20 minutes Genève n°2021-02-18 jeudi
20 minutes Genève n°2021-02-18 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-18 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : un Far West aux airs de pôle Nord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
–MARONO TROTTA PML-SPSL 2 Actu, 20 secondes Vol de voiture à 16 ans FRIBOURG Dans la nuit de mardi à mercredi, deux mineurs âgés de 15 et 16 ans ont pris la fuite lors d’un contrôle de police sur la route de la Gruyère, à Marly. Ils ont embouti une voiture stationnée. Interpellés, le plus âgé a reconnu le vol, alors que le plus jeune était au volant. Pros de l’e-commerce SUISSE Selon la Cnuced (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement), la Suisse est le pays le mieux armé pour le commerce en ligne entre entreprises et clients. La Confédération dépasse les Pays-Bas. Sauvée des flammes NEUCHÂTEL Un incendie a gravement blessé une personne au Locle. Les pompiers ont retrouvé une locataire inanimée après avoir été alertés pour un dégagement de fumée. La victime a été transférée immédiatement aux Hôpitaux universitaires de Genève. Un endroit maudit BERNE Deux accidents successifs et presque similaires se sont déroulés hier matin à Schüpfen. Deux véhicules ont dévié au même endroit, l’un a terminé au bas d’un talus, le second est entré en collision avec un arbre. Sa conductrice a dû être emmenée à l’hôpital pour un contrôle. VAUD Un édifice destiné à la formation des sapeurs-pompiers lausannois et vaudois va ouvrir ses portes le 1er mars. Construit à Montheron, sur les hauts de NEUCHÂTEL Un prévenu avait échappé à des accusations de menaces et contraintes sexuelles. Il a de nouveau été relaxé. « Le prévenu avait instauré un climat de psycho-terreur auprès de ses victimes », a déclaré le procureur hier devant la Cour d’appel criminelle. Assis en face de lui, Tarik*, Algérien en situation irrégulière depuis des années, est accusé par une mère et sa fille. Cette dernière l’accuse de viols commis en 2018 et 2019. Sa maman, elle, aurait été menacée d’être brûlée vive avec un liquide inflammable et un briquet. En novembre 2019, le quadragénaire avait été condamné à 6 mois actu.20min.ch Juges pas convaincus par des accusations de viol Lausanne, il comporte une piste d’entraînement, des salles de théorie, d’ergonomie, de sport et un garage pour véhicules lourds. Son coût s’élève L’accusé à l’entrée du Tribunal cantonal hier. –FNT ferme pour d’autres violences sur la mère, sans que ces deux graves accusations ne soient retenues. Le manque de preuves flagrantes et des Un enfant meurt sous son igloo Un garçon de 7 ans est décédé à Tarasp (GR) après avoir été enseveli dans l’affaissement de l’igloo qu’il avait construit avec son père. Ce dernier a réussi à se libérer par ses propres moyens, mais n’a retrouvé son fils qu’après un quart d’heure. Malgré les mesures de réanimation pratiquées par les ambulanciers et la Rega, l’enfant a succombé à ses blessures. L’édifice comprend une piste d’entraînement pour les sapeurs porteurs d’appareils respiratoires. Bâtiment dernier cri pour les pompiers à 3’820’000 francs et a été largement financé par l’Établissement d’assurance contre l’incendie et les éléments naturels du canton de Vaud. Des incohérences En droit suisse, la définition du viol repose sur la contrainte, physique ou psychique. Un débat a lieu sur cette notion pour la remplacer ou non par celle du consentement, comme dans certains pays. Hier, les juges n’ont pas réussi à se forger une conviction en raison de nombreux points divergents et d’incohérences de Sandra*. Elle avait notamment envoyé de nombreux textos et photos de son fils à l’accusé. Son appel a été rejeté. Son retard ne lui sera pas facturé GENÈVE Une soignante a contesté en justice la « taxe de négligence » de 100 fr. qu’elle a reçue pour avoir notifié son déménagement avec 3 mois de retard, à l’automne 2020. Elle a fait valoir qu’en raison de la pandémie, elle était très occupée par son travail à cette période et que l’Office de la population était fermé, relate la « Tribune de Genève ». Les juges ont souligné qu’une taxe devait correspondre à une prestation et ne pouvait constituer une sanction. Ils ont admis le recours et annulé l’amende déguisée. contradictions avaient bénéficié à l’accusé. Mais la mère, la fille et le Ministère public avaient fait appel. Le procureur avait notamment soulevé les contradictions de l’accusé. Celui-ci vivait chez cette Neuchâteloise, plus âgée, qu’il n’aimait pas. Elle l’a épousé sachant qu’il espérait ainsi un permis de séjour, mais leur relation s’était envenimée. Sa fille de 20 ans qui souffrait d’une entorse était venue vivre quelques jours chez eux avec son jeune fils. C’est alors que des rapports sexuels ont eu lieu en l’absence de la mère. Consentis selon lui, forcés selon elle. Ces actes se sont poursuivis par la suite chez elle, alors qu’elle avait accepté de le loger pour le dépanner quelquefois, ce qui a troublé les magistrats. Elle a expliqué qu’elle avait peur de s’opposer à lui. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI *prénoms d’emprunt La femme avait omis d’indiquer son déménagement. –GETTY Des métiers très exposés au stress SUISSE Selon une étude, les personnes effectuant des métiers d’intervention sont souvent victimes de stress post-traumatique. Vu leurs activités, elles ont plus de risques de vivre une intervention traumatisante et donc de développer des troubles qui peuvent aller jusqu’à des idées morbides. Selon le Service psychiatrique de l’Université de Berne, sur un échantillon de 1000 personnes interrogées, 8% des pompiers, 15% des ambulanciers et des policiers, 18% des urgentistes et 22% des infirmiers en psychiatrie souffrent de ce genre de symptômes. Selon un témoignage, c’est surtout si la situation perdure qu’elle peut devenir problématique. Les chercheurs soulignent un besoin urgent de formation et de services destinés à ces travailleurs. –LAH/JBM
–AFP JEUDI 18 FÉVRIER 2021/20MINUTES.CH Ueli Maurer a annoncé un déficit de près de 16 milliards en 2020. Comptes fédéraux en rouge BERNE Le Conseil fédéral a profité de sa conférence de presse d’hier pour présenter les résultats financiers de l’année 2020. « L’exercice comptable de la Confédération se solde par un déficit record se chiffrant à 15,8 milliards de francs », a indiqué Ueli Maurer. Avant la crise, on tablait sur un excédent de 344 millions. Les dépenses effectives consacrées à la lutte contre la pandémie se sont élevées à 15 milliards, dont 10,8 milliards pour les indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail et 2,2 milliards pour les allocations pour perte de gain due au coronavirus. Les dépenses entraînées par le programme pour les cas de rigueur ne seront toutefois visibles que dans le compte 2021. La Confédération s’attend à une reprise durant les années 2023 à 2025. –YWE/GMA PANDÉMIE PANDÉMHE Les magasins rouvriront le 1er mars, mais pas les restaurants. Le Conseil fédéral préfère jouer la prudence. Les espoirs de certains ont été vite douchés  : « Les mesures ont été mises en place progressivement, il n’en sera pas autrement pour leur allègement », a dit Guy Parmelin hier en conférence de presse. « La sortie se fera pas à pas. Avec l’ouverture des commerces le 1er mars, nous faisons le premier », a-t-il ajouté. Les suivants seront à chaque fois espacés d’un mois. Alain Berset a enfoncé le clou  : « Nous proposons des pas qui ne sont pas énormes. » Ce sont donc certains lieux extérieurs ou intérieurs où les gens bougent – les moins à risque de contamination – qui sont concernés (lire ci-contre). Ainsi, les terrasses des bars et des restaurants ne rouvriront pas avant le 1er avril. Et cette date est encore soumise à conditions. « Nous prendrons une décision pour une deu- Les cantons de Vaud et Genève cumulent 16% des usagers. –MOBILITY Pour l’auto-école, Mobility a la cote TRANSPORT Près de 22’000 élèves conducteurs ont utilisé le service de partage de voitures, a annoncé hier l’entreprise Mobility. La demande est plus forte dans les villes, où de moins en moins de personnes possèdent une voiture. Un tiers des usagers habitent le canton de Zurich. Selon l’entreprise, les conducteurs en herbe sont généralement plus prudents et attentifs sur la route. La présence d’un accompagnateur habilité fait aussi que les dommages sont plutôt rares. Actu 3 Déconfinement  : la Suisse va y aller à très petits pas « De nombreuses personnes seront déçues des décisions que nous avons prises », a dit Guy Parmelin. xième étape le 24 mars avec certains critères, tels que le taux de reproduction, le taux d’incidence, le taux de positivité par exemple », a dit Alain Berset. Le Conseil fédéral ne pouvait, au fond, que décevoir. Le Conseil fédéral allonge les milliards Le Conseil fédéral va demander au Parlement de lui octroyer pour 14,3 milliards de crédits extraordinaires pour 2021. Dans le détail, ce seront 6,3 milliards pour les cas de rigueur, 6 milliards pour les RHT, presque 1 milliard pour les tests de dépistage Covid et 940 millions pour les allocations pour perte de gain. L’aide aux cas de rigueur sera relevée à 10 milliards, contre les 5 actuellement prévus. La durée maximale de versement des RHT sera prolongée. En rouvrant certains secteurs, il dit que « nous prenons un risque ». Mais en étant modeste, il évite un risque encore plus grand  : celui de rouvrir et de tout refermer encore une fois quelques semaines après, ce qu’on lui reprocherait aussi bien vite. Son but est d’éviter à tout prix un « effet yoyo ». La deuxième salve d’assouplissements en avril pourrait concerner les terrasses des restaurants, les lieux culturels, le sport en intérieur et un élargissement des rassemblements privés à 10 personnes. –YANNICK WEBER Les mesures ● Réouverture des magasins dits non essentiels, avec nombre de clients restreint. ● Les rassemblements à l’extérieur sont autorisés jusqu’à 15 personnes. À l’intérieur, on reste à 5. ● Zoos, salles de lecture des bibliothèques, jardins botaniques et musées peuvent rouvrir. ● Le sport en extérieur est autorisé, pour au maximum 5 personnes et sans compétition. ● La limite d’âge de 16 ans pour les exceptions à l’interdiction d’exercer certains sports est relevée à 18 ans. Apeurée par un pitbull en liberté Une Genevoise s’est inquiétée en croisant une femme « entraînant » son American pitbull à mordre, vendredi passé aux Eaux-Vives. Or ce canidé figure sur la liste des races interdites dans le canton depuis 2011. Hors du domicile, il doit donc être tenu en laisse et muni d’une muselière, rappelle la « Tribune de Genève ». La Ville recommande d’appeler la police en cas d’infractions. –SIMON GLAUSER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :