20 minutes Genève n°2021-02-12 vendredi
20 minutes Genève n°2021-02-12 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-12 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : Lara se pare enfin d'or aux Mondiaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes 270 lits pour la nuit LAUSANNE La capitale vaudoise a mis en place un dispositif pour accueillir les personnes sans domicile à l’aube d’une vague de froid. 80 places la journée et 270 la nuit sont proposées sans conditions pour les personnes dans le besoin. Spray nasal antivirus NEUCHÂTEL Une start-up chauxde-fonnière nommée Adwatis a mis au point, avec la collaboration d’un fabricant français, un spray qui détruirait 99% des virus. Selon « ArcInfo », il pourrait être bientôt disponible dans les pharmacies. Décès d’un apprenti THURGOVIE Un drame s’est déroulé jeudi matin à Oberhofen. Un apprenti bûcheron âgé de 17 ans a été heurté par la chute d’un arbre. L’adolescent, gravement blessé, est décédé sur place malgré les tentatives de réanimation par les personnes présentes et les secours. Une enquête a été ouverte. BERNE L’armée a reconnu jeudi que ses ressources n’étaient pas adaptées à la pandémie. Mais elle estime avoir répondu aux attentes. Les militaires se sont livrés jeudi à un exercice peu habituel  : la transparence. Plusieurs documents relatifs à l’acquisition de biens médicaux dans le contexte de la pandémie ont ainsi été dévoilés. Si la grande muette reconnaît des manquements, elle invoque des circonstances atténuantes. « À aucun moment, il n’y a eu de lacunes d’approvisionnement dont le système de santé aurait souffert », explique-t-elle, rappelant que le volume des acquisitions a été multiplié par 150 en quelques Les blocs de pierre ont terminé leur course très près des maisons du village. –20 MIN Découvrez les vidéos de Felsberg prises par nos lecteurs reporters sur notre app. ; e du Palais fédéra'omedia di Palazzo Dnter da médias c federala Federal I Palace Mediaienzentrum Bund -ro media di Pala t Center da medi édér undeshaus actu.20min.ch Dépassée, la pharmacie de l’armée a su relever le défi Thomas Kaiser, chef de la base logistique de l’armée. jours seulement. La pharmacie de l’armée a entre autres acquis 300 millions de masques. Concernant ce chapitre, un examen est actuellement en cours. Les réponses à trois questions sont attendues  : le prix des masques était-il conforme au marché ; les masques avaient-ils la qualité Le coût 110 millions C’est ce qu’économisera la Suisse par jour dès qu’elle sera sortie du semi-confinement. Ce chiffre, qui augmente en fonction de la durée des mesures, provient de la task force scientifique Covid-19. Éboulement impressionnant dans les Grisons SUISSE « Au début, j’ai cru que les militaires s’entraînaient au tir, mais comme le bruit était vraiment trop fort, j’ai regardé par la fenêtre et j’ai vu l’éboulement », racontait jeudi un témoin des chutes de pierres qui ont eu lieu à Felsberg. Selon la commune, aucun blessé n’est à déplorer. La zone a dû être bouclée et la situation doit être évaluée. Le montant des dégâts n’est pas connu. –DR nécessaire ; et quelles étaient les conditions des fournisseurs ? « La ministre de la Défense, Viola Amherd, exige la transparence », a déclaré jeudi le chef de la base logistique, Thomas Kaiser, lors d’une conférence de presse. Des voix s’étaient élevées pour dénoncer le profit que de FRIBOURG L’École professionnelle en arts appliqués du canton (eikon) est dans la tourmente de #Balancetonprof. Trois enseignants et le directeur ont été suspendus à la suite de dénonciations de comportements inappropriés, ont annoncé jeudi La Télé, puis « La Liberté ». Le conseiller d’État Olivier Curty a confirmé l’information. Tout en rappelant la présomption d’innocence, l’élu Millions de masques en stock Entre mars et mai 2020, l’armée a acquis 300 millions de masques pour une somme estimée à 150 millions de francs, selon le « Tages-Anzeiger ».Aujourd’hui, il lui reste sur les bras 217 millions de masques d’hygiène et 6,4 millions de masques FFP2, rapporte le quotidien. Or, selon le modèle, la durée de conservation n’est que d’un ou deux ans. Il reste la possibilité de les brader ou de les donner. Une vente de masques à l’Afrique a également été examinée en juin. Si aucune solution n’est rapidement trouvée, tous ces moyens de protection devront être incinérés. jeunes entrepreneurs avaient réalisé en vendant du matériel non adapté. Ils avaient suscité la polémique en s’offrant des voitures de luxe après avoir conclu la transaction avec la Confédération. De plus, il semblerait qu’une partie des masques vendus étaient des contrefaçons. –SKM/JBM/YWE Ne pas délaisser la jeunesse SUISSE Le Conseil suisse des activités de jeunesse et l’Association faîtière pour l’animation jeunesse en milieu ouvert veulent plus d’ouverture pour les jeunes. Dans une lettre adressée à l’OFSP, ils soulignent l’importance de leurs besoins, « qui n’ont pas été pris en compte dans la gestion de la pandémie ». Ils mettent en lumière l’importance de l’échange dans le développement des individus, pour les enfants mais aussi les jeunes adultes. Ils redoutent une détérioration de leur santé mentale. Les besoins des jeunes doivent être mieux pris en compte. –GETTY Dérapages à l’école  : profs suspendus a indiqué que la nature des accusations portées justifiait cette mesure. Une enquête administrative a été ouverte. Le directeur d’eikon a lui affirmé au quotidien fribourgeois qu’il n’était pas visé par les accusations mais que, en raison de son poste, il faisait aussi l’objet de cette mise à pied. Les autorités avaient été alertées par les réseaux sociaux, puis ont reçu des courriers de profs. –JFZ
VENDREDI 12 FÉVRIER 2021/20MINUTES.CH La bonne idée CAROL DE MIE N Mi WHI YAL E SOL Les carnavals se réinventent. À Monthey (VS), les citoyens se sont vu remettre un tout-ménage de la commune avec le programme des festivités en ligne, accompagné d’une enveloppe de confettis. « Il y a une tricherie sur les RHT depuis près d’un an » SOME SUISSE ROMANDE Des collaborateurs dénoncent des irrégularités sur les indemnités RHT perçues par une école privée. Berne et l’Inspection du travail ont été saisies. « Dès novembre, l’école a redemandé des indemnités pour les réductions de l’horaire de travail (RHT). Officiellement, sur la base d’un logiciel à remplir, le personnel est à 50%. Mais, en réalité, on travaille à 100%. » Sous couvert d’anonymat, plusieurs actuels et anciens collaborateurs d’une école de formation pour adultes dénoncent des tricheries en cours dans cette institution. Dans un courriel dont nous avons reçu copie, la direction a demandé aux employés souhaitant travailler effectivement en RHT à 50% de s’annoncer aux ressources humaines. « Cette pratique a déjà Variant brésilien détecté à Genève COVID-19 Deux tests PCR effectués dans la région genevoise ont révélé des cas du variant brésilien du coronavirus. C’est ce que nous a confirmé jeudi l’Office fédéral de la santé publique. Depuis Noël, 5311 tests présentent une des trois mutations préoccupantes du virus  : 2064 se sont avérés des variants britanniques, 83 venaient de la souche sud-africaine et 3 du variant brésilien. Le premier avait été découvert en début de semaine à Zurich. Il reste encore 3161 tests dont il faut déterminer l’origine de la souche. Ouvrier attaqué au couteau FRIBOURG Un ouvrier de 35 ans a été grièvement blessé mercredi aux alentours de 11 heures sur un chantier de Siviriez, après une dispute avec un de ses collègues, annonçait jeudi la police fribourgeoise dans un communiqué. Le malheureux a reçu un coup de couteau dans le dos. Son état a nécessité son transport à l’hôpital par un hélicoptère de la Rega. L’autre ouvrier, responsable de l’agression et âgé de 54 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre à proximité d’un immeuble en construction. Le Ministère public a ouvert une enquête. été appliquée dès le premier semi-confinement, au printemps passé », a ajouté une autre source. Selon nos informations, la Confédération et l’Inspection du travail ont été alertées. Un autre grief fuse. Il porte sur une tentative d’obtenir des subventions de Berne à propos L’école nie en bloc La direction de l’école réfute les accusations de tricherie. « Nous appliquons les RHT et les adaptons systématiquement en fonction des besoins et de l’évolution de la situation sanitaire », a-t-elle réagi jeudi soir. Mieux, la direction s’estime « irréprochable dans la gestion du temps de travail de ses collaborateurs ». Quant à la grogne des étudiants, l’école dit « être en train de trouver des solutions pour répondre au mieux aux préoccupations des étudiants ». des brevets fédéraux. « Rembourser aux étudiants une partie de leurs frais aurait rendu l’école plus attractive. Mais ce remboursement n’est effectué que si l’étudiant a supporté luimême les frais. Or, ce sont majoritairement les parents qui ont payé. L’école a fait une pseudo-facture collective au Les cours ne se font plus en présentiel à cause de la crise. –GETTY nom des étudiants », a indiqué une source. Mais Berne a refusé la demande pour vice de forme. Enfin, la police est intervenue au début du mois dans les locaux de l’école pour un apéro dont le nombre de participants dépassait les directives sanitaires. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Écolage consigné Des étudiants dénoncent des manquements liés non pas à la qualité des cours mais à leur gestion, leur organisation, leurs coûts et à la communication interne. Dans un courriel, ils dénoncent une « formation trop coûteuse et inadaptée » et exigent un remboursement sur les frais déjà payés. D’ici là, ils ont décidé de consigner le montant restant des quelque 46’000fr. que coûte leur formation de trois ans. « Lors de l’inscription, il y a des trucs mirifiques pour appâter le chaland. Mais, à l’arrivée, c’est du vent », a déploré le papa d’un étudiant. Actu 3 Les détaillants alimentaires ont vendu pour près de 30 milliards de francs l’année passée. –GETTY Boom de l’alimentation SUISSE Les ménages suisses ont moins regardé à la dépense pour leurs produits alimentaires en 2020. Les ventes de denrées ont augmenté de 11% en Suisse, enregistrant un chiffre d’affaires record de presque 30 milliards de francs. Les ménages ont déboursé en moyenne 7680fr., selon l’Office fédéral de l’agriculture. Un franc sur dix a été dépensé pour un produit bio. Les produits d’origine animale (10,6 milliards) représentent plus d’un tiers des frais, tandis que les fruits, légumes et pommes de terre seulement 13,7%. Les zones urbaines ont eu tendance à acheter moins de viande et de lait que les zones rurales. Les ménages sans enfants ont dépensé une plus grande partie de leur budget pour l’achat de légumes et de boissons alcoolisées. Restaurateur récalcitrant Après avoir reçu deux avertissements pour non-respect des mesures sanitaires, un restaurateur de Chamoson (VS) a été dénoncé au Ministère public après une troisième infraction. Celle-ci a été constatée par des gendarmes lors d’un contrôle le 26 janvier. Deux clients dînaient à l’intérieur et un autre attendait son menu en buvant un verre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :