20 minutes Genève n°2021-01-07 jeudi
20 minutes Genève n°2021-01-07 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-01-07 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : les pro-Trump font vaciller l'Amérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Succès mondial pour un site suisse sur le Covid-19 SCHENCES SCIENCES Des chercheurs universitaires ont créé un modèle qui prédit l’évolution du Covid dans 209 pays. La plateforme est devenue une référence. « J’ai commencé à tweeter quotidiennement des prévisions à 7 jours sur le Covid fin janvier. Peu après, j’ai assisté à la montée des cas en Italie, en Iran et en Corée du Sud. Une collègue de l’EPFL m’a alors contacté pour me proposer d’automatiser ce que je faisais et d’étendre les prédictions aux 209 pays du monde. » C’est ainsi qu’est née l’idée de créer un site web qui fournit des données sur l’évolution du coronavirus, a confié Variables supplémentaires à intégrer Difficile pour l’heure de donner une marge d’erreur quant à la fiabilité des prédictions, a confié Antoine Flahault. « Nous avons encore la tête dans le guidon. Mais comme il s’agit de grosses tendances, on peut dire que le modèle est fiable à 7 jours, sauf en cas de rupture, Le site publie une carte qui met en évidence les pays les plus touchés.comme lorsqu’un confinement est décrété. » Prochaine étape  : intégrer des données sur le comportement des gens et les décisions gouvernementales dans le modèle. Et surtout « prédire sur le plus long terme, car anticiper l’avenir, c’est mieux gouverner ». son instigateur, Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à l’Université de Genève (UNIGE). Un consortium de dix scientifiques de l’EPFZ et de l’EPFL, de l’Institut de santé globale, de l’UNIGE et du Swiss Data Science Center a travaillé à la création de la plateforme COVID-19 Daily Epidemic Forecasting, mise en ligne fin février. Le succès ne s’est pas fait attendre. « À la fin du printemps, le centre de politique sanitaire d’Atlanta (USA) a demandé si nous pouvions affiner les données sur les États américains », a indiqué Antoine L’incendie avait eu lieu le 20 novembre, dans la commune de Moosseedorf (BE). –POMPIERS URTENEN-SCHÖNBÜHL De la négligence à l’origine d’un incendie BERNE L’enquête portant sur l’origine de l’incendie d’un magasin de meubles à Urtenen-Schönbühl au mois de novembre a porté ses fruits. Les inspecteurs ont conclu que le sinistre était dû à de la négligence lors de rénovations. Un feu couvant s’est déclaré alors que des ouvriers soudaient des plaques de bitume avec un brûleur à gaz. Personne n’avait été blessé et les pompiers avaient maîtrisé le feu. Les dégâts s’élèvent à plusieurs centaines de milliers de francs. –DR Il met la pression sur la France « J’ai râlé dans un tweet que Paris ne rapportait plus les données durant le week-end. Le lendemain, la directrice de la santé publique française m’a appelé pour dire qu’ils avaient le droit de se reposer, se souvient Antoine Flahault.Je lui ai dit que c’était impossible lorsque l’on a un bateau en pleine tempête. On a eu les données par la suite. » L’expert avait fait la même requête à la Suisse... sans succès. Flahault. En été, c’était au tour des Canadiens de faire la requête, suivis des Suisses. « Des médecins cantonaux ont demandé officieusement des informations et en août, Neuchâtel et le Valais ont voulu des prédictions par cantons », s’est remémoré l’universitaire, qui évoque également l’intérêt marqué des entreprises. « De grosses compagnies maritimes nous ont aussi sollicités pour avoir des données. » –LEÏLA HUSSEIN VAUD Double mauvaise surprise pour une cliente de Galaxus en décembre dernier. À deux reprises, l’Apple Watch qu’elle a commandée a été dérobée directement dans son colis. « Le paquet était discrètement fendu sur le côté, explique-t-elle, écœurée. La deuxième fois, j’ai attendu le facteur et même lui ne s’était aperçu de rien ! » La troisième fois fut la bonne. La société confirme le double vol. suisse.20min.ch 20 secondes Sauvetage réussi POLITIQUE En difficultés financières l’an dernier, le mouvement politique Opération Libero avait lancé un financement participatif en décembre. Un défi pour sa survie qui s’est transformé en succès  : il a réuni 541’020 francs. Une martre tire la prise BERNE Près de 9000 personnes ont été victimes d’une coupure de courant mardi soir à Bienne. La coupable est une martre, qui est parvenue à s’introduire dans un transformateur. « Ça s’est mal terminé pour elle », précise le porteparole du distributeur électrique. Vols biplaces interdits LOISIRS Depuis deux mois, les vols de parapentes biplaces sont interdits, car considérés comme un sport de contact. Selon Rhône FM, c’est un coup dur pour les moniteurs, qui perdent presque tous leurs revenus, alors que la demande n’a jamais été aussi élevée. Police dans le viseur de hackers Depuis plusieurs jours, une attaque par maliciel affecte la police cantonale bernoise, a-t-elle communiqué hier. Selon les premières vérifications, aucune donnée n’a été compromise. Des mesures ont été prises et des spécialistes en traces numériques ont été chargés de l’enquête. La police précise que ses capacités d’intervention n’ont pas été mises en danger. On lui dérobe deux fois son bijou Apple Selon elle, ce cas de figure est très rare. L’an dernier, moins de 1% des commandes ont été volées ou perdues. « On constate une légère augmentation des cas à l’approche de Noël », note son porte-parole. Interrogée, La Poste ne se prononce pas sur le cas particulier. Elle précise que des alternatives à la livraison à domicile, plus sûres, existent  : le service PickPost ou les automates My Post 24. –FRB
JEUDI 7 JANVIER 2021/20MINUTES.CH Suisse 7 Toujours à contre-courant 20MllNUTES MINUTES Le média le plus lu de Suisse investit dans le journalisme alors que la branche est en crise. Les lecteurs en profiteront. Le 8 mars prochain, 20 minutes fête ses 15 ans en Suisse romande. Et s’offre au passage un très beau cadeau, que la rédaction souhaite partager avec sa communauté  : 20 postes de travail supplémentaires seront créés dans les domaines de la vidéo, du sport, des réseaux sociaux et de la vente. La rédaction romande passera de 60 à 80 équivalents plein temps, auxquels viennent s’ajouter les compétences des rédacteurs du Sport-Center. « En quinze ans, le monde a évolué. Et ces derniers mois, le changement s’est encore accéléré  : le télétravail a modifié le comportement des pendulaires. Nous devons adapter nos priorités éditoriales à ces nouveaux modes de vie. Désormais, nos investissements sont consacrés au développement de notre offre numérique », ex- COLLABORATEURS 20 MINUTESTITITTTTTTT MTIIMM MUfffint.. iffifffiffff ft ITIMMM f tTTTITTTTTTT "TTTITTTTTTT BERNE LAUSANNE En 2019, la rédaction pouvait se réunir sans contraintes. Aujourd’hui, le télétravail est de mise. EFFECTIF ACTUEL POUR TOUTE LA SUISSE  : 302 POSTES CRÉÉS DANS TOUTE LA SUISSE  : 59 EFFECTIF TOTAL FUTUR  : 361 ACTUEL  : 103 FUTUR  : 19 TOTAL  : 122 GENÈVE ACTUEL  : 5 FUTUR  : 1 TOTAL  : 6 ACTUEL  : 6 FUTUR  : 1 TOTAL  : 7 MIMMIM ififififififif MMMTIM ififififififif ififififififif nutum*, m'immun # munnum 0 MUTMUM f f ffiffiffiffiff d BÂLE ACTUEL  : 6 FUTUR  : 1 TOTAL  : 7 f if ft plique Philippe Favre, rédacteur en chef de 20 minutes. La même vague de fond touche la Suisse alémanique. Nos collègues de 20 Minuten ont mis en place de nouvelles équipes vidéo et photo avec près de 40 employés depuis l’automne. Ils ont aussi lancé 20 Minuten Now !, un format d’information vidéo unique en Suisse (lire ci-dessous). Avec 20 minutes, 20 Minuten, 20 minuti et la radio 20 minutes, plus de 360 collaborateurs à travers tout le pays livrent le meilleur d’eux-mêmes chaque jour pour vous informer et vous divertir via nos éditions papier et en ligne. Aucun autre média indépendant ne couvre la Suisse aussi largement. Désignés « média le plus influent du pays », nous sommes conscients de notre responsabilité sociale. À ce titre, nous avons lancé un conseil interne qui élabore des recommandations et en vérifie l’application. SUMMUM I MMMTIM $i ZURICH If ST-GALL ACTUEL  : 134 FUTUR  : 34 TOTAL  : 168 LUCERNE ACTUEL  : 5 FUTUR  : 1 TOTAL  : 6 if TTTTITTTTTIT'UMM », MUMMT LUGANO ACTUEL  : 38 FUTUR  : 0 TOTAL  : 38 ACTUEL  : 5 FUTUR  : 2 TOTAL  : 7 Nous réalisons ces investissements massifs à une époque chahutée par le Covid-19, où le besoin d’information est plus grand que jamais, mais où la branche dans son ensemble est poussée par la chute des recettes publicitaires à réduire son personnel et ses budgets par millions. Nous continuons à croire en l’avenir du journalisme – y compris de la presse écrite. Après une diminution de tirage pendant la période de confine- VIDÉO Disponible pour l’heure uniquement sur l’application alémanique, 20 Minuten Now ! est un format inédit, qui emprunte ses codes aux réseaux sociaux. La rédaction de Zurich a bâti un studio TV et engagé de nouvelle ressources (lire cicontre) à cet effet en 2020. Un investissement qui n’a pas été remis en cause par le Covid-19. « Avec cette initiative, 20 Minuten garantit à l’ensemble –SEBASTIEN ANEX ment au printemps dernier, nous livrons de nouveau plus d’un demi-million de journaux chaque jour ouvrable. L’année dernière, nous avons même célébré un record historique avec 2,972 millions de lecteurs quotidiens. Nos investissements sont également une promesse faite à tous ces lecteurs  : nous continuerons à fournir à l’ensemble de la Suisse des informations rapides et fiables, sans parti pris. –LA RÉDACTION Innover pour mieux informer les jeunes Gaudenz Looser, rédacteur en chef de 20 Minuten en Suisse alémanique. –20MINUTEN 20 emplois 20 minutes investit massivement dans les nouveaux formats tels que la vidéo et les réseaux sociaux. L’un des objectifs est de créer des contenus spécifiques pour Instagram et TikTok. du lectorat suisse une source d’information fiable et gratuite, même en période d’incertitude ou de tempête. C’est un signal fort  : nous gardons la tête froide alors que d’autres ont perdu la boussole. À l’avenir, nous serons encore plus à l’écoute de tous les points de vue et les confronterons de manière à ce que chacun puisse se forger sa propre opinion », déclare le rédacteur en chef, Gaudenz Looser. –PHF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :