20 minutes Genève n°2021-02-16 mardi
20 minutes Genève n°2021-02-16 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-16 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : la Suisse en est déjà à sept médailles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Alain Berset n’aurait pas tout dit Selon plusieurs titres de TX Group, le ministre de la Santé Alain Berset aurait caché des infos au Conseil fédéral. Un rapport, établi en août, préconisait un nouveau tour de vis pour endiguer la deuxième vague. Au lieu de 20 secondes Les pendulaires en train GENÈVE Selon l’Office cantonal de la statistique, 60% des pendulaires se rendant à Genève utilisent le train. En 2019, ils étaient près de 30’000 à effectuer des navettes. La voiture est utilisée par 34% d’entre eux. Chute fatale à un skieur BERNE Hier, un jeune homme de 18 ans est mort après avoir percuté un canon à neige près de la Petite Scheidegg. Gravement blessé lors de l’impact, il est décédé sur place, malgré l’intervention de la Rega. Une enquête a été ouverte et la police bernoise est à la recherche de témoins. Obus dans les déchets ANNEMASSE (F) Samedi, un obus a été jeté à la déchetterie des Grands Bois, dans l’agglomération d’Annemasse, selon « Le Dauphiné libéré ». Hier matin, le site était encore fermé, en attendant l’intervention de démineurs spécialisés. Ivre, il prend l’A1 à contresens VAUD Samedi soir, un trentenaire aviné s’est engagé à contresens sur l’autoroute A1 à Payerne. L’homme, domicilié dans la région, y est resté jusqu’à Yverdon-Sud, empruntant notamment le tunnel de Pomy. Il a été intercepté par la police et présentait un taux de 2,5‰ d’alcool dans le sang. Son permis lui a été retiré surle-champ et il a été dénoncé au Ministère public. Par chance, il n’a pas causé d’accident. restrictions, ce sont des ouvertures qui avaient été décidées. Cette décision serait intervenue après que le ministre s’était rendu compte qu’il n’aurait pas trouvé de majorité pour prolonger les interdictions. GENÈVE Une plateforme participative permettant de détecter précocement les clusters de Covid-19 a vu le jour vendredi. « Un cas de coronavirus devient un cluster, qui en grandissant en atteint un autre et fusionne avec. Résultat  : Genève se transforme en un cluster géant », résume le Pr Idris Guessous, médecin-chef du Service de médecine de premier recours aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). C’est ce constat, réalisé en étudiant l’évolution de la pandémie au bout du lac, qui l’a poussé à créer l’outil de veille @choum. Il a été développé avec l’Université de Genève, l’École polytechnique fédérale de Lausanne et d’autres médecins-chercheurs des HUG, et son objectif est de détecter de manière précoce la formation de clusters, pour casser Mère infanticide punie les chaînes de contamination. Pour cela, la participation des citoyens, sur la base du volontariat, est indispensable, car « ils sont les seuls à pouvoir dire quand ils sont malades ». En téléchargeant l’application Coron- App-HUG qui héberge l’étude, ils peuvent indiquer lorsqu’ils ont des symptômes. « S’il y a plusieurs signalements dans un périmètre géographique et une période identiques, cela donne une première indication », explique le spécialiste. Disponible depuis vendredi, la plateforme, financée par des fonds privés, se veut « plus proactive. Car lorsqu’on rapporte les cas positifs, on a déjà perdu dans la course au Covid », relève Idris Guessous, qui travaille sur le projet depuis mai 2020. Prochaine étape  : faire en sorte qu’au moins « 10’000 personnes prennent part à la démarche, idéalement 50’000 ». – LEÏLA HUSSEIN/MPO il actu.20min.ch JURA BERNOIS L’affaire de l’infanticide qui avait marqué toute une région, en 2019, vient de connaître son épilogue. Une jeune maman en détresse avait abandonné son nouveau-né dans un sac-poubelle à Reconvilier. Jugée la semaine dernière à Moutier, l’accusée a finalement écopé hier d’une peine de 15 mois de prison assortie d’un sursis de trois ans, rapporte la radio RTN. Elle devra en outre obligatoirement poursuivre sa thérapie. En situation de déni de grossesse jusqu’à son accouchement, la femme se trouvait dans un profond état de détresse, état qui peut expliquer en partie son acte. Elle a agi seule. « Parmi la multitude de réactions possibles, vous avez choisi la pire », a estimé la juge. Présent à l’audience, le père biologique de l’enfant n’avait appris la tragédie qu’une fois l’irréparable commis. –FRB « Le virus se propage par foyers de contamination » Soutenir les quartiers précarisés « Suivre les mesures anti-Covid n’est pas si simple, estime Idris Guessous. Surtout dans les quartiers précarisés, où les clusters persistent plus longtemps qu’ailleurs. Un des objectifs de @choum est d’aider à apporter un soutien logistique dans les zones touchées. Mais pour cela, il faut que la population adhère à ce nouvel outil. » Ce dernier s’adresse aux personnes majeures habitant ou travaillant à Genève. La participation est totalement anonyme et confidentielle. Plus d’infos sur l’étude @choum sur notre app. Complémentaire @choum ne concurrence pas l’appSwissCovid, destinée à identifier les contacts des personnes contaminées par le Covid-19. La plateforme est complémentaire, estime le Pr Idris Guessous, qui explique que cette étude vient en « amont, de manière précoce, au niveau des symptômes ». Lancée en juin 2020, SwissCovid a été téléchargée par 2,95 millions de personnes.Au 14 février, elle était activée sur 1,77 million de téléphones. Spectaculaire sortie de route BÂLE-CAMPAGNE Un accident impressionnant a eu lieu hier matin vers 9 heures à Lampenberg. Un automobiliste de 44 ans qui roulait en direction de Liestal a perdu le contrôle de son véhicule pour des raisons qui restent à expliquer. Sa voiture a alors dérapé, traversé la route et terminé sa course en s’empalant sur un tronc d’arbre, au bas d’une pente. Selon la police, le conducteur a été légèrement blessé et a été emmené à l’hôpital. La souche a traversé le parebrise de la voiture. –POL. BL
MARDI 16 FÉVRIER 2021/20MINUTES.CH Nouvel évêque de Coire désigné GRISONS Joseph M. Bonnemain a été nommé évêque du diocèse de Coire par le pape François. Il remplace le controversé Vitus Huonder, qui avait atteint l’âge limite. En novembre, les candidats proposés au souverain pontife avaient été rejetés. Le nouvel évêque est actif dans le diocèse depuis plus de 30 ans. Il ne pourra toutefois occuper cette fonction que pendant trois ans avant d’arriver à l’âge limite, fixé à 75 ans. Le service 350’000 jours C’est le nombre de jours effectués par les soldats suisses pour appuyer les autorités civiles sur le front de la pandémie en 2020, dont une partie n’a pas été comptée dans leur service obligatoire. En tout, ce sont 5 millions de jours de service qui ont été accomplis. VAUD Une retraitée victime d’un grave accident a été sauvée par une intervention chirurgicale hors du commun au CHUV. GEAVE GENÈVE Le procès tant attendu du conseiller d’État démissionnaire et de quatre coaccusés s’est ouvert hier. Pierre Maudet sur le banc des accusés, au Palais de justice. C’était l’image forte du premier jour d’audience de son procès et de celui de quatre coaccusés. Le magistrat démissionnaire, accusé d’acceptation d’avantages en lien avec son voyage à Abu Dhabi tous frais payés en 2015 et avec un sondage financé par des tiers en 2017, n’a pourtant pas pris la parole. Trois coprévenus ont été auditionnés, dont son exchef de cabinet Patrick Baud-Lavigne et l’homme d’affaires et ami de Pierre Maudet Antoine Daher. Sur Abu Dhabi, son ancien lieutenant, aussi accusé d’acceptation d’avantages, a expliqué qu’il s’agissait d’une invitation « à titre privé, en tant qu’ami de Pierre Maudet ». Donc pour lui, rien à voir avec un cadeau à un fonctionnaire qui pourrait l’avoir influencé par la suite. Quant au sondage, payé notamment par l’homme d’affaires Antoine Daher en vue de l’élection de Pierre Maudet, il n’y voit aucun problème  : « Cela rentrait dans le cadre d’une campagne typique. » À propos des contacts avec l’administration, à la demande d’Antoine Daher, Patrick Baud-Lavigne a réfuté le terme de « copinage » et évoqué une Actu 3 Le bras droit de Maudet réfute tout « copinage » « J’en veux aux personnes devant moi » Hier matin, l’audience a commencé par le volet du bar L’Escobar, pour lequel a comparu l’ex-chef du Service du commerce, Raoul Schrumpf. Il est accusé d’avoir ordonné à ses collaborateurs d’accélérer le processus d’octroi d’autorisation d’exploiter, alors que des pièces L’octogénaire y avait été admise après avoir chuté en jardinant. La patiente avait glissé, avant de tomber sur un couteau me- Accueilli par une nuée de journalistes, Pierre Maudet ne s’est pas exprimé hier à l’audience. –M. ANCIAN manquaient au dossier. Il a dit avoir agi sur injonction de Patrick Baud- Lavigne, avoir obéi à un « ordre politique », et s’est dit « déçu d’avoir été instrumentalisé »  : « J’en veux aux personnes devant moi », a-t-il déclaré, ému, désignant Pierre Maudet et Patrick Baud-Lavigne. Une prouesse au CHUV surant pas moins de 18 centimètres (photo). Son aorte abdominale avait été sectionnée. L’histoire, mais surtout la prouesse chirurgicale, a été relatée par le journal en ligne de la Société européenne de chirurgie vasculaire. L’intervention des chirurgiens a permis de rapidement stopper l’hémorragie, et en quelque sorte de réparer son aorte. Ce rapport ne précise pas quand ni où s’est produit l’accident. La patiente a pu quitter l’hôpital après deux semaines. Un contrôle effectué trois mois après l’intervention n’a révélé aucune complication. –OFU Les lésions à l’aorte abdominale sont souvent fatales. –EJVES REPORTS Un requérant du centre de Perreux (NE) a été transporté samedi à l’hôpital. Sa température n’était que de 33 degrés, a révélé RTN. Arrivé ivre au centre, l’homme avait fait un malaise dans une cellule de pratique courante, parlant de simple pragmatisme. Accusé d’octroi d’avantages, Antoine Daher a, lui, déclaré qu’il avait servi de « courroie de transmission » pour Abu Dhabi. Il ne s’agissait pas de faire du « réseautage », selon lui. Et pourquoi a-t-il financé une partie du sondage ? « L’idée m’a plu », a simplement expliqué celui qui dit vouer une grande admiration au politicien, « excellent ambassadeur pour Genève ». –LÉONARD BOISSONNAS En hypothermie dans une cellule SCHWYTZ Malgré l’interdiction dictée par les autorités sanitaires autour de la situation de la pandémie de coronavirus, un millier de personnes se sont réunies hier matin pour célébrer le carnaval à Einsiedeln. Les forces de l’ordre sont intervenues en deux phases pour dégrisement, à l’intérieur d’un container qui n’est chauffé que lorsqu’il est utilisé. Protectas, qui emploie les agents de surveillance, et le Secrétariat d’État aux migrations n’ont pas commenté l’enquête. Mille personnes font carnaval disperser la foule. Les agents ont distribué une centaine d’amendes. Comme des attroupements se sont formés devant des stands proposant de la nourriture à l’emporter, ces derniers ont été sommés de fermer, a indiqué la police cantonale schwytzoise.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :