20 minutes Genève n°2021-01-20 mercredi
20 minutes Genève n°2021-01-20 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-20 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : Amel, la nouvelle start du petit écran.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Régions 20 secondes Inégalités accrues ENSEIGNEMENT Une étude réalisée avant la crise du Covid-19 souligne que l’enseignement en ligne accroît les inégalités. Publiée par les Universités de Genève et de Saint- Gall, ainsi que l’EPFL, elle montre que l’e-learning a un impact positif (+2,5%) pour les étudiants à haut potentiel, mais négatif (-2%) pour les personnes en difficulté. Bons en guise d’excuse NEUCHÂTEL Près de 4000 foyers du canton avaient été touchés par une panne électrique, début janvier. Selon « ArcInfo », Groupe E, responsable de ce désagrément, va offrir à chaque client lésé un bon de 100 francs auprès de la Fédération neuchâteloise du commerce indépendant de détail. La vaccination accélère NEUCHÂTEL Deux nouveaux centres vont ouvrir début février dans le canton. Ces infrastructures porteront la capacité de vaccination de 500 à 6000 par semaine. Depuis lundi, le second groupe cible bénéficie de la possibilité de se faire vacciner. GENÈVE Le Canton veut encourager la médiation judiciaire dans le but de désengorger les tribunaux. Divorce houleux, garde d’enfants disputée, rupture de contrat conflictuelle : « Un litige, ce n’est pas que du droit », affirme Mauro Poggia. Conseiller d’État chargé notamment de la Sécurité, il vient de déposer un projet de loi pour encourager la médiation dans la justice civile. « Les jugements ne règlent pas toujours le problème, estime l’élu, ancien avocat. Quand des parents attaquent un médecin à la suite du décès d’un enfant, ils ne recherchent pas des dommages et intérêts, mais des explications, voire des excuses. Sans elles, leur deuil ne pourra souvent pas se faire. » Pour lui, le justiciable a tout à y gagner : « La médiation, c’est plus court, moins cher et mieux accepté. » Les clusters s’éteignent plus ou moins lentement selon les zones. –CRE Le virus frappe les quartiers pauvres GENÈVE Le coronavirus affecte plus sévèrement les quartiers défavorisés. Des chercheurs des HUG viennent de le démontrer. Ils ont découpé le canton en 2830 cellules d’habitation et analysé tous les cas de Covid survenus du 26 février au 30 avril. Ils se répartissaient entre 1079 foyers d’infection, ou clusters. Conclusion : après deux mois, il ne restait plus que 30% des foyers dans les zones But : inciter juges et avocats, si la situation s’y prête, à proposer un mode de résolution amiable du conflit avant d’entamer une procédure. Pour cela, les magistrats seront sensibilisés. Des statistiques seront tenues et analysées afin de cibler et d’améliorer les incitations. Une permanence d’information pourrait être créée. Les parents en conflit pourraient se voir obligés de participer à une séance d’information. « Ce projet ne se fait pas contre les avocats, mais avec eux, car ils pourront accompagner leurs clients », rassure Mauro Poggia. Bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Philippe Cottier « salue la volonté d’encourager la médiation, mais cela doit se faire dans un large consensus ». Pour Georges Gherardi, président de la Fédération genevoise MédiationS, ce projet « va engager le réflexe de médiation ». –MARIA PINEIRO, geneve.20min.ch Conflits privés : privilégier les médiateurs aux juges aisées, contre 85% dans celles qui sont défavorisées. « Les clusters s’y éteignent moins vite, les individus y sont donc exposés plus longtemps au virus », détaille le professeur Idris Guessous, des HUG. L’indice de précarité est un facteur explicatif déterminant, une des hypothèses étant que la petite taille des logements augmente la promiscuité et empêche de s’isoler en cas de maladie. –JEF Processus rapide « Nous permettons aux parties de s’exprimer sur leur cas et leur sentiment, puis nous les aidons à trouver par elles-mêmes une solution qui sera validée par un juge », explique Georges Gherardi, président de Fédération genevoise MédiationS. Il indique que la méthode atteint 83% de résultats positifs de manière rapide : « Tout peut se régler par la médiation. » Elle est particulièrement efficace dans le cadre de conflits familiaux. L’option serait efficace pour aplanir les différends conjugaux. Lausanne a trois ans d’expérience La justice vaudoise a mené un projet pilote de médiation dès 2017. Une permanence a été installée au Tribunal d’arrondissement de Lausanne afin d’informer sur cette option. Depuis, la structure a été pérennisée et il est projeté d’en ouvrir dans les autres tribunaux d’arrondissement du canton. À Lausanne, en 2019, une trentaine de cas ont été réorientés vers la permanence, précise Éric Kaltenrieder, président du Tribunal cantonal. Il indique que la structure a permis de sensibiliser les magistrats, qui renvoient de plus en plus souvent en médiation. Des arbres à terre qui fâchent les opposants GENÈVE Le chantier de la caserne des Vernets a commencé lundi avec l’abattage de près de 80 arbres, ont rapporté la « Tribune de Genève » et « Le Courrier ». Ces coupes suscitent la consternation des associations d’habitants, qui s’opposent à la création d’un quartier prévu pour 1500 logements sur l’ex-place d’armes. Leur collectif dénonce la volonté de l’État de « passer en force ». Le Canton rappelle que le projet a franchi toutes les étapes, y compris un vote populaire. Quelque 140 arbres doivent être replantés dans le futur quartier, qui devrait voir le jour dès 2024. –DRA –GETTY IMAGES
NOUS RESTONS OUVERTS ET À VOTRE DISPOSITION NOUS RESTONSOUVERTS ET ÀVOTRE DISPOSITION Coop City Tous les grands magasins rayons alimentaires gardent leurs et leurs horaires d'ouverture habituels jusqu'à nouvel ordre. Les articles ci-dessous restent à votre disposition. Tous lesgrandsmagasinsCoopCity et leursrayonsalimentaires gardent leurshorairesd’ouverture habituels jusqu’à nouvelordre. Lesarticles ci-dessous restentàvotredisposition. Tous les articles de papeterie Tous les articles pour la cuisine isselle, les verres et les couverts/Tousles articles de papeterieTousles articles pourlacuisine ainsi que lava hors électroménager ainsi que la vaisselle, lesverresetles couverts/hors électroménager Tous les sous-vêtements, les chaussettes et les collantsTousles sous-vêtements, leschaussettes et lescollants Tous les articles de puériculture et de confection bébéTousles articles de puériculture et de confection bébé Tous les produits de beauté et de soin du corpsTousles produits de beauté et de soin du corps ainsi que les articles pour l'hygiène et la santé ainsi que lesarticlespourl’hygièneetlasanté Toutes les lunettes de lecture et de sToutes leslunettes de lectureetdesoleil Aarau, Baden, Basel amMarktplatz, Basel Pfauen, Bern Ryfflihof, Biel/Bienne, Chur, Kriens Pilatusmarkt, Luzern, Olten, Schaffhausen, St.Gallen, Thun Kyburg, Volketswil Volkiland, Wil, Winterthur, Zug, Zürich Bellevue, Zürich Oerlikon, Zürich Sihlcity, Zürich St.Annahof, Fribourg, Genève Plainpalais, Genève Rhône Fusterie, Lausanne Au Centre, Lausanne St-François, Meyrin, Neuchâtel, Sion, Lugano www.coop-city.ch CARAN 0AcHE lYiA. L WASCHGEL ra PFAUEN RYFFLIHOF ST. ANNAH0F RHÔNE FUSTERIE AU CENTRE Pour moi et pour toi. 2 TLJRHC't.dt il CADOp city SE03/21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :