20 minutes Genève n°2021-01-21 jeudi
20 minutes Genève n°2021-01-21 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-21 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : Joe Biden veut changer l'Amérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Un crowdfunding a sauvé les jambes de Prajjwal VAUD Un jeune Népalais atteint d’un cancer rare a pu être opéré avec succès grâce à l’argent récolté par sa sœur et son beau-frère. « L’opération a duré plus de 20 heures, la tumeur a été enlevée avec succès et sans complication. » Le soulagement du Lausannois Johannet de sa femme népalaise Reema, hier, était une belle récompense après des mois de démarches. Depuis l’été 2020, le frère de Reema est atteint d’un cancer rongeant l’os de la hanche. « Ça a commencé par un mal de dos, raconte Prajjwal. Puis, j’ai eu du mal à dormir et à marcher. » Au Népal, cette tumeur rare aurait été difficilement traitable. « Les médecins doutaient qu’il puisse remarcher un jour, détaille Johann. Ils n’avaient jamais pratiqué cette opération et n’avaient pas de matériel adapté. » Malgré la deuxième vague de Covid-19, Johannet Reema ont fini par trouver un médecin en Suisse pour opérer Prajjwal Hôpitaux fortement sollicités Le dénouement de l’histoire de Prajjwal est d’autant plus miraculeux que les hôpitaux suisses reçoivent des demandes similaires chaque jour, en plus de la charge liée à la pandémie. « On ne sait pas vraiment pourquoi ça a marché pour nous, s’interroge Johann. Le Népalais de 21 ans doit une fière chandelle à sa sœur Reema, qui vit en Suisse avec son mari. –DR et lui obtenir un visa. L’Hôpital universitaire de Bâle a fait en sorte de réduire les coûts au minimum, et le Dr Andreas Krieg, chef du centre des tumeurs osseuses, a accepté de travailler gratuitement. Mais le Peut-être l’intérêt médical de ce cas  : il représente 0,01% de tous les cancers. » De son côté, le Dr Krieg et plusieurs collègues ont donné de leur temps bénévolement avant même la venue de Prajjwal en Suisse, pour étudier les manières d’ôter la tumeur sans dommages. La neige peut rendre illisible toute la signalisation routière. –GETTY prix restait trop important pour les économies de la famille népalaise de Prajjwal et Reema et de la famille suisse de Johann. Ils ont donc lancé un crowdfunding, qui a déjà permis de récolter plus de 50’000fr. « Ma mère a envoyé le lien à au moins 200 personnes, et ça a transité aussi sur plein de groupes WhatsApp », sourit Johann. « Je me sens extrêmement chanceux et plein d’espoir, se réjouissait déjà Prajjwal dimanche, à deux jours de son opération. Je sens bien les choses, même si ça me fait un peu peur. » –PAULINE RUMPF Faut-il chauffer les panneaux ? LA CHAUX-DE-FONDS (NE) Depuis quelques mois, des panneaux de signalisation indiquent l’obligation d’avoir un macaron pour le stationnement de longue durée. Le hic, dans cette ville située à 1000m d’altitude, c’est que la neige les masque fréquemment. L’Office fédéral des routes suggère donc la pose d’un dispositif pour chauffer ces panneaux, ou leur déblaiement systématique. Deux options que la Ville juge irréalistes, en raison des coûts élevés qu’elles entraîneraient. Cercle vicieux « Le système de santé au Népal est insuffisant, en matériel mais aussi en compétences, explique Reema. Et il le reste, aussi parce que beaucoup de Népalais vont se faire traiter à l’étranger, soit en Inde soit aux États-Unis quand ils en ont les moyens. En outre, les études de médecine sont chères, donc réservées aux privilégiés, et si un jeune a la possibilité de partir travailler à l’étranger, il ne reviendra pas, car il n’y a pas beaucoup d’opportunités dans le pays. » NYON (VD) Le Tribunal criminel a infligé 9 ans de prison ferme à un Vaudois de 27 ans qui avait incité une Roumaine à perpétrer des abus sexuels sur son bébé et à le maltraiter, tandis qu’il les regardait en live streaming. En tout, 25 cas ont été répertoriés entre septembre 2014 et juillet 2015. La mère, qui a écopé de 6 ans et demi de prison dans son pays, se serait exécutée dans les deux tiers des cas. Le nourrisson avait à actu.20min.ch Nouveaux pays sur liste rouge L’OFSP a ajouté quinze zones à sa liste de pays et régions au retour desquels la quarantaine sera obligatoire en Suisse dès aujourd’hui. L’Espagne, le Portugal, Chypre, Israël et le Liban y ont été intégrés. Certains pays ont quant à eux été retirés. Il s’agit de la Croatie, de la Serbie, du Danemark, du Luxembourg et de la Géorgie. Il se tue contre un candélabre SCHWYTZ Un conducteur de 73 ans est mort dans un accident, mardi soir à Arth. Pour une raison inconnue, sa voiture a quitté la chaussée et s’est écrasée contre un lampadaire. Des passants sont venus à son secours et ont tenté de le réanimer. Malgré cette aide et l’intervention des services de secours, le septuagénaire est décédé sur les lieux du drame. La route a dû être fermée durant près de trois heures pour les besoins du constat. Pervers à distance enfermé pour 9 ans peine 1 mois quand les sévices pervers et sadiques ont commencé. « Les actes sont atroces et extrêmes. (...) L’accusé a fait de ce bébé un objet déshumanisé », a estimé le président du tribunal. Les experts psychiatres ont souligné l’absence de remise en question, qui révèle un risque de récidive très élevé. La Cour a du reste assorti la peine d’un traitement thérapeutique institutionnel en milieu fermé. –EVE
JEUDI 21 JANVIER 2021/20MINUTES.CH Treize des 22 blocs opératoires reprennent du service. –L. GUIRAUD/TAMEDIA Les HUG vont pouvoir opérer 20 secondes Deux alertes à la bombe GENÈVE Le bâtiment d’Uni Mail ainsi qu’une partie de la tour de la RTS ont été évacués hier aprèsmidi. La police avait été alertée de la présence d’un individu portant des explosifs. Au terme de l’intervention, aucun objet suspect n’a été retrouvé sur place. Des tombes malmenées COIRE Une habitante de la ville a été choquée de découvrir des traces de pas et d’urine dans la neige recouvrant des tombes du cimetière de Daleu. Les autorités ont réagi, assurant qu’elles « prennent au sérieux ces informations et remontent la piste ». Ikea rappelle un produit ALIMENTATION La firme suédoise rappelle le pain croustillant Knäckebröd Flerkorn 250 g ayant une date limite au 31 mars. Les graines de sésame qu’il contient recèlent des résidus d’oxyde d’éthylène, dont l’ingestion est dangereuse à long terme. Discrimination en ligne EMPLOI Une étude soutenue par le Fonds national suisse montre que le recrutement en ligne n’exclut pas la discrimination. Il s’avère que l’origine et le genre des candidats peuvent les pénaliser au moment de la sélection. GENÈVE La baisse des admissions en lien avec le Covid-19 permet aux Hôpitaux universitaires (HUG) de reprendre une partie de leurs activités de chirurgie. Selon la « Tribune de Genève », 13 blocs sur 22 prendront en charge les 1300 patients en attente. L’hôpital réserve 229 lits pour les malades du Covid-19 et va maintenir ce dispositif jusqu’à la fin du printemps, quitte à l’adapter en cas de besoin. ESTAVAYER QFffl (FR) Un papa veut sauver la piste de cross qu’il a aménagée en douce dans sa propriété pour son champion de fils. Pétition  : ils veulent des « demi-classes » La casse 6 voitures C’est le nombre de véhicules percutés par un chasse-neige samedi soir à Boudry (NE). Selon arcinfo.ch, les voitures étaient en train d’essayer de se dégager lorsque l’engin les a heurtées. Trois patrouilles de police ont été dépêchées sur place. « Personne ne s’est jamais plaint dans le voisinage. On utilise ce terrain à peine deux heures par mois en moyenne, alors là, vraiment, je ne comprends pas ! » John Oppliger est amer. Hier, l’État de Fribourg lui a annoncé par courrier que le minicircuit de motocross qu’il avait aménagé sans autorisation dans sa propriété en 2014 devait être démantelé d’ici au 30 avril. Motif  : le terrain est partiellement situé dans une zone agricole. Son fils Ryan, 11 ans, est champion de Suisse 2019 en Kids 65 cm3 et fait figure de grand espoir national de la discipline. Ses week-ends, le garçon les passe à se mesurer aux plus grands coureurs dans toute l’Europe. « À son niveau, il a aussi besoin de pouvoir pratiquer durant la semaine, reprend le papa. Or, dans la région, aucun circuit n’est ouvert le mercredi après-midi. Travailler à la maison représente notre seule solution. » En déposant une demande d’autorisation de sa piste privée en 2018, le Broyard espérait au moins parvenir à un accord VAUD Même si les contaminations repartaient à la hausse, le Conseil fédéral a dit hier qu’il ne réintroduirait l’enseignement à distance que pour les écoles secondaires. Dans une pétition en ligne lancée mercredi dernier, plus de 570 étudiants vaudois du postobligatoire demandent au Conseil d’État le retour des « cours par demi-classes » ou « le rétablissement des cours à distance ». Majoritairement gymnasiens, ils évoquent les « risques » pris dans des classes de « parfois plus de 25 élèves sans distanciation » et dans les transports publics bondés. Ce dernier argument est celui qui a incité le canton d’Argovie à restaurer les cours à distance pour les gymnases et écoles professionnelles dès lundi prochain. –YWE/LVB provisoire. « On parle de quelques bosses, qui peuvent être vite rabotées, image-t-il. Ce n’est pas un mégacomplexe. » Pour motiver son refus, l’État invoque le respect du principe de séparation entre les zones constructibles et les zones non Actu 3 Des gymnasiens plaident pour les cours à distance. –GETTY Malaise fatal à un plongeur BERNE Un homme de 66 ans est décédé mardi lors d’un accident de plongée dans le lac de Thoune. Selon la police cantonale, un corps inerte a été aperçu non loin de Merligen. D’autres plongeurs présents lui ont porté assistance, tentant de le réanimer avant l’arrivée des secours. Dans un état critique, il a été conduit à l’hôpital par une ambulance. Malgré ces efforts, l’homme a succombé le jour même. Une enquête a été ouverte. Illicite, le minicircuit d’un espoir de la moto sera rasé Faute de mieux, Ryan Oppliger, 11 ans, s’entraîne sur un terrain situé en partie en zone agricole. –INSTAGRAM/DR constructibles. Il souligne en outre que l’implantation litigieuse « est motivée par des raisons de convenance personnelle », et qu’elle ne peut dès lors pas être autorisée après coup. La famille fera recours au Tribunal. –FRANCESCO BRIENZA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :