20 minutes Genève n°2021-01-19 mardi
20 minutes Genève n°2021-01-19 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-19 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : pas de Mondiaux chez le dictateur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 71te à 20 secondes I M pu I Sans permis à bord d’un bolide modifié FRIBOURG Dimanche, la police a interpellé un automobiliste à Marly. Durant le contrôle, les agents ont réalisé que le conducteur ne possédait pas de permis de conduire. Autre surprise  : la puissance du moteur de son véhicule avait été illégalement augmentée. Le procureur a ordonné le séquestre du bolide et l’intéressé sera dénoncé au Ministère public. Le Jura ouvre son centre de vaccination DELÉMONT Le Canton démarrait hier la phase 2 de la vaccination contre le Covid-19. Alors qu’un millier de personnes ont reçu leur première dose, à l’hôpital ou via une équipe mobile, ce sont maintenant les personnes vulnérables vivant hors institution qui pourront en bénéficier. Cela se passera dans le centre ouvert hier à Courtételle. Plantation de cannabis découverte par hasard THONON-LES-BAINS (F) Alors qu’ils faisaient respecter le couvre-feu, mercredi, des policiers ont contrôlé un individu connu de leurs services. Dans « une des propriétés » de l’intéressé, des gendarmes ont mis la main sur 77 pieds de cannabis et 3 kg d’herbe séchée, selon « Le Messager ». elete ; r1, ite S 11 r e ! tett te. En raison du virus, l’accès au lac de Joux restera interdit. –ARTHUR HABRIAL Pas de patin à glace cet hiver VAUD C’était le dernier espoir des amateurs de patin. Les communes qui bordent le lac de Joux ont décidé d’interdire l’accès à la glace, si celle-ci arrivait, rapportait hier 24heures. ch. « On ne peut pas demander aux commerces de fermer et de l’autre côté, laisser les gens s’agglutiner sur la glace », justifiait Carole Dubois, municipale au Chenit. Il serait impossible de contenir le flux de visiteurs, qui peut monter jusqu’à 15’000, voire 20’000 les bonnes années. ALPES Les amateurs de hors-piste ont payé un lourd tribut à leur passion. Neuf personnes ont trouvé la mort depuis vendredi, dont deux à Verbier (VS). Le dépistage 320 C’est le nombre de cas de Covid détectés lors de tests dans les pharmacies vaudoises. Plus de 10’000 y ont été réalisés depuis que les officines ont été intégrées au programme de dépistage cantonal, en décembre, dont un tiers à la demande de personnes souhaitant voyager. BERNE Étouffements, empoisonnement, coups  : la liste des sévices qu’aurait fait subir une quadragénaire à sa fille est glaçante. La femme est actuellement jugée pour des actes commis entre 2011 et 2014. La mère aurait notamment cassé volontairement la jambe de la petite, née en 2011. Le rapport d’un psychiatre émet l’hypothèse que la femme souffrirait du Double sortie de route VAUD Samedi, entre Huémoz et Ollon, un couple a été victime d’un accident plutôt spectaculaire. Le conducteur a perdu le contrôle de sa voiture, laquelle est sortie de la route et s’est mise à dévaler une pente raide dans la neige. Le lacet inférieur n’a pas été suffisant pour arrê- actu.20min.ch Lourds soupçons sur une maman syndrome de Münchhausen par procuration. Les personnes qui provoquent ces sévices physiques ou psychiques veulent attirer l’attention et la compassion à travers la maladie de la victime. « Je n’ai rien fait de ce dont on m’accuse », se défend la mère de 41 ans. Le procès se poursuit aujourd’hui et le verdict pourrait intervenir en fin de semaine. –SUL/JBM La montagne n’a pas fait de cadeau aux imprudents L’appel de la poudreuse a été le plus fort, mais le bilan est terrible  : neuf personnes sont décédées ces quatre derniers jours après s’être aventurées hors des pistes balisées. Hier matin à Verbier, dix skieurs ont été pris dans une avalanche. ter le véhicule, qui a continué sa glissade sur 300 mètres, pour terminer sur ses quatre roues. Le couple s’en sort indemne par miracle ; les images sont impressionnantes. La vidéo de l’embardée est sur notre app. Une plaque s’est détachée lorsque l’un d’eux s’est engagé dans un couloir. Il a été emporté, ainsi que neuf autres personnes qui évoluaient plus bas. Un Anglais de 38 ans domicilié dans la station a perdu la vie. Un autre skieur a été héliporté À Verbier, une plaque s’est détachée hier dans le secteur des Attelas, emportant dix skieurs. –POL. VS à l’hôpital de Sion dans un état grave. Les autres sont indemnes. À Siviez, au-dessus de Nendaz, c’est un Irlandais de 29 ans, habitant en Valais, qui a été mortellement emporté à la mi-journée. Il était parti faire du hors-piste avec deux autres personnes. Un autre drame s’est joué dimanche à Verbier. Un Suédois de 46 ans a quitté la piste et s’est tué en chutant d’un rocher au moment où la visibilité était restreinte par le brouillard et la neige. Ses enfants, qui l’attendaient au bas de la piste, ont alerté les secours. Enfin, deux personnes ont été emportées par des avalanches en faisant du freeride dimanche. Ni l’une, à Gstaad (BE), ni l’autre, un jeune de 19 ans victime d’une coulée aux Rochers-de-Naye (VD), n’ont survécu. Ce dernier, un habitant de la région parti skier avec trois copains, n’a été retrouvé qu’au bout de trois heures de recherches. Le groupe de quatre amis n’était pas équipé de matériel de sécurité, a indiqué la police. –FRS/NXP
MARDI 19 JANVIER 2021/20MINUTES.CH Arnaqueuse sans scrupules Une jeune fille vient d’être condamnée à 160 jours de prison avec sursis, notamment pour escroquerie, relate « Le Nouvelliste ». Elle faisait chanter des gens sur internet, et même des connaissances. Ses dernières victimes sont ses propres parents, qui lui avaient confié la gestion de leur compte. Le corps d’une femme repêché BERNE La police a découvert le corps sans vie d’une dame dans le lac de Thoune, près de Gunten, dimanche après-midi. L’identité de la défunte et la cause de sa mort font l’objet d’une enquête. La piste de l’homicide est privilégiée et un appel à témoins a été lancé par la police. Ce sont des plongeurs, alertés par un promeneur, qui ont découvert le corps et contacté les forces de l’ordre. ARMÉE Pandémie oblige, 5000 futurs soldats ont commencé leur formation militaire à la maison hier. Reportage chez un jeune Vaudois motivé. ARMÉE « J’ai fait quelques pompes, mais je pense pas autant que ce qu’ils nous demanderont une fois à la caserne », s’amuse Romain. Âgé de 20 ans, il nous a reçus chez lui lundi matin, à l’occasion du premier jour de son école de recrues. Comme lui, 5000 des 12’000 futurs soldats dans tout le pays ont inauguré une façon insolite d’entrer dans l’univers de l’armée  : depuis chez soi, et non dans une caserne, en raison des risques de contagion avec le coronavirus. « Pour ces trois premières semaines de formation de base en tronc commun, ça va donc se passer depuis chez soi, explique Romain. Nous n’avions pas d’horaire précis aujourd’hui, mais il y a des modules de cours à suivre en ligne sur un ordinateur et à apprendre dans un délai donné, et une appà installer sur son téléphone. » Mais ce lundi, impossible de se connecter au site de l’armée (lire ci-dessous). Après des heures et diverses tentatives, Romain a fini par sortir faire un footing pour se maintenir en forme. Le 8 février, il intégrera sa caserne à Thoune (BE), pour y devenir pilote de char. « Il faudra alors y porter un masque très souvent. D’ailleurs, nous serons testés à notre arrivée et nous ne serons pas autorisés à Actu 3 Un bug sabote le début de l’école de recrues virtuelle Cloîtrés dans les palaces Une douzaine de cas ont été identifiés dans deux hôtels. –GETTY « Système amélioré, mais pas stabilisé » En mode télétravail, Romain a tenté de se connecter dès 8h aux cours en ligne, sans succès. –MEDIAPROFIL Ce premier jour d’école de recrues en télétravail a été perturbé pour la majorité des jeunes appelés. En cause, le système d’apprentissage militaire en ligne, qui a connu des problèmes de connexion avant même les premières tentatives, lundi dès 8h. Porte-parole de l’armée, Stefan Hofer a confirmé ces bugs, dont les causes étaient encore inconnues  : « Le système a été amélioré hier, mais il n’était pas encore stabilisé », précise-t-il. Ceux qui n’ont pas encore accès aux modules en ligne sont encouragés à pratiquer du sport en attendant. GRISONS Les nouveaux variants du Covid-19 continuent de progresser rapidement en Suisse. Dans la très huppée station de Saint-Moritz, plusieurs cas ont été détectés dans deux prestigieux palaces. Les clients sont tenus de rester dans leur chambre. Au village, les autorités ont décidé de fermer les établissements scolaires. Les écoles de ski ferment également et le port du masque est rendu obligatoire dans toute la station. Par ailleurs, les autorités vont mettre en place un test de masse de la population dès ce matin. Tous les habitants et visiteurs sont priés d’y participer. Une situation qui rappelle celle qu’a connue la station de Wengen il y a peu. Sur le front de la pandémie, le taux de positivité a reculé à 9,8%. Quant au taux de reproduction R au 8 janvier, il s’inscrit à 0,81, ce qui indique un reflux, a indiqué hier l’OFSP. –NXP/FRS Swissport fustigé Le personnel genevois de la société d’assistance au sol a manifesté hier pour la troisième fois en une semaine contre ses futurs contrats, jugés scandaleux. Le matin, le Canton a rencontré Swissport. Rien n’a filtré. Les employés vont poursuivre leurs actions. THURGOVIE Une promenade s’est mal terminée jeudi près d’Amriswil (TG). Une cavalière a perdu le contrôle de son cheval. En chemin pour l’écurie, le malheureux s’est fait réduire en charpie par un train Thurbo. La police s’est rendue sur place rentrer chez nous durant les trois premiers week-ends, afin d’éviter au maximum les contacts. C’est ainsi, il faut faire avec ! » décrit sereinement Romain. Hier matin, ses parents, chez qui il vit encore, lui ont souhaité sur le ton de la rigolade  : « Alors bonne armée ! » Dubitatif vu les circonstances actuelles, Romain demeure motivé. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI 0 La vidéo est à découvrir sur notre app. Animaux fauchés en série puis a demandé l’évacuation de la carcasse. Visiblement, le travail n’a pas été bien fait, puisque les rames suivantes ont heurté plusieurs volatiles qui se régalaient des restes laissés sur la voie, rapporte le « St. Galler Tagblatt ». –JBM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :