20 minutes Genève n°2021-01-08 vendredi
20 minutes Genève n°2021-01-08 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-08 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : des voix s'élèvent pour virer Trump.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, L’incendie s’est produit dans un logement situé au dernier étage. –DR 20 secondes Morte après l’accident GRISONS Une femme de 76 ans est décédée des suites d’un accident, a indiqué jeudi la police. La malheureuse avait été renversée le 31 décembre à Trin, alors qu’elle se rendait à l’église, par une voiture conduite par un octogénaire. Pétition à l’UNINE NEUCHÂTEL La Fédération des étudiants neuchâtelois (FEN) lance une pétition. Elle dénonce la vidéosurveillance et la comptabilisation des échecs prévues pour la session d’examens de cet hiver. Au moins 100 signatures sont nécessaires. C’est le Grand Conseil qui tranchera fin janvier. Drame le jour de l’An ANNECY (F) Un quadragénaire a été condamné à 24 mois de prison, dont 12 avec sursis probatoire à Annecy. Il est accusé d’avoir violemment tabassé sa conjointe. Selon « Le Dauphiné libéré », la victime a survécu à ses blessures. Octogénaire sans permis Lors d’un contrôle préventif à Écharlens (FR), la police fribourgeoise a interpellé un automobiliste dont les plaques « semblaient suspectes ». L’octogénaire au volant, un habitant de la région, avait effectivement des autocollants en guise d’immatriculation. Il n’avait pas d’assurance RC et pas non plus de permis. Il sera dénoncé. VAUD Une rave sauvage avait été interrompue par la police. Le DJ improvisé a écopé de la même sanction que l’organisateur. n ‹ › Immeuble évacué à cause du feu YVERDON-LES-BAINS (VD) L’incendie d’un appartement situé au sommet d’un locatif de l’avenue Pierre-de-Savoie a mobilisé pompiers, policiers et ambulanciers, jeudi matin. « On voyait les flammes sortir du balcon et même de la fumée qui sortait depuis l’autre côté de l’immeuble », a raconté une voisine, alertée par de gros bruits. Les causes du sinistre sont encore inconnues. Les secouristes ont évacué les habitants des autres logements pendant l’intervention. SONDAGE Le sondage annuel de la Croix-Bleue Berne-Soleure- Fribourg a montré une nette augmentation de la consommation d’alcool et de tabac chez les jeunes de 12 à 17 ans en 2020. La part de ceux qui ont consommé de l’alcool sur une base hebdomadaire est passée de 1,3% en 2019 à 4,4% en 2020. Et 6,6% des 974 ados interrogés ont fumé au moins une fois par mois (3,5% en 2019). Cette hausse, également relevée par La fiesta que Simon* a organisée le 13 juin pour célébrer son CFC s’est soldée par une facture salée. Il avait mis sur pied une rave dans les bois du Jorat. Mais lui et son ami Mickael*, producteur de musique amateur, ont chacun écopé d’une amende de 1500fr. Ils n’avaient en effet pas demandé d’autorisation pour cette fête, enfreignant ainsi plusieurs règlements. Privées de soirées pendant trois mois, plusieurs centaines de personnes avaient rallié l’événement. « Vers 4h40, une habitante de Mézières a appelé pour se plaindre du bruit, a rapporté jeudi un agent devant le tribunal, à Vevey. En suivant la musique, on a découvert pas moins de 200 personnes qui dansaient. » Or, en plein déconfinement, les rassemblements spontanés restaient limités à 30 personnes. « On nous reproche aussi des déchets qui jonchaient le sol, alors que nous avons tout ramassé, mégot par mégot », regrette Mickael, auditionné jeudi car il s’était opposé à son amende. Le jeune Français, discret et poli, assurait ne pas être un organisateur, mais avoir officié seulement comme DJ pendant une demi-heure. Il contestait aussi que le bruit ait été si fort. Le DJ improvisé a fini par retirer son opposition, voyant que même si sa bonne foi avait fait mouche auprès de la présidente, cela ne suffirait pas à diminuer assez son amende pour compenser les 400fr. de frais d’audience qui lui seraient imputés s’il maintenait son recours. –PAULINE RUMPF *Prénoms d’emprunt actu.20min.ch Confinés, les ados boivent et fument notre sondage en ligne de mai dernier sur la pandémie et la consommation d’alcool, est liée à la crise du coronavirus, estime Markus Wildermuth. « Si l’entraînement de football est annulé, les jeunes doivent se défouler d’une autre manière », explique l’expert de la Croix-Bleue. Ils se sont tournés vers le bar familial, souvent mieux approvisionné qu’en temps normal en raison de la crise du coronavirus. –JBM Amende salée pour avoir mixé dans une fête illégale La soirée s’est déroulée dans les grottes du Pendens. –DR Watt d’or au parc solaire flottant VALAIS Romande Énergie et son partenaire ABB ont décroché jeudi un Watt d’or, le prix suisse de l’énergie décerné par l’Office fédéral de l’énergie, pour le parc solaire flottant du lac des Toules, à Bourg-Saint- Pierre. Ce lac de barrage situé à 1800m d’altitude est idéal pour ce type de centrale, qui permet de valoriser les infrastructures routières et électriques existantes. Romande Énergie prévoit d’ailleurs de l’agrandir l’an prochain. Le lac et sa centrale sont situés à 1800 mètres d’altitude. –ROMANDE ENERGE
VENDREDI 8 JANVIER 2021/20MINUTES.CH Condamné à des jours-amende, G. a fini par payer... –GETTY Prison trop sale pour lui THURGOVIE G. avait écopé de 55 jours-amende avec sursis pour une intrusion chez un voisin avec qui il était en conflit. Furieux de ce verdict, ce quinquagénaire a choisi d’aller derrière les barreaux plutôt que de payer. Lundi, il s’est ainsi rendu à l’établissement pénitentiaire cantonal de Frauenfeld au volant de sa Maserati. Il y a tenu trois heures. « Je ne savais pas que les cellules étaient aussi sales. Le matelas était posé contre le mur, il y avait de la saleté partout et les toilettes étaient pleines de calcaire », s’est indigné le restaurateur, cité par « Blick ». Pour mettre fin à ce supplice, l’homme a fini par payer sa peine pécuniaire, soit 2450 francs. Il ne s’est pas encore acquitté des frais de procédure. –TAW/JBM VOICI COMMENT de NOUS PROTÉGER  : VACCIN La Confédération ",:`L% COMMENT songe à des suites pénales contre des inconnus qui JE ME FERAI ont repris ses visuels pour VACCINER. ▪ CIJarke Werrass, tromper les internautes. « Je ne me ferai pas vacciner »  : tel est le message d’une doctoresse sur une affiche qui exhorte à « rester prudent », dans le même graphisme que celui du matériel d’information de l’OFSP pour sa campagne vaccinale. L’image a fait le bonheur des sceptiques du vaccin anti-Covid sur Facebook. Et peu leur importe que ladite doctoresse n’existe pas en réalité, pas plus que la « Fédération suisse pour la protection vaccinale », qui se réclame auteure de l’affiche. Tout ce qui importe, c’est le message. La doctoresse, « comme un grand nombre de ses confrères », invite la population à ne pas se faire vacciner contre le Covid. L’image a été partagée sur des pages qui dénoncent les mesures contre le coronavirus ou sur des groupes de soutien au très contesté professeur français Didier Raoult. Pour l’OFSP, ce détournement ne passe pas. « Ce n’est pas la première fois que quelqu’un abuse de notre campagne, dit un porte-parole. Ce procédé est inacceptable et viole la loi sur le droit d’auteur. Nous sommes en contact avec notre service La solidarité comme mot d’ordre SUISSE ROMANDE Les établissements médico-sociaux sont confrontés à un taux d’occupation en baisse, selon la RTS. La faute à un pic de mortalité en novembre dernier et à une réticence des seniors à y être pris ▪ dyc CevOesar travaille comma ixcornnagniatrice d Io guitrisdn dans 19 domaine psychicetrinue. Ello sv fuit VPC.i.naPritr le.COVID,19 puys wvrae39vsvtridvirv lu risqua d'inf errer se, pertien,s, son idquipc 0 SM fOrniii Informez-vous sur oisp-curenorlrschlf.suun.. ou PU 05B 9778892eiprenes votre pente dé.111., juridique. » L’OFSP n’a pas pu retrouver l’auteur du détournement. Et il ne se gêne pas de le souligner. « Ce cas montre que tout le monde ne communique pas avec des moyens loyaux », JE NE ME FERAI PAS VACCINER. lo sous rooserrnasssodsmer..sursu do wu, Feins, usu,ns,rrisrw n'in,re pet lentrual Attidneer gin., ssnisnorrisrlt reser sHrigrie mas Grs.useur eorc.xwno 19suarassnees xnesuneless eu—s ueselainuf..kusnoLescrstrIons 61483 Ri. « s.d..'ajoute le porte-parole, qui rappelle que, sur ses affiches, les membres du corps médical existent, qu’ils sont des volontaires et qu’ils ne sont pas rémunérés. –YANNICK WEBER/LVB Actu 3 Affiche détournée  : l’OFSP agacé par des « antivax » L’Union syndicale suisse (USS) veut éviter une crise économique de longue durée. Trois axes sont primordiaux, selon l’organisation  : le maintien des emplois, l’élargissement de l’indemnisation chômage et le soutien du pouvoir d’achat. Elle prône un renforcement de l’AVS ou encore une aide de 500 francs pour soutenir les travailleurs les plus touchés par la pandémie. Moins de patients en EMS en charge en raison du contexte sanitaire. Certains redoutent des conséquences financières  : ces structures sont subventionnées si leur taux d’occupation est supérieur à 98%, ce qui n’est plus forcément le cas. Les visuels se ressemblent à s’y méprendre. Or dans un cas (à droite), presque tout est faux. –OFSP/DR Distinguer le vrai du faux  : un conseil « Si on ne peut pas retourner à la source, les gens devraient avoir le réflexe de se dire que c’est une fake news. » Pas évident pour tout le monde, surtout que grâce à Facebook, le détournement de l’affiche de l’OFSP a été partagé jusqu’au Québec. Stéphane Koch, expert en Une montagne très menaçante HAUTE-SAVOIE (F) Cinquante mille tonnes de calcaire, c’est ce qui menace de s’écrouler sur le village de Bernex, au-dessus d’Évian, selon « Le Messager ». C’est un chercheur genevois qui a tiré la sonnette d’alarme après avoir mesuré l’élargissement d’une fracture sur la face est du mont César durant vingt ans. Le maire relativise le risque. Il souligne que le village est protégé par une forêt et un plateau qui ralentiraient l’éboulis. Un morceau du mont César menace de se détacher. –V. GUILI stratégie numérique et en sécurité de l’information, préconise l’esprit critique  : « Plus l’information revêt un caractère sensationnel ou émotionnel, plus il faut prendre du recul. Ne pas repartager tout de suite, mais prendre le temps de trouver une autre source. » L’ère des « fake » « Détourner les affiches est une tendance propre à l’ère des fake news. Il faut le même visuel et type de message pour être cohérent. Dans ce cas précis, on a de la peine à distinguer le vrai du faux, développe Vincent Antonioli, fondateur de l’agence de marketing Debout sur la table. Les personnes les plus réceptives sont celles qui sont dans la force de l’âge, éduquées avec des infos sourcées, alors que les jeunes font mieux le distinguo. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :