suisse, 20% des personnes sont allergiques au pollen. –GETTY système immunitaire est moins confronté aux véritables agents pathogènes et se défend contre des substances inoffensives comme le pollen. » La pandémie a-t-elle aussi joué un rôle sur le plan immunitaire ? Le Centre ne dispose pour l’instant d’aucune donnée à ce sujet. –LAUREN VON BEUST Traiter l’allergie Laure Tercier préconise « le traitement médical pour éviter que l’asthme allergique ne se développe. En général, des antihistaminiques sous forme de comprimés, de vaporisateurs nasaux et de gouttes pour les yeux suffisent. » Il convient tout de même de consulter un médecin. L’experte évoque aussi « l’immunothérapie allergénique, visant à habituer lentement le corps à l’allergène afin qu’il puisse développer une tolérance. Avec la désensibilisation, les symptômes peuvent être soulagés de 75% à 80%. » mars. L’avenir de l’événement, qui attire chaque année quelque 600’000 visiteurs, semble désormais assuré. Une édition 2022 est d’ailleurs envisagée. Elle devrait se dérouler à Genève. Plusieurs options avaient été étudiées pour sauver la manifestation, notamment son rachat par Palexpo, ainsi qu’un prêt de 17 millions de francs de la part du Canton. Ces deux solutions n’avaient finalement pas abouti. –LHU Les sanctions 700 prunes C’est le nombre d’amendes qui ont été infligées à Genève entre le 1er novembre et la fin du mois de février pour non-respect du port du masque sur la voie publique dans les zones où celui-ci est obligatoire, a indiqué hier la police cantonale. Fusillade entre bandes rivales JURA La fusillade qui a fait un blessé grave dimanche à Delémont opposait deux clans, l’un kosovar, l’autre africain. Le blessé, appartenant au second, a été hospitalisé à Bâle et est hors de danger. Placés en détention provisoire, le tireur et son conducteur sont des jeunes naturalisés en fin d’apprentissage, « vraiment bien intégrés », selon une connaissance. Le tireur sera jugé pour tentative de meurtre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :