20 minutes Genève n°2021-03-02 mardi
20 minutes Genève n°2021-03-02 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-03-02 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : en famille sous l'oeil de la caméra.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Régions 20 secondes Marquer l’indépendance BERNE Le début de la session coïncide cette année avec l’Indépendance neuchâteloise. Pour marquer le coup, deux parlementaires PLR du canton, Philippe Bauer et Damien Cottier, ont parcouru à pied les 19 kilomètres qui séparent Neuchâtel d’Ins (BE). Suspects interpellés JURA L’hypothèse d’un règlement de comptes se renforce après la fusillade qui a fait un blessé grave dimanche à Delémont. Deux personnes ont été arrêtées le même jour à Porrentruy. Les coups de feu auraient été tirés depuis une voiture, a indiqué le Ministère public. Toujours aussi attractif GENÈVE Malgré la crise, le nombre de frontaliers est resté stable en 2020. Il a même très légèrement augmenté (+415), indique « Le Dauphiné libéré ». Fin décembre, 92’511 frontaliers étrangers étaient actifs dans le canton. Anorexie  : ses gènes déchiffrés GENÈVE L’anorexie et la boulimie partagent des traits génétiques avec certains troubles psychiatriques. Des chercheurs des HUG et de l’UNIGE, inclus dans une équipe internationale, l’ont démontré en analysant 20’000 génomes. Ces troubles alimentaires divergent toutefois du point de vue des gènes de la régulation du poids. La boulimie est associée à un fort risque génétique d’obésité ; l’anorexie, c’est l’inverse. RECYCLAGE Un sondage relève que la population reste opposée à la taxe au sac, mais serait prête à payer pour faciliter le tri. Genève, réfractaire à la taxe au sac ? Oui, mais… Selon un sondage commandé par le Canton en 2019, 57% des répondants y sont opposés, contre 28% à être pour. Mais ce questionnaire téléphonique soumis à quelque 600 résidents révèle que les Genevois seraient prêts à débourser 2fr.5o par personne et par mois pour faciliter le tri. Les sondés souhaitent augmenter la fréquence de la collecte porte-à-porte de une à quatre fois par mois et y inclure les déchets organiques et le papier. Ils veulent aussi réduire la distance de huit à quatre minutes à pied aux points de récupération. « C’est étonnant, a réagi Matthieu Raeis, chef du secteur déchets du Canton. Pour nous, cela signifie que la taxe au sac semble perçue comme une sanction, mais que la population est prête à payer pour une action vertueuse. » L’étude montre que plus les écopoints sont éloignés, moins on trie. S’il faut se déplacer plus de huit minutes, la quantité moyenne de déchets incinérables produite augmente de 15%. Chaque minute de déplacement supplémentaire induit 1,2 litre de déchets incinérables de plus par ménage et par semaine. S’agissant de la collecte, il semble que plus les ménages sont satisfaits, moins ils produisent de déchets et 0, geneve.20min.ch Tri des déchets  : Genevois prêts à payer davantage La proximité des points de récupération est incitative. –C. DERVEY/24H Fête tolérée, drame évité NEUCHÂTEL Cinquante jeunes ont participé à une fiesta géante en plein air samedi. Pas question de faire ça discrètement  : le spot choisi, devant la Collégiale, est central. L’idée était-elle de provoquer ou de faire passer un message ? Peutêtre les deux. Au même moment, une manifestation réunissant des centaines de personnes réclamait un assouplissement des mesures anti- Covid. Selon « Arcinfo », les deux événements n’étaient toutefois pas directement liés. La police, qui avait repéré l’attroupement, a choisi de ne pas envoyer la cavalerie. Des jeunes dansaient sur les murs d’enceinte et le risque qu’ils tombent dans le vide était trop grand. L’organisateur a été identifié et sera dénoncé. Les jeunes ont fini par se disperser dans le calme. Ils ont même ramassé leurs déchets. –FRB Les images de la noce sont à voir sur l’app. Tango à la mode coronavirus GENÈVE La pause déjeuner a offert aux passants un curieux spectacle hier, place de la Fusterie. Le professeur de tango argentin AlejandroDe Benedictis et une de ses élèves ont enchaîné les figures dans une chorégraphie revue et corrigée selon les exigences Covid-19  : avec tenue de protection et distance sanitaire. « C’était une façon de montrer que nous avons envie de danser, de revenir à nos activités », dit-il. Les danseurs ont respecté la distance de sécurité. –REUTERS La taxe s’éloigne En matière de tri, les marges de progression restent importantes. L’enquête de 2019 sur la composition de la poubelle des Genevois montre que 55% du contenu des sacs noirs pourrait être recyclé. La palme revient aux déchets de cuisine, qui occupent 33% des poubelles, soit 32’000 tonnes incinérées au lieu d’être valorisées. Néanmoins, le taux de recyclage global a dépassé 50% en 2019, permettant à Genève d’échapper à la taxe au sac imposée par Berne. plus ils trient bien les catégories de détritus. Pour autant, ce n’est pas dans l’immédiat que les Genevois paieront davantage  : « La collecte des déchets est du ressort des communes, contextualise Matthieu Raeis. Mais ces résultats permettent de donner des orientations. » –MARIA PINEIRO Le CERN traque la proximité Depuis hier, le CERN oblige les employés sur le site à porter un « proximètre ». L’objet, qu’il a conçu, fonctionne sur le modèle de l’application SwissCovid. Il trace les rapprochements de moins de 2m excédant 30 secondes entre deux personnes mais, de plus, vibre en cas « d’infraction ». En revanche, l’appareil ne géolocalise pas le porteur.
KW09/21 SR HIT DE LA SEMAINE naturaplan o Les actions, c'est aussi en ligne  : coop.ch 40% 1.75 au lieu de 2.95 34% le cabas 7.95 au lieu de 12.20 Le multi-bag ou le cabas àremplir soi-même avec des pommes et des poires (sauf bio et Coop Prix Garantie), Suisse, en vrac (pour un poids minimum de 3,3 kg  : 1kg=2.40) Viande de bœuf hachée Coop, Suisse, en libre-service, 2×400 g(100 g=1.24) 1 En vente dans certainssupermarchés Coop Sous réservedechangement de millésime. Coop ne vend pasd’alcool auxjeunesdemoins de 18 ans. Ananas extra-sucrés (sauf Coop Primagusto etCoop Prix Garantie), Fairtrade Max Havelaar, Costa Rica/Ghana, la pièce 40% 9.95 au lieu de 16.80 22% 7.95 au lieu de 10.20 1 Knöpflis bio Coop Naturaplan, 3×500 g, trio (100 g=–.53) HIT DE LA SEMAINE Dés de blanc de poulet Coop, Suisse, en libre-service, env.450 g BACROFEN-FRITES FRITES AU FOUR PATATE FRITTE RA FORRO Eg Tee elb:e 40% les 100 g 2.20 au lieu de 3.70 fin 40% Saumon fumé Labeyrie, poisson d’élevage, Norvège, en libre-service, 240g(100 g=5.40) 1 Frites au four Coop, Suisse, surgelées, 2kg(100 g=–.29) 12.95 au lieu de 21.90 40% 5.70 au lieu de 9.50 2.3-6.3.2021 dans la limite desstocksdisponibles HIT DE 1=1), SEMAINE HIT DE LA SEMAINE Carréd’agneau Coop, Grande-Bretagne/Irlande/Australie/Nouvelle-Zélande, en libre-service, env.350 g Pour moi et pour toi. 25% les 100 g 4.20 au lieu de 5.65 22% 15.50 au lieu de 19.90 Fromage àraclette Coop Nature, tranches, 2×440 g, duo (100 g=1.76) 20% sur tous les vins (sauf vins déjà en action, champagnes, mousseux, vins du Trophée, bordeaux primeur 2018 et vins raresouensouscription) p.ex. Valais AOCPetite Arvine Terrasses du Rhône Bibacchus 2019, 75 cl 12.75 au lieu de 15.95 (10 cl =1.70) www.coop.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :