20 minutes Genève n°2021-02-15 lundi
20 minutes Genève n°2021-02-15 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-15 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : le Kosovo veut croire au changement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Tuée contre un pilier TESSIN Une ado de 17 ans a perdu la vie vendredi soir. Elle était passagère d’une voiture qui s’est encastrée dans un pilier de béton sur le parking d’un centre commercial. Le conducteur, un Portugais âgé de 20 ans vivant dans la région de Lugano, a été légèrement blessé. Traçage peu efficace COVID-19 Le contact-tracing des personnes ayant été testées positives au coronavirus comporte de sérieuses failles, a révélé « Le Matin Dimanche ». Sur six cantons étudiés par l’OFSP, le lieu de départ de contamination était inconnu dans 87% des cas. Labo mobile perturbé BERNE Un sac à dos suspect accompagné d’une lettre de menaces a perturbé le travail d’une équipe de testeurs d’un labo mobile qui devait opérer à Huttwil samedi matin. Ils ont été découverts sur le parking où devait s’arrêter l’unité mobile de tests. VAUD En somme, tout va bien. Il n’y a pas de raisons de fermer les stations de ski. C’est du moins ce qu’il ressort du bilan des tests à large échelle menés par le Canton de Vaud à Villars-sur-Ollon, aux Diablerets et à Leysin. Cette phase pilote s’est déroulée sur neuf jours du 5 au 13 février. À la clôture de l’opération, samedi soir, 2659 personnes étaient venues dans les COVHD-18 COVID-19 Une commission nationale d’éthique estime que le vaccin doit donner des avantages. Des règles sont en cours d’élaboration. Ne pas être obligé de se placer en quarantaine en rentrant de voyage. C’est l’un des avantages que pourraient obtenir les personnes qui auront reçu le vaccin contre le Covid-19, selon la Commission nationale d’éthique dans le domaine de la médecine humaine (CNE). Ces experts recommandent que sous certaines conditions, un certificat de vaccination soit temporairement exigé pour certaines activités de la vie quotidienne ou que certaines restrictions soient levées pour les personnes vaccinées, rapporte la « Berner Zeitung ». À peine 1% de tests positifs trois centres pour passer un test rapide. Ceux-ci ont permis de détecter 26 personnes positives au coronavirus, soit 0,98% du total. La répartition est la suivante  : Villars 1147 tests, dont 23 positifs (1,97%) ; Les Diablerets 599 tests, dont 1 positif (0,17%) ; et Leysin 913 tests, dont 2 positifs (0,22%). Parmi les cas positifs, un quart étaient asymptomatiques. –XFZ Le sauvetage Un téléphérique est tombé en panne dimanche à Lungern (OW). Vingt-sept personnes ont dû être évacuées par la Rega. L’entreprise des remontées mécaniques a assuré que l’action s’était déroulée dans des conditions idéales. TRAVAIL Le coronavirus a été un choc pour l’économie en 2020. Mais les Suisses ont réagi en plébiscitant les formations continues. Cours de langues ou perfectionnement en matière de sécurité  : tout est bon pour ajouter des cordes à son arc. La demande a augmenté de 45%, note le « SonntagsBlick ». La tendance touche tous les secteurs, mais surtout celui des intérimaires. actu.20min.ch Berne étudie les privilèges que recevront les vaccinés Se faire piquer procurerait des passe-droits. –REU En Pologne, par exemple, les gens vaccinés sont exemptés de quarantaine en rentrant de l’étranger. Ils ne sont plus non plus soumis aux quotas du nombre de personnes invitées lors de réunions familiales. Mais la CNE rappelle qu’il n’est pas encore prouvé que le vaccin non seulement protège la personne qui l’a reçu, mais Les autorités tirent un premier bilan positif du dépistage de masse dans les stations. –F. MELILLO Notre reportage avec l’interview du médecin cantonal vaudois est à voir sur notre app. aussi empêche la transmission du virus. De plus, il faudra que tout le monde ait eu la possibilité de se faire piquer. En outre, il faut garantir que toutes les personnes, vaccinées ou non, puissent satisfaire leurs besoins fondamentaux. Berne travaille déjà sur un règlement concernant ces avantages, comme le confirme Accessibles aux immunisés L’économie compte beaucoup sur la vaccination. C’est l’un des points centraux de la feuille de route que plusieurs faîtières ont transmise au Conseil fédéral. De leur avis, la population devrait être suffisamment vaccinée d’ici à juin. Dès lors, les grands événements devraient être à nouveau possibles pour ceux qui ont été immunisés. « Il serait injuste de limiter constamment la vie des personnes vaccinées pour protéger celles qui ne veulent pas être vaccinées », avance dans la « NZZ am Sonntag » Rudolf Minsch, d’EconomieSuisse. l’Office fédéral de la justice. Une première analyse de la situation juridique a été effectuée avant Noël. Les juristes bernois examinent « d’éventuelles réglementations visant à exclure l’inégalité de traitement tout en permettant quand même aux personnes qui ont reçu le vaccin d’avoir peut-être moins de contraintes ». –JBM Des municipaux qui risquent gros VAUD Sur un tout-ménage distribué à La Tour-de-Peilz, l’on pouvait découvrir les quatre municipaux du centre droit. Mais pas leur collègue socialiste, « oubliée ». Par ailleurs, le quatuor a utilisé les armoiries de la commune, sans autorisation, a expliqué « 24 heures ». Une telle bourde relève du pénal. Ils risquent jusqu’à 1 an de prison et une peine pécuniaire. Il appartient à la Municipalité de déposer plainte, mais la socialiste ne peut prendre seule une telle décision. Le Canton va donc devoir nommer deux municipaux de substitution. Formation continue en vogue La demande a augmenté de 45% par rapport à 2019. –GETTY
LUNDI 15 FÉVRIER 2021/20MINUTES.CH Le froid -44,4 degrés C’est la température qui a été mesurée samedi à la Glattalp (SZ). Mais le record officiel en Suisse reste celui de -41,8 à La Brévine (NE), la mesure n’ayant pas été effectuée selon les normes. Suivre les règles pour éviter le piège GRISONS Deux randonneurs se sont rendus jeudi au sommet du Schlüchtli, dans le Safiental. Lors de la descente, ils se sont séparés dans une pente raide. Le premier, âgé de 27 ans, a alors déclenché une avalanche dans laquelle il est resté prisonnier. La Rega a été alertée mais n’a pas pu sauver le malheureux, qui est décédé. « L’enneigement exceptionnel, Attaquée avec de l’acide en sortant de chez elle NEUCHÂTEL Une femme de 24 ans a été agressée jeudi matin à l’acide dans le parking souterrain de son bâtiment. Sous le choc, des voisins témoignent. « C’est une très belle personne. Une fille adorable, très mignonne », affirmait jeudi une locataire d’un immeuble de la rue de l’Evole, à Neuchâtel. Pourtant, dans la matinée, au moment où elle allait prendre sa voiture pour se rendre au travail, la jeune femme a été agressée par un individu avec de l’acide. « Ça fait peur, on est tous choqués », lâche une habitante. le cumulde précipitations et le renversement des températures font que cet hiver est particulièrement dangereux », souligne Guido Guidetti. Le Vaudois, responsable de la formation au Secours alpin romand, martèle dans une vidéo l’importance de connaître les risques d’avalanche  : « En montagne, le risque zéro n’existe pas. » –JBM/LVB Le jeune skieur est décédé en descendant dans cette pente. –POL. GR Alarmé par les appels aux secours de sa voisine de palier, qui réside dans un studio, au rez supérieur, un locataire lui a porté secours  : « Il a eu le réflexe de doucher abondamment à Le pronostic vital de la victime n’est pas engagé. –DR VALAIS Le collectif « Doctors for Extinction Rebellion » (DR4XR) a mené hier une action symbolique sur les pentes de la station de Verbier. Ses membres ont notamment dessiné le logo de leur collectif dans la neige et informé les skieurs sur En novembre 2017, il avait abattu une femme de 36 ans dans le quartier genevois des Grottes pour une hypothétique dette de 20 francs. Un quadragénaire a écopé vendredi de 10 ans de prison. Les juges ne se l’eau la victime en attendant les secours », a rapporté la police cantonale neuchâteloise. Malgré leur intervention, la malheureuse a dû être transférée au CHUV à Lausanne. « C’est Précédent en 2003 Plusieurs attaques à l’acide touchant des femmes ont été rapportées ces dernières années en Inde ou au Pakistan. En Suisse, ces agressions sont toutefois très rares. Ce n’est toutefois pas la première fois que le canton de Neuchâtel est confronté à ce phénomène. À La Chaux-de-Fonds, en 2003, un Brésilien avait jeté de l’acide sur le visage de son épouse, avant de la tuer en la poignardant à treize reprises. quelqu’un de très serviable. On a d’abord cru qu’il était arrivé un drame dans son couple… » glisse une autre locataire. Quelques heures plus tard, un Afghan de 19 ans soupçonné d’avoir un lien avec l’agression a été arrêté. La police a quand même lancé un appel à témoins vendredi. Ce qui a fait craindre à certains qu’un « serial-défigureur » soit en liberté, relate « Le Matin Dimanche ». « Nous ne sommes pas en présence d’un acte gratuit. Cette personne a été ciblée spécifiquement, a précisé la police. Il n’y a pas un fou qui se promène en ville avec de l’acide et s’en prend aux jeunes femmes. » –VINCENT DONZÉ/XFZ Actu 3 L’action de DR4XR est à découvrir sur l’app. Le logo d’Extinction Rebellion a été dessiné dans la neige pour rappeler que le temps est compté. –DR4XR Verbier  : du soleil, de la neige et des activistes les dangers que fait planer l’inaction face au réchauffement climatique. Le cadre hivernal a été choisi pour rappeler les enjeux autour du dégel du permafrost. Selon la police, aucune infraction n’a été commise par les manifestants. Dix ans de prison pour le meurtrier des Grottes sont pas alignés sur le réquisitoire du Ministère public, lequel réclamait 18 ans de réclusion pour assassinat. Ils ont considéré que « le meurtre n’était pas préparé à l’avance ». L’angoisse des restaurateurs JURA Dans le Jura, la pression sur les cafetiers est énorme. Ils risquent de perdre leur patente à vie en cas de faillite, selon « Le Matin Dimanche ». C’est le cas d’un patron à Porrentruy qui a déposé le bilan il y a un mois. L’interdiction d’ouvrir ayant été prononcée alors qu’il s’apprêtait à faire de gros travaux, il s’est retrouvé incapable de payer ses fournisseurs. Un autre restaurateur a transmis sa patente à sa mère, retraitée, pour ne pas être pénalisé à vie.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :