20 minutes Genève n°2021-02-08 lundi
20 minutes Genève n°2021-02-08 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-02-08 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : Lana Condor ne se prend pas la tête.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Afin de sécuriser les lieux, des travaux seront effectués. –POL VS Évacués après des éboulements VALAIS La semaine dernière, entre 300’000 et 500’000m3 de roche se sont détachés au-dessus de Rarogne, dans le Haut- Valais. Au total, 76 personnes ont dû être évacuées. Entretemps, 29 habitants ont pu regagner leur logement. Le sort des personnes restantes a été fixé samedi. Certaines devront peut-être attendre deux mois, le temps de procéder à des travaux de sécurisation. Une septantaine de logements transitoires ont été proposés aux personnes concernées. ESTAVAYER-LE-LAC (FR) Le carnaval n’aura pas lieu. Mais pas question de céder à la morosité  : des piques satiriques ornent toujours l’espace public. En ce mois de février, qui sonne l’amorce des festivités carnavalesques, l’ombre du coronavirus empêche les rassemblements. Comme bien d’autres, bridé par la crise sanitaire, le carnaval d’Estavayer-le-Lac n’aura pas lieu. Mais, habituellement réalisés à la veille de la fête, les messages satiriques sur les vitrines des commerces et les façades n’ont pas failli à la tradition. « Les restaurants étant fermés, pour nous, c’est le moment de faire des messages de soutien », explique celui qui dirige ces barbouilleurs anonymes, qui œuvraient masqués bien avant que le coronavirus fasse son apparition. ccûeiI f ami/al-ity:Àçenrc‘..‘ fu\A-r. istrict de la Broye SrY" kke. eÙ. 1,14ts knyaPaccueilde oele actu.20min.ch Humour « coronavalesque » pour ne pas oublier la fête Le ton est caustique pour rester fidèle à l’esprit carnavalesque. –DR En montagne, le ciel teinté d’orange donnait l’impression de skier sur des dunes de sable. –DR Revivez le phénomène à travers les vidéos de nos lecteurs, à retrouver sur notre app. Un ciel aux airs de Sahara MÉTÉO De la poussière venue du désert du Sahara a gagné le ciel suisse et une partie de l’Europe samedi, donnant lieu à des paysages orangés impressionnants. Selon l’Office fédéral de météorologie et de climatologie, ce phénomène n’est pas très rare. Il peut en effet toucher la Suisse entre dix et quarante fois par année. « De grandes quantités de poussières minérales sont mesurées en Suisse lorsque de forts vents soulèvent des poussières dans le désert du Sahara, principalement sur les sites des anciens lacs asséchés, et les entraînent rapidement à plusieurs kilomètres d’altitude. Ces poussières peuvent atteindre le continent européen, mais seul un petit pourcentage d’entre elles arrivent en Suisse », a indiqué MétéoSuisse, avant de rappeler que ce phénomène n’est pas dangereux pour la santé. –APN FRIBOURG/NEUCHÂTEL Quelque 560 élèves de 4 à 12 ans du cercle scolaire de Belmont- Broye (FR) vont suivre les cours à distance dès ce lundi. Les classes ont été fermées après deux cas de variant anglais du coronavirus. Dans le canton de Contraire de 2018 Si les messages de cette année ont fait sourire les habitants d’Estavayer-le-Lac, il n’en était pas allé de même en 2018, quand des déprédations avaient été commises, notamment sur le bâtiment de La Poste. Ce fut le divorce entre les gribouilleurs et le carnaval.Vexés par la désapprobation générale, les gribouilleurs ont cessé leurs activités. Les barbouilleurs ont pris le relais. Mais coronavirus ou pas, le caractère soupe au lait demeure. « À défaut de faire à manger, je fais de la pintoure », ou encore « Notre Raoult à nous », peuton lire sur les façades d’un restaurant et d’une droguerie. Réalisées avec des stylos craies, ces inscriptions ont agréablement surpris vendredi. « Bravo ! Cela m’a fait sourire ce matin », a réagi une internaute. « Sympa ! Ça ne fait pas de mal », s’est enthousiasmée une autre. Mais on ne se refait pas  : quand il s’agit d’égratigner le monde politique, le ton redevient cinglant. Les barbouilleurs ont conçu l’antidote à l’absence de candidature féminine PLR à l’Exécutif  : une affiche parodique avec des femmes de la Société du carnaval sous la bannière du… Parti Des Coquines. Candidat PLR à l’Exécutif et président de la société du carnaval, Edgar Marques se montre bon joueur  : « L’humour, le sarcasme, les piques, c’est ça le carnaval ! » –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Écoliers en quarantaine 20 secondes Échauffourées en ville ZURICH La nuit de samedi à dimanche a été mouvementée aux abords de la gare de Stadelhofen et près de la place du Sechseläuten, a indiqué la police. Plusieurs rassemblements ont viré à la baston. Un ado de 16 ans a été interpellé et un homme de 38 ans a été blessé par un coup de couteau. Flashé dans le village THURGOVIE Il va devoir patienter avant de passer son permis  : samedi matin, un élève conducteur a été pincé par la police en gros excès de vitesse à Steineloh. Le jeune chauffard, âgé de 21 ans, roulait à 110 km/h sur un tronçon limité à 50. Son permis à l’essai lui a été retiré sur-le-champ. Neuchâtel, ce sont huit cas variants qui ont été détectés. Plus de 100 élèves et leurs familles sont en quarantaine, et 51 enseignants ont été invités à se faire contrôler. Suivant les résultats, un dépistage à grande échelle pourrait être entrepris. Swiss et pilotes fâchés ZURICH Le syndicat des pilotes Aeropers a informé samedi que la compagnie voulait résilier au plus vite la convention collective de travail avec ses pilotes. Selon la « NZZ am Sonntag », Swiss a même refusé d’en appeler à un médiateur, donnant l’impression de n’être plus intéressée à trouver une solution par le partenariat social.
–ZOO-U. JAUDAS TAGES-ANZEIGER LUNDI 8 FÉVRIER 2021/20MINUTES.CH La hausse 430 millions C’est, en francs, l’augmentation des coûts des prestations prises en charge par l’assurance maladie de base en 2020, pour atteindre un montant total de 34,6 milliards de francs. Cette hausse n’a pas eu d’impact sur les primes d’assurance maladie en 2021 (+0,5%). Des réouvertures en mars ? CORONAVIRUS En dépit des appels au déconfinement, le mois de mars restera marqué par les fermetures, a averti la « NZZ am Sonntag ». Une « personne bien informée » dans l’entourage du Conseil fédéral a affirmé que GENÈVE tout au plus certains commerces, les zoos, les bibliothèques ou les musées pourraient rouvrir leurs portes dès le début du mois prochain. Les restaurants risquent par contre de rester fermés. Il sera peut-être bientôt possible de retourner au zoo ou au musée. Un cerf piégé sur la piste de bob GRISONS Un cervidé s’est retrouvé dans une bien mauvaise posture, vendredi, entre Saint- Moritz et Celerina. L’imposant animal s’est en effet égaré sur la piste de bob du Cresta Run. Il y aurait sauté après avoir pris peur en voyant un employé. Le cerf est ensuite resté pris au piège à cause du sol trop glissant. Un vétérinaire a été appelé sur place pour lui venir en aide. L’animal a d’abord été endormi, pour que ses sauveteurs puissent le tirer de ce mauvais pas, avant d’être transporté en forêt et relâché. Il est très inhabituel qu’un tel animal s’approche si près du secteur d’arrivée de la piste. –CRESTA RUN Sur l’app  : un autre cerf s’illustre en Valais. Rave party au milieu des bois Alertée par une musique émanant d’une forêt à Saint-Prex (VD), la police de la région de Morges a mis fin à une rave party dans la nuit de vendredi à samedi. Sur une centaine de participants, 44 jeunes ont été dénoncés. Du matériel de sonorisation, des génératrices d’électricité et une table de mixage ont été saisis. Les douanes accusées de traquer les sans-papiers GENÈVE Les associations dénoncent des contrôles ciblés dans les TPG. Berne nie viser les clandestins. Le Canton est préoccupé. « La situation est gravissime. » Dimanche, le collectif de soutien aux sans-papiers dénonçait, par la voix d’AlessandroDe Filippo, « une chasse aux clandestins » que mèneraient les Douanes depuis deux semaines. Évoquant de multiples témoignages, les militants parlent de « contrôles massifs » opérés à Genève dans et aux abords des lignes de transport public près des frontières, mais aussi dans le RegioExpress Genève-Lausanne, à Nyon et Coppet. Pire, des gens se rendant aux distributions alimentaires « C’est angoissant » Deux Latinas clandestines ont exprimé leur désarroi hier. « J’ai un emploi près de la frontière. Chaque jour, je me demande si je peux sortir travailler, dit la première. J’ai deux enfants qui dépendent de moi. C’est angoissant.Je voudrais qu’on me dise clairement ce que je peux faire. » La seconde, qui vit à côté de la frontière, éprouve la même peur. « Je dois sortir travailler, je ne sais pas comment faire. Je suis ici seule avec mon fils. Je quitte mon domicile le matin avec la crainte de ne pas revenir le soir. » des Colis du cœur à Thônex auraient été contrôlés. Le collectif parle de « dizaines d’interdictions de séjour » prononcées. Il en appelle au Canton pour Les gardes-frontière contrôlent les transports publics. « faire cesser cette pratique inacceptable », qui n’aurait cours ni à Bâle, ni au Tessin. L’administration fédérale des douanes (AFD), elle, nie –L. FORTUNATI/TDG toute opération de ce type. Elle ne cible pas les sans-papiers, assure sa porte-parole Caroline Wälti. Ils n’ont d’ailleurs jamais été sa priorité. Les contrôles ont bien été renforcés aux frontières, mais en raison du Covid. Et « le nombre de personnes en infraction aux conditions de séjour n’a pas augmenté ces trois derniers mois. » Conseiller d’État PS chargé du social, Thierry Apothéloz se déclare « très préoccupé par cette affaire. Il est intolérable que les personnes les plus précarisées du canton soient la cible de contrôles intensifiés. » Même si, à ce qu’il en sait, l’AFD n’a décidé « aucune chasse aux personnes sans statut », il demandera mercredi au gouvernement d’intervenir auprès de Berne. –JÉRÔME FAAS Actu 3, 1 Nouveau vaccin pas cher BERNE Des chercheurs du laboratoire Janssen à Bümpliz, filiale du géant américain Johnson & Johnson, auraient mis au point un nouveau vaccin bon marché, plus simple à utiliser et dont une seule dose suffirait, relate le « SonntagsBlick ». Il se conserverait des mois dans un simple frigo et offrirait une protection de 85% contre les formes graves du coronavirus. La Confédération n’a pour l’instant conclu aucun contrat avec cette entreprise. L’Allemagne aurait déjà commandé 38 millions de doses, soit assez pour vacciner la moitié de sa population. L’autorité de contrôle des médicaments Swissmedic pourrait donner son feu vert dans les prochains jours. –GNI Plus de 1000 tests Une vingtaine de cas positifs, dont plusieurs asymptomatiques  : c’est le bilan du dépistage à grande échelle effectué de vendredi à hier à Villars-sur- Ollon (VD). Plus d’un millier de tests ont été faits.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :