20 minutes Genève n°2021-02-09 mardi
20 minutes Genève n°2021-02-09 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-09 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : the Weeknd a conquis le Super Bowl.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Trois tagueurs arrêtés ZOUG Un chien policier a permis l’interpellation de trois auteurs de graffitis âgés de 17, 18 et 19 ans. Ils avaient fui à l’arrivée d’une patrouille, mais deux d’entre eux ont été rattrapés par Dartos. Le troisième s’est rendu peu après. Les jeunes ont avoué et devront s’expliquer devant la justice. Ils veulent tout rouvrir COVID-19 Lancée par des jeunes de divers partis bourgeois, la pétition en ligne « Stop the lockdown » a dépassé la barre symbolique des 100’000 signatures. Le texte demande la levée des mesures anti- Covid en Suisse – fermeture des magasins et des restaurants en tête –, jugées inefficaces et source d’isolement pour la population. GENÈVE Les Transports publics genevois (TPG) abaissent leur offre. Affectée par le Covid, la fréquentation a chuté de 32% l’an passé par rapport à 2019, année record avec près de 223 millions de passagers. La régie va ajuster son offre, à des heures où la demande est faible et dans des secteurs peu fréquentés, comme l’aéroport ou les organisations internationales. Ces adaptations, en vigueur le 22 février, devraient être VMD VAUD Plus d’un tiers des citoyens touchent une aide pour ne pas payer plus de 10% de leur revenu en primes maladie. Voilure réduite aux TPG valables « a priori jusqu’au 12 décembre ». Elles seront réexaminées régulièrement selon la situation. Les TPG ont aussi rappelé aux chauffeurs l’obligation d’ouvrir les portes à chaque arrêt pour assurer une « ventilation régulière ». À Lausanne, les Transports publics indiquent en faire de même. L’offre, elle, est maintenue à la normale, sauf pour le M2, où elle est renforcée « afin d’offrir un maximum d’espace ». –LEO La mère saint-bernard s’occupe à merveille de sa portée de trois chiots mâles. –FONDATION BARRY La baisse de l’offre s’élève à 1,8% au total. –M. ANCIAN Nouveau-nés en pleine forme ANIMAUX Trois jeunes saint-bernards sont nés à la Fondation Barry à Martigny (VS). La chienne à poil court Patsch du Grand-Saint-Bernard et le mâle à poil court Aros vom Rhoneblut sont devenus parents de trois mâles le soir du 28 janvier. Grâce à une mère aux petits soins, les chiots se portent à merveille  : ils ont déjà bien grandi et pris du poids en seulement quelques jours. Une trentaine de saint-bernards vivent à la fondation et chaque année, une vingtaine de chiots avec pédigrée naissent en moyenne au chenil. actu.20min.ch Le subside vaudois fait face à une vraie demande Ils sont désormais 287’000 à bénéficier d’un soutien pour payer leurs assurances maladie. Depuis le vote sur la troisième réforme fiscale des entreprises (RIE III) en 2016, en effet, aucun Vaudois ne doit débourser plus de 10% de son revenu pour cela. La conseillère d’État Rebecca Ruiz tirait hier matin le bilan de la mesure après deux ans d’existence. « L’objectif d’alléger la charge financière des ménages, notamment de la classe moyenne inférieure qui échappe aux autres prestations, est atteint, s’est réjouie la ministre de l’Action sociale. C’est bon pour le pouvoir d’achat, donc pour l’économie. » Rebecca Ruiz a fait le bilan d’une mesure qui a deux ans. –F. CELLA/24H La mesure touche majoritairement des ménages déjà couverts par une subvention classique. Elle concerne 70’000 personnes vivant en famille, ainsi que 26’000 couples sans enfants et 26’000 personnes seules, dont un tiers de retraités. Le Département note que depuis son introduction, la mise en poursuite d’assurés s’est raréfiée, malgré une Une hausse vaudoise qui s’explique hausse constante des primes. Une bonne nouvelle qui contraste avec le poids du budget subsides total pour 2021, de quelque 800 millions de francs, dont 82 pour le subside spécifique. Sur ce montant, 277 millions sont payés par la Confédération, le reste par le Canton et les Communes. « Cela correspond à la volonté populaire, rappelle Rebecca Ruiz. Mais il y aura des batailles à mener au sujet de la gestion des assurances maladie. L’explosion des primes ne peut continuer. » –PAULINE RUMPF En 2019, les Vaudois étaient 36% à toucher un subside à la LAMal, contre 29% en 2017. En proportion, ce nombre et cette hausse sont élevés au regard de la moyenne suisse, passée de 26 à 27% dans le même temps. Plusieurs cantons ont même connu une baisse, comme Zurich, passé de 29 à 26%. Mais la hausse est due à l’introduction du nouveau subside limitant la charge des primes à 10% du revenu disponible, a relevé Rebecca Ruiz. Initiative en cours Le Parti socialiste suisse a déposé une initiative proposant ce subside au niveau national. Le Conseil fédéral a soumis un contre-projet proposant que les cantons dans lesquels les coûts de la santé sont les plus élevés participent plus financièrement. Les cantons ont réagi en dénonçant une attitude méprisante, demandant un nouveau contre-projet. La gauche soutient l’initiative, le PLR préfère le contre-projet. Le Centre (ex-PDC) s’en accommoderait aussi, mais l’UDC ne veut ni de l’un ni de l’autre. Cadavre trouvé sous son lit Le corps d’un Suisse de 35 ans a été retrouvé samedi dans une chambre d’hôtel de Sosua, en République dominicaine. Selon la presse locale, le cadavre était caché sous le lit, en état de décomposition. Un décès qui semble suspect  : le défunt présente une trace de coup sur le front. Une autopsie sera réalisée et une enquête de la police nationale dominicaine a été ouverte.
MARDI 9 FÉVRIER 2021/20MINUTES.CH I‘" La petite carte jaune étend son offre hors des frontières. –DR LAUSANNE La Ville et la police ont annoncé la création d’une unité spéciale visant à offrir une meilleure aide aux victimes de violences domestiques. Les dix agents qui la composent ont reçu une formation spécifique et prendront leurs fonctions début mars. Objectifs  : libérer la parole, faciliter le dépôt de plaintes en instaurant un climat d’échange GENÈVE Un quadragénaire comparaît pour avoir abattu une femme. En cause  : une dette, selon ses dires. Le prévenu parle d’un geste incontrôlé. Postcard bientôt aussi à l’étranger FINANCE Pour l’heure, seuls les retraits sont possibles à l’étranger avec une Postcard. L’an prochain, on pourra également l’utiliser comme carte de débit pour des achats hors de Suisse, a annoncé hier le géant jaune dans la « Basler Zeitung ». Ses fonctions seront combinées avec celles de la Debit-Mastercard, acceptée à l’international. Les achats sur les sites étrangers seront possibles. Son prix n’a pas encore été annoncé. Face aux violences, un nouveau soutien serein, et « garantir le relais dans des centres d’aide », a expliqué Pierre-Antoine Hildbrand, municipal chargé de la Sécurité. Les autorités lausannoises ont recensé 803 cas de violence domestique en 2019. La majorité concernaient des voies de fait, des injures ou des menaces. Dans 83% des infractions, ces délits ont eu lieu au sein de couples. –VSM Actu 3 Le camion blanc a emprunté la bande d’arrêt d’urgence pour doubler le semi-remorque. –DR Voir sur notre appla manœuvre inconsciente du chauffeur du poids lourd. Dépassement kamikaze sur l’autoroute Tuée pour 20 francs  : « J’ai fait feu pour qu’elle fuie » « Ça s’est passé très vite, les coups de feu sont partis à la suite, dans la mêlée. » Âgé de 43 ans, M. murmure plus qu’il ne parle. Ce Suisse répond depuis hier de meurtre avec la circonstance aggravante de l’assassinat. En 2017, il a abattu une femme pour une prétendue dette de 20 francs. Le prévenu ne conteste pas avoir tué. Mais rien n’était prémédité, jure-t-il. Quand il a réclamé son dû à sa victime– une connaissance qu’il venait de croiser dans le quartier où elle fêtait ce soir-là ses 36 ans –, il lui aurait fait une fleur  : « Garde l’argent, ce sera pour ton anni- Le drame a eu lieu dans le quartier des Grottes le 21 novembre 2017. versaire. » Mais lui seul affirme que cette dette existait. La femme ne l’aurait pas entendu ainsi. Selon ce père de famille qui vit aux crochets de sa mère, il n’y a pas eu de discussion mais une altercation, suivie d’une seconde. L’homme est revenu, armé. « Je ne me rappelle pas tout, elle m’a pris le bras, j’ai fait feu pour la faire fuir. Puis j’ai tiré plusieurs fois dans un même mouvement. » Le juge a voulu percer la carapace d’un prévenu qui se contredit, parfois, et répond à côté, souvent. Pourquoi être revenu ? « Je ne voulais pas fuir –MPO Triste anniversaire Ce soir de novembre 2017, après avoir consommé de l’alcool chez lui, M. continue d’étancher sa soif dans un bar des Grottes. En sortant, il rencontre S., une femme à qui il réclame 20fr. qu’il lui aurait jadis prêtés. La discussion est animée et le quadra s’en va, furieux. Il revient quelques minutes plus tard, armé.Après un bref échange, il tire quatre fois, dont au moins une fois alors que la victime gît au sol. Elle meurt à l’hôpital dans la nuit. Ce soir-là, elle fêtait ses 36 ans.comme d’habitude, je voulais clarifier les choses. Mais rien ne justifie mon acte. » Pourquoi a- t-il tué S. ? Long silence, puis  : « C’est une très grosse erreur de ma part. » Aujourd’hui auront lieu les auditions des parties plaignantes. Le verdict sera rendu ultérieurement. –DAVID RAMSEYER BERNE Une caméra embarquée a immortalisé une scène surréaliste ce week-end près de Wangen an der Aare. Le chauffeur d’un camion s’est fait l’auteur d’un dépassement inconscient. À peine arrivé sur l’autoroute, il a décidé de rester sur la bande d’arrêt d’urgence et d’accélérer pour doubler un semi-remorque par la droite. Après avoir pris connaissance de la vidéo, le chef de l’entreprise soleuroise qui l’emploie estime ce comportement inacceptable. Le chauffeur du poids lourd sera « dispensé des tâches de conduite ». Il risque aussi plusieurs amendes. Le chômage 3,7% C’est le taux de chômage de janvier en Suisse. En décembre, il était de 3,5%. Selon le Secrétariat d’État à l’économie, c’est 48’000 personnes de plus que l’an dernier à la même période, soit une augmentation de 40%. Les cantons latins affichent les moins bons chiffres, sauf Fribourg, seul canton francophone où le taux est inférieur à 4%. Découverte macabre à Bâle ENQUÊTE Une large opération de police s’est déroulée hier matin à Bâle après qu’un corps sans vie avait été retrouvé dans une arrière-cour de la Gundeldingerstrasse. Selon Peter Gill, porte-parole du Parquet de Bâle, les circonstances du décès ne sont pas claires. Jusqu’à présent, il n’a pas été possible de déterminer s’il s’agit d’un meurtre, d’un suicide ou d’un accident. La police criminelle recherche des témoins.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :